Le Point Magazine

Un thé (mortel) au Sahara

eut-on visiter le Sahara aujourd’hui ? Refaire, en solo ou en groupe, un Paris-Alger-Dakar ? Ce vaste vide qui amarre l’Algérie, le Mali, le Maroc, la Mauritanie et bien d’autres autour de lui est aujourd’hui à compter parmi les géographies mortes pour l’homme du commun. C’est-à-dire inaccessible aux voyageurs, aux touristes et même à l’habitant local. Le vaste Sahara est plié

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.