Soir mag

Miraculé de l’enfer vert

l pose sur vous un regard doux, celui d’un homme qui apprécie chaque seconde de la vie. Il parle de son expérience en termes positifs. Elle est extraordinaire. Le 28 janvier 2021, le moteur de son petit Cessna 210 rend l’âme. L’avion se crashe dans la partie la plus sauvage de l’Amazonie. Un premier miracle survient : Antonio Sena s’en, dit-il en brésilien. Mais il tient bon. Il dispose d’un couteau, d’une lampe, d’une corde et de deux briquets qui lui permettent de faire du feu dans cet environnement très humide. Le noir l’enserre. Mais il refuse de se laisser engloutir par la forêt. Avant que la batterie de son GSM le lâche, il tourne une vidéo d’adieu à sa famille. Il marche et tombe sur un campement de cueilleurs de noix qui lui viennent en aide… avant les retrouvailles avec le monde moderne.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés