Le Journal du dimanche

Les cochons et les poulettes

Sur les perchoirs médiatiques, dans la basse-cour de la télévision, longtemps, en toute impunité, ont prospéré des petits cochons.

Qu’il soit animateur adulé ou journaliste aguerri, le goret se reconnaissait à ce qu’il ne distinguait pas le non du oui. Sitôt que d’une jeune et belle poulette il avait envie, il insistait, très sûr Si la poulette résistait, le porc, étonné et excité, imposait des rapports sexuels non désirés.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.