Guerres & Histoires

GEORGES-HENRI SOUTOU ’« EUROPE NOUVELLE » DE L’AXE ÉTAIT DÉJÀ DANS L’AIR DES ANNÉES TRENTE

G&H: N’est-il pas paradoxal d’étudier le projet européen des deux régimes les plus nationalistes et impérialistes du xxe siècle, l’Allemagne d’Hitler et l’Italie de Mussolini?

Pas si paradoxal en fait. Pensez à Napoléon: il a eu un projet européen tout en exaltant le nationalisme français. Les deux régimes de l’Axe ont beaucoup parlé d’Europe avant la guerre mais aussi pendant: il leur fallait bien penser à l’organisation de leurs conquêtes et aux rapports avec les pays vaincus. Et pas seulement dans un objectif de propagande. Quant aux raisons de faire ce livre, il y en a deux. D’une part, lorsque je travaillais aux archives diplomatiques allemandes, j’ai découvert un vaste ensemble de travaux issus d’une « commission Europe » des services de Ribbentrop, et qui a pris la forme d’une note intitulée « Confédération européenne » du 21 mars 1943 destinée à Hitler. La seconde raison tient aux activités de mon père, Jean-Marie Soutou, membre de la délégation de la France libre à Genève. Il

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Guerres & Histoires

Guerres & Histoires1 min de lecture
La France En Guerre, 1940-1945. Une Histoire Globale
Chris Millington Flammarion, 412 p., 25 € Professeur à l’université de Manchester, Chris Millington enrageait de voir les cerveaux de ses étudiants retournés par le « french bashing » des tabloïds. Il lui fallait un vade-mecum pour leur réapprendre l
Guerres & Histoires12 min de lecture
« Par Le Hublot, Je Vois l’avion Nous Torpiller »
G&H: Comment avez-vous pris la décision de vous enrôler dans l’US Navy? Clark Simmons: J’ai 8 ans quand mon père meurt. Officiellement par accident, mais il est ciblé par le Ku Klux Klan pour ses idées progressistes. Il n’y a pas d’enquête: on a just
Guerres & Histoires2 min de lecture
Manstein, Auxiliaire Actif De La Shoah Par Balles
Alors qu’il commande en Crimée la 11e armée, Manstein justifie le massacre à venir par son ordre du jour du 20 novembre 1941: « La juiverie est l’intermédiaire entre l’ennemi présent sur nos arrières et les restes de l’armée et du commandement rouges