Les Veillées des chaumières

À la découverte de l’univers parisien de Marcel Proust

Ah, le Paris de la fin du XIXe siècle et du début du XXe ! Proust évoque cette ville au foisonnement intellectuel et artistique intense d’une manière très singulière dans À la recherche du temps perdu. La capitale française constitue le cadre essentiel de la vie de l’écrivain pendant les cinquante et un ans de son existence. «Déterminante dans sa formation esthétique et son réseau de sociabilité, elle a aussi modelé sa personnalité, explique Anne-Laure Sol, conservatrice en chef du patrimoine du musée Carnavalet, à Paris, et commissaire scientifique de cette exposition. C’est à Paris qu’il fait les rencontres qui vont l’amener à admettre sa vocation d’écrivain. À ce titre, son contact avec Anatole France, dont on retrouve un portrait à peine masqué sous les traits du personnage de Bergotte, sera décisif dans son parcours. »

Le rôle de Paris se révèle

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Les Veilles des chaumires

Les Veilles des chaumires12 min de lecture
Une Maison Au Bois D’Amour
L’atelier d’art-thérapie s’était achevé le vendredi en fin d’après-midi. Marie-Louise avait fait la synthèse de la semaine avec l’équipe encadrante, René s’était occupé des quatre hôtes qui étaient restés jusqu’au dimanche. Le lundi matin, la femme d
Les Veilles des chaumires2 min de lecture
Les Petits Mouchoirs
Enfant, j’avais toute une collection de mouchoirs en tissu, représentant des animaux ou des personnages de bande dessinée. Je me promenais toujours avec l’un d’entre eux sur moi, c’était une sorte de doudou, mais je n’en savais rien. Je ressentais si
Les Veilles des chaumires4 min de lecture
Le Toucan L’arc-en-ciel De L’Amérique
Vert, jaune, bleu, rouge, orange… C’est une explosion de couleurs qui caractérise le toucan. Particulièrement populaire pour sa livrée chatoyante et sa silhouette atypique, qu’il doit à son bec démesurément long, il évolue dans les régions chaudes d’