L'Officiel Paris

ART Decade

haque magazine d’art possède sa propre vision du monde. Comme un sismographe, il tente d’en saisir la pulsation, d’en capturer les dimensions les plus audacieuses comme les plus sombres. Un regard toujours subjectif, qui découle du point de vue de ses fondateurs. Benjamin Eymère et Victoire de Pourtalès sont les deux têtes pensantes à l’origine de lancé il y a dix ans. Partageant la même sensibilité, ils imaginent une publication qui ambitionne de montrer l’art de la façon la plus universelle possible. Le magazine, au travers du regard d’artistes, de chorégraphes, de directeurs de musée, de curateurs, de théoriciens, de collectionneurs ou tout simplement d’amoureux de l’art, offre un panoramakaléidoscope de la société. Le modus operandi? Proposer une plateforme qui permet le dialogue à la croisée des nombreux – et parfois contradictoires – lieux, disciplines et époques. Dans le premier numéro, paru en avril 2012, l’enfant terrible de la scène artistique helvète Urs Fischer discute avec le jeune Darren Bader d’un changement radical dans la façon d’appréhender la sculpture. a aussi fait appel à des intervenants récurrents. Maurizio Cattelan, le farceur professionnel du monde de l’art, y tenait une chronique dans laquelle il soutenait les talents émergents, de Wyatt Kahn à David Douard. Pour marquer le 10e anniversaire du magazine, nous avons choisi dix couvertures ou projets qui symbolisent le rôle qu’occupent les arts dans une société en constante évolution.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de L'Officiel Paris

L'Officiel Paris4 min de lecture
La Vie Selon FRAMA
L’OFFICIEL: Quel était votre parcours avant de créer Frama en 2010? NIELS STROYER CHRISTOPHERSEN: J’ai brièvement étudié le marketing et la communication. Ensuite, j’ai fait du consulting dans le commerce, mais ce n’était pas ma vocation, disons. Plu
L'Officiel Paris8 min de lecture
La Fifille Aux YEUX D’OR
Par écrans interposés, elle arrive dans le cadre sombre telle une apparition. Dans ce jardin vénitien, ce soir-là d’avril, le visage d’Ivy Getty se découpe dans l’obscurité à la manière d’un portrait peint par James Whistler: en veste noire intempore
L'Officiel Paris1 min de lecture
L’officiel
Acne Studios acnestudios.com Alberta Ferretti albertaferretti.com Alexander McQueen alexandermcqueen.com Alexandre de Paris alexandredeparisstore.com Amina Muaddi aminamuaddi.com Atsuko Kudo atsukokudo.com Balenciaga balenciaga.com Baroca Bijoux Pari