L'Express

La recrudescence des pillages d’essence

ranchement, avec ça en plus, ça ne me donne qu’une envie: mettre la clef sous la porte », soupire Vincent Normand, éleveur laitier de Haute-Vienne. « Ça », c’est un vol de carburant dont s’est aperçu l’exploitant le 10 mars. « Nous avions fait le plein de notre cuve fin février. Quand mon fils est venu me voir en me disant qu’il n’y avait plus de gasoil, j’ai

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés