L'Express

S’il fallait refonder notre bonheur sur l’acquiescement au mal?

ES FAMILLES JETÉES sur les routes. Les enfants qui marchent en pleurant, tenant à la main un sac en plastique où ils ont jeté deux, trois peluches. Les villes ayant des airs de Vienne ou de Budapest détruites, rasées, comme en 1945 dont le souvenir revient nous hanter. Le visage glacé de celui qui ordonne cela. Les joues creuses et les yeux hagards de ceux qui le subissent. La

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.