Le français dans le monde

« L’ÉVIDENT BESOIN DE DÉVELOPPER LE DISTANCIEL »

La vague de fermetures d’Alliances et d’Instituts pour raison de confinements a touché de nombreux établissements dans le monde, parfois très soudainement. Quelles ont été les premières réponses de l’Institut français lors de cette situation inédite?

Le travail a tout d’abord consisté à mobiliser et déployer largement les outils et les dispositifs de l’Institut français pour répondre aux besoins des établissements contraints de suspendre toute activité . Dans le champ de l’enseignement / apprentissage de la langue française par exemple, la médiathèque numérique Culturethèque et le réseau social IFprofs ont été rapidement déployés pour être accessibles au plus grand nombre et les équipes du réseau culturel formées pour pouvoir assurer l’animation de ces dispositifs numériques. Nous nous sommes également immédiatement mobilisés pour faciliter le partage de solutions et assurer la construction d’une réponse collective du réseau culturel à cette situation inédite. L’organisation de webinaires a constitué notre moyen privilégié d’échange avec les enseignants et responsables des

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Le français dans le monde

Le français dans le monde1 min de lecture
Que Vous Soyez Abonné(e) À La Version Numérique Ou Papier+ Numérique
Créez en quatre clics votre espace en ligne sur www.fdlm.org pour accéder aux suppléments pédagogiques Pour profiter de fiches pédagogiques, des documents sonores et de leur transcription ainsi que des suppléments en ligne, ne perdez pas une minute p
Le français dans le monde1 min de lecture
Le Français Dans Le Monde, C’est Vous!
PARTICIPEZ! Racontez vos « trucs et astuces » sur une thématique de classe particulière! Notre chroniqueur Adrien Payet les recueillera dans cette double-page très vivante et très appréciée. Comment vous est venue l’idée de devenir professeur(e) de F
Le français dans le monde1 min de lecture
Livres À Écouter
Première femme à entrer à l’Académie française (en 1980), Marguerite Yourcenar conçoit et démarre la rédaction des Mémoires d’Hadrien entre 1924 et 1926, mais le projet sera abandonné plusieurs fois avant d’être repris. Il ne paraîtra qu’en 1951. « I