Ideat

La face cachée du Lion

’auteur et artiste peintre Paul Rafferty dévoile une autre facette du Vieux Lion dans un ouvrage inédit qui retrace la passion du personnage politique pour la peinture. écrit-il dans son roman Francophile et francophone, Winston Churchill est tombé sous le charme du Midi dans les années 20. Il avait l’habitude de séjourner dans la villa Rêve d’or, à Cannes, puis chez des amis dans les plus belles demeures de la Côte d’Azur, comme invité d’honneur. C’est dans cette région aux couleurs changeantes qu’il a puisé toute son inspiration pour livrer ses toiles les plus éclatantes. Saint-Paul-de-Vence, la plage de la Garoupe, les roches rouges du cap Roux, Saint-Raphaël, la montagne Sainte-Victoire, le port d’Antibes, Saint-Jean-Cap-Ferrat, les calanques de Cassis… sont autant de lieux qu’il a su remarquablement capturer grâce à ses coups de pinceaux, son amour pour les nuances vives et son don d’observation. Peindre était pour lui une puissante thérapie qui le sauva de la dépression. Il considérait chaque toile comme une bataille et s’enivrait de la douce lumière du sud de la France pour oublier ses peines et repousser l’obscurité. déclara-t-il.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.