Sport Auto France

RÊVE AMÉRICAIN

Lorsqu’il était jeune, Jim Glickenhaus n’hésitait pas à pédaler pendant 30 km pour se rendre à vélo à Greenwich (Connecticut) pour admirer la vitrine de la concession Ferrari du légendaire Luigi Chinetti, importateur de la marque aux Etats-Unis. Un jour, Luigi Chinetti l’a invité à rentrer et à s’installer au volant d’une des autos. Le triple vainqueur des 24 Heures du Mans et l’ado ont alors commencé à développer un lien amical et le jeune Jim est devenu « une petite main » au sein de la succursale. Il a même contribué à la préparation de la Ferrari 250 LM avec laquelle le North American Racing Team (l’équipe de Chinetti) a remporté les 24 Heures du Mans 1965, offrant à Ferrari sa dernière victoire au classement général au Mans ! Inutile de préciser que cette expérience a quelque peu influencé une partie du destin de Jim Glickenhaus.

Après avoir fait carrière dans le cinéma en tant que producteur, il a enfin décidé de laisser pleinement s’exprimer sa passion pour l’automobile en passant du statut de collectionneur invétéré à celui de constructeur patenté. Et forcément, lorsque vous avez côtoyé Luigi Chinetti et que vous avez dans votre collection une Ferrari P3/4 et une Ford Mark IV classée 4e au Mans en 1967, l’idée de courir aux 24 Heures s’impose assez naturellement dans votre imaginaire… nous rappelle Luca Ciancetti, l’un des ingénieurs créateurs de Podium Advanced Technologies, le bureau d’études italien sur lequel s’appuie la Scuderia Cameron Glickenhaus pour tous les aspects techniques.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Sport Auto France

Sport Auto France1 min de lecture
L’âge De Raison
Plus de 6 000 km2 de terrain montagneux, de glaciers et de forêts parsemées d’ours noirs, voire de grizzli pour les plus (mal?) chanceux. Avec des routes qui serpentent à l’infini entre des lacs d’un bleu turquoise et des sommets blancs en pointillé.
Sport Auto France2 min de lecture
La Rentrée À L’usine!
L’urbex, ça vous parle? C’est ce mouvement, très actif sur les réseaux sociaux, d’exploration de friches industrielles plus ou moins secrètes. Le Club Sport Auto vous en propose, le 18 septembre prochain, sa version automobile. Un ami du club a récem
Sport Auto France4 min de lecture
31 Juillet 1994… À Hockenheim
Journaliste à la rubrique auto de L’Equipe de 1960 à 1996, à Sport Auto de 1973 à 1980 et à TF1 de 1993 à 1996. Par-delà l’implacable domination dont faisait preuve Michael Schumacher, la saison 1994 restait profondément marquée par les drames d’Imol