Les Cahiers de Science & Vie

Le pèlerinage de Compostelle fait preuve d’une sidérante vitalité »

Entretien avec Manoël Pénicaud

MANOËL PÉNICAUD

Anthropologue au CNRS, il est membre de l’Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative (Idemec) et spécialiste des pèlerinages. Il est aussi membre du conseil scientifique de l’Agence française des chemins de Compostelle (AFCC).

Cahiers de Science & Vie: Comment ont évolué les motivations des pèlerins de l’époque médiévale à aujourd’hui?

Manoël Pénicaud: C’est l’adhésion à l’Église qui poussait les pèlerins du Moyen Âge à s’engager sur les chemins de Compostelle. Ils y allaient en quête de grâce, de salut, de guérison ou de remerciement après la réalisation d’un vœu. La dimension pénitentielle jouait aussi un rôle crucial. Mais une rupture s’est produite

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de Les Cahiers de Science & Vie

Les Cahiers de Science & Vie6 min de lecture
La Madeleine de Vézelay
C’est au départ une histoire comme il y en a tant au Moyen Âge. Vers 858, le puissant comte Girart de Roussillon et son épouse Berthe fondent deux monastères en Bourgogne, l’un d’hommes, à Pothières, près de Châtillon-sur-Seine, l’autre de femmes, à
Les Cahiers de Science & Vie10 min de lecture
Via Turonensis, le Grand Chemin
On doit rendre visite, sur les bords de la Loire, au vénérable corps de saint Martin, évêque et confesseur. C’est là qu’il est, lui qui ressuscita glorieusement trois morts et rendit à la santé qu’ils souhaitaient lépreux, énergumènes, infirmes, luna
Les Cahiers de Science & Vie2 min de lecture
Les Victimes Du Vésuve N’ont Pas Perdu Toutes Leurs Protéines
En octobre de l’an 79, Pompéi, Herculanum et plusieurs autres cités de la baie de Naples disparaissaient sous un déluge brûlant de boues, cendres, lapilli et autres matériaux volcaniques déversés par le Vésuve. Près de deux millénaires plus tard, les