Lire

3 RAISONS DE LIRE

Cauchemar brésilien

Pour saisir l’ampleur du phénomène Bolsonaro

e président du Brésil n’a pas de limites. Il regrette que les Indiens n’aient pas été et que depuis la fin de l’esclavage. Il préférerait un fils mort plutôt qu’homosexuel et il se moque des victimes du Covid. Au-delà de ses excès, « Palmito », « Cavalão » (« le grand cheval ») est

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés