Le français dans le monde

DITES-MOI PROFESSEUR

LEXIQUE

CAFARD

On pourrait penser que le mot cafard a désigné d’abord un insecte, puis par métaphore un tartufe et un mouchard, enfin un sentiment triste. Eh bien, c’est l’inverse!

a été emprunté dès le xv siècle à l’arabe désignant un incroyant, un non-musulman, et par suite (si j’ose dire!) un « faux dévot ». C’est dans ce dernier sens, « hypocrite », que cafard a pris son essor au xvi siècle, durant les guerres de religion, la finale en- venant entériner cette acception péjorative. L’emploi religieux a décliné au xviii siècle. Au xix siècle, il a été repris dans la langue familière pour désigner un mouchard, un délateur, quelqu’un qui est devenu dans l’argot scolaire. La métaphorisation a fonctionné parallèlement. Le sens d’« insecte orthoptère noir et de forme aplatie » apparaît dès le xvi siècle; c’est un emploi imagé de « faux dévot », car le est de couleur noire et se cache de la lumière, comme le font les insectes et les hypocrites.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés