L'Express

« Seul au milieu d’un cimetière »

Durant plus de cinq ans, il s’est plongé dans l’univers sans pitié de la politique russe. Sélectionné pour le prix Goncourt*, Le Mage du Kremlin, le roman de celui qui fut conseiller de l’ex-président du Conseil italien Matteo Renzi, raconte l’ascension irrésistible d’un fade officier du KGB, propulsé au pouvoir par des hommes de l’ombre. Contre toute attente, la créature échappera à ses géniteurs. On connaît la suite : Vladimir Poutine prend le pouvoir en 1999 et ne le lâchera plus. Alors que Poutine poursuit, jour après jour, sa dérive sanglante et mortifère, l’écrivain nous en livre quelques clefs.

Un grand paranoïaque

Poutine a longtemps travaillé pour le contre-espionnage, c’est-à-dire que son métier consistait à déjouer les complots. Etre paranoïaque est une qualité requise pour le poste ! C’est

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de L'Express

L'Express6 min de lectureAmerican Government
Les Minorités Ne Sont Pas Devenues Une Nouvelle Majorité Pour La Gauche
UN « BAIN DE SANG TOTAL » pour les démocrates. Tel est le résultat que prévoyait, avant même la fermeture des bureaux de vote lors des élections de mi-mandat du 8 novembre, un sondeur républicain pour le très peuplé et très hispanique comté de Miami-
L'Express2 min de lecture
Loi De 2004: Un Rempart Contre Les Menaces Faites Aux Profs
«Mais enfin, pourquoi ne pas laisser les jeunes filles libres de s’habiller comme elles le souhaitent? », entend-on régulièrement lorsqu’il est question de la loi de 2004, qui proscrit le port de signes religieux ostensibles à l’école. Une remarque a
L'Express1 min de lectureInternational Relations
Armes, Céréales, Otan… Quand Les Etats-Unis Raflent La Mise
On le disait fatigué, au bout du rouleau, presque sénile. Cette année, Joe Biden a remporté deux batailles. Non seulement le raz de marée républicain aux élections de midterms de début novembre n’a pas eu lieu comme prévu. Mais en plus le soutien san