L'Express

La vraie sobriété, ce n’est pas ruiner l’humanité, c’est la civiliser

On l’a dit dans une précédente chronique, la notion de « sobriété » qui est désormais sur toutes les langues ouvre de vastes perspectives.

Pour l’heure, elle décrit le comportement individuel qu’il conviendra d’adopter cet hiver pour pallier la cherté et la rareté de l’énergie. Les entreprises seront les premières, paraît-il, à être sommées de se mettre à la diète. Nul doute cependant que les simples citoyens seront concernés aussi : habitué

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.