Paris Match

BRÉSIL POUR UOI LULA Y CROIT

Face à un Bolsonaro outrancier et populiste, l’ancien président aborde son élection la plus difficile

De notre envoyée spéciale au Brésil Manon Quérouil-Bruneel

« Ce type est un danger pour la démocratie, il doit être mis définitivement hors jeu ! » Dans la suite de l’hôtel de Copacabana où il nous reçoit pour un entretien exclusif, Luiz Ignacio Lula da Silva fait trembler la table en ponctuant d’un vigoureux coup de poing chacune des attaques portées à son adversaire, Jair Bolsonaro. Si les commentateurs ont pu lui reprocher une certaine mollesse lors du premier débat télévisé, l’ancien président tire ce jour-là à boulets rouges : « J’affronte quelqu’un d’extrêmement grossier envers la presse, les femmes, les syndicats, la justice, martèle-t-il. C’est impossible d’avoir une conversation avec lui, car il ne respecte rien ni personne. C’est comme s’il s’attachait à faire exactement le contraire de ce qu’on attend d’un chef d’État ! Il va terminer son mandat sans qu’aucun dirigeant étranger ne souhaite venir au Brésil, et encore moins le recevoir. »

L’icône de la gauche torpille avec entrain le bilan de son rival d’extrême droite, comparé à une « copie presque conforme de Trump » débitant « sept mensonges à la journée » : gestion catastrophique de la pandémie qui aura coûté la

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés

Plus de Paris Match

Paris Match3 min de lecture
Aurélie Saada La Vie En Solo
Chez elle, les dîners sont toujours de grandes fêtes : on rit, on chante, on danse aussi, puis on mange les plats délicieux qu’elle a concoctés. Si elle n’avait pas été chanteuse, compositrice et réalisatrice, Aurélie Saada aurait certainement été cu
Paris Match3 min de lecture
C’est Un Choc, Une Catastrophe Écologique, Un Mal Nouveau Qu’on Ne Sait Pas Combattre
Les pêcheurs ont été les premiers à signaler le drame : sur les côtes bretonnes, les vagues sombres et alourdies de mazout s’écrasent sur les récifs. À l’aube, après que la mer s’est retirée, le sable et les rochers ont disparu sous une gangue d’huil
Paris Match3 min de lecture
C’est La Vie
Au début, j’ai résisté. Je découvrais autour de moi des accros à Netflix littéralement illuminés, qui sabotaient leurs nuits, plantés devant la télé. Je ne pouvais m’empêcher de les voir comme des esprits rétrécis, abrutis par le marketing des platef