L'Express

En Géorgie, la bataille des ego fait rage

oins de deux ans après la présidentielle, la Géorgie est encore le point chaud de l’actualité américaine. En novembre 2020, les électeurs de l’Etat natal de Martin Luther King avaient créé la surprise. Alors qu’ils n’avaient pas choisi un démocrate depuis plus de vingt ans, ils avaient, cette fois, voté Joe Biden. Celui-ci avait devancé Donald Trump avec 11 779 voix d’écart. Le président sortant avait tenté d’inverser le résultat en faisant pression sur les responsables locaux : « Débrouillez-vous, trouvez-moi 12 000 votes ! » avait-il intimé aux équipes du gouverneur républicain Brian Kemp. Ce qui lui vaut des poursuites en justice. Aujourd’hui, deux nouvelles batailles se déroulent en Géorgie à l’approche du scrutin de mi-mandat ( du 8 novembre. L’une concerne l’un des deux postes de sénateurs [NDLR : chacun des 50 Etats américains est représenté par deux sénateurs à Washington] ; l’autre, le fauteuil de gouverneur de l’Etat (3,7 millions d’âmes), dont les pouvoirs sont larges en matière budgétaire. Du résultat du scrutin de la sénatoriale dépend la suite du mandat de Biden. Avec tout juste 50 sénateurs sur 100 au Congrès, les démocrates ne peuvent pas se permettre de perdre le moindre siège. « Or l’Etat demeure extrêmement polarisé. La tension n’est jamais totalement retombée depuis la défaite de Trump, il y a deux ans », explique Jennifer McCoy, professeure de sciences politiques à la Georgia State University.

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de L'Express

L'Express3 min de lecture
Débat Sur La Fin De Vie: Gardons-nous Des Belles Âmes
LES BELLES ÂMES menacent de confisquer le débat sur la fin de vie. On va prendre la pose, s’envoyer des grands mots à la figure – dignité, liberté, consentement – « porter des valeurs », rivaliser de prétention à la hauteur de vue… Au bout du compte,
L'Express4 min de lecture
E-commerce: L’étonnant Business Des Retours De Colis
Ils l’attendaient de pied ferme! Pour beaucoup de marchands, le « vendredi noir » est devenu le rendezvous de l’année. Ce vent commercial venu d’Amérique entraîne avec lui les consommateurs dans une boulimie d’achats portée par des promotions bienven
L'Express3 min de lecture
Le Mauvais Feuilleton Quatennens
Elle court, elle court, Mathilde Panot, dans la salle des Quatre Colonnes de l’Assemblée nationale. Il court, il court, Manuel Bompard, quand il nous aperçoit avant de traverser une rue jouxtant le Palais-Bourbon. Ils ne sont pas les seuls Insoumis à