L'Express

« Peut-on euthanasier contre sa volonté un patient dans un état désespéré ? »

Une convention citoyenne dès octobre, un projet de loi, un référendum peut-être : Emmanuel Macron met sur la table les sujets de l’euthanasie active et du suicide assisté. Un geste n’a évidemment pas échappé à l’Elysée. Le 22 août, le conseil d’Etat a saisi le Conseil constitutionnel d’une question prioritaire de constitutionnalité portant sur un article du Code de la santé publique. A la suite d’un accident, un homme se retrouve dans un état catastrophique. La collectivité doit-elle continuer de le maintenir artificiellement en vie, contre sa volonté écrite, en y consacrant du temps et des moyens ou privilégier les autres malades ? Un débat métaphysique, moral et juridique qu’éclaire notre chroniqueur, le constitutionnaliste Denys de Béchillon.

Quelle est la genèse de la situation qui conduit le Conseil constitutionnel à se prononcer sur un cas

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Plus de L'Express

L'Express3 min de lectureWorld
Premier Gros Défipour Xi Jinping
«Plus de tests PCR, nous voulons la liberté! », « Démocratie et Etat de droit! Liberté d’expression », ont scandé des manifestants au cours d’un week-end fou. Quand d’autres ont carrément osé s’en prendre au président chinois: « Pas d’empereur, pas d
L'Express11 min de lecture
Annie Ernaux, Intouchable Icône
A QUOI SONGERA-T-ELLE Le samedi 10 décembre au moment de recevoir de la main du roi de Suède la plus prestigieuse récompense de la littérature, le prix Nobel? A ses parents, à leur café-épicerie d’Yvetot, en Seine-Maritime, à ses origines modestes qu
L'Express1 min de lecture
Chine: La Crispation Totalitaire
DOSSIER COORDONNÉ PAR CHLOÉ FROISSART. REVUE ESPRIT, 160 P., 20 €. TOUS LES XXe Congrès du Parti communiste ne se ressemblent pas. Lors de celui de l’Union soviétique, en 1956, Khrouchtchev dénonça le culte de la personnalité de Staline et les grands