Le Journal du dimanche

Les Invisibles (saison 2)

Les séries policières du service publique se suivent… et parfois ne se ressemblent pas ! porte bien son nom puisque c’est sans tambour ni trompette qu’elle s’impose comme la plus solide du genre à l’heure actuelle. Son escouade de flics est spécialisée dans les cadavres non identifiés, auxquels ils devront redonner une humanité en plus d’élucider les circonstances de leur mort. Un concept simple et efficace, sans esbroufe ni fioritures mélodramatiques. Les enquêtes se déroulent sans temps morts, la mise en scène est travaillée, à l’image du bureau tout en clair-obscur dans lequel travaille l’équipe. Mention spéciale au casting, dont Nathalie Cerda en flic proche de la retraite, elle qu’on avait déjà adorée en maman fantasque dans (OCS).

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.