L'Express

Et à la fin, c’est l’Amérique qui gagne…

oilà un peu plus d’un an, l’affaire des sous-marins australiens, cette gifle infligée par notre « ami » américain, torpillant un contrat majeur de Naval Group, au nom de ses intérêts industriels et géostratégiques,

Vous lisez un aperçu, inscrivez-vous pour en lire plus.

Centres d'intérêt associés