Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Les Nuits d'Alfred de Musset

Les Nuits d'Alfred de Musset


Les Nuits d'Alfred de Musset

Longueur:
47 minutes
Sortie:
Jan 1, 2017
ISBN:
9782821111103
Format:
Livre audio

Description

Les quatre nuits d'Alfred de Musset ont été écrites en l'espace de deux ans et publiées dans la "Revue des deux Mondes" Il me semble que je vais bientôt parler et que j'ai quelque chose dans l'âme qui demande à sortir". Ce qui demandait à sortir, c'était la Nuit de Mai. Un soir de printemps, en revenant d'une promenade à pied, Alfred me récita les deux premiers couplets du dialogue entre la Muse et le Poète qu'il venait de composer sous les marronniers des Tuileries. Il travailla sans interruption jusqu'au matin. Lorsqu'il parut à déjeuner, je ne remarquai sur son visage aucun signe de fatigue. Il avait comme Fantasio, le mois de Mai sur les joues. Le soir, il retourna au travail comme à un rendez-vous d'amour. Il se fit servir un petit souper dans sa chambre. Volontiers, il aurait demandé deux couverts, afin que la Muse y eut sa place marquée. Tous les flambeaux furent mis à contribution; il alluma douze bougies. Au matin de ce second jour le morceau étant achevé, la Muse s'envola. Le Poète souffla ses bougies et dormit jusqu'au soir. Après avoir écrit la Nuit de Mai, comme s'il eut senti la guérison dans le premier baiser de sa muse, il me déclara que sa blessure étaiti complètement fermée. Je lui demandai si c'était tout de bon, et si cette blessure ne se rouvrirait jamais. "Peut-être, me répondit-il mais si elle s'ouvre encore, ce ne sera jamais que poétiquement". La douleur de cette blessure se raviva cependant plusieurs fois et, jusqu'à l'agonie, Alfred de Musset fut hanté par le souvenir de George Sand, qui est l'inspiratrice de cette Nuit de Mai. En 1835, malgré ses nombreux travaux, mon frère trouva le temps de visiter assidûment une joulie femme, d'en devenir amoureux et de se faire aimer d'elle en lui adressant les stances "A Ninon". Mais cette aventure s'était dénouée avec une précipitation foudroyante; Alfred resta comme étourdi de son malheur; mais son abattement ne dura qu'un instant. Le premier cri arraché par cette nouvelle blessure est la Nuit de Décembre, qui ne fait point suite comme on le voit, à la Nuit de Mai, mais prend sa source dans des sentiments d'un ordre bien différent. Je sais que beaucoup de lecteurs ont cru voir, dans la Nuit de Décembre, un retour sur les souvenirs d'Italie et une sorte de complément à la Nuit de Mai. Il importait de ne point laisser place à un doute sur le passage de cette poésie où l'amant abandonné adresse des reproches à une femme "qui ne sait pas pardonner". Connaissant la vérité, je ne pouvais point permettre de confusion entre deux personnes très différentes, dont une seule avait quelque chose à pardonner et le droit de refuser son pardon. Nuit d'Août. La Nuit d'Août fut vraiment pour l'auteur une nuit de délices. Il avait orné sa chambre et ouvert les fenêtres. La lumière des bougies se jouait parmi les fleurs qui emplissaient quatre grands vases disposés symétriquement. La muse arriva comme une jeune mariée. Il n'y avait ni amusement, ni fête qui put soutenir la comparaison avec ces belles heures d'un travail charmant et facile; et comme cette fois les pensées du poète étaient sereines, et son coeur guéri, son esprit ferme et son imagination pleine de sève, il goûta un bonheur que le vulgaire ne soupçonne pas...Nuit d'Octobre. Un jour, il se surprit en flagrand délit de soupçon injurieux. Il se fit lui-même son procès, et non content de se reprocher ses mauvaises pensées, il en rechercha la cause et crut la découvrir dans la première leçon de tromperie qu'il avait reçue. Cet examen de conscience tourna en sujet de poésie, et il en sortit "La Nuit d'Octobre". Malgré l'intervalle de plus de deux ans qui s'était écoulé de l'une à l'autre, cette "Nuit d'Octobre", qui est la suite nécessaire de la Nuit deMai, est le dernier mot d'une grande douleur et la plus légitime comme la plus accablante des vengeances: le pardon".
Sortie:
Jan 1, 2017
ISBN:
9782821111103
Format:
Livre audio

À propos de l'auteur

Alfred de Musset (1810-1857) was a French poet, novelist, and dramatist. Born in Paris, he was raised in an upper-class family. Gifted from a young age, he showed an early interest in acting and storytelling and excelled as a student at the Lycée Henri-IV. After trying his hand at careers in law, art, and medicine, de Musset published his debut collection of poems to widespread acclaim. Recognized as a pioneering Romanticist, de Musset would base his most famous work, The Confession of a Child of the Century (1836), on his two-year love affair with French novelist George Sand. Although published anonymously, de Musset has also been identified as the author of Gamiani, or Two Nights of Excess (1833), a lesbian erotic novel. Believed to have been inspired by Sand, who dressed in men’s attire and pursued relationships with men and women throughout her life, Gamiani, or Two Passionate Nights was an immediate bestseller in France.


Lié à Les Nuits d'Alfred de Musset

Livres audio associé


Avis

Ce que les gens pensent de Les Nuits d'Alfred de Musset

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs