Découvrez votre prochain livre préféré

Devenez membre aujourd'hui et lisez gratuitement pendant 30 jours
Les vrais sous-offs
Réponse à M. Descaves

Les vrais sous-offs Réponse à M. Descaves

Lire l'aperçu

Les vrais sous-offs Réponse à M. Descaves

Longueur:
63 pages
35 minutes
Sortie:
Nov 26, 2013
Format:
Livre

Sortie:
Nov 26, 2013
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Aperçu du livre

Les vrais sous-offs Réponse à M. Descaves - Édouard Dubus

Project Gutenberg's Les vrais sous-offs, by Georges Darien and Édouard Dubus

This eBook is for the use of anyone anywhere at no cost and with

almost no restrictions whatsoever. You may copy it, give it away or

re-use it under the terms of the Project Gutenberg License included

with this eBook or online at www.gutenberg.org

Title: Les vrais sous-offs

Réponse à M. Descaves

Author: Georges Darien and Édouard Dubus

Release Date: June 17, 2006 [EBook #18611]

Language: French

*** START OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK LES VRAIS SOUS-OFFS ***

Produced by Chuck Greif, Carlo Traverso and the Online

Distributed Proofreading Team at http://www.pgdp.net (This

file was produced from images generously made available

by the Bibliothèque nationale de France (BnF/Gallica) at

http://gallica.bnf.fr)

GEORGES DARIEN et ÉDOUARD DUBUS

LES VRAIS Sous-Offs

RÉPONSE A M. DESCAVES

Il faut passer par la

mort pour naître à la

gloire.

Sergent Bobillot.

PARIS

NOUVELLE LIBRAIRIE PARISIENNE

ALBERT SAVINE, ÉDITEUR

12, RUE DES PYRAMIDES, 12


AUX SOUS-OFFICIERS

Des Armées de Terre et de Mer,

AUX GLORIEUX MUTILÉS

DONT LES MEMBRES

JONCHENT LES PAGES DE NOTRE HISTOIRE:

AUX INVALIDES, A L'ARMÉE, A LA PATRIE

Cette Œuvre de Réparation est dédiée.


LES VRAIS SOUS-OFFS

A l'heure où l'ennemi nous guette par dessus la frontière; à l'heure où la barbarie teutonne étire ses griffes, encore rouges de sang, vers la civilisation latine; à l'heure où un adversaire brutal médite d'étouffer sous le talon de sa botte notre génie national; à l'heure lugubre où, devant les ambitions affamées du despotisme, va sonner peut-être le tocsin vengeur des dernières libertés, un homme s'est rencontré qui n'a pas craint de lancer la calomnie, comme un bélier destructeur, contre les remparts de la Patrie; qui n'a pas hésité à éclabousser de boue le drapeau tricolore; qui a osé se rire de notre honneur et railler nos espérances:

Il a insulté l'armée française!

Un livre scandaleux a paru, qui a la prétention de faire un tableau fidèle de la vie des sous-officiers. Dans ce livre, il n'est question ni de dévouement, ni de courage, ni de désintéressement, ni de loyauté. On n'y parle que de lâcheté, que de mœurs honteuses, que de concussions. A en croire ce livre, du caporal à l'adjudant, on ne trouve dans les casernes que prévaricateurs, couards, équivoques gredins...


Ce n'est pas la première fois, disons-le, en nous voilant la face, qu'un écrivain sans doute altéré de réclame, a déversé l'immonde injure, l'ignoble outrage, sur les défenseurs de nos foyers. MM. Péladan, Huysmans,—il sent son Prussien, ce nom là—Abel Hermant, Perrin, Octave Mirbeau, Bonnetain, Robert Gaze, ont voulu nous peindre, sous les couleurs les plus odieuses, cette vie d'abnégation, de renoncement et d'héroïsme discret, qui est celle des cadres de notre armée.

L'indifférence avait jusqu'ici fait justice de ces attaques haineuses inspirées par une basse rancune ou une étrange aberration.

Quant aux diffamés, ils avaient su montrer sur le terrain qu'on

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Les vrais sous-offs Réponse à M. Descaves

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs