Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Signature électronique sur tablette: équiper ses commerciaux pour vendre plus et mieux
Signature électronique sur tablette: équiper ses commerciaux pour vendre plus et mieux
Signature électronique sur tablette: équiper ses commerciaux pour vendre plus et mieux
Livre électronique63 pages38 minutes

Signature électronique sur tablette: équiper ses commerciaux pour vendre plus et mieux

Évaluation : 5 sur 5 étoiles

5/5

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Le 27 janvier 2010, au Yerba Buena Center for the Arts de San Francisco, un apôtre en jean basket se dresse devant une foule déjà conquise. L’homme porte son traditionnel sweet noir à col montant et ses petites lunettes rondes entourant deux petits yeux vifs et déterminés. Nul décor, hormis derrière lui, un immense écran de projection déroulant un savant jeu de diapositives. Il chemine patiemment, démontre, de long en large, à grand renfort de gestes et de superlatifs. La scène est plus que familière, elle semble avoir été vécue mille fois.

L’iconique patron s’interroge « Aujourd’hui tout le monde utilise un laptop et/ou un smartphone. Mais y’a-t-il une place entre les deux pour une troisième catégorie d’équipement ? Entre le smartphone et le laptop ? Si tel est le cas, alors cet équipement devra permettre de faire, un certain nombre de choses fondamentales, beaucoup mieux que le laptop et le smartphone. Sans quoi il n’a pas de raison d’être... Et d’énumérer : naviguer sur le web, lire ses e-mails, regarder ses photos, ses vidéos, écouter de la musique, jouer à un jeu vidéo, lire un livre électronique ».

Ce jour-là, Steve Jobs dévoilait... l’iPad devant un parterre de fans, de journalistes, et d’investisseurs lors de l’une de ses fameuses Keynote, son exercice médiatique favori. Ce jour‐là, il mettait fin à plusieurs décennies de recherche de la firme à la pomme, ponctuée par la sortie de divers concepts et de rumeurs autour d’une tablette Apple. Ce jour-là, il intronisait dans le paysage numérique un nouvel équipement destiné à régner en maître : la tablette. Comme toujours, le design était soigné mais l’objet paraissait pourtant à première vue bien superflu : était-ce là un simple iPhone en plus grand ?

Et pourtant, deux ans plus tard, le succès est celui que l’on sait : colossal. La concurrence a réagi et c’est un véritable déferlement. Les tablettes sont partout : dans les trains, les métros les avions, sur la plage, au bureau... Gartner et IDC évaluent tous deux le marché mondial 2012 à plus de 117 millions d’unités, en croissance de près de 100%! Le balbutiant marché des netbooks est anéanti et selon ces mêmes analystes, il se vendra près d’un milliard de tablettes d’ici 5 ans !

Une fois de plus, Jobs avait eu raison de miser sur l’ergonomie et les usages : lors de sa keynote, il en avait présenté 7 pour lesquelles la tablette était particulièrement bien adaptée. Sans doute en avait-il omis ou oublié... des dizaines ! De ce point de vue, l’équipement a considérablement dépassé les attentes des observateurs, des utilisateurs, et surement aussi de son défunt géniteur. En effet, que ne fait-on pas avec une tablette en matière de numérique ?

LangueFrançais
Date de sortie5 févr. 2013
ISBN9781301734481
Signature électronique sur tablette: équiper ses commerciaux pour vendre plus et mieux
Lire l'aperçu

Lié à Signature électronique sur tablette

Livres électroniques liés

Articles associés

Avis sur Signature électronique sur tablette

Évaluation : 5 sur 5 étoiles
5/5

1 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Signature électronique sur tablette - Gautier Harmel

    La signature électronique sur tablette

    Cryptolog

    Published by Gautier Harmel at Smashwords

    Copyright 2013 Gautier Harmel

    Introduction

    _______________________

    Le 27 janvier 2010, au Yerba Buena Center for the Arts de San Francisco, un apôtre en jean baskets se dresse devant une foule déjà conquise. L’homme porte son traditionnel sweet noir à col montant et ses petites lunettes rondes entourant deux petits yeux vifs et déterminés. Nul décor, hormis derrière lui, un immense écran de projection déroulant un savant jeu de diapositives. Il chemine patiemment, démontre, de long en large, à grand renfort de gestes et de superlatifs. La scène est plus que familière, elle semble avoir été vécue mille fois.

    L’iconique patron s’interroge « Aujourd’hui tout le monde utilise un laptop et/ou un smartphone. Mais y a-t-il une place entre les deux pour une troisième catégorie d’équipement ? Entre le smartphone et le laptop ? Si tel est le cas, alors cet équipement devra permettre de faire, un certain nombre de choses fondamentales, beaucoup mieux que le laptop et le smartphone. Sans quoi il n’a pas de raison d’être… Et d’énumérer : naviguer sur le web, lire ses e-mails, regarder ses photos, ses vidéos, écouter de la musique, jouer à un jeu vidéo, lire un livre électronique ».

    Ce jour-là, Steve Jobs dévoilait… l’iPad devant un parterre de fans, de journalistes, et d’investisseurs lors de l’une de ses fameuses Keynote, son exercice médiatique favori. Ce jour-là, il mettait fin à plusieurs décennies de recherche de la firme à la pomme, ponctuées par la sortie de divers concepts et de rumeurs autour d’une tablette Apple. Ce jour-là, il intronisait dans le paysage numérique un nouvel équipement destiné à régner en maître : la tablette. Comme toujours, le design était soigné mais l’objet paraissait pourtant à première vue bien superflu : était-ce là un simple iPhone en plus grand ?

    Et pourtant, deux ans plus tard, le succès est celui que l’on sait : colossal. La concurrence a réagi et c’est un véritable déferlement. Les tablettes sont partout : dans les trains, les métros les avions, sur la plage, au bureau... Gartner et IDC évaluent tous deux le marché mondial 2012 à plus de 117 millions d’unités, en croissance de près de 100%! Le balbutiant marché des netbooks est anéanti et selon ces mêmes analystes, il se vendra près d’un milliard de tablettes d’ici 5 ans !

    Une fois de plus, Jobs avait eu raison de miser sur l’ergonomie et les usages : lors de sa keynote, il en avait présenté 7 pour lesquelles la tablette était particulièrement bien adaptée. Sans doute en avait-il omis ou oublié… des dizaines ! De ce point de vue, l’équipement a considérablement dépassé les attentes des observateurs, des utilisateurs, et sûrement aussi de son défunt géniteur. En effet, que ne fait-on pas avec une tablette en matière de numérique ?

    Un formidable outil d’aide à la vente…

    En particulier, la tablette se révèle être un formidable outil d’aide à la vente, à fortiori en situation de mobilité. Les entreprises ne s’y sont pas trompées : en 2011, une étude de Morgan Stanley révélait déjà que l’usage le plus important de ces tablettes concernait les applications

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1