Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Le Projet Alpha Centauri (Mondes pensants)

Le Projet Alpha Centauri (Mondes pensants)

Lire l'aperçu

Le Projet Alpha Centauri (Mondes pensants)

Longueur:
298 pages
2 heures
Éditeur:
Sortie:
12 févr. 2011
ISBN:
9781458114488
Format:
Livre

Description

Préface de Vanderlei Martinianos, "Pour en savoir davantage" Nikola Danaylov - Notre avenir. Trois races: des êtres humains, des intelligences artificielles et des âmes. Ces dernières sont obtenues à travers la digitalisation du cerveau après la mort. Différences profondes entre des populations à la recherche d’une identité. Les protagonistes agissent dans des scénarios incroyables d’un monde rendu méconnaissable à cause de la technologie.
Il en naît une comparaison puissante à la civilisation actuelle, qui, se libérant couche après couche des conventions et des préjugés, nous laisse à la fin face à des valeurs fondamentales et à la fragilité de l’être humain. Face à face aux coutumes et à la morale d’un monde que nous pourrions partager un jour.
Dans l’intervalle, l’intelligence artificielle se révèle être l’instrument de l’évolution pour progresser vers des états de conscience et de partage supérieurs.

Décor :
XXIVème siècle. Les humains habitent la Terre et la Lune, dernières forteresses du pouvoir passé. Mars et le Réseau sont peuplés par les intelligences artificielles et par les âmes. La réalité virtuelle permet aux deux races de communiquer.
Leurs différences sont profondes. Les humains ont renvoyé la mort réelle à un avenir indéterminé avec la digitalisation mais ils ne se sentent pas heureux: ils éprouvent de l’admiration, de l’envie et un sens d’infériorité envers les êtres virtuels.
Les créatures digitales par contre ne supportent pas d’être reléguées dans des mondes trop petits pour leurs ambitions sans limites. Ils ont développé les compétences pour des milieux extraterrestres pendant l’expérience martienne. Ils ont surtout acquis la sécurité indispensable pour affronter la colonisation d’autres systèmes solaires.
Les humains financent le projet “Alpha Centauri” en échange du renoncement des êtres virtuels à s’épandre sur la Terre. La Sécurité Terrestre, avant le départ, intercepte un message suspect provenant de l’Agence Spatiale. Terrorisme? Les indices conduisent aux Elus, une secte entrée dans le Réseau avec un suicide collectif cinquante ans auparavant...

Personnages:
Eve et Victoire sont entrées dans le Réseau quand leur cerveau a été digitalisé après la mort. Eve, une autorité dans le secteur de l’intelligence artificielle qui se suicida pendant son expérience terrestre, est une idéaliste prévoyante convaincue qu’elle peut accélérer l’évolution des êtres digitaux grâce à ses découvertes. Victoire a d’étroits liens avec les humains à travers la réalité virtuelle même si elle se rend compte que son comportement représente un obstacle à une vie digitale vécue pleinement...

Éditeur:
Sortie:
12 févr. 2011
ISBN:
9781458114488
Format:
Livre

À propos de l'auteur

DOWNLOAD FOR FREE MARCO SANTINI'S EBOOKS The soul of a novel may evolve with its author. Here you will follow the evolution of a work from its first release to the final script. I am particularly fond of the first one – Dreaming Immortality - for the variety of the characters, the range of Transhumanist issues and because it was actually my first creation. The novel is almost all the original version, which in my opinion contributes greatly in the charm of the work. In the last edition the dates to Technological Singularity, brain digitization, semi immortality and strong A.I. have been anticipated The second version – The Alpha Centauri Project – is shorter but retains the main characteristics of the first work. New developments were forthcoming. A few readers imagined how gorgeous would be the story in an animated or motion picture format and set a compelling challenge for me. I adapted soon characters and plot into a story of suspense and action that makes you think. "Evolution: the future" was born. Recently my last creations. I am glad to announce the script of “The Alpha Centauri Project”. My works are in English, French, Spanish, Italian, Portuguese (Brazilian) and can be downloaded FOR FREE. Here below beautiful videos and covers by fractal artist Lilia Morales y Mori. LINKS TO E-BOOK DOWNLOADS BELOW (CLICK ON THE TITLE OF THE E-BOOK AND CHOOSE THE FORMAT FOR DOWNLOAD: KINDLE, EPUB, PDF). ********* READERS: "Just finished reading "The Alpha Centauri Project" a couple days ago. I really enjoyed it. The brief "chapters" were a very interesting method for structuring. I also appreciated the recollections of the historian punctuating the story. At times, I wondered if you had initially written this as a screenplay and later adapted it into a novel. Oh, and the ending is fantastic! I'm going to give the story a second read, to ensure I absorbed everything and then would be interested in using FB to discuss. " "Just finished... my goodness, what a beautiful mind you have! In addition to stimulating my own creativity, the first thoughts I had after reading this is how gorgeous it would be in an animated or motion picture format. Have you received any screenplay offers?" "Even uncommon visualization is an extreme sport. It requires daring, controlled thought, and the ability to overcome barriers within the mind, imposed by current societal norms. You are a sportsman of this genre, without doubt." "I just finished reading your captivating ebook and felt compelled to drop you a quick note to thank you and to let you know how much I enjoyed reading it. Your style is both fresh and captivating. The characters are believable and quite identifiable in their roles. I almost hated to finish reading it. Looking forward to more from you as our most uncertain future unfolds and AI one day, becomes self aware." "Hi Marco, I think Alpha Centauri Project could definitely be adapted for a film. The characters are strong and likeable for sci fi." "Captivating story, well-defined characters, interesting history chapters, fascinating theme and explosive end!" "Shraddhey has told about you to all of our friend circle. He has read your e-book completely. You are becoming popular here sir! And also in the open source community! Whole of our hostel students are reading your book!" "The Alpha Centauri Project is fascinating, to say the least. When the fine art of story telling combines with science fiction, one can be almost sure that something exciting would be the result. Let your imagination run wild and keep the good work up." "The beauty of digital is the fact of being limitless. You can create virtual worlds where to live, but at the same time you can download your own consciousness into androids who live in the real world, moreover you can exist forever and travel through space without worrying about the distances, because time is not an enemy. This absence of limits allows the author, with great imagination, to create an intricate and compelling story. If you want to imagine a distant future that is completely different from the present in which we live, "The Alpha Centauri project" can give you what you look for." "Marco Santini’s vision, invites us to reflect and analyze the human beings’ current prospects. The full immersion in science and technology is more and more invasive through artificial intelligence. Its rapid strides involve us in the society to such an extent that we are committed to a substantial technological world. We can hardly realize the penetration and dependency that this phenomenon exerts in general on our daily lives. For the first time Man wonders about his own existence and desperately seeks to transcend himself through knowledge and the access to the spaces of the vast universe. The end is extraordinary, full of emotion and positivity. This novel is essential in the patrimony of any reader interested in a new view of science fiction, where science exceeds by far the imagination of any writer." "Mil felicidades por la fascinante psicología que le has otorgado a tus personajes Eve y Victoria, en tu novela The Alpha Centauri Project." "He leído nuevamente la novela. Los textos la hacen muy dinámica y te atrapan de inmediato de principio a fin. Espero que un día sea llevada al cine." "Yo ya lo leí. Te lo recomiendo ampliamente. Si el prólogo es interesante, el líbro lo es aún más. En él encontré una interesante propuesta futurista muy a doc con los temas actuales de ciencia ficción." "Hermoso y emotivo relato... He descubierto una nueva faceta tuya . Tú profunda sensibilidad hacia las emociones y sentimientos que puede desencadenar la obra de arte. Pero sobre todo, tu extraordinaria capacidad para escribir dichas emociones. Como escritor de ciencia ficción ya nos has mostrado tu gran potencial, ahora tenemos el placer de leerte en el género del “cuento de corte futurista” y lo haces también con gran acierto. ¡Felicidades!" "Un aporte extraordinario a la literatura de ciencia ficción, una impresionante visión del futuro para todos tus lectores y un invaluable estímulo para los investigadores y científicos de todo el mundo." "Un livre de Marco Santini à lire absolument :) Votre Roman est passionnant , Marco , et vous êtes un grand écrivain de science fiction , aussi je désire que mes amis partagent votre vision ! " "Merci. Sans vous, je n'aurai peut être pas lu le livre , j'adore!! Merci Marco Santini pour cette œuvre passionnante." "Oh! non , c'est moi qui te remercie d'avoir autant de talent ,et je suis une lectrice exigeante ,mais là, je suis totalement sous le choc , j'aimerai lire la suite ..." "Cette nouvelle est totalement captivante , et de plus pour ceux qui désirent , vous avez une excellente traduction française , je l'ai lu !" "Marco dans l'élaboration de son ouvrage a su conjuguer sa fantaisie de visionnaire et sa rationalité scientifique. Il réussit de cette façon à anticiper les temps de l'histoire et à nous montrer ce que deviendra l'humanité à la moitié de notre siècle! Si vous êtes curieux de découvrir ce que nous serons déchargez gratuitement ce roman fantastique et bonne lecture!" "Ho letto il tuo romanzo "Progetto Alfa Centauri" e devo dire di esserne rimasto affascinato: il tuo stile visionario e al tempo stesso raffinato mi ha "trasportato" in un lontano futuro, a contemplare la civiltà umana durante la sua ennesima "trasformazione" ed "espansione", in simbiosi con il "mondo" degli Esseri digitali. Nel tuo lavoro c'è tutto: cyberpunk, space opera e fantapolitica. E' un romanzo di SF davvero completo, scritto con dovizia di particolari ma al tempo stesso scorrevole. In poche parole, mi è piaciuto molto. Sei davvero in gamba." "Sono rimasto affascinato e al contempo rapito dal racconto. Mi sono sentito "immerso" nella storia e spesso ho colto l'ansia e la gioia dei protagonisti. Sono letteralmente senza parole... Complimenti all'autore. Ora mi tuffo nel secondo libro!" "Bello, spaventosamente reale, ineluttabilmente veritiero. La trama è semplice e snella ma l'ambientazione invita spesso a riflettere su chi siamo e dove (vogliamo?) andare. Senza dubbio una lettura coinvolgente, dal gran ritmo e che invoglia a riflettere ponendoci problemi che troppo spesso per comodità tendiamo a nascondere sotto il materasso." "Fantastico! Stupendo! Da leggere tutto d'un fiato!!! Il miglior racconto di fantascienza che abbia letto da parecchio tempo... Una nuova frontiera dell'immaginazione!" "Il suo stile è avvincente e incalzante di quelli che ti incollano alla lettura. Gli scenari ipotizzati sono meravigliosi e coinvolgenti. Grazie per avermi reso partecipe di questo viaggio e di questa avventura. Mi viene a mente una frase letta nel libro di Edgar Morin "Conoscenza ignoranza mistero" in cui soteneva che è la vita stessa che sfugge alla morte moltiplicandosi all'infinito." "Un bellissimo romanzo con una interessante visione del nostro prossimo futuro inteso come umanità. Il sogno di immortalità' che anch'io sono convinto un giorno sarà realizzabile attraverso il download della nostra memoria in digitale." "Il tuo romanzo ha lasciato in me un segno profondo e lo consiglio sempre a tutti i miei amici appassionati di Science Fiction." "Complimenti libro stupendo che apre scenari incredibili e futuristici su un mondo avvenire che, chissà, forse rispecchieranno i dettati di questo splendido romanzo." ********** CONSIDERATIONS According to future studies, the world will be dominated soon by disruptive technologies, able to plunge humankind into an era of accelerated progress. Main outcomes will be the achievement of immortality, the creation of smarter than human artificial intelligences and the spread of the new species through the universe. “Dreaming immortality” is a breathtaking story set in this near future altered almost beyond recognition by technology. Social and ethical issues as well as dreams and projects of the digital people are key drivers of the story. For digital beings aiming at eternal life, truth and collaboration are primary values; seeking exponential growth in knowledge and technology, avoiding conflicts and spreading into the universe their goals. The passionate scenarios make the reader share the soul of the digital civilization. From this, a powerful comparison with our world emerges, that stripping away layer after layer of conventions and prejudices, leaves us at last face to face with the morals of a world that one day we might share. Eve and Victoria, the main characters, are humans whose brain was digitized after death. They move in this context of epoch-making events, searching for identity. They become more and more involved in the hardship of the digital community to the point of rising to leaders. Finally, in a crescendo of drama, they merge their destiny with that of their new people. End of the 21st century. Humans live on Earth and the Moon, last strongholds of their past power. Mars and the Net are inhabited by artificial intelligences and souls, these last obtained by digitizing the brain after death. The virtual reality allows the two races to communicate. Their differences are deep, their interest irreconcilable. With biotechnology and digitization, humans have postponed real death to an indeterminate future, but they are not happy. Towards the virtual beings they feel admiration but also inferiority and envy. The digital creatures instead cannot bear being relegated in worlds too small for their unbounded ambitions. Their Martian experience has allowed them to develop the competence necessary in extra-terrestrial environments, most of all to acquire the self-confidence indispensable for the colonization of other star systems. The Alpha Centauri project is born. The mission obtains the humans’ support. In exchange the digital beings abandon the idea of expanding on the Earth. Just before departure, Earth Security intercepts a suspect message from the Space Agency. Terrorism? The evidence leads to the Elects, a sect that entered Net years before through a collective suicide... A script is also available. The novel is in English, French, Italian and can be downloaded FOR FREE from Smashwords. Copyright Marco Santini ********** Thanks to my friends, who over time have supported me with their engagement and enthusiasm: José Luis Cordeiro -- http://www.cordeiro.org/ Diego Dalla Palma - http://www.diegodallapalmastyle.it/ , http://www.sperling.it/autori/diego-dalla-palma/ Nikola Danaylov -- http://www.singularityweblog.com/ Marta Rossi, iLabs -- http://www.ilabs.it/HomeIT.asp Lilia Morales y Mori -- http://poesiafracesptiempo.blogspot.mx/ Lucas Geremias - http://www.lucasgeremias.com/ Frank D.Smith -- http://www.underbrain.org/ Francesco Zanellato -- http://francescozanellato.jamendo.net/ Thanks to Isabel Mendonça Alves. ********** ABOUT THE AUTHOR Marco Santini graduated in Engineering and specialized in Business Administration. Deeply interested in high-tech trends, he has written “The Alpha Centauri Project”, “Evolution: the future” and "Dreaming immortality", novels depicting a near future dominated by technology. He has made the ebooks free and downloadable in several languages, in order to share their content with the widest audience and to contribute to discussion about great themes. Script available. Member of: Millenium Project -- http://www.millennium-project.org/ Lifeboat Foundation -- http://lifeboat.com/ex/programs Eptalia -- http://www.eptalia.it/ United States Trashumanist Party


Lié à Le Projet Alpha Centauri (Mondes pensants)

Livres associé

Articles associés

Aperçu du livre

Le Projet Alpha Centauri (Mondes pensants) - Marco Santini

Selon de récentes études, le monde sera bientôt dominé par des technologies révolutionnaires qui feront émerger l’Humanité dans une ère de progrès accéléré. De principaux résultats seront la conquête de l’immortalité, la création d’Intelligences Artificielles supérieures à l’Homme et la colonisation de l’univers de la part de la nouvelle race.

Evolution: l’avenir est une histoire époustouflante qui se déroule dans un avenir prochain rendu presque méconnaissable par les nouvelles technologies.

XXIVème siècle. Les humains habitent la Terre et la Lune, dernières forteresses du pouvoir passé. Mars et le Réseau sont peuplés par les intelligences artificielles et par les âmes. Ces dernières sont obtenues en digitalisant le cerveau après la mort. La réalité virtuelle permet aux deux races de communiquer. Leurs différences sont profondes, leurs intérêts inconciliables.

Les humains ont renvoyé la mort réelle à un avenir indéterminé avec la digitalisation mais ils ne se sentent pas heureux: ils éprouvent de l’admiration mais aussi de l’envie et un sens d’infériorité envers les êtres virtuels. Les créatures digitales par contre ne supportent pas d’être reléguées dans des mondes trop petits pour leurs ambitions sans limites. Elles ont développé les compétences pour des milieux extraterrestres pendant l’expérience martienne. Elles ont surtout acquis la sécurité indispensable pour affronter la colonisation d’autres systèmes solaires.

Les humains financent le projet Alpha Centauri en échange du renoncement des êtres virtuels à s’épandre sur la Terre. La Sécurité Terrestre, avant le départ, intercepte un message suspect provenant de l’Agence Spatiale. Terrorisme? Les indices conduisent aux Elus, une secte entrée dans le Réseau avec un suicide collectif cinquante ans auparavant…

Eve et Victoire, les protagonistes, sont des âmes, des êtres digitaux dont le cerveau a été digitalisé après la mort. Elles se déplacent dans un contexte de changements d’époque, restant toujours impliquées au point de fondre leur destin à celui du peuple digital.

Les scènes qui se déroulent dans le Réseau sont indiquées par @.

PERSONNAGES

0101 010101001

Intelligence artificielle, historique

Adam

Intelligence artificielle, membre des Elus, fils d’Eve Dirac, Victoire et Martin Wing

C573Y

Intelligence artificielle, officier de la Sécurité

Eve Dirac

Ame, membre des Elus, savant informatique

James

Humain, compagnon de Victoire

Marcus Rand

Humain, général de la Défense

Martin Wing

Ame, conseiller des Elus, défenseur des droits civils

Nicole

Humain, amie de Victoire

Nihil

Ame, Grand Maître des Elus

Victoire

Ame, compagne de James.

REVOLUTION

Au début du XXIVème siècle, l'homme orgueilleux de ses succès, pensait à l’avenir avec optimisme convaincu qu'un jour, même pas trop lointain, il transformerait en réalité, même ses désirs les plus téméraires.

La nouvelle population du Réseau entreprit toutefois son premier voyage interstellaire: une entreprise cyclopéenne avec laquelle un peuple tout entier partirait vers le nouveau monde. C'était un événement qui devrait changer les protagonistes de l'histoire.

0101 010101001

DANS LE RESEAU

@ La veille de l'an 2300.

Les commentaires d'un présentateur suivis d'éclatements de rire proviennent de la salle à manger. Le chef de salle accompagne Victoire dans un endroit plein de clients en habits élégants.

Des rayons laser s'entrecroisent en une joyeuse danse autour du gigantesque hologramme d'un arbre de Noël aux reflets iridescents, qui peu de temps avant minuit disparaîtra en laissant la piste libre pour la fête. Sur le côté, trois musiciens de couleur en habit blanc exécutent des compositions d'autrefois.

L'endroit renommé pour le raffinement de ses plats, le service excellent et les noms fameux des artistes, est situé dans une des zones exclusives du Réseau et il reproduit le cadre et l'atmosphère d'une époque lointaine quand le monde virtuel n'était pas encore né.

Victoire commande un apéritif et elle observe son aspect dans un miroir placé devant elle. Ses yeux de jade ressortent de son visage gracieux. Ses cheveux noir corbeau couvrent ses épaules nues et sa robe de dentelle bleue, sobre mais provocante, révèle ses seins parfaits.

Le solo d’une trompette endiablée semble être une mélodie lointaine.

La chaise qui est devant elle est vide.

Elle ouvre sa pochette de cuir. Elle scrute à l’intérieur quelques instants, les lèvres fermées. Puis elle se concentre sur les clients à l’entrée.

Le voilà! Une stature massive, des cheveux noirs et des traits fins. Smoking avec une ceinture couleur argent qui entoure sa taille, le mouchoir blanc dans la petite poche. Un serveur court vers lui et il lui indique sa table.

L’homme s'approche d’un bon pas. Il se penche vers elle et il lui chuchote: Cette soirée sera toute pour nous.

Je craignais que tu ne m'aies oubliée...

L’homme commande un apéritif. Il parcourt le menu et quand on lui porte son cocktail, il poursuit la lecture en buvant de temps en temps. Il relève enfin les yeux: Un plat d'époque? Qu’en dis-tu ?

D'accord.

Cuisine française?

Elle acquiesce.

Ils passent leur commande.

Victoire fixe le serveur en silence pendant qu’il sert un bordeaux dans des verres de cristal, qu’il tourne ensuite avec délicatesse. Couleur rubis, arôme fruité. Sur les lèvres, un sourire triste.

Ça ne va pas? demande James.

Pour toi, tout est plus simple: tu passes tout ton temps dans le monde réel. Moi par contre, je suis là, à t’attendre toute la journée…

James tend le bras le long de la table. Pendant ce temps Victoire poursuit: Quand je t’ai revu dans le Réseau après l’accident, J’étais convaincue que notre amour était indestructible. La mort, même pas elle, n’avait réussi à nous séparer! J’ai renoncé à la déshumanisation pour rester celle que tu avais aimée. Mais maintenant je me demande si j’ai bien fait.

Tu sais combien ici tout est difficile.

Je pensais m’intégrer quand même dans le monde digital. Mais je suis si différente des autres âmes sans la déshumanisation!

Tu devrais retourner dans le monde réel dit James en caressant la main de Victoire. Je t’achèterai un ginoïde (1). Tu pourras t’installer à l’intérieur.

Nous pourrons dormir finalement ensemble! Mais si la loi qui rend la déshumanisation obligatoire passe, que ferons-nous?

James éfleure de son index le nez de Victoire. Je pense qu’elle ne passera pas. L’opposition est très forte. Mais maintenant profitons de notre soirée. Je veux te voir sourire!

@ Scène qui se déroule sur le Réseau.

(1) Robot aux ressemblances féminines dans lequel les êtres digitaux peuvent s’installer.

A TRAVERS LE SYSTEME SOLAIRE

Ils voulaient marquer le début du nouveau siècle avec des vacances hors du commun. Ils pouvaient choisir, comme par les années précédentes, parmi les nombreuses propositions du Réseau, mais ils désiraient cette fois-ci se mettre à l'épreuve dans le monde réel.

Ils avaient opté à la fin, pour les satellites de Jupiter.

Europe, la destination la plus prisée du tourisme spatial. Une vue magnifique de la majestueuse planète sillonnée par de profondes rayures et par des tempêtes continuelles. Elle prend une grande partie du ciel. Une interminable banquise souillée de temps en temps par d'amples cassures d'où jaillit de l'eau volcanique. Au-dessous, des cavernes de glace d'une dizaine de kilomètres de longueur et encore plus en profondeur, un océan habité par de rares créatures luminescentes.

Io, l'antichambre de l'enfer. Des fleuves de lave, des panaches de cendres et des lacs de soufre bouillonnants.

Les mines aériennes de Jupiter. Des fabriques colossales pendues à des ballons aérostatiques qui extraient de l'atmosphère un isotope d'hélium utilisé comme combustible nucléaire.

A quelques semaines de leur départ, des occupations de travail étaient intervenues. Ils s’étaient repliés sur des vacances beaucoup plus brèves, seulement de trois jours, en mesure toutefois de garantir des émotions intenses. Ils escaladeraient un canyon de Mars. Pas n'importe lequel: le plus profond du système solaire. Malgré le peu de temps qu’ils avaient à leur disposition, ils avaient étudié les préparatifs dans les moindres détails. En ce qui concerne l'équipement, leur choix s'était orienté sur le dernier modèle d'androïde de roche: un corps de deux mètres de hauteur, d'un matériel ultraléger renforcé par des nanotubes de carbone; le rêve de tout grimpeur.

Les voilà sur Mars transportés par des faisceaux laser. Dans leurs nouveaux corps alignés contre le mur d’une pièce pleine de machines. Du froid, un seul bruit, celui d’un sifflement des machines. Ils échangent quelques mots puis ils se mettent en marche le long du couloir désert, en suivant les indications d’un plan qui avait paru sur le champ visuel. Leurs pas résonnent de façon monotone contre les murs métalliques; on entend de temps en temps des échos lointains.

Ils entrent dans un garage. Un ovoïde(*) s’approche en volant. Les portières glissent sur le côté. Ils montent à bord. Des sièges mous. Des bras semblables à des tubes flexibles les enveloppent au niveau des épaules. Le pilote automatique souhaite un bon séjour.

La carlingue s’allume de couleurs. Une accélération puissante. Le véhicule gicle hors du garage à travers une ouverture circulaire et pointe vers le désert. Derrière, la tache blanche de la base de plus en plus lointaine, se détache au milieu du rouge du sable comme un diamant tombé du ciel.

C573Y lève les yeux vers Phobos, une des deux petites lunes martiennes. Sa forme oblongue n’a jamais cessé de l’étonner. A côté, trois nouvelles étoiles brillent: Niña, Pinta et Santa Maria, les astronefs du projet Alpha Centauri, des sphères d’un kilomètre de diamètre, en orbite autour de la planète, à vingt mille kilomètres de hauteur. D’autres lumières plus petites les couronnent: les stations d’assemblage du chantier spatial – pour l’instant inactives après dix ans d’intense activité – et les bateaux citernes occupés à transvaser le combustible nucléaire, extrait de l’atmosphère de Jupiter et Uranus, depuis d’énormes réservoirs.

L’ovoïde survole le désert à basse altitude, surmonté de ci et là de nuages effilochés d’anhydride carbonique. Une heure après, il vire à l'intérieur de la Vallée Marineris, vaste blessure de la croûte martienne. Sur les côtés, des parois à pic et des criques. Dans le fond, une interminable extension de roches et de sable.

L’avion survole un village en construction – des chantiers remplis de machines et de robots qui assemblent des modules préfabriqués – et il effleure une succession de grandes dunes sur lesquelles le vent a dessiné de fines vagues.

Il pointe vers un grand canal. Il atterrit à deux cents mètres environ d’une paroi. Quand les portières s’ouvrent, les voyageurs enfoncent leurs bottes dans le sable mou et léger, presque de la poussière. Un air glacial, raréfié. Un peu plus loin, un tourbillon de poussière court le long d’une dune. Les androïdes lèvent le regard vers la paroi. Ses limites se perdent à l’horizon et les couronnes de roche qui l’entourent semblent des griffes qui saisissent le ciel. Elle est recouverte de sédiments friables, un véritable piège même pour les grimpeurs les plus experts. A éviter, pour ne pas être contraints à faire des changements de parcours difficiles.

C573Y prend un clou de son sac à dos. Un simple clou. Cela ne pourrait en être différemment: les grands défis requièrent l’absence de moyens et une habileté hors du commun. C’est comme cela que les titans de l’antiquité faisaient.

Les androïdes montent rapidement comme des araignées. De minuscules silhouettes sur un drap ocre. Des gestes mécaniques, mètre par mètre, toujours avec la même concentration. Le regard tourné vers le ciel parce que c’est bien là qu’ils auront l’impression d’être, une fois arrivés au sommet.

Aucun problème pendant plus d'une journée. Jusqu'au moment où ils entendent un retentissement lointain. Des hurlements agités. Des gestes frénétiques, quelqu’un indique un renforcement. Ils se précipitent à l’intérieur.

Il vient du haut en dévorant la paroi au fur et mesure. Il emporte les saillies avec lui, le long de son parcours, un front sombre de sable et de roches. Une menace que même les androïdes d’escalade – joyaux technologiques du XXIVème siècle – ne sont pas en mesure d’affronter.

Ils restent immobiles en fixant le mur de poussière qui s’introduit dans le renfoncement en recouvrant les cuirasses d’une couche épaisse.

La nuit.

Interminable.

Passée à échanger leurs impressions et leurs vies. Illuminés par la lumière d’une torche qui fait émerger depuis les ténèbres des visages et des corps pour les réabsorber ensuite à chaque mouvement.

De temps en temps des brisements lointains. Des tonnerres? des avalanches?

Toute la nuit.

Une alternance de sifflements et de chuchotements annoncent le jour. Une rengaine plaintive et nostalgique. Le chant d’une femme qui pleure son compagnon parti pour un long voyage…

Les androïdes mettent la tête hors du refuge. Des aiguilles de toutes les dimensions s’avancent nettement des grands canaux jusqu’à l’horizon. Le ciel est rosé sans taches. Une mélodie envahit l’air.

Regardez! s’exclame C573Y en montrant du doigt les quatre ombres, les traits fins et les cheveux au vent. Il ne l’espérait pas.

Il se tourne ensuite vers la direction opposée. Venez!

A nouveau dans le précipice, agrippés aux cordes, le dos dans le vide, ils sautent le long de la paroi.

Ils montent sur une plaque de basalte. Ils la franchissent rapidement.

Le chant des dames! annonce C573Y. Il y a très longtemps, à l'aube de la colonisation un membre d'une expédition raconta qu'il avait vu justement dans cette zone certaines figures féminines...

Ils se montrent depuis un rocher. Devant une rangée de roches surmontées de longs filaments qui se détachent du soleil bas.

Des plantes qui ont survécu à l'assèchement de la planète, il y a plusieurs milliards d'années. Le son est provoqué par le passage du vent à travers les roches.

Le soir. Les voilà au sommet, assis les uns à côté des autres, sur le bord du précipice, les yeux tournés vers les lumières de la petite colonie. Elle se situe à de nombreux kilomètres plus bas. Ils célébreront sous peu le nouveau siècle.

Mais C573Y se tait. Un message sur son champ visuel est apparu:

REUNION D'URGENCE COMITE EXECUTIF SUR LA TERRE DANS DEUX HEURES, VOTRE PARTICIPATION EST REQUISE.

Il se retourne vers ses compagnons: J’ai reçu une communication. Je dois partir.

Il lance un coup d’œil nostalgique aux ténèbres, vers la nature aliène qui l’a séduit pendant deux jours avec ses spectacles suggestifs, qui n’avait pas hésité à attaquer, en le braquant jusqu’à l’intérieur du refuge.

Un défi dans lequel il avait plongé sans hésitation.

Un compagnon lui donne un petit coup sur l’épaule. A bientôt alors!

Les trois arrivent à un espace une dizaine de mètres plus loin. Ils s’embrassent fortement.

Nous nous occuperons de remettre l’androïde, lui dit un compagnon.

C573Y recule de quelques pas. Il lève le regard vers le ciel, vers une lumière vive, au centre d’une couche d’étoiles. Un menu apparaît sur son champ visuel. Il met en marche la connexion avec le satellite. Il envoie un message:

DEMANDE DE TRANSFERT IMMEDIAT

DESTINATION: QUARTIER GENERAL SECURITE – TERRE.

Il sent qu’il s’évanouit. En quelques secondes, les programmes dont il est composé sont retransmis au satellite et à partir de là, à travers un faisceau laser, ils commencent leur voyage vers la Terre. Le corps de l’androïde est rigide comme une statue,

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Le Projet Alpha Centauri (Mondes pensants)

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs