Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

La Pratique De L'Intercession

La Pratique De L'Intercession

Lire l'aperçu

La Pratique De L'Intercession

évaluations:
4/5 (2 évaluations)
Longueur:
479 pages
7 heures
Sortie:
Jul 2, 2014
ISBN:
9781310093210
Format:
Livre

Description

Ce livre fait suite à notre livre : L’Art de l’Intercession, qui est déjà en circulation. Notre intention, au départ, était d’écrire un seul livre sur “Le Ministère de l’Intercession”, mais nous nous sommes rendus compte que ce que Dieu avait à nous dire ne pouvait pas suffire dans un livre unique de taille moyenne.

Sortie:
Jul 2, 2014
ISBN:
9781310093210
Format:
Livre

À propos de l'auteur

ZACHARIAS TANEE FOMUM (ZTF) is the best-selling author of more than 200 books with over 5 million copies in circulation in print, eBook and audiobook formats. He founded Christian Missionary Fellowship International (CMFI), a missionary and church planting movement with thousands of Churches in more than 80 nations on all the continents.Prof. Fomum was also a Professor of Organic Chemistry with more than 160 publications in leading international journals. In 2005, his published scientific work was evaluated and found to be of high distinction, earning him the award of a Doctor of Science degree from the University of Durham, Great Britain.Prof. Fomum was married to Prisca and their seven children are actively involved with missionary and church planting work across the globe.His books and the millions of people he influenced in more than 40 years of Christian Ministry continue to impact the world with the Gospel today! Get to know him From His Own Very Lips: https://books2read.com/b/From-His-LipsSign up for my mailing list to be notified of new releases, free e-book giveaways and more at https://ztfbooks.com/ztfbooks-mailing-list


Lié à La Pratique De L'Intercession

Titres dans cette série (16)

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Aperçu du livre

La Pratique De L'Intercession - Zacharias Tanee Fomum

LA PRATIQUE DE L’INTERCESSION

Par

Zacharias Tanee Fomum

© Zacharias Tanee FOMUM, 1989

Edité par

l’unité de l’édition électronique du ministère du livre de la CMCI

http://www.cmfionline.org

ztfbooks@cmfionline.org

Cet ouvrage est la traduction francaise du livre:

The Practice of Intercession

© Zacharias Tanee FOMUM, 1989

Tous Droits Réservés

Je dédie humblement ce livre à

EVELYNE NGO HONGNYO

Une femme de Dieu et une intercesseuse

TABLE DES MATIERES

PREFACE

1ère PARTIE

La priere

Le manque de priere

L’intercession

2éme PARTIE

L’intercesseur et l’utilisation du temps

L’intercesseur et la discipline

L’intercesseur et le travail dur

L’intercesseur et le courage

L’intercesseur et le diable

’intercesseur et le fardeau

L’intercesseur et le jeune

L’intercesseur et la saintete personnelle

L’intercesseur et les buts

L’intercesseur et l’urgence

L’intercesseur et sa bible

L’intercesseur et la revelation personnelle

L’intercesseur et le secret

L’intercesseur et une connaissance des faits

L’intercesseur et la conquete du monde pour christ

L’intercesseur et ses besoins

L’intercesseur et la volonte souveraine de dieu

L’intercesseur et des intercesseurs

L’intercesseur et les retraites de priere

L’intercesseur et la gratitude

3éme PARTIE

Les niveaux d’intercession

Un debutant a l’ecole de l’intercession

Faire du progres dans l’école de l’intercession

L’intercesseur avance

4éme PARTIE

L’intercesseur et le renversement des principautes et des puissances

Intercession contre une principaute ou prince – 1

L’intercession contre une principaute ou un prince -2

5éme PARTIE

Une chaine de priere d’intercession

6éme PARTIE

L’intercession pour un individu-1

L’intercession pour un individu -2

L’intercession pour une famille

L’intercession pour une assemblée (eglise)

L’intercession pour une ville

L’intercession pour une nation

L’intercession pour un continent

L’intercession pour la planete terre

7éme PARTIE

Un ministere d’intercession a plein temps

L’intercession

AU SUJET DE L'AUTEUR

AUTRES LIVRES DU MEME AUTEUR

PREFACE

Ce livre fait suite à notre livre : L’Art de l’Intercession , qui est déjà en circulation. Notre intention, au départ, était d’écrire un seul livre sur Le Ministère de l’Intercession, mais nous nous sommes rendus compte que ce que Dieu avait à nous dire ne pouvait pas suffire dans un livre unique de taille moyenne. Nous avons donc arrêté le livre à un endroit convenable, et avons intitulé la première partie L ’Art de l’Intercession et cette seconde partie, qui parle surtout des aspects pratiques du Ministère de l’Intercession, nous l’avons intitulée La Pratique de l’Intercession .

Je n’ai pas beaucoup à dire au sujet de ce livre que vous avez devant vous. Je supplie seulement que vous le lisiez en entier, chapitre par chapitre. Cependant, je veux partager avec vous ce que le Seigneur a fait pour moi au cours des dix-huit mois pendant lesquels j’ai travaillé sur la rédaction des deux livres sur l’intercession. Au moment où je commençais à écrire l’Art de L’Intercession , je priais en moyenne trois heures par jour, et passais une période de six heures dans une chaîne de prière. Au moment où j’achevais le livre, j’ai été forcé par l’évidence de ce que j’ai vu dans la Bible concernant l’intercession, d’accroître ma prière quotidienne à une moyenne de quatre heures par jour, et de maintenir la séance de six heures dans la chaîne de prière. Au cours des dix mois durant lesquels j’ai travaillé sur le présent volume, mon être tout entier a été excité au-delà de toute mesure à prier et à prier. Pour cette raison, ce livre qui, selon les prévisions, devait s’achever au mois de Septembre de l’année 1988, a traîné jusqu’aujourd’hui où le dernier chapitre a été écrit. Au cours des dix derniers mois, j’ai été forcé par ce que j’ai vu dans la Bible, et par ce que le Seigneur a adressé à mon coeur, à oeuvrer davantage pour accroître le temps que je passais dans la prière. Maintenant je fais une moyenne de quatre heures de prière par jour ; trois séances de six heures dans la chaîne de prière, chaque premier week-end du mois, consacrées à la prière selon les prévisions que j’ai partagées avec vous dans ce livre, et une période de quinze jours, priant dix heures par jour. Voilà comment sera dirigée ma vie de prière pour le reste de ma vie.

La prière est le plus important travail sur terre. Les intercesseurs sont les gens les plus importants sur terre. Aujourd’hui, ayant cette connaissance, si le Seigneur de la moisson me laissait le soin de choisir (Il ne l’a pas fait), j’arrêterais toute autre chose pour me livrer à 18, 20 et 24 heures de prière par jour et ainsi, ferais le plus grand bien au Royaume de Dieu, à l’Eglise, au monde, au continent africain, à cette nation, à cette ville, à l’église à Yaoundé, à ma famille et à moi-même.

Dieu ne m’a Cependant pas laissé le soin de choisir. Il m’a appelé à accomplir d’autres choses, en plus de la prière en général et de l’intercession en particulier. J’accomplirai fidèlement ces choses, mais désormais, je donnerai à la prière la place prioritaire dans ma vie et dans mon ministère. Je vais prier et je ferai tout ce que je peux pour prier. Je ferai tout ce que je peux pour appeler les hommes, les femmes et les enfants à prier. Je vais oeuvrer pour ôter de ma vie toute chose susceptible d’empêcher ou d’affaiblir la prière. Je vais déverser mon tout à Dieu dans la prière.

Dans un sens, le livre est écrit de manière que chaque chapitre peut être lu à part, car il est assez complet. Cependant, nous vous supplions de lire tous les chapitres afin d’avoir l’image globale. Si vous pouvez mettre la main sur nos autres livres : Le Chemin de la Prière Victorieuse, Le Ministère du Jeûne, l’Art de l’Intercession et Le Chemin du Service Chrétien", Lisez-les. Nous sommes convaincus que Dieu a un message dans ces livres pour vous encourager, vous bénir et vous défier.

Nous serions heureux de connaître vos réactions au sujet de la question traitée dans ce livre.

Au Seigneur Jésus, le Seigneur intercédant de l’Eglise soient: la gloire, l’honneur, la majesté, la puissance et la domination, d’éternité en éternité.

Amen.

Yaoundé, le 30 Janvier 1989

Zacharias Tanee FOMUM

B. P 6090 Yaoundé - Cameroun

1ère PARTIE

Chapitre 1

LA PRIERE

Nous cherchons à faire de l’Eglise endormie et silencieuse, l’Eglise réveillée et militante. Nous cherchons à rappeler le peuple de Dieu aux anciennes voies, à amener les gens à prier avec ferveur, à jeûner fréquemment, et à travailler puissamment pour le Seigneur et pour les perdus. Nous voulons amener les gens à prier avant l’aube et avant la nuit, pour un réveil qui secoue l’âme, un réveil envoyé du ciel, inspiré du Saint-Esprit, qui changera le cours de l’histoire de notre génération qui aime le plaisir, mais qui est spirituellement endormie. Dieu veut que Ses enfants soient bouillants, et non pas tièdes ou froids. Il veut des soldats, et non des dormeurs. Il veut un service de vie et non un service des lèvres. Il veut un engagement total, et non un engagement symbolique. Il veut que l’Eglise soit un centre d’évangélisation, et non un centre de rendez-vous sociaux. Il veut que les chrétiens soient sur leurs genoux en prière, et sur leurs orteils pour les perdus. (Fred D. Javis dans Herald of His coming, volume 46 N°5, May 1987).

Dans chaque génération, ceux qui se concentrent sur Dieu et qui ont faim de Le connaître se tiennent comme des géants spirituels. Mais l’appel de Dieu à Le connaître s’étend à tous les croyants, quels que soient le temps, la pression et les obligations. L’apôtre Paul non seulement voyageait fréquemment, mais il fonda de nombreuses églises, écrivit une grande partie du Nouveau Testament, et bien plus, y prenait soin de lui-même en fabriquant des tentes. David était un roi affairé, mais il cherchait tout de même Dieu constamment, et ses prières recueillies dans les psaumes nous bénissent aujourd’hui. Jésus rendait ministère aux gens à longueur de journée, mais trouvait quand même du temps pour une vie de prière extensive. Commence là où tu te trouves. Demande au Seigneur de te donner une grande faim et une grande soif pour Lui. Dis-Lui, que tu veux être défié. Pendant que tu apprends à te concentrer sur Lui, déterminer tes priorités deviendra plus facile, jusqu’à ce que tu puisses dire avec Paul : "Je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur." Philippiens 3 : 8). Hannelore Bozeman dans The Message of the Cross, volume 51, May-June 1987)

Ce qui est surprenant, c’est que Satan, notre adversaire, veut les hommes de vision, à tout prix, morts ou vivants ! Piégés dans le filet de l’immoralité, suffocants dans le matérialisme, asphyxiés par l’indifférence et la mort, quels que soient les moyens utilisés, Satan s’en préoccupe peu. Tant que les hommes de vision sont empêchés de conduire le peuple de Dieu aux triomphes évangéliques et missionnaires facilement accessibles. Où sont les hommes de vision que Dieu appelle aux grands exploits pour Lui ? C’est triste. Plusieurs sont perdus. (Mike Crow dans The Message of the Cross, volume 51, November-December 1987).Intercéderas-tu pour que le Seigneur les suscite ? Prieras-tu pour que Dieu les protège contre l’immoralité, le matérialisme, l’indifférence et la mort spirituelle ? Prieras-tu pour qu’ils soient protégés contre le découragement ? S’il te plaît, prie. Israël n’avait pas prié, alors Saül s’égara. De nouveau, Israël ne pria pas et David fut piégé dans l’immoralité. Une fois de plus, Israël ne pria pas et Salomon s’égara!

Sans doute, un des secrets du caractère insatisfaisant, superficiel, irréel et temporaire de plusieurs de nos prétendus réveils spirituels modernes, est qu’on met tellement de confiance sur la machinerie de l’homme, et très peu sur la puissance de Dieu, recherchée et obtenue par la prière fervente, persistante et de foi, qui n’acceptera pas de réponse négative. Nous vivons dans une époque caractérisée par la multiplication de la machinerie humaine et la diminution de la puissance de Dieu. Le grand cri de nos jours est : «Travaillez, travaillez, travaillez, organisez, organisez ; donnez-nous une nouvelle société ; dites-nous quelques nouvelles méthodes ; inventez quelque nouvelle machinerie» ; mais le grand besoin de l’heure c’est la prière, davantage de prière et la meilleure prière.... Les grands réveils commencent toujours dans les coeurs d’un petit nombre d’hommes et de femmes que Dieu suscite par Son Saint-Esprit, pour croire en Lui en tant qu’un Dieu vivant, un Dieu qui exauce les prières, et sur les coeurs desquels Il dépose un fardeau dont on ne peut trouver de repos que dans le cri importuné à Dieu. Oh ! Puisse-t-Il, par Son Saint-Esprit, déposer un tel fardeau sur nos coeurs aujourd’hui. (R. A Torrey dans The Power of Prayer", Zondervan publication, grand Rapids, 1982).

Chaque réveil véritable dès le commencement, a eu son origine terrestre dans la prière. Le Grand Réveil sous Jonathan Edwards au dix-huitième siècle, commença par son fameux appel à la prière, et il le fit progresser par la prière. Il a été enregistré que Jonathan Edwards oeuvrait tellement dans la prière, qu’il se forma des creux sur les durs morceaux de planches où il s’agenouillait si souvent et si longtemps. L’oeuvre merveilleuse de la grâce parmi les Indiens d’Amérique du Nord sous David Brainerd, le beau-fils de Jonathan Edwards, en 1743 et les années suivantes, tira son origine des jours et des nuits que Brainerd passait devant Dieu dans la prière pour que son oeuvre soit revêtue de la puissance d’en haut. (R. A. Torrey dans The Power of Prayer Zondervan Publication, Grand Rapids, 1982)

"Alors ils retournèrent à Jérusalem, de la montagne appelée des oliviers..... Quand ils furent arrivés, ils montèrent dans la chambre haute où ils se tenaient d’ordinaire ; c’étaient Pierre, Jean..... tous d’un commun accord persévéraient dans la prière..... (Actes 1 : 12-14).

"Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières." (Actes 2 : 42).

"Lorsqu’ils l’eurent entendu, ils élevèrent à Dieu la voix tous ensemble, et dirent: Seigneur, toi qui as fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve,....... Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance, en étendant ta main, pour qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus. Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla. Ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance." (Actes 4 : 24-31)

"Et ils lapidèrent Etienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit ! Puis, s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute pas ce péché !" (Actes 7 : 59-60)

"Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier. Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase."(Actes 10 : 9-10).

"Corneille dit : il y a quatre jours, à cette heure-ci, je priais dans ma maison à la neuvième heure ; et voici, un homme vêtu d’un habit éclatant se présenta devant moi, et dit : Corneille, ta prière a été exaucée, et Dieu s’est souvenu de tes aumônes." (Actes 10 : 30-31)

"Vers le même temps, le roi Hérode se mit à maltraiter quelques membres de l’Eglise, et il fit mourir par l’épée Jacques, frère de Jean. Voyant que cela était agréable aux juifs, il fit encore arrêter Pierre. C’était pendant les jours des pains sans levain. Après l’avoir saisi et jeté en prison, il le mit sous la garde de quatre escouades de quatre soldats chacune, avec l’intention de le faire comparaître devant le peuple après la pâque. Pierre donc était gardé dans la prison ; et l’Eglise ne cessait d’adresser pour lui des prières à Dieu." (Actes 12 : 1-5).

"Après avoir réfléchi, il se dirigea vers la maison de Marie, mère de Jean, surnommé Marc, où beaucoup de personnes étaient réunies et priaient." (Actes 12 : 12)

"Il y avait dans l’Eglise d’Antioche des prophètes et des docteurs....... pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit : Mettez-moi à part Barnabas et Saül pour l’oeuvre à laquelle je les ai appelés. Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir." (Actes 13 : 1-3).

"Ils firent nommer des Anciens dans chaque Eglise, et, après avoir prié et jeûné, ils les recommandèrent au Seigneur, en qui ils avaient cru." (Actes 14 : 23).

"Comme nous allions au lieu de prière.... " (Actes 16 : 16)

"Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges à Dieu, et les prisonniers les entendaient. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés ; au même instant, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus." (Actes 16 : 25-26).

"Après avoir ainsi parlé, il se mit à genoux, et il pria avec eux tous." (Actes 20 : 36).

Les grands hommes de prière sont tous de grands donneurs, c’est-à-dire de grands donneurs selon leur capacité. Georges Mueller, de Bristol, en Angleterre, était comme nous le savons, l’un des plus grands hommes de prière de la dernière génération. Il obtint par la prière l’équivalent de £ 7.200.000 Livres Sterling. Pendant environ soixante ans, il entreprit l’une des plus merveilleuses oeuvres dans le soutien et la formation des orphelins d’Angleterre, abritant souvent plus de 2.000 orphelins à la fois, leur servant trois repas par jour. Et pourtant, chaque centime qui entrait pour soutenir les orphelins et pour financer l’autre oeuvre pour laquelle il se sentait responsable, venait en exaucement à la prière. Aucun appel n’avait jamais été fait à personne, les collectes ou offrandes n’avaient jamais été entreprises, et pourtant, il n’était jamais à court d’argent. Quelquefois, il semblait qu’à la dernière minute, il manquerait d’argent, mais cela venait toujours. Il demandait à Dieu cent Livres Sterling, elles venaient et il les donnait. Il demandait soixante Livres Sterling, elles venaient et il les donnait. Comme nous l’avons dit, il demanda plus de £ 7. 200. 000 qui vinrent, et il les donna. Voilà la raison pour laquelle l’argent continuait à venir ; parce qu’il continuait à donner. Aucune Livre ne restait entre ses doigts. Et quand il mourut à l’âge avancé de quatre-vingt-douze ou quatre-vingt-treize ans, il avait laissé juste de quoi payer les frais de ses funérailles. Nous demandons et nous recevons et nous gardons, et ainsi Dieu cesse de donner. (R.A.Torrey dans The Power of Prayer")

Il n’y a pas de bénédiction spirituelle dont peut jouir un croyant quelconque et qui ne puisse être tienne. Elle t’appartient maintenant ; Christ l’a acquise par Sa mort expiatoire, et c’est une provision qu’on trouve en Lui. Elle est là pour toi ; mais il est de ton devoir de la réclamer ; de tendre ta main et de la prendre. La voie établie par Dieu pour réclamer les bénédictions, ou pour réclamer les bénédictions qui te sont procurées par la mort expiatoire de Jésus-Christ, c’est par la prière. La prière, c’est la main qui prend pour nous les bénédictions que Dieu a déjà pourvues en Son Fils."

Tout ce que Dieu est, et tout ce que Dieu a, est à la disposition de la prière. Mais, il nous faut utiliser la clé. La prière peut faire toute chose que Dieu peut faire, et comme Dieu peut faire toute chose, la prière est omnipotente. Nul ne peut résister à l’homme qui sait comment prier et qui remplit toutes les conditions de la prière prévalante, et qui prie réellement. L’Eternel Dieu Omnipotent oeuvre pour lui et oeuvre à travers lui. (R. A Torrey dans The Power of Prayer)

L’Acte de la prière est le plus haut degré d’énergie dont est capable la pensée humaine ; pour prier, il faut la concentration totale des facultés. La grande masse des hommes mondains et des hommes instruits sont absolument incapables de prier. (Samuel Taylor Coliridge, cité dans The Necessity of Prayer, by E. M. Bounds, 1984).

William Bramwell est célèbre dans les annales Méthodistes pour la sainteté personnelle, pour son merveilleux succès dans la prédication, et pour les merveilleux exaucements à ses prières. Il priait pendant des heures d’affilée. Il vivait presque sur ses genoux. Il parcourut ses régions comme une flamme de feu. Le feu fut attisé par le temps qu’il passait dans la prière. Il passait souvent quatre heures de prière d’affilée.

l’Evêque Andrewes passait presque cinq heures chaque jour dans la prière et les dévotions. Sir Henry Havelock passait toujours les deux premières heures chaque jour seul avec Dieu.

Le succès de Dr Judson dans la prière est attribué au fait qu’il consacrait beaucoup de temps à la prière. Il dit à ce sujet : organise-toi, si possible, de façon que tu puisses posément dévouer deux ou trois heures chaque jour, non simplement aux exercices dévotionnels, mais à l’acte même de la prière secrète et de la communion avec Dieu. Efforce-toi, sept fois par jour de te retirer des affaires et de la compagnie des hommes pour élever ton âme à Dieu en privé. Commence la journée en te réveillant après minuit et en dévouant quelque temps dans le silence et les ténèbres de la nuit, à ce travail sacré. Permets que l’aurore te trouve au même travail. Permets que les heures de neuf, douze, quinze, dix-huit et vingt et un dans la nuit rendent ce même témoignage. Sois résolu à sa cause. Fais tous les sacrifices pratiques pour maintenir cela. Considère que ton temps est court ; et que tu ne dois pas permettre aux affaires et à la compagnie des hommes de te dérober de ton Dieu. Impossible, disons-nous, directions fanatiques ! Dr Judson imprima un empire pour Christ et établit les fondations du Royaume de Dieu, avec du granite impérissable au coeur de la Birmanie. Il eut du succès, l’un des rares hommes qui impressionna le monde pour Christ. Plusieurs hommes ayant de plus grands dons, étant de plus grands génies et étant plus instruits, n’ont pas fait un tel impact. Leur oeuvre religieuse est comme des pas dans la sable, mais lui, il a gravé son oeuvre sur le roc. Le secret de sa profondeur et de son endurance se trouve dans le fait qu’il consacrait du temps à la prière. Il gardait le fer chaud au rouge par la prière, et l’habileté de Dieu le façonnait avec une puissance endurante. Aucun homme qui n’est un homme de prière, ne peut accomplir une oeuvre grande et endurante pour Dieu, et aucun homme ne peut être un homme de prière sans consacrer beaucoup de temps à la prière." (E. M Bounds dans Power Through Prayer, Baker Book House, 1979).

Combien, sans hésiter, nous parlons aisément de prier sans cesse ! Pourtant, nous sommes prompts à démissionner si notre prière demeure non exaucée après une semaine ou un mois ! Nous présumons que, par un coup de Son bras ou une action de Sa volonté, Dieu nous donnera ce que nous demandons. Cela semble ne jamais nous venir à l’esprit qu’Il est aussi bien le maître de la nature que de la grâce, et que quelquefois, Il choisit une voie et parfois une autre, par laquelle accomplir Son oeuvre. Cela prend parfois des années pour exaucer une prière, et lorsqu’elle est exaucée et que nous regardons en arrière, nous pouvons voir que ce fut le cas. Mais Dieu connaît tout le temps, et c’est Sa volonté que nous puissions prier et prier, et prier encore, et qu’ainsi, nous parvenions à la connaissance réelle de ce que c’est que prier sans cesse. (Cité dans The Necessity of Prayer par E. M Bounds)

Les deux tiers de la prière que nous faisons, c’est pour des choses qui, une fois reçues, nous feront le plus grand plaisir possible. C’est une sorte d’indulgence spirituelle personnelle, dans laquelle nous nous engageons, et en conséquence, c’est l’opposé exacte de la discipline de soi. Dieu connaît tout cela, et maintient Ses enfants dans la requête. Avec le temps, nos pétitions revêtent un autre aspect, et nous, une autre approche spirituelle. Dieu nous garde en prière jusqu’à ce que dans Sa sagesse, Il daigne répondre. Et quel que soit le temps que cela dure avant qu’Il ne parle, il n’en demeure pas moins vrai que cela a été plus rapide que nous avions le droit de nous y attendre ou d’espérer. (Cité dans "The Necessity of Prayer par E. M Bounds).

Aucune quantité de prière aujourd’hui ne peut nous exempter du besoin de prier demain. Aucune intention de prier demain ne pourvoira à notre besoin d’aujourd’hui.

Des résolutions de prier qui ne sont pas traduites en action sont la tromperie de soi. Des emplois du temps qui incluent des heures de prière ignorées impunément sont l’évidence d’une maladie spirituelle.

Les seules gens honnêtes sont ceux qui décident de prier et qui prient effectivement. De bonnes intentions en elles-mêmes sont inutiles.

Prier est la plus grande chose que nous puissions faire : et pour bien la faire, il faut qu’il y ait le calme, le temps, et la volonté de le faire, autrement dit, elle est réduite à la plus petite et minable des choses. La véritable prière a la plus grande capacité de mener vers le bien, et la prière pauvre la moindre. Nous ne pouvons pas faire beaucoup trop de véritables prières. Nous ne pouvons pas faire trop de prières artificielles. Il nous faut apprendre de nouveau la valeur de la prière. Il n’y a rien qui prenne plus de temps à s’apprendre. Et si nous apprenons le merveilleux art, nous ne devons pas en donner un fragment par-ci par-là. Une petite causerie avec Jésus Comme le chantent les petits saints, mais nous devons demander et saisir avec une étreinte de fer les meilleures heures de la journée pour Dieu et pour la prière , sinon, il n’y a pas de prière digne de ce nom. ( E. M. Bounds dans Power Through Prayer, Baker House, 1979).

Si notre prière a uniquement pour but d’accomplir nos plans et nos espérances, elle n’a pas beaucoup de valeur dans le domaine spirituel. La prière doit prendre origine en Dieu et recevoir notre réaction correspondante. Seule une telle prière a un sens, puisque l’oeuvre de Dieu est contrôlée par la prière. (Watchman Nee, dans Let us Pray, Christian Fellowship Publishers, New York, 1977).

Nous lisons au sujet des hommes des temps passés, qui passaient des nuits entières d’agonie, suppliant pour le salut des perdus, des hommes qui versèrent des larmes d’agonie parce qu’ils croyaient que quelqu’un courait le danger de la damnation éternelle. Mais, c’est uniquement lorsque Dieu, le Saint-Esprit ôte le voile de nos yeux, pendant qu’Il rend claires à nos yeux les choses du domaine spirituel, et nous rend capables d’anticiper le futur, que nous pouvons réaliser ces merveilleuses vérités de l’écriture, et que nous sommes capables de prier. (T. T Shieds dans Herald of His Coming. volume 46 N°5 (545), May 1987).

La prière peut influencer, non seulement des individus, mais aussi de grands auditoires. Catherine Booth connaissait l’effet et la puissance de la prière. Elle vit le poids d’une simple prière provenant du fond du cœur, poussant Dieu à agir pour influencer de grands auditoires. Elle écrivit à partir de ses observations lors des premières réunions de l’Armée du salut dans ses Papers of Godliness : J’ai vu au fond d’une grande salle de théâtre, ou dans la galerie, un grand nombre d’hommes des plus violents possibles, se comportant de la manière la plus féroce, revenir à l’ordre sous l’influence de la prière. Peut-être, au moment ou le soulèvement était sur le point d’éclater en un tumulte ouvert, une petite femme étendait ses mains sur la congrégation et disait : Maintenant, prions Et j’ai vu des hommes brutaux baisser leurs têtes et quelquefois, essuyer des larmes de leurs yeux ; et quand nous nous sommes levés pour chanter, il n’y avait plus de conduite désordonnée, mais ils s’étaient assis avec la solennité de mort, pour écouter. Des centaines parmi eux étaient convaincus du péché, pendant qu’ils étaient sous l’emprise de cette prière. C’était le Saint-Esprit qui combattait pour de telles âmes dans le coeur de cette femme qui les frappa de conviction. (Tiré de Gospel Trumpeter, cité dans Herald of His Coming, volume 40, N°5 (545), Mai 1987).

De nos jours, la déesse du sommeil et de l’aisance est vénérée. Les nuits de prière ont disparu de la scène spirituelle dans plusieurs nations. Oh ! Que le peuple de Dieu retourne à la prière !

"Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces Colossiens 4 : 2)

"Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints." (Ephésiens 6 : 18).

Veillez et priez.

Rendez grâces en toutes choses.

Louange au Seigneur.

Chapitre 2

LE MANQUE DE PRIERE

Le manque de prière consiste à ne pas prier du tout.

Le manque de prière consiste à prier très peu.

Le manque de prière, c’est aussi lorsque de vieux croyants prient comme des bébés en Christ.

Le manque de prière se manifeste aussi par le fait qu’on investit très peu de temps dans la prière.

Combien de choses le Seigneur désire accomplir, mais Il ne les accomplit pas parce que Son peuple ne prie pas. Il attendra jusqu’à ce que des hommes s’accordent avec Lui, et c’est alors qu’il agira. (Watchman Nee, dans Let us Pray Christian Followship Publishers, New York, 1977).

Pour l’apôtre Paul, c’était «prie ou péris» ; intercède ou alors les autres périront. Il savait très bien que Dieu lui avait donné un grand ministère et qu’il était au centre de la volonté de Dieu, et était en train d’y oeuvrer de toute sa force, s’il ne priait pas, il échouerait certainement.

L’esprit de manque de prière sape la force morale d’un peuple, parce qu’il émousse leur pensée et leur conviction du Saint. Il faut qu’il en soit ainsi, si la prière constitue une telle bénédiction morale et une telle puissance, si elle passe, selon sa nature, d’un volume et d’une passion vagues de dévotion pour la pétition et l’effort formulés. Le manque de prière est une injustice et un dommage causé à notre propre âme, et par conséquent à son histoire, aussi bien sur ce que nous faisons, que sur ce que nous pensons. La racine

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de La Pratique De L'Intercession

4.0
2 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs