Commencer à lire

La Joie De Supplier D’appartenir Au Seigneur Jesus: Un Temoignage

Notes :
126 pages

Résumé

Une jeune fille radieuse, la fille d’un riche négociant en soie de Lyons dansait à un bal chic. Sa tenue était la plus riche, sa face était la plus aimable et son pas de danse était le plus léger de toute cette joyeuse assemblée. Elle était fiancée au jeune homme le plus populaire de sa classe sociale, le mariage devait avoir lieu dans une semaine.

Soudain, au milieu d’un menuet, son pied chancela et ses yeux s’agran- dirent et s’obscurcirent pendant qu’elle regardait, au-delà de son partenaire, ce qui était devenu une masse confuse et ternes de couleurs filmées. Elle avait eu une vision, de façon soudaine, inexplicable, balayant la scène joyeuse et fixant ses yeux sur l’éternité.

Elle, le papillon insouciant d’il y avait un moment seulement, avait eu une vision d’un monde mourant. Dans cette soudaine intuition céleste, elle sut avec une certitude inébranlable de l’Âme qui a été touchée par Dieu, que le monde était en train de mourir par manque d’air vital à l’homme. Il était coupé de la source même de la vie, mourant lentement de la mort des asphyxiés. Elle avait l’impression d’en- tendre son halètement pénible, irrégulier et spasmodique. Elle vit la Création sombrer dans le néant, et il n’y avait personne pour la sauver, personne même pour reconnaître le péril. Autour d’elle ses amis dansaient, inconscients du fait que c’était une danse de la mort. Dans un coin, un prêtre souriant et débonnaire discutait des mérites relatifs des jeunes hommes, constituant un beau parti avec une mère intéressée à rapprocher les gens en vue du mariage. Ah, quelle chance y a-t-il pour un monde mourant quand l’Eglise elle-même est droguée de sommeil !

Mais Dieu regardait, et dans sa miséricorde impénétrable, l’avait réveillée. Pourquoi ? Pourquoi était-elle là, debout, seule sentinelle parmi les somnambules ? D’un mouvement rapide et résolu de l’âme, intense comme une flamme qui bondit, elle renonça sur le champ à tout ce que le monde avait à lui offrir et se voua à une vie de prière incessante en faveur d’un monde mourant.

Sourde aux supplications de ses parents et de l’amoureux, invincible de la force de ceux qui ont une vision...

Extrait du livre « Creative Prayer »,
par E. Herman, James Clark & Co. Ltd, 1921, pages 15 - 16

Lire sur l'application mobile Scribd

Téléchargez la première application mobile Scribd pour lire n'importe quand, n'importe où.