Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

La Centralité de la Prière

La Centralité de la Prière

Lire l'aperçu

La Centralité de la Prière

Longueur:
288 pages
6 heures
Sortie:
Sep 21, 2015
ISBN:
9781310114793
Format:
Livre

Description

Ce livre, La Centralité de la Prière, est une compilation des messages donnés à Yaoundé en Août 2007 par le Professeur Fomum, dans le cadre de l’Université Mondiale de la Prière, à plus de 2000 frères de notre Œuvre (CMCI) provenant du Cameroun et de plusieurs pays étrangers.

Ce livre qui a été écrit à partir des notes prises juste comme elles ont été prêchées, sans annotation aucune de l’auteur, traduit le fardeau qu’avait le professeur Fomum de communiquer aux ouvriers chrétiens la place centrale de la prière dans toute œuvre de Dieu. Il traite entre autres:
- du voile qui empêche les non-croyants de parvenir au salut en Jésus-Christ,
- du voile qui empêche de voir la nécessité de prier,
- de la responsabilité du dirigeant à déchirer ce voile par le jeûne et la prière,
- de la réalité du corps de Christ et du corps des anciens,
- de la prière qui prend naissance dans le cœur de Dieu,
- etc.

Les messages ne sont pas des discussions théologiques de ces thèmes, mais des paroles d’un cœur à des cœurs. Ils sont par cela même très pratiques, et abordent des sujets tels que la tenue des cahiers de prière, etc. De plus, les contributions de plusieurs responsables de terrain font de ce livre une véritable histoire interne de notre Œuvre, et permettent de vivre l’atmosphère qui a prévalu pendant ce cours.

Nous recommandons vivement ce livre au corps de Christ tout entier, car les problèmes traités ici sont communs, et les solutions proposées utiles à tous.

Que le Seigneur te bénisse abondamment pendant que tu lis ce livre.

Sortie:
Sep 21, 2015
ISBN:
9781310114793
Format:
Livre

À propos de l'auteur

ZACHARIAS TANEE FOMUM (ZTF) is the best-selling author of more than 200 books with over 5 million copies in circulation in print, eBook and audiobook formats. He founded Christian Missionary Fellowship International (CMFI), a missionary and church planting movement with thousands of Churches in more than 80 nations on all the continents.Prof. Fomum was also a Professor of Organic Chemistry with more than 160 publications in leading international journals. In 2005, his published scientific work was evaluated and found to be of high distinction, earning him the award of a Doctor of Science degree from the University of Durham, Great Britain.Prof. Fomum was married to Prisca and their seven children are actively involved with missionary and church planting work across the globe.His books and the millions of people he influenced in more than 40 years of Christian Ministry continue to impact the world with the Gospel today! Get to know him From His Own Very Lips: https://books2read.com/b/From-His-LipsSign up for my mailing list to be notified of new releases, free e-book giveaways and more at https://ztfbooks.com/ztfbooks-mailing-list


Lié à La Centralité de la Prière

Titres dans cette série (16)

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Aperçu du livre

La Centralité de la Prière - Zacharias Tanee Fomum

LA CENTRALITE DE LA PRIERE

Par

Zacharias Tanee Fomum

© Zacharias Tanee Fomum, 2008

Edité par

l’unité de l’édition électronique du ministère du livre de la CMCI

http://www.cmfionline.org

ztfbooks@cmfionline.org

Titre anglais: The Centrality of Prayer

© Zacharias Tanee Fomum, 2008

Tous droits réservés

TABLE OF CONTENTS

Preface

Introduction

Il y a Un Voile

La Responsabilite Du Dirigeant A Travers Le Jeune Et La Priere

Le Voile

Etre Un Amoureux De Dieu

La Priere Indispensable

La Priere Commence Dans Le Cœur De Dieu

Le Manque De Priere

La Priere

Au Sujet De L'auteur

Autres livres du meme auteur

PREFACE

Ce livre, La Centralité de la Prière, est une compilation des messages donnés à Yaoundé en Août 2007 par le Professeur Fomum, dans le cadre de l’Université Mondiale de la Prière, à plus de 2000 frères de notre Œuvre provenant du Cameroun et de plusieurs pays étrangers.

Ce livre qui a été écrit à partir des notes prises juste comme elles ont été prêchées, sans annotation aucune de l’auteur, traduit le fardeau qu’avait le professeur Fomum de communiquer aux ouvriers chrétiens la place centrale de la prière dans toute œuvre de Dieu. Il traite entre autres :

du voile qui empêche les non-croyants de parvenir au salut en Jésus-Christ,

du voile qui empêche de voir la nécessité de prier,

de la responsabilité du dirigeant à déchirer ce voile par le jeûne et la prière,

de la réalité du corps de Christ et du corps des anciens,

de la prière qui prend naissance dans le cœur de Dieu,

etc.

Les messages ne sont pas des discussions théologiques de ces thèmes, mais des paroles d’un cœur à des cœurs. Ils sont par cela même très pratiques, et abordent des sujets tels que la tenue des cahiers de prière, etc. De plus, les contributions de plusieurs responsables de terrain font de ce livre une véritable histoire interne de notre Œuvre, et permettent de vivre l’atmosphère qui a prévalu pendant ce cours.

Nous recommandons vivement ce livre au corps de Christ tout entier, car les problèmes traités ici sont communs, et les solutions proposées utiles à tous.

Que le Seigneur te bénisse abondamment pendant que tu lis ce livre.

LA PRIERE

Une œuvre qui n’a pas une base solide sur la prière est une œuvre bâtie sur du sable.

La première place dans une œuvre quelconque est le lieu de prière.

Le Seigneur Jésus veut que tous ceux qui sont soumis deviennent parfaits dans le Seigneur. Le nombre de ceux qui atteignent effectivement la perfection est obtenu au lieu de prière.

Dieu a ordonné que pour la victoire totale, l’Eglise entière doit être au lieu de prière. Le lieu de prière est l’endroit où se produisent les choses dans l’Esprit.

Dieu a ordonné que pour la victoire totale, l’armée entière doit être au front de la bataille.

La prière exige que toute chose soit arrachée de force des mains de Dieu. Dieu ne Se laissera mouvoir que par ceux qui sont désespérés.

La prière est une affaire d’urgence. La prière est une affaire de vie ou de mort.

La prière est le travail. C’est œuvrer jusqu’à ce que Dieu exauce. Dans l’accouchement, le travail prénatal continue jusqu’à ce que l’enfant naisse. Dans la véritable prière, celui qui est en prière continue à bombarder le ciel jusqu’à ce qu’il soit déchiré et que Dieu agisse pour donner la chose demandée.

Dans la prière, une personne investit tout ce dont elle est capable afin de prier:

à chaque moment,

avec toute l’énergie,

avec toute la persévérance,

Pour un triomphe absolu, la personne qui prie ne doit rien posséder de ce monde. Dieu et Dieu seul doit être son unique Possession.

Une vie de prière est celle qui connaît le sacrifice extrême de chaque chose pour Dieu. A défaut d’un sacrifice extrême du confort, de l’aise et du plaisir, on ne peut prévaloir que très peu dans la prière.

C’est une folie extrême que d’avoir dans ma vie une priorité autre que la priorité de la prière.

Il n’y aura pas de grand réveil spirituel tant que le peuple de Dieu n’aura pas exagéré la prière; tant qu’il n’aura pas accompli la prière jusqu’à l’extrême.

La prière est le lieu de l’omnipotence humaine.

Il y aura toujours quelque chose qui ne va pas dans la vie et le ministère de quiconque ne croit pas que la prière est le travail central dans toute œuvre.

Le Seigneur retarde les réponses à la prière afin de distinguer ceux qui sont sérieux de ceux qui ne sont pas sérieux. Ceux qui sont sérieux presseront de l’avant jusqu’à ce que la réponse arrive. Ceux qui ne sont pas sérieux démissionnent parce qu’il y a un retard.

Toute œuvre qui appartient au Seigneur est basée sur la connaissance de Dieu. Tout ce qui est basé sur la connaissance de Dieu est bâti sur une fondation de prière. A défaut de communion avec Dieu, tout ce qui est fait pour le Seigneur est un mensonge.

La prière centrée sur Dieu conduira à une marche centrée sur Dieu, et ceci conduira à une œuvre centrée sur Dieu.

Tout ce qui est fait en débordement de la prière persistante, insistante, centrée sur Dieu, est une œuvre de Dieu. Toute autre chose porte l’étiquette: «rien».

La prière est le débordement d’une centralité établie, et cette centralité est que si Dieu n’agit pas, il n’y aura pas d’action du tout. La personne en qui cette centralité est accouchée par le Saint-Esprit priera avec un sens d’urgence, et sans cesse, jusqu’à ce que le Seigneur exauce.

Dieu exauce les prières faites avec un sens d’urgence.

Toute chose qui découle de l’absence de prière, d’une prière faible ou de peu de prière est une abomination devant le Seigneur. Le manque de prière, c’est dire à Dieu: «Qui es-Tu? De toutes les façons, je peux me passer de Toi. La prière, c’est Te faire entrer. J’ai choisi de Te mettre dehors, et je Te garderai dehors et je m’en irai sur ma voie.»

La prière au Seigneur provient de gens qui sont extrêmement en danger. La prière au Seigneur coule des lèvres qui savent que sans Lui ils seront totalement ruinés. La prière est une activité de gens «désespérés» qui seront ruinés si Dieu n’agissait pas. La prière est une activité de gens «coincés» qui seraient grandement en difficulté si Dieu ne venait pas à leur secours. La prière est une activité de gens désespérés. Toute autre chose a échoué et leur unique espoir, c’est le Seigneur.

La prière qui poussera Dieu à faire le «presqu’impossible» doit être faite dans la puissance d’un Autre, la puissance du Saint-Esprit.

«C’est lui qui, dans les jours de sa chair, ayant présenté avec de grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et ayant été exaucé à cause de sa piété…» (Hébreux 5: 7). Il y a des prières qui seront exaucées à la seule condition qu’elles soient offertes avec de grands cris et avec larmes.

La chose la plus importante qu’un être humain peut faire est de prier, car nous avons été faits pour Dieu, et nos cœurs sont sans repos jusqu’à ce que nous reposions avec Lui.

La prière est d’abord une vie vécue. La vie de la personne qui prie et ses paroles prononcées doivent être un.

Je tire ma force de Dieu à travers la prière.

La prière est le cri d’un homme désespéré. La prière est le cri d’un homme qui sait que Dieu doit agir, sinon il est fini.

Les généraux de Dieu sont des gens qui se spécialisent dans la prière. Ils entendent de Dieu au lieu de la prière, et selon ce que Dieu leur a montré au lieu de la prière, ils prennent des décisions au lieu de la prière.

Chapitre 1

INTRODUCTION

Ceci est le premier cours de l’Université Mondiale de la Prière. Il fait partie de la charge donnée à la Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale, de donner au monde sa première Université de la Prière.

Je saisis cette opportunité pour présenter le Vice-Chancelier de l’Université Mondiale de la Prière: la Sœur Emilia Tendo.

Sœur Emilia Tendo: Nous sommes un peuple honoré; nous sommes un ministère de prière et Dieu a mis Son cachet d’approbation sur nous en nous donnant l’Université Mondiale de la Prière, parce que ce que Dieu nous a appelés à faire ne peut être accompli que pendant que nous prions. Je remercie le Seigneur pour le miracle de ce premier cours qu’Il nous donne, et Je remercie le Seigneur d’avoir amené chacun de nous spécifiquement; parce que tu peux avoir une école, tu peux avoir le personnel, mais si tu n’as pas d’étudiants, tu n’as pas d’école. Je bénis le Seigneur, et je crois que le Seigneur fera de grandes choses pour nous pendant ce cours.

Je suis le Chancelier de l’Université Mondiale de la Prière. Le Chancelier est en réalité concerné par les formalités. Il inaugure les événements. Une Université est véritablement gérée par le Vice-Chancelier.

Pour vous aider à comprendre cela: Idi Amin était le Chancelier de l’Université de Makerere en Ouganda, en tant que Chef de l’Etat. C’est lui qui m’avait remis mon diplôme de PhD. Ainsi, le travail de l’université est entre les mains du Vice-Chancelier.

Je voudrais que nous priions immédiatement pour que Dieu nous donne un Vice-Chancelier Adjoint.

Nous avons besoin d’un Secrétaire Général. En fait, toute personne à l’Université de la Prière, doit avoir des comptes-rendus écrits pour prouver que Dieu exauce ses prières. Même si tu es un agent d’entretien à l’Université de la Prière, tu dois être un homme ou une femme de prière; même si tu es un comptable, tu dois être un homme ou une femme de prière; même si tu es un veilleur de nuit, ou mieux encore, un officier de sécurité, tu dois être un homme de prière.

Prions que Dieu nous donne un Secrétaire Général.

Nous commencerons à Bertoua en Octobre 2010. Il nous a déjà été montré le lieu où l’Université sera construite. Il faut que nous commencions à mettre certaines structures en place l’année prochaine. Mais nous allons commencer de notre manière habituelle. Nous avions commencé le ministère du livre avec une machine à ronéotyper dans un studio à Mvog-Ada à Yaoundé. Entre maintenant et le moment où nous commencerons à Bertoua, il y aura quatre cours de ce genre, pour aider les gens à se qualifier à entrer à l’Université.

Avant de continuer, il faut que je produise mes créances.

A la Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale nous bannissons les théories qui ne sont pas mises en pratique dans la vie des gens; c’est de la fausseté. Je veux ordonner à tous nos prédicateurs: avant de prêcher, tu dois témoigner aux gens que ce que tu prêches est vrai dans ta vie. Si ce n’est pas vrai dans ta vie, dis aux gens: «Voici ce que je suis en train de voir, mais je n’ai pas encore mis cela en pratique dans ma vie.»

J’ai appris à prier. Voici mon troisième cahier de prière. J’avais écrit dans ce cahier quelques promesses de Dieu d’exaucer la prière. Ce cahier est la suite du cahier précédent. Il commence par le sujet de prière n° 1465.

Le sujet de prière est: «Seigneur, sélectionne les anciens pour l’assemblée de Yaoundé.»

Je n’avais pas commencé avec un cahier plus lourd que je ne pouvais le porter; parce que maintenant, chacun est en train de chercher un cahier qu’il faudra transporter à l’aide d’une brouette. Ce n’est pas la grosseur de ton cahier de prière qui fait de toi un homme ou une femme de prière.

Un autre sujet de prière était: «Seigneur, donne-moi un visa de sortie du pays.» Vous vous souvenez qu’à cette époque, il fallait un visa de sortie pour chaque personne qui devait voyager hors du pays. J’essaie de vous montrer quelque chose au sujet du passé.

Voici le cahier de prière actuel (volumineux). Il est sur le point d’être achevé. Il y a seize mille sujets de prière exaucés. Mais c’est le deuxième cahier avec ce format.

Sur la première page, il y a le but de ma vie et de mon ministère. Le sujet de prière n° 16.131 avait été rédigé le 31 décembre 1993.

Ecoutez, frères, c’est une Université, et puisqu’elle est une Université dans l’ancien style, il y aura une discipline rigoureuse.

Quand le Frère Joe me donnait le rapport, il a dit que la délégation gabonaise était bien habillée. Le Vice-Chancelier Adjoint à Fourah Bay College à l’Université de Sierra Léone, avait l’habitude de dire aux étudiants: «Vous vous habillez comme des pêcheurs de poissons, Comment puis-je vous distinguer d’eux? C’est pour cela que je ne vous porte pas dans ma voiture quand je passe.» A Fourah Bay College, il n’était pas permis d’écrire un examen de l’Université sans être revêtu de la toge académique.

Certains d’entre vous ici sont habillés comme des pêcheurs de poissons; c’est mauvais! Je regrette de ne pas être en costume. Ma valise n’est pas encore arrivée depuis que je suis revenu de l’Inde.

Je suis en train d’essayer de dire quelque chose au peuple de la Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale. Etre mal habillé, au nom de Dieu est un scandale. Si tu t’habilles comme un gorille, alors va rester dans la forêt. Mon frère avait dit quelque chose que je n’oublierai jamais, au sujet de l’habillement. Il était à la maison, et j’étais en train d’aller donner un cours à l’Université. Il m’a dit: «Rentre, et change-toi. Puis il a ajouté: Tu es un enseignant d’Université. Une personne s’habille en fonction de ses devoirs et de ses responsabilités.»

John Sung était généralement habillé négligemment. Quelqu’un était venu d’une distance d’environ cinq cents kilomètres pour recevoir conseil de lui. A son arrivée, il l’avait trouvé habillé en culottes et tee-shirt. Le monsieur, pensant que c’était le serviteur, lui avait demandé: «Votre patron est-il là?» John Sung lui demanda: «Qui cherchez-vous?» Et l’homme répondit qu’il cherchait le Docteur John Sung. Alors, il demanda à cet homme de sortir (C’était à une période de sa vie où son caractère était encore en train d’être traité par le Seigneur).

Nous disons qu’un homme s’habille en fonction de ses responsabilités. Ne permets pas qu’on vienne te demander: «Ton patron est-il là?» te confondant à un serviteur.

Mais à l’Université, toute chose sera faite correctement. Ceci exige que nous pourvoyions à un modèle. Frères, je veux dire ceci: pourvoyons à un modèle en toute chose, dans les limites de nos capacités. Nous voulons donner au monde des hommes et des femmes selon le cœur de Dieu.

QU’EST-CE QUE L’UNIVERSITE MONDIALE DE LA PRIERE?

2 Timothée 2: 1 – 3:

«Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ. Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. Souffre avec moi, comme un bon soldat de Jésus-Christ.»

C’est ce que signifie l’Université Mondiale de la Prière: Produire des personnes qui sont fortes dans la grâce qui est en Jésus-Christ; sélectionner des personnes fidèles, et leur confier le dépôt de la prière, afin qu’elles puissent enseigner d’autres, et donner ainsi au Seigneur Jésus-Christ, des soldats. Produire des personnes qui, par les armes de la prière, précipiteront le retour du Seigneur Jésus-Christ.

A l’Université Mondiale de la Prière, nous allons donner des diplômes allant du Certificat d’Etudes Primaires, au prix Nobel. Les diplômes seront en anglais:

First School Leaving Certificate (l’équivalent du Certificat d’Etudes Primaires)

Ordinary Level (l’équivalent du B.E.P.C.)

Advanced Level (l’équivalent du Bacc)

Bachelor of Arts/Science (l’équivalent de la Licence)

Master’s Degree (Le Master)

PhD (l’équivalent du Doctorat d’état)

Doctor of Divinity (Doctor of Science), c’est-à dire le Doctorat supérieur (Doctorat en questions divines)

Nobel Prize (le Prix Nobel)

Tu peux obtenir ces diplômes dans la prière et dans le jeûne. Nous voulons aussi inciter les gens partout dans le monde à faire de grandes choses pour Dieu.

Tu pourras obtenir un diplôme dans le domaine du gagnement des âmes.

Tu pourras obtenir un diplôme dans le pastorat. Un pasteur qui a une église d’une certaine taille, sera qualifié.

Nous donnerons des diplômes pour l’implantation des églises. Si tu implantes un certain nombre d’églises, tu seras qualifié. Si tu as gagné un certain nombre de personnes au Seigneur, tu seras qualifié pour un diplôme spécifique. Il y aura des diplômes dans le don à Dieu; et ainsi de suite.

Nous voulons inciter les gens à sortir, et à faire de grandes choses pour Dieu. Nous voulons reconnaître les performances élevées dans des domaines qui, mis ensemble, influenceront la prise de la Planète Terre pour notre Seigneur Jésus-Christ.

Il sera difficile de penser à une chose quelconque qui, pouvant contribuer à l’édification du Royaume du Seigneur Jésus-Christ, ne sera pas comprise dans les diplômes attribués.

Il y aura des diplômes dans le domaine du leadership. Si tu diriges cinq personnes, ou dix, vingt ou vingt-cinq, tu seras qualifié pour un diplôme.

Déjà à Douala, ils ont un barème de classification du leadership. C’est de Douala que cette pensée nous était venue.

Si je pouvais utiliser les paroles de William Carey, le premier missionnaire: «Osez accomplir de grandes choses pour Dieu! Osez pour Dieu!»

Il y a un certain nombre de personnes qui se sont déjà qualifiées pour la licence dans le jeûne, ayant accompli vingt-cinq jeûnes de quarante jours.

Vingt-cinq jeûnes de 40 jours, c’est le Bachelor’s degree (la licence)

Quarante jeûnes de 40 jours, c’est le Master’s degree, (le Master)

Soixante jeûnes de 40 jours, c’est le PhD.

Cent jeûnes de 40 jours, c’est le Doctor of Divinity ou Doctor of Science (Doctorat Supérieur.)

Deux cents jeûnes de 40 jours, c’est le Prix Nobel.

Nous voulons valoriser les choses spirituelles. Il y aura des diplômes pour le nombre de fois que tu as lu la Bible.

Il y aura des diplômes pour le nombre de livres chrétiens que tu as lus.

Lorsque tu lis un livre, fais un résumé de ce que Dieu t’a dit; parce que c’est ce que tu vas rassembler et présenter pour chercher à obtenir le diplôme. En Inde, j’ai lu mon 1306ème livre chrétien, il était écrit par E.M.Bounds.

Ainsi, la lecture de la Bible, de la littérature chrétienne, et ainsi de suite, sont d’autres domaines dans lesquels nous allons accorder des diplômes. C’est juste pour vous donner une petite idée de ce qu’est l’Université Mondiale de la Prière.

Prions ensemble, offrant à Dieu ces rêves, afin qu’Il les transforme en réalité.

Je n’ai pas fini de vous donner mes qualifications. J’ai des classeurs avec des sujets de prières spéciaux, des choses que je considère d’une importance critique. Je suis au volume 81 (il y en a quatre-vingts autres). Je viens juste de commencer le volume 81. Je vais lire ce que j’ai écrit en Inde:

«Notre Père et notre Dieu, permets qu’il y ait une fusion spirituelle entre les anciens de Yaoundé et ZTF, de sorte que nous ayons la même vision, les mêmes standards, et que nous soyons déterminés, individuellement et collectivement, à payer le même prix, pour que le but soit accompli.»

Le même sujet de prière avait été écrit le même jour au sujet des anciens de Douala. De tels sujets de prière, je les écris un par page. Je vais lire un autre:

«Notre Seigneur et notre Dieu, je supplie, au Tout-Puissant nom du Seigneur Jésus, que Tu me révèles que tout péché commis par un quelconque croyant, est un couteau enfoncé dans le cœur de Dieu, afin que j’œuvre en prière pour la sanctification de chaque croyant.»

VOIR AU-DELA DE SOI-MEME

Lorsque tu es un bébé spirituel, ton fardeau est de ne pas pécher; ton fardeau est ta sanctification personnelle. C’est la marque d’un bébé. C’est une bonne marque, mais c’est la marque d’un bébé. Lorsque tu deviens un adolescent spirituel, tu commences à te soucier du péché de toute personne dans ton ministère, parce qu’il bloquera ton ministère et te créera des problèmes.

Lorsque tu atteins la maturité, tu commences à considérer le péché de tout croyant, quel que soit son ministère, comme un couteau enfoncé dans le cœur de Dieu. Et, compte tenu de la position que tu as atteinte dans ta relation avec Dieu, puisque tout péché est un couteau enfoncé dans le cœur de Dieu, et à cause de ton amour jaloux pour le Seigneur

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de La Centralité de la Prière

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs