Commencer à lire

Les Trésors perdus de l'art persan

Notes :
598 pages5 heures

Résumé

Certains des trésors de l’art perse ont été conservés au
musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, et dans d’autres
institutions culturelles de Moscou ou des anciennes
républiques de l’Union soviétique. Pour la plupart, ils sont
aujourd’hui disparus mais reproduits ici pour la première
fois sous la forme de planches de couleurs.
Depuis trois millénaires, cet art a conservé une unité
certaine. Malgré les bouleversements politiques et religieux,
il se caractérise par son raffinement, qu’il ait été produit
par de simples artisans ou par des artistes de cour, en
matière d’architecture, sculptures, fresques, miniatures,
porcelaines, tissus ou même tapis.

Lire sur l'application mobile Scribd

Téléchargez la première application mobile Scribd pour lire n'importe quand, n'importe où.