Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

L’Agressivité Spirituelle (La Direction Spirituelle Selon Le Modèle De Josué)

L’Agressivité Spirituelle (La Direction Spirituelle Selon Le Modèle De Josué)

Lire l'aperçu

L’Agressivité Spirituelle (La Direction Spirituelle Selon Le Modèle De Josué)

évaluations:
4/5 (3 évaluations)
Longueur:
424 pages
6 heures
Sortie:
Sep 22, 2015
ISBN:
9781310927263
Format:
Livre

Description

Pendant que tu prendras des résolutions tout au long de cette convention, sépare les résolutions du reste de tes notes. SÉPARE CE QUE TU DOIS FAIRE DU RESTE DES NOTES. En fait, tes méditations ces jours-ci devraient porter sur ce que tu vas faire, avec une stratégie pour exécuter ce qui doit être fait.
Seuls les actes apportent le changement
Aucun message n’est compris jusqu’à ce qu’il soit mis en pratique
Des plans clairement établis sont une indication qu’on a l’intention d’agir ; mais jusqu’à ce qu’il y ait des actes, cela pourrait être des rêves. Ceci s’applique particulièrement aux choses sur lesquelles tu peux commencer à travailler ici.
Quand l’action est retardée, elle pourrait ne jamais avoir lieu.
L’ennemi dérobera la parole qui n’est pas immédiatement mise en pratique. Les gens qui veulent de l’aide doivent écrire ce sur quoi ils veulent travailler et le donner à un ami de confiance ; afin qu’il se rassure qu’ils obéissent. Si non, il pourrait y avoir plusieurs résolutions qui ne se terminent qu’au niveau des résolutions. Il y a le voleur qui dérobe ce qui n’est pas mis en pratique.
Quelqu’un devrait partir d’ici avec un documentaire des choses sur lesquelles travailler ; afin que s’il échoue, au moins qu’il le sache. À Hudson City, en Floride, aux États-Unis d’Amérique, j’ai pris du temps pour examiner les 5 dernières années. J’ai écrit 209 choses pour action ou pour réaffirmation ou pour continuation, et je les emporte avec moi pour y regarder chaque jour. Jusqu’à ce qu’elle soit mise en pratique, une résolution ne signifie rien.
Le Seigneur Jésus-Christ aime un monde perdu. Disons-le : «Le Seigneur Jésus-Christ aime un monde perdu. Et nous aussi, nous aimons un monde perdu. Dieu le Père aime un monde perdu et Il a donné Son Fils unique pour un monde perdu. Moi aussi j’aime un monde perdu. Je donnerai mon meilleur pour le salut de ce monde. Dieu aime un monde perdu et Dieu n’a rien retenu de ce monde perdu. Je mets mon tout à la disposition du Père pour être utilisé pour la conquête du monde pour Son Fils Bien-Aimé. Je suis important entre les mains de mon Père pour Ses desseins globaux. Je suis très important. Mon Père compte sur moi. Mon Père compte sur moi.»

Sortie:
Sep 22, 2015
ISBN:
9781310927263
Format:
Livre

À propos de l'auteur

ZACHARIAS TANEE FOMUM (ZTF) is the best-selling author of more than 200 books with over 5 million copies in circulation in print, eBook and audiobook formats. He founded Christian Missionary Fellowship International (CMFI), a missionary and church planting movement with thousands of Churches in more than 80 nations on all the continents.Prof. Fomum was also a Professor of Organic Chemistry with more than 160 publications in leading international journals. In 2005, his published scientific work was evaluated and found to be of high distinction, earning him the award of a Doctor of Science degree from the University of Durham, Great Britain.Prof. Fomum was married to Prisca and their seven children are actively involved with missionary and church planting work across the globe.His books and the millions of people he influenced in more than 40 years of Christian Ministry continue to impact the world with the Gospel today! Get to know him From His Own Very Lips: https://books2read.com/b/From-His-LipsSign up for my mailing list to be notified of new releases, free e-book giveaways and more at https://ztfbooks.com/ztfbooks-mailing-list


Lié à L’Agressivité Spirituelle (La Direction Spirituelle Selon Le Modèle De Josué)

Titres dans cette série (16)

Livres associé

Catégories liées

Aperçu du livre

L’Agressivité Spirituelle (La Direction Spirituelle Selon Le Modèle De Josué) - Zacharias Tanee Fomum

L’AGRESSIVITÉ SPIRITUELLE

(La Direction Spirituelle Selon le Modèle de Josué)

Par

Zacharias Tanee Fomum

© 1996, Z.T. Fomum

Cours de Formation Régionale des Dirigeants

La Convention Régionale Ouest - Africaine de 1996

Sea Scholl - Faith Island, Apapa

Lagos, Nigeria

De Mercredi, 14 Août à Dimanche 18 Août 1996

Zacharias Tanee Fomum

© 1996, Z.T. Fomum

Edité par

l’unité de l’édition électronique du ministère du livre de la CMCI

http://www.cmfionline.org

ztfbooks@cmfionline.org

TABLE DES MATIERES

JOUR 1

Ouverture De La Première Convention Régionale De Formation Des Dirigeants

Préface

JOUR 2

Un Commentaire Correctif

Récapitulation

L’agression Spirituelle : Josué !

Avançant Avec Force !

JOUR 3

La Vie De Josué

Le Profil De Josué Avant Qu’il Ne Vint À La Direction: Le Serviteur De Moïse

Le Compagnon Du Dirigeant : Josué

Le Secret Du Succès Dans Le Ministère - 1

JOUR 4

Un Commentaire Correctif:

Le Succes Garanti : La Perspective Divine

Le Coût Personnel Total

JOUR 5

Soleil arrête-Toi

AU SUJET DE L’AUTEUR

AUTRES LIVRES DU MEME AUTEUR

JOUR 1

OUVERTURE DE LA PREMIÈRE CONVENTION RÉGIONALE DE FORMATION DES DIRIGEANTS

Bien - Aimés Frères et sœurs en Christ,

Que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ. Amen.

Je remercie Christ Jésus notre Seigneur, qui m’a donné la force, qui m’a jugé fidèle, en m’appelant à Son service.

C’est pour moi un très grand plaisir, un privilège et une joie spéciale et un honneur de vous souhaitez à tous la bienvenue à cette première Convention Régionale De Formation Des Dirigeants de la Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale, ayant lieu ici à Sea School, Faith Island, Lagos. Permettez-moi, frères, de vous souhaiter la bienvenue délégation par délégation.

Si vous venez d’Angola, s’il vous plaît levez-vous, nous voulons vous voir : 1

Y a-t-il quelqu’un venant du Gabon ?: Non

Congo : 1

Tchad : 3

Ghana : 6

Togo : 3

Côte d’Ivoire : 27

République Du Bénin : 40

France : 2

Cameroun : 28

Je vais maintenant appeler les Nigérians par leurs localités.

Nos frères venant de

Kaduna : 4

Jos : 2

Abeokuta : 5

Ibadan : 9

y a-t-il quelqu’un de Owerri ? : Non

Lagos : Plusieurs

Nous sommes un

Bienvenus, frères, Bienvenus

Nous sommes reconnaissants à Dieu pour ce rassemblement.

Quand l’idée d’une convention régionale fut pour la première fois, il était question d’un cadre restreint impliquant uniquement une ou deux nations. Elle fut conçue principalement dans le but d’alléger notre Frère, le Professeur Zach Fomum de la tâche d’avoir à enseigner au Nigeria, ensuite au Bénin, et peut-être après au Togo aussi. Pourquoi ne pas avoir une réunion d’enseignement combinée avec des participants venant de ces trois nations ? Nous commençâmes donc à planifier sur cette base.

Mais peu après, la couverture régionale devait s’étendre. D’autres pays d’Afrique de l’Ouest devaient se joindre à cette rencontre, en l’occurrence le Ghana, la Côte-d’Ivoire, et le Libéria si nous y avions déjà des missionnaires plus tard, la liste des pays d’où devaient venir les délégués s’élargit au point où furent inclus le Tchad, le Cameroun, le Gabon et l’Angola. À ce niveau, il y avait une légère excitation, surtout avec la perspective d’avoir des frères venant du Cameroun. Les frères à Lagos avaient entendu parler des gens comme Dr Joe Mbafor, Papa Atogho, Frère Emmanuel Bayiha, etc. Et maintenant, ils pouvaient s’attendre à les voir face à face. C’était une perspective plus excitante. Mais tout de même, nos plans sur la convention se limitaient autour de 150 frères tout au plus. Il nous avait été informé d’attendre 20 Frères du Cameroun. Nous avions imposé le même nombre à l’Église au Bénin. Pour ce qui nous concernait, le Togo et la Côte-d’Ivoire devaient envoyer 4 à 5 frères chacun. Quant au Gabon, si deux frères venaient de là-bas, c’était tout à fait bien. Mais c’est alors que le Seigneur nous devança. Ayant initialement élargi l’expansion géographique, Il commença également à élargir le nombre de délégués. Le premier indice fut lorsque nous reçûmes un fax du Frère Calvin annonçant que leur délégation était constituée de 12 Frères. Nous étions contents. Un autre message par Fax nous parvint du Pasteur Boniface Menye annonçant qu’il venait avec une délégation de 29 frères de Côte-d’Ivoire, et qu’ils arrivaient le Mardi à notre domicile N°1 VIP Quarters, Surulere.

Le Dimanche après-midi, nous apprîmes que la délégation camerounaise serait constituée de 35 frères, bien qu’à présent réduite à 28 frères. À ce point, nous sûmes que le Seigneur avait en réalité pris la relève sur nous pour ce qui était du nombre des participants. Ainsi donc, quand le Dimanche soir le Pasteur Bossoun appela de Cotonou nous annonça avec excitation qu’il arriverait ce matin avec une délégation de 40 frères, il n’y avait plus de doute pour nous quant à savoir qui était maintenant en charge !

Louange au Seigneur !

L’Éternel Dieu dit : Il fait toutes choses bonnes et Il fait ce qui Lui semble bon. Alléluia !

Tenir cette rencontre sur cette île, pour bon nombre d’entre nous dans l’Assemblée de Lagos, a une valeur nostalgique. Ce fut sur cette île qu’en début Février 1994, que quelques-uns d’entre nous fûmes rassemblés pendant un week-end de retraite avec le Frère Zach. À cette occasion, le Frère a patiemment partagé avec nous sa vision de présenter au Seigneur d’ici l’an 2045 un milliard de personnes qui Lui rendront une obéissance totale. La vision fut expliquée et clarifiée.

Avant cette date, quoique la plupart d’entre nous, si non tous, nous nous vantions d’être disciples du Frère Zach, non seulement nous n’avions aucune part dans cette vision, mais en plus, nous n’étions pas engagés à sa personne, en dehors que nous avions de le recevoir de temps en temps comme un homme de Dieu parmi nous, écoutant attentivement ses messages. Ceci fait, nous lui disions aurevoir et attendions une autre opportunité de le recevoir à nouveau dans le futur.

Ainsi donc, au cours de cette retraite nous nous sommes concentrés sur des sujets tels que la consécration, l’engagement et le but de la vie afin que le cœur prenne sa place et sa véritable coloration. Il y a eu un travail de fond sur le fait de sonder les coeurs et d’exposer des doutes cachés. Des larmes coulèrent de plusieurs yeux, et pour un cas en particulier, ce fut pratiquement toute la nuit. À la fin de la retraite, des relations furent redéfinies, des engagements furent faits et l’Église à Lagos naquit.

Ce n’est donc pas surprenant qu’au cours des planifications de ce cours de formation de dirigeants, le Seigneur nous a conduits à retourner à Faith Island comme site de la convention. Que Son nom soit loué de ce qu’Il nous montre toujours la meilleure voie.

La préparation de la convention a testé et défié nos capacités et nos ressources. Mais le Seigneur est à jamais fidèle. Il nous a incités tout au long.

Si la préparation physique a été à la tâche, la préparation spirituelle l’a été encore plus. En dehors des jeûnes et des prières, le bilan sur la santé des frères a été très dévastateur. Mais nous sommes parvenus péniblement à bout. Finalement, le Seigneur Lui-même nous a conduits dans une profonde préparation spirituelle dans le domaine de l’hospitalité. En confrontant la doctrine de la Bible sur l’hospitalité, plusieurs qui auparavant étaient tenaces furent bouleversés, d’impensables bénéfices furent découverts et la puissance de l’hospitalité a été révélée. Certaines de ces vérités étaient initialement non palpables et en réalité dévastatrices, mais nous confrontions de plus en plus ces aspects doctrinaux, la lumière de Dieu brillait dans plusieurs cœurs.

Frères, nous pourrions être incapables de vous offrir des échantillons d’hospitalité à la manière d’Abraham au cours de cette convention, mais je sais une chose : des vies ont été profondément touchées et l’hospitalité est une affaire réglée dans les vies des frères à Lagos.

Je suis reconnaissant à Dieu qui nous a aidés à faire quelque modeste progrès spirituel en l’espace de deux ans d’existence en tant qu’Assemblée. Au début de cette année, après que cinq frères avaient décidé de faire un jeûne de 40 jours, l’Assemblée semblait avoir attrapé la fièvre du jeûne. Pratiquement tout le monde, du plus grand au plus petit, avait jeûné autant qu’ils pouvaient, pour apporter leur contribution aux frères. Peu après, plusieurs frères entreprirent une croisade de prière de 40 jours. Bien que les buts de l’Assemblée paraissent maintenant inaccomplissables, nous pensons cependant que ces investissements spirituels coûteux ont posé une fondation pour la croissance future.

Je remercie l’Éternel notre Dieu qui a été notre merveilleux secours tout au long de ces années. Je remercie le Frère Zach Fomum pour son amour spécial et ses soins envers nous. Il nous a merveilleusement encouragés dans cette assemblée. Les paroles que le Seigneur nous a adressées à travers lui en Février au cours de l’inauguration de notre lieu publique d’adoration, résonnent encore dans nos oreilles.

À l’Église à Yaoundé, nous rendons spécialement un vivant hommage pour nous avoir envoyé des missionnaires et d’être pour nous une inspiration. Je remercie aussi CPH Yaoundé pour le grand support qu’ils ont été pour notre propre CPH ici à Lagos. Nous sommes reconnaissants pour les couples missionnaires qui nous ont été envoyés. Ils ont réellement constitué pour nous des modèles de christianisme pratique. Louange au Seigneur !

Pour ce qui concerne la vision donnée à notre Frère, l’Assemblée à Lagos a de prime abord opter pour deux fronts. Le premier est la pénétration du message de notre Frère dans la nation à travers la saturation, la distribution des livres ZTF au Nigeria. À cet effet, nous avons établi une branche de la Christian Publishing House ici à Lagos. La CPH de Lagos a déjà édité quatre livres ZTF, y compris le plus récent : « La Pratique De L’Intercession », qui sera dédié au cours de cette convention. Le but de CPH Lagos est de distribuer 250 million de livres dans les 40 prochaines années si le Seigneur tarde à venir. Cela fera d’elle l’une des plus grande maison d’édition en Afrique. Permettez-moi de reconnaitre une fois de plus l’immense aide que CPH Yaoundé a été pour nous dans nos efforts. Ils ne perdent aucune opportunité de nous envoyer des livres. C’est merveilleux. S’il vous plaît acceptez nos aimables remerciements pour votre amour.

Le deuxième domaine est notre résolution de voir l’Asie, et particulièrement l’Inde conquise pour Christ, afin qu’ils contribuent leur quota au 1 milliard d’âmes qui rendent une obéissance totale au Seigneur Jésus-Christ. À cet effet, 60% de tout notre revenu sont dédiés à cette cause, et toute assemblée établie n’importe où au Nigeria sera encouragée à suivre cet exemple.

Avec le temps, je crois que le Seigneur nous conduira dans d’autres domaines où nous Lui serons également et même davantage utiles. Voilà pourquoi je considère le leadership course comme étant d’une importance capitale. C’est au cours de ce genre de rencontre que Dieu parlera à Son peuple en tant qu’individus, en tant qu’Assemblées et en tant qu’Église. Ma prière est que pendant qu’Il parle durant ce cours, nous soyons tous ouverts et sensibles à l’Esprit de Dieu pour connaître Sa pensée pour nous. En fait , mon attente est qu’à la fin de ce cours, je devienne une personne différente de celle que je suis aujourd’hui. Il l’a une fois fait pour moi et en ce même lieu et mon attente n’est pas moindre cette fois-ci. Je suis convaincu que c’est l’attente de tout un chacun ici aujourd’hui.

Bien plus, je m’attends à ce que de nouvelles relations soient forgées, que de nouveaux liens d’amitié soient établis et que d’anciennes relations soient renouvelées et fortifiées. Je m’attends à ce que nous repartions avec une vision aiguisée de la tâche devant nous. Je m’attends à ce que de ce cours des individus et groupes d’individus ressortent avec des buts mieux définis et façonnés. Je m’attends à ce que de nouveaux engagements soient pris. Je m’attends à ce que chaque délégué retourne à son poste et porte du fruit pour la croissance du Royaume de Dieu. Je m’attends à ce qu’un sens d’amitié de but et d’urgence nous lie ensemble avec une corde qui ne peut être brisée, une corde d’amour, et fort de cela, aller avec l’aide de Dieu, conquérir le monde pour Christ dans la sainteté et la crainte de Dieu. Je m’attends à ce que de grandes choses nous arrivent à cette convention.

Je vous aime tous. Nous vous aimons. L’Assemblée à Lagos dit : BIENVENUS !

Que Dieu vous bénisse.

PRÉFACE

Pendant que tu prendras des résolutions tout au long de cette convention, sépare les résolutions du reste de tes notes. SÉPARE CE QUE TU DOIS FAIRE DU RESTE DES NOTES. En fait, tes méditations ces jours-ci devraient porter sur ce que tu vas faire, avec une stratégie pour exécuter ce qui doit être fait.

Seuls les actes apportent le changement

Aucun message n’est compris jusqu’à ce qu’il soit mis en pratique

Des plans clairement établis sont une indication qu’on a l’intention d’agir ; mais jusqu’à ce qu’il y ait des actes, cela pourrait être des rêves. Ceci s’applique particulièrement aux choses sur lesquelles tu peux commencer à travailler ici.

Quand l’action est retardée, elle pourrait ne jamais avoir lieu.

L’ennemi dérobera la parole qui n’est pas immédiatement mise en pratique. Les gens qui veulent de l’aide doivent écrire ce sur quoi ils veulent travailler et le donner à un ami de confiance ; afin qu’il se rassure qu’ils obéissent. Si non, il pourrait y avoir plusieurs résolutions qui ne se terminent qu’au niveau des résolutions. Il y a le voleur qui dérobe ce qui n’est pas mis en pratique.

Quelqu’un devrait partir d’ici avec un documentaire des choses sur lesquelles travailler ; afin que s’il échoue, au moins qu’il le sache. À Hudson City, en Floride, aux États-Unis d’Amérique, j’ai pris du temps pour examiner les 5 dernières années. J’ai écrit 209 choses pour action ou pour réaffirmation ou pour continuation, et je les emporte avec moi pour y regarder chaque jour. Jusqu’à ce qu’elle soit mise en pratique, une résolution ne signifie rien.

Le Seigneur Jésus-Christ aime un monde perdu. Disons-le : «Le Seigneur Jésus-Christ aime un monde perdu. Et nous aussi, nous aimons un monde perdu. Dieu le Père aime un monde perdu et Il a donné Son Fils unique pour un monde perdu. Moi aussi j’aime un monde perdu. Je donnerai mon meilleur pour le salut de ce monde. Dieu aime un monde perdu et Dieu n’a rien retenu de ce monde perdu. Je mets mon tout à la disposition du Père pour être utilisé pour la conquête du monde pour Son Fils Bien-Aimé. Je suis important entre les mains de mon Père pour Ses desseins globaux. Je suis très important. Mon Père compte sur moi. Mon Père compte sur moi.»

1. Dieu dit : « Lève-toi Paul et essuie tes larmes,

Pour prêcher l’Évangile pour de longues années ;

Je t’envoie à Damas, dans la Rue La Droite

Va chez Ananias, et là tu attends.

Choeur: J’ai compté sur Adam, J’ai compté sur Caïn;

J’ai compté sur Jonas, mais il fut pareille

J’ai compté sur Judas, mais il m’a trahi ;

Vas donc toi mon cher Paul, je compte sur toi.

2. « Trois jours sont passés Seigneur, je ne vois pas encore,

Mais voici devant moi, mon frère me parlant

Il dit « mon cher Frère Paul, le Seigneur du ciel,

m’envoie pour te guérir, et t’ouvrir les yeux. »

3. Je t’envoie aux Gentils, je t’envoie à Rome ;

Mais Paul tu dois souffrir jusqu’au dernier jour

Tu seras en péril, en mer au désert

Continue à prêcher l’Évangile pour Moi

Va donc toi mon cher Bossoum, je compte sur toi.

Va donc toi mon cher Agbor, je compte sur toi.

Va donc toi cher Séraphin, je compte sur toi.

Va donc toi cher Obiaga, je compte sur toi.

Pose ta main sur ton voisin :

Va donc toi mon cher ........... Je compte sur toi.

Pose tes mains sur toi-même et dit :

« Mon Dieu compte sur moi !

Je ne serai pas comme Adam !

Je ne serai pas comme Caïn !

Je ne serai pas comme Jonas !

Je ne serai pas comme Judas !

Je serai comme Paul !

Je serai comme Anne !

Je serai comme Timothée !

Je serai comme Moïse !

Je serai comme Josué ! »

« J’ai compté sur Adam, J’ai compté sur Caïn ;

J’ai compté sur Jonas, mais il fut pareille ;

J’ai compté sur Judas, mais il m’a trahi

Va donc toi mon cher Théodore, je compte sur toi. »

Dieu compte sur toi !

Je veux juste dire à ceux-là qui sont engagés dans l’implantation des églises que la croissance dès le départ est très lente. Après, elle devient explosive. N’évalue donc pas la croissance à partir des deux premières années. Tu seras en train de bâtir une fondation et les fondations prennent du temps. Il n’y a qu’un insensé qui pose la fondation avec précipitation. Le bâtiment ne pourra jamais être ferme sur une fondation qui a été posée à la hâte.

Il n’y a pas de portes fermées avec Dieu !

Même lorsque les portes semblent fermées,

Dieu est juste en train de se préparer pour ouvrir une porte plus large.

Ce n’est qu’une question de temps.

Ainsi donc, quel que soit ce qui semble être une porte fermée dans ta vie, c’est pour qu’une porte plus large soit ouverte.

La matrice de Anne était fermée afin qu’elle soit ouverte pour donner à la nation d’Israël un prophète, Samuel. Qu’en serait-il si elle avait été ouverte pour produire des gens d’aucune conséquence valable ? Dieu dit : « Attends, Je vais d’abord la fermer, afin que lorsqu’elle sera ouverte, un prophète puisse émerger pour la Nation. »

Je veux que nous prions que les Églises qui ont démarré et ces Églises qui vont démarrer connaissent une visitation massive de Dieu dans la croissance en profondeur et dans la croissance en nombres.

Je veux que chacun de nous prie, disant:

« Dieu, donne-moi la croissance en profondeur dans l’amour pour Toi.

Donne-moi la croissance en profondeur dans Ta connaissance.

Donne-moi de m’élargir dans le service pour Toi.

Seigneur, donne-moi de nouvelles hauteurs dans Ta connaissance et dans Ton service.

Dieu, donne-moi d’avoir faim de la profondeur, de la largeur, de la hauteur dans Ta connaissance et le service pour Toi. »

La croissance dépend premièrement de la croissance des dirigeants

dans leur connaissance du Seigneur,

dans leur amour pour le Seigneur,

dans leur service pour le Seigneur.

Ce qui arrive au dirigeant arrivera au peuple. Chaque dirigeant à n’importe quel niveau devrait prier disant :

« Ce qui m’arrive arrivera au peuple.

Je ne limiterai point Dieu et je ne limiterai point le peuple de Dieu.

Je laisserai Dieu agir toute la voie libre afin qu’Il ait toute la voie libre en tout de Son peuple. »

Et, il faut que Dieu ait toute Sa voie libre en tout de son peuple. C’est Dieu ayant toute Sa voie en tout de Son peuple. Dans Colossiens 1, à partir du verset 28, l’Apôtre dit : « C’est Lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. »

Tout homme en toute sagesse, afin de présenter tout homme parfait en Christ.

Tout homme parfait en Christ.

Tout dirigeant parfait en Christ.

Le troupeau parfait en Christ.

Les brebis fortes parfaites en Christ.

Les brebis faibles parfaites en Christ.

Tout homme parfait en Christ. Alléluia !

Le but de Dieu c’est d’avoir tout homme parfait en Christ.

Le plan de Dieu c’est tout homme parfait en Christ.

Puis-je illustrer cela par l’un des anciens de Yaoundé qui avait dû être ici mais qui n’est pas ici. Notre problème était de savoir comment il entrera dans la pirogue et en sortira. Le Frère est infirme des pieds, mais ses bras sont très fermes et forts.

Il y a cependant une limitation.

Il ne suffit pas que le dirigeant soit parfait.

Il ne suffit pas que les dirigeants soient parfaits.

Il ne suffit pas qu’une partie du troupeau soit parfait.

Le plan de Dieu est que le corps tout entier soit présenté au Seigneur étant parfait en Christ.

Chaque pasteur a la responsabilité de présenter tout le troupeau parfait au Seigneur Jésus-Christ sans exception. Si mes jambes ont été coupées, même si mes mains sont très fortes, je suis handicapé ! La réponse de Dieu pour une Église non handicapée est que les bergers travaillent à présenter tout homme parfait en Christ. Ainsi donc, ils doivent

enseigner tout un chacun,

encourager tout le monde,

réprimander tout le monde,

inciter tout le monde,

afin de présenter tout homme parfait en Christ.

Ainsi donc, le berger n’oserait livrer personne à soi-même.

Celui qui livre les gens à eux-mêmes n’est pas un berger.

Le cœur du berger grandit pour englober tout le troupeau : les faibles, les brisés, les récalcitrants, tous, et de les présenter parfaits en Christ.

Quelle tâche ! Qui est à la hauteur d’une telle tâche ? Nous ne sommes pas capables. Cependant, nous devons la faire. Ainsi donc, sachant que nous ne sommes pas suffisants de nous-mêmes, notre suffisance doit nous provenir d’en haut.

Il nous faut avoir la suffisance d’en haut.

Oui, il nous faut avoir la suffisance d’en haut.

Nous devons avoir la puissance qui opère d’en haut.

Nous devons avoir la puissance surnaturelle de Dieu opérant en pleine mesure.

C’est alors que nous serons capables de présenter au Seigneur tout le troupeau en splendeur, sans tâche, ni ride, irrépréhensible. Nous serons capables. Oh si tu es un berger, lève ta main et dis :

« Je présenterai au Seigneur tout le troupeau en splendeur, sans tâche, ni ride, irrépréhensible, parce que la puissance spirituelle de Dieu agira puissamment à travers moi. »

En fait, la puissance surnaturelle de Dieu doit couler à travers moi parce que, soit la puissance surnaturelle de Dieu coule à travers moi, soit j’ai échoué désespérément. Je n’abandonnerai pas une seule brebis. Vous avez tous été invités à cette conférence parce que nous espérons que vous allez tous devenir des bergers. Tu pourrais paître une ou deux ou trois ou quatre ou cinq personnes. Tu es un berger. Lève ta main et dis : « Dieu, je ne délaisserai point une seule brebis. La plus faible brebis fera l’objet d’une attention spéciale. »

Je veux que nous priions pour tous les bergers, les brebis les plus faibles feront l’objet d’attention spéciale ; afin que les brebis les plus faibles soient aussi présentées au Seigneur parfaites en Christ.

Qu’est-ce que nous essayons de communiquer ? Nous essayons de communiquer le fait que le travail par la puissance humaine échouera désespérément. Et pourtant, il faut que ce soit fait. Ainsi donc, il est absolument nécessaire que nous nous tournions totalement au Seigneur pour recevoir Sa puissance et opérer dans Sa puissance ; que nous nous tournions complètement vers Dieu ; que nous nous tournions totalement de nous-mêmes, car de notre propre force, notre échec est garanti. Mais en Lui et avec Lui nous sommes plus que vainqueurs par Lui qui nous a aimés.

Je ne suis pas capable mais Il est ma capacité.

Chaque être humain est un exclusiviste, il rejette certaines personnes. Certaines personnes regardant juste certains et disent : « Non, vous êtes exclus. » D’autres disent : « Ton nez n’est pas le genre de nez que je veux. » D’autres disent : « Tu mâches ta nourriture..... alors tu es exclu. » D’autres disent : « Tu pries à très haute voix. » D’autres disent : « Tu pries trop lentement. Je ne veux plus prier avec toi. » En Adam nous sommes toujours en train d’exclure d’autres. Si tu te connais bien toi-même, tu seras d’accord que tu es toujours en train d’exclure les autres.

Il y avait trois personnes qui se sont assemblées disant qu’elles voulaient former l’Église parfaite. Quand une personne était absente, les deux autres disaient : « Non, nous ne sommes même pas très sûrs de l’autre personne. » Ensuite, un frère dit à l’autre : « Et moi j’ai des doutes à ton sujet. » Il se tint donc là seul, l’Église parfaite.

Peux-tu imaginer, si Zach Fomum était venu ici étant juste une tête, une tête rebondissante ici et là. Qu’auriez-vous fait ? Certains auraient cassé les fenêtres et d’autres se seraient noyés dans la mer en essayant de fuir. Ou bien si tu rencontres quelqu’un qui est juste un œil, un très gros œil très gras et bien arrondi, et une autre personne est juste une bouche, tout de la personne a été réduit en une grosse bouche. Si tu rencontres une bouche, diras-tu « voici la plus merveilleuse bouche que j’aie jamais rencontrée » ? Qu’en serait-il si tu voyais juste une main flotter en l’air, venant vers toi pour te saluer ? c’est ce qui est l’individualisme. C’est ce que représente la personne qui est l’Alpha et l’Oméga. S’il est l’œil, il pourrait être un excellent œil massif, mais sans les autres parties, c’est une chose effrayante. Que Dieu nous aide à voir cela !

Ma beauté réside dans mon appartenance à un tout. Et mon utilité réside dans le fait que je fais partie d’un tout. Écoutez, Frères, l’orgueil nous ronge profondément. Nous pensons que nous pouvons nous en sortir tout seul.

Il y a quelques années, je suis arrivé aux États-Unis et on me donna un livre au sujet d’un célèbre Nigérian. On avait écrit au bas de la couverture : « L’Homme qui Tout seul D’une Main ! a Amené Tout le Nigeria à Dieu. » Tout seul Dune Main ! J’ai donc commencé à m’imaginer cet œil qui était aussi le nez, qui était aussi la bouche, qui était aussi les pieds et les orteils et les ongles, ....

Dans le prochain message, nous verrons le besoin d’être un serviteur comme étant le chemin vers l’agression spirituelle. Dans 2 Corinthiens 2 : 12-14, l’Apôtre Paul écrit : « Au reste lorsque je fus arrivé à Troas pour l’Évangile de Christ, quoique le Seigneur m’y eût ouvert une porte, je n’eus point de repos d’esprit, parce que je ne trouvai pas Tite, mon frère ; c’est pourquoi, ayant pris congé d’eux je partis pour la Macédoine. Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui répand par nous en tout lieu une odeur de Sa Connaissance ! »

Paul, le grand Apôtre, est allé prêcher l’Évangile. Il se rendit à Troas et, par la grâce de Dieu, une grande porte lui fut ouverte. Le grand Apôtre était à l’endroit où Dieu avait ouvert une grande porte. Il avait pu dire : « Maintenant que Dieu a ouvert cette grande porte, je vais m’y mettre. » Un grand Apôtre vit une grande porte ouverte par Dieu, mais il n’y trouva pas son aide, Tite. Il clôtura toute cette affaire et s’en alla. Il s’éloigna de la porte que Dieu avait ouverte parce que le petit Tite ne s’y trouvait pas. Quelqu’un aurait dit : « Oh ! quel échec terrible ! un Apôtre qui abandonne des portes ouvertes parce qu’une personne sans importance appelée Tite n’est pas là oh ! Cet homme ne sait pas comment s’appuyer sur Dieu. Il s’appuie sur Tite et s’en va ! » Mais Paul dit au verset 14 : « Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ, et qui répand par nous en tout lieu l’odeur de sa connaissance. » Grâces soient rendues à Dieu, qui nous fait toujours triompher en Christ. Le fait d’abandonner cette porte ouverte parce que Tite n’était pas là et d’aller à sa recherche afin qu’ils rendent ministère ensemble, c’était le triomphe de l’Évangile. Et Paul, de dire : « Grâces soient rendues à Dieu qui nous fait triompher en Christ. » Le triomphe d’aller chercher notre frère, le triomphe de savoir que nous ne sommes pas le corps tout entier, mais que nous sommes juste une partie du corps, que sans les autres membres du corps, la victoire ne peut pas être gagnée !

Paul est en train de dire que le fait d’abandonner une porte ouverte pour aller chercher ton plus jeune co-ouvrier, c’est le triomphe spirituel. C’est cela le triomphe de l’Évangile ! Le triomphe de l’Évangile est manifesté dans le fait que le grand Apôtre abandonne une porte ouverte, ouverte par le Seigneur, afin d’aller chercher son plus jeune assistant ; afin que la splendeur glorieuse de la puissance de Dieu soit manifestée dans le Corps et non pas juste dans les individus ; afin que la splendeur glorieuse de Dieu soit vue dans le Corps.

Écoute, si tu as les mains qui disent : « Il y a de gros poissons là-bas », au lieu de dire « Eh bien, j’irai d’abord me munir de mes yeux parce que je ne peux voir, avant de venir pêcher le poisson », seras-tu cet insensé qui ira là étant aveugle et commencer à prêcher ? La personne sage dira : « Eh bien, Dieu merci pour les poissons, mais je vais d’abord chercher mes yeux afin que je puisse voir. » Je pourrais être les mains fortes, je pourrais être très capable, mais il faut que j’aille chercher mon frère qui est les yeux afin qu’ensemble nous puissions faire de grands exploits, là où il y a beaucoup de poissons donnés par notre Dieu. Ainsi donc, le fait d’attendre, de s’en aller pour quelque temps, devient la seule voie pour la victoire. Ainsi donc, aller chercher le plus jeune frère, aller chercher le jeune aide, c’est la victoire, c’est le triomphe, la seule voie de succès. Puisse Dieu inscrire cela dans nos cœurs, le fait que nous ne pouvons pas y arriver tout seul. Nous devons chercher notre Tite, et notre Timothée. Nous devons chercher le Corps. Les grandes bénédictions de Dieu ont été données au Corps, et nous n’en sommes que des membres individuels.

Je ne peux pas gagner sans mon frère.

Dis : « Je ne peux pas gagner sans mon frère. Il faut que je cherche mon frère si je veux éviter l’échec ». L’unique et seul moyen d’éviter l’échec est de devenir un aide.

La victoire est alors inévitable.

Je serai cet aide et j’irai chercher mon aide.

Les portes peuvent attendre, mais le besoin d’un aide ne peut pas attendre.

Les opportunités peuvent attendre, mais le besoin de fonctionner en tant qu’équipe ne peut pas attendre.

Nous allons nous arrêter ici, et par la suite, nous verrons comment ceci procure une fondation.

JOUR 2

UN COMMENTAIRE CORRECTIF

Quand tu es en train de traduire quelqu’un, tu te débarrasses de ta personnalité et te revêts de la sienne. Quand tu vois quelqu’un parler avec tout son corps et toi tu restes là assis avec ta vieille personnalité, tu es une mauvaise représentation pour Lui. Tu dois exécuter les actes de la personne :

S’il saute, tu sautes.

S’il est excité, tu es excité.

S’il bondit, tu bondis.

À moins que tu sois prêt à te détacher de ta personnalité, tu n’es pas qualifié pour l’office de traducteur, car lorsque le message est vigoureusement proclamé par une personne et toi tu en réduis l’intensité dans ton amour-propre, tu es un être dangereux.

Si un homme descend, tu descends.

S’il danse, tu danses.

S’il est fâché, tu es fâché.

S’il est joyeux, tu es joyeux.

Oui, c’est cela le prix qui doit être payé en acceptant l’office de traducteur. C’est mettre de côté ta personnalité. Parce que tu peux réellement faire ce que la personne est en train de faire, tu peux devenir la personne, si seulement tu meurs à toi-même et si tu ne meurs pas à toi-même tu n’es pas qualifié à rendre un quelconque ministère. Nous sommes en train de mettre la cognée à la racine de l’amour-propre de certaines personnes et à leur détermination à demeurer eux-mêmes. Si tu veux maintenir cela, ..... ce que j’appellerai ta propre folie, tu ne peux donc pas entrer dans l’office d’un co-ministre.

La chose suivante que nous aimerions dire est ceci : Il y a deux ministres d’une importance capitale : celui qui parle et celui qui traduit. Parfois les gens se lèvent et prient pour l’orateur comme s’il allait s’exprimer en une langue, et ensuite s’exprimer immédiatement en une autre langue. Pour ensuite revenir s’exprimer en cette première langue. J’ai presque eu l’expérience la plus confuse de ma vie lorsque quelqu’un avait essayé de faire cela. C’était à Hong-Kong. La personne prêchait en Anglais, ensuite traduisait en Mandarin, et ensuite revenait prêcher en Anglais. Même toi-même, tu vas oublier ce que tu as dit. J’ai demandé : « Qui est-ce qui ne va pas avec cet homme ? » On m’a dit que c’était un homme qui ne sait pas déléguer. Il fait tout lui-même. Ainsi donc, il est écrasé par toute chose dans le Ministère, il lui faut tout faire, faire tout lui-même. Il ne fait confiance à personne. Il ne croit personne. Il s’est écarté lui-même du Ministère parce qu’un jour arrivera où il se tiendra là et s’écroulera, et il n’y aura personne pour le relever.

Il y a deux ministres de la Nouvelle Alliance. Quand tu pries, prie pour les deux, le ministre et le traducteur, car, à moins que chacun soit un instrument de Dieu, les réunions n’atteindront pas le niveau que Dieu a voulu qu’elles atteignent. J’ai écouté Dieu pour ce qui est de la réunion de ce matin, mais si mon frère ne peut pas être le canal par lequel passera ce que j’ai entendu de Dieu, alors le dessein de Dieu pour cette réunion sera bloqué. Il est juste important que moi pour le succès de cette journée.

Et si tu viens faire des annonces ou traduire des annonces, cela fait partie du Ministère de la Parole. Ainsi, il n’y a pas lieu d’être désinvolte ou négligeant. Chaque fois que tu viens ici devant, tu viens en tant qu’un ministre compétent de la Nouvelle Alliance, car si ce que tu dis n’a pas d’importance pour le Royaume, cela ne devrait pas être dit. Et nous voulons dire que tout au long de ces jours, nous sommes en retraite. Ce qui n’a pas d’importance pour le Royaume, cela ne devrait pas être dit. Et nous voulons dire que tout au long de ces jours, nous sommes en retraite. Ce qui n’a pas d’importance pour le

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de L’Agressivité Spirituelle (La Direction Spirituelle Selon Le Modèle De Josué)

4.0
3 évaluations / 1 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs

  • (5/5)
    Il est d’actualités et répond à différents besoins dans le ministère