Découvrez votre prochain livre préféré

Devenez membre aujourd'hui et lisez gratuitement pendant 30 jours
Les quatre ascenseurs du canal: Patrimoine mondial de l'UNESCO

Les quatre ascenseurs du canal: Patrimoine mondial de l'UNESCO

Lire l'aperçu

Les quatre ascenseurs du canal: Patrimoine mondial de l'UNESCO

Longueur:
84 pages
49 minutes
Sortie:
Oct 26, 2015
ISBN:
9782322017928
Format:
Livre

Description

Les ascenseurs hydrauliques du canal du Centre ne sont pas les premiers au monde par leur ancienneté, mais ils sont les seuls aujourd'hui à encore fonctionner à la même énergie qu'au moment de leur construction. C'est-à-dire à la seule force hydraulique.
Le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO a décidé d'inscrire ce site sur la Liste du patrimoine mondial

FAITES UN BOND DANS LE PASSÉ…

Et partez à la découverte de ces ouvrages intemporels ! Laissez-vous séduire par le charme centenaire des ascenseurs hydrauliques, permettant de pallier chacun une dénivellation d’environ 17 mètres grâce à une seule source d’énergie : l’eau !

Les quatre ascenseurs hydrauliques du Canal du Centre historique constituent un exemple remarquablement préservé et complet d'un paysage industriel de la fin du XIXème siècle.
Sortie:
Oct 26, 2015
ISBN:
9782322017928
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Eric Leroy Maître de Conférence Licencié en sciences Médicale Professeur à l enseignement Général. Professionnel Secondaire Complémentaire


Lié à Les quatre ascenseurs du canal

En lire plus de Eric Leroy

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Aperçu du livre

Les quatre ascenseurs du canal - Eric Leroy

2015 

Chapter Un: Introduction.

Les quatre ascenseurs du canal du Centre et leur site,

La Louvière et Le Roeulx (Hainaut)

Le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO a décidé d'inscrire ce site sur la Liste du patrimoine mondial

Les quatre ascenseurs du Canal du Centre et leur site,

La Louvière et Le Rœulx:

l'ascenseur n°1 - Houdeng-Gœgnies,

l'ascenseur n°2 - Houdeng-Aimeries,

l'ascenseur n°3 – Bracquegnies,

l'ascenseur n°4 – Thieu

L'idée d'une voie navigable entre les bassins hydrographiques de l'Escaut et de la Meuse ne date pas d'aujourd'hui ni d'hier, mais remonte au XIIIe siècle.

A cette époque, la Haine n'est qu'un gros ruisseau tortueux et envasé, pourtant la découverte du charbon de terre dans le Borinage et son exploitation croissante, va pousser les habitants à utiliser les rivières pour le transport de ce combustible. Ils seront suivis plus tard par les exploitants charbonniers.

Ainsi commence l'histoire du canal du Centre...

Les quatre ascenseurs hydrauliques pour bateaux, regroupés sur un court segment de l'historique canal du Centre, constituent des monuments industriels de la plus haute qualité.

Avec le canal lui-même et ses structures associées, ils offrent un exemple remarquablement bien préservé et complet d'un paysage industriel de la fin du XIXe siècle.

Des huit ascenseurs hydrauliques à bateaux édifiés à cette époque et au début du XXe siècle, les quatre ascenseurs du canal du Centre sont les seuls au monde subsistant dans leur état originel de fonctionnement.

La section La Louvière-Thieu héberge les quatre ascenseurs à bateaux du Canal du Centre.

Le premier permet de rattraper une dénivellation de 15,40 mètres, les trois autres de 16,93 mètres chacun.

Au total, ils permettent de rattraper une dénivellation de 66 mètres.

Ces ascenseurs pour bateaux, entièrement mus par la force hydraulique, font désormais partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ils ne sont toutefois plus utilisés que pour le tourisme, depuis la mise en service, en 2002, du nouvel ascenseur funiculaire de Strépy-Thieu, construit en parallèle à l'ancien canal, pour de grands gabarits (1350 tonnes).

Chapter Deux: Description.

Les quatre ascenseurs hydrauliques pour bateaux, regroupés sur un court segment du canal du Centre, constituent des monuments industriels du plus grand intérêt. Avec le canal lui-même et les structures qui lui sont associées, ils offrent un exemple remarquablement bien préservé et complet d'un paysage industriel lié à l'eau, de l'Europe de la fin du XIXe siècle. Des huit ascenseurs hydrauliques à bateaux édifiés à cette époque et au début du XXe siècle, les quatre du canal du Centre sont les seuls au monde à subsister dans leur état de fonctionnement originel.

Le Hainaut ne possède pas une large voie navigable naturelle, ce qui compliqua le transport du charbon découvert dans la région du Borinage et autour de Charleroi à la fin du XIIe siècle, qui devait être acheminé sur de mauvaises routes. On le transportait à dos d'homme jusqu'à la sinueuse rivière de la Haine, où il était chargé sur de petits bateaux. Des travaux considérables (notamment la construction de portes d'écluse et de retenues) furent entrepris pour améliorer la navigation sur la Haine au cours des siècles qui suivirent, afin que de plus grands bateaux puissent transporter le charbon de Jemmapes à la basse Schelde OK?ou Escaut inférieur?. Avec le transfert de la région de Condé à la France, en 1655, on commença à discuter du projet de liaison de Mons à la Schelde par un canal, mais aucun progrès ne fut fait en ce sens jusqu'au début du XIXe siècle.

Le canal Charleroi-Bruxelles fut terminé en 1832, et les segments de Houdeng et de Mariemont, qui devaient jouer un rôle important dans le développement du canal du Centre, en 1839. Un décret impérial de Napoléon Ier ordonna, en 1807, la construction d'un canal entre Mons et Condé, qui fut complété en 1818.

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Les quatre ascenseurs du canal

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs