Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Reflets

Reflets

Lire l'aperçu

Reflets

Longueur:
56 pages
16 minutes
Éditeur:
Sortie:
1 juil. 2011
ISBN:
9791091733052
Format:
Livre

Description

Robert Pons est né à Fort de l’Eau, village côtier à l’est d’Alger mais à vécu à Maison-Carrée. Les « événements » l’obligent à quitter sa terre natale et il part pour Paris.
Premier emploi dans une grande société de télévision et, quelques années plus tard, tout en restant chez le même patron, est formateur vidéo-fréquence à TDF et l’Unesco.
Il termine sa vie professionnelle en créant sa société de reportage et réalisation vidéo. Son amour de la musique et ses connaissances techniques l'amènent dans un studio d'enregistrement comme ingénieur du son. Au contact de musiciens et d'artistes il écrit des poèmes et chansons dont certaines sont interprétées et enregistrées.
Aujourd'hui, dégagé de ses obligations professionnelles il s'est retiré dans le midi où il s'adonne complètement à sa famille et à sa passion l'écriture.
Éditeur:
Sortie:
1 juil. 2011
ISBN:
9791091733052
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Catégories liées

Aperçu du livre

Reflets - Robert Pons

auteur.

LA PEINTURE

Sous les toits, un atelier.

Dans un coin, un chevalet,

Un cadre, un tableau,

Des peintures, des pinceaux.

Sur un marbre, le modèle :

Une femme nue, belle.

Mariage du peintre et de la toile ;

Harmonie flottante d’un voile.

Bleu, jaune, rouge, vert :

Doux mélange des couleurs.

Un corps éclatant de douceur,

Unique à sa propre lumière.

Extase, calme et volupté

LE DIABLE À TABLE

Il y avait une table,

Assis à cette table,

Il y avait le Diable.

Il bouffait, le Diable, il bouffait ;

Et quand il bouffait, le Diable,

Il rotait, il rotait le Diable.

Il y avait une table,

Assis à cette table,

Il y avait le Diable.

Il buvait le Diable, il buvait.

Et quand il buvait le Diable,

Il se saoulait, il se saoulait le Diable,

Il y avait une table,

Assis à cette table,

Il y avait le Diable.

Et le ventre plein, le Diable,

Il rotait, le Diable, il rotait.

LA RUE

Une rue, sale, humide.

Un ruisseau, clair, limpide.

Un ciel noir ou gris

Dans un ciel bleu, infini.

Dans une odeur de détritus,

Des enfants à moitié nus,

Avec leurs cris de gosses battus.

Une putain aux yeux fardés,

La vie et le cœur fanés,

Dans des habits de révoltée.

Des hommes aussi,

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Reflets

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs