Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

L'accessibilité positive: Une formidable opportunité soviétale et économique

L'accessibilité positive: Une formidable opportunité soviétale et économique

Lire l'aperçu

L'accessibilité positive: Une formidable opportunité soviétale et économique

Longueur:
184 pages
1 heure
Sortie:
11 juil. 2016
ISBN:
9782322001293
Format:
Livre

Description

A compter du 1er Janvier 2015 la mise en accessibilité de tout Etablissements Recevant du Public est obligatoire et susceptible de sanctions importantes en cas de non respect de la Loi.

Il y a maintenant presque 30 ans que Paul JOLY parle d‘accessibilité et d‘autonomie au profit des personnes handicapées. Ô combien précurseur de ce qui allait se passer aujourd‘hui avec l'application de la Loi du 11 février 2005 sur la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, il nous révèle dans cet ouvrage sa vision de l‘accessibilité qui le conduit à considérer qu‘elle n‘est en rien une contrainte mais au contraire une formidable opportunité sociétale et économique pour construire le XXIÈME siècle. Prospectiviste sur le sujet, il nous guide dans sa démarche et nous livre au travers d’exemples, une méthode pour appréhender les obligations réglementaires, mais bien au-delà, il nous délivre des clés, son « VISA » pour faire de l‘accessibilité un véritable atout économique porteur de nouveaux emplois, de nouveaux marchés, de nouvelles innovations. Il nous conduit au travers de ce qu‘il appelle le Mouvement de l‘Accessibilité Positive à ce que cette dernière devienne un automatisme inculqué dès le plus jeune âge afin que le monde des valides et des invalides se rejoigne pour améliorer la ville de demain ou l‘exclusion n‘aurait pas droit de cité. La cité du Vivre Ensemble.
Sortie:
11 juil. 2016
ISBN:
9782322001293
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Architecte - Urbaniste - Expert judiciaire - Président du Conseil National Handicap - Elu à l’Accessibilité et au Handicap d’une ville de plus de 40.000 habitants - Fondateur des Sésames de l’Accessibilité Positive


Lié à L'accessibilité positive

Livres associé

Articles associés

Aperçu du livre

L'accessibilité positive - Paul Joly

Du même Auteur

La maison qui guérit

ABC du Feng Shui

Aux frontières de la vie

Ces maisons qui guérissent

Site Web

www.pauljoly.fr

« Comment se fait-il que l’humanité, en dépit de ses ressources planétaires suffisantes et de ses prouesses technologiques sans précédent, ne parvienne pas à faire en sorte que chaque être humain puisse se nourrir, se vêtir, s’abriter, se soigner et développer les potentialités nécessaires à son accomplissement »

Pierre Rabhi

TABLE des MATIERES

DEDICACE

CONTESUR LES DIFFERENCES

Préambule

Du Handicap à l’Accessibilité Positive

Introduction

PREMIERE PARTIE

Règle en 5 points

Le Principe d’Accessibilité Positive

1. Valorisation

« L’homme et son environnement sont indissociables »

« Valides, Invalides ! Tous des citoyens »

« Valoriser l’autre le rend accessible à un avenir meilleur »

« Passer de deux mondes parallèles à un monde unifié »

« Passer d’un monde standardisé à un monde individualisé »

« Passer de la discrimination de droit à l’anti-discrimination de fait »

« Valoriser la communication entre tous les acteurs fait de l’accessibilité un atout »

« Valoriser mutuellement les potentialités des personnes valides et des personnes invalides »

« Changer les mentalités pour changer le regard sur le handicap »

« Transformer les contraintes de la loi en opportunités de valorisation du handicap »

2. Innovation

« De l’innovation pour un petit nombre à l’innovation pour le plus grand nombre »

« Le handicap terreau majeur de l’innovation au bénéfice de tous, valides et invalides »

« Du robot utile au robot humanisé »

« Libérer les contraintes par l’apport des nouvelles technologies sans oublier l’humain »

« Nouvelles innovations techniques mais également nouveaux services »

« Le handicap : de la boîte de Pétri à la boîte à idées »

« L’innovation comme désancrage de la dépendance »

« D’un monde duel valide-invalide à un monde individuel unifié »

« Trois piliers pour une seule colonne »

3. Solidarité

« De la solidarité d’un instant à la solidarité tout instant »

« Concevoir l’accessible ensemble »

« Toute discrimination excessive est sans portée »

« L’accessibilité, tout sauf une norme définitive »

« L’accessibilité : à la fois le Tout et le Un »

« Plus de réel et moins de normatif »

« L’accessibilité : la cohabitation pacifique des opposés »

4. Autonomie

« L’autonomie comme essence de la liberté »

« Vouloir faire, c’est vouloir être »

« Les nouveaux usages fondent les nouvelles sociétés »

« Perdre son autonomie c’est perdre son indépendance »

« Droit à l’accessibilité et droit à l’autonomie sont consubstantiels, ils se nourrissent l’un de l’autre »

« Passer de la notion de personne handicapée à la notion de personne en perte d’autonomie »

5. Transmission

DEUXIEME PARTIE

Mieux comprendre la nature des enjeux de l’Accessibilité Positive

L’Accessibilité : rêve ou cauchemar

Ils l’ont fait, ils en parlent

TROISIEME PARTIE

Raisonner Accessibilité Positive

Retour d’expérience

De l’importance de réaliser un diagnostic analytique des usagers en complément du diagnostic réglementaire classique

De la nécessité de formation des professionnels à une approche environnementale la plus large possible, intégrant une approche mixte valide non valide

De l’opportunité d’utiliser la ressource des personnes handicapées dans la conceptualisation d’un projet architectural et de la sensibilisation des acteurs de façon transversale

Du bien-fondé de considérer toute nouvelle innovation au service de tous et non exclusivement au service d’un tel ou d’une telle

QUATRIEME PARTIE

Méthodologie pour aborder l’Accessibilité Positive

Elaborer sa méthode

I. S’attacher à des réflexions globales en matière d’accessibilité plutôt qu’à la stricte réglementation, développer un nouveau regard sur le handicap

1) Se former aux handicaps avant même de connaître la réglementation

Le handicap auditif :

Le handicap visuel :

Les handicaps mentaux et cognitifs :

Le handicap psychique : les troubles psychopathologiques :

Le handicap moteur et la motricité réduite :

Les personnes atteintes de maladies invalidantes et chroniques

Les autres situations de handicap souvent oubliées : les troubles « dys », les troubles de l’attention,

Les personnes de grande ou de petite taille, les personnes de forte corpulence

Au delà du handicap les personnes âgées dépendantes :

Au delà du handicap : accueillir la différence

2) Connaître la réglementation qui s’applique à votre établissement ou vos fonctions, ce n’est pas tout

3) Prendre conscience des leviers économiques et sociaux apportés par la mise en accessibilité

II. Identifier les enjeux de terrain

III. Apporter des réponses concrètes aux inquiétudes de vos collaborateurs

IV. Identifier, objectiver et prioriser les actions à mener pour une politique d’accessibilité

V. communiquer

CONCLUSION

Les trois piliers de la construction de la cité de demain

L’Urbain

L’Humain

Le citoyen

Le mouvement de l’Accessibilité Positive.

DEDICACE

Après avoir présidé pendant sept ans le Conseil National Handicap, j’ai estimé que le moment était venu de confier les rênes de l’association à un autre. Je souhaitais un nouveau regard, une nouvelle stratégie pour conduire notre action.

Très vite j’ai pensé à Paul Joly.

J’appréciais sa vigueur, il est dans la force de l’âge, son équilibre, sa compétence : architecte, il a consacré une grande partie de son temps à améliorer l’habitat des personnes en situation de handicap… et puis, il fait preuve d’une disposition assez rare à l’apaisement des difficultés, au bonheur. Devenu Président, il a surpris par une approche tout à fait nouvelle de la stratégie qu’il entendait mener : le traitement du handicap en tant qu’atout de l’économie. Les faits lui donneront raison.

J’ai appris, en lisant son ouvrage qu’effectivement, le handicap est source d’innovation.

La synthèse vocale a été mise au point pour réussir à faire parler des personnes qui n’avaient plus l’usage de la parole on sait l’importance pour tous de cette technologie aujourd’hui.

De même, la domotique progressivement développée, s’est heurtée au scepticisme du secteur industriel qui n’en percevait pas le marché potentiel. Des lors qu’on a évoqué la domotique pour améliorer le bien être des personnes âgées et handicapées, le marché s’est ouvert. Nombreuses sont ainsi les innovations qui émergent et dépendent du handicap pour être généralisées ensuite.

Sa devise, son projet : «l ‘accessibilité positive » consiste à faire en sorte que les deux mondes, celui des valides et celui des invalides, n’en forment plus qu’un. Il a raison car ce que recherchent les personnes en situation de handicap ce n’est pas tant d’être assimilées aux autres que d’être reconnues et traitées comme des citoyens avec et malgré les différences qui sont les leurs. « L’accessibilité positive requiert de partir des différences, des difficultés, des diversités et des potentialités de chaque individu pour fonder de nouveaux principes fondamentaux d’évolution de vie sociale » dit Paul Joly.

En bref, par cet ouvrage, il ouvre une porte et permet d’entrevoir un avenir meilleur. La mise en accessibilité de la France est une voie pour construire une cité meilleure. Il y a, en ce début de siècle, une opportunité à ne pas manquer.

Il nous invite à participer à ce renouveau pour bâtir ensemble la vie de demain.

Merci Paul.

Monique PELLETIER

Présidente d’Honneur du C.N.H.

Ancien Ministre

CONTE SUR LES DIFFERENCES

« Une vieille dame chinoise possédait deux grands pots, chacun suspendu au bout d'une perche qu'elle transportait appuyée derrière son cou. Un des pots était fêlé alors que l'autre pot était en parfait état et rapportait toujours sa pleine ration d'eau. À la fin de la longue marche, du ruisseau vers la maison, le pot fêlé n'était plus qu'à moitié rempli d'eau. Tout ceci se déroula quotidiennement pendant deux années complètes et la vieille dame ne rapportait chez elle qu'un pot et demi d'eau. Le pot intact était très fier de son oeuvre mais le pauvre pot fêlé, lui, avait honte de ses propres imperfections et se sentait triste. Il ne pouvait faire que la moitié du travail pour lequel il avait été créé. Après deux années de ce qu'il percevait comme un échec, il s'adressa un jour à la vieille dame, alors qu'ils étaient près du ruisseau. « J'ai honte de moi-même, parce que ma fêlure laisse l'eau s'échapper au retour vers la maison ». La vieille dame sourit : « As-tu remarqué qu'il y a des fleurs sur ton côté du chemin et qu'il n'y en a pas de l'autre côté ? J'ai toujours su à propos de ta fêlure, donc j'ai semé des graines de fleurs de ton côté du chemin, et chaque jour lors du retour à la maison, tu les arrosais. Pendant deux ans, j'ai pu ainsi cueillir de superbes fleurs pour décorer la table. Sans toi, étant simplement tel que tu es, il n'aurait pu y avoir cette beauté pour agrémenter la maison ».

Préambule

DU HANDICAP A L’ACCESSIBILITE POSITIVE

Dès mon entrée en école d’architecture et mes premières rencontres avec le cadre bâti, j’ai été profondément marqué par le manque d’attention réservé aux accès en général et à l’accessibilité aux personnes handicapées en particulier. D’une façon plus précise encore, du manque de cohérence entre les besoins de l’humain et les propositions architecturales de l’urbain et de cette différenciation, que je considère désormais comme archaïque, entre le monde des valides et celui des invalides. Plus de trente ans passés à étudier, échanger, expertiser, analyser, tenter de valoriser, d’innover, de solidariser, d’autonomiser et surtout de transmettre, m’ont amené à proposer une nouvelle vision de l’accessibilité, totalement ancrée au concret, vision qui ne différencie pas arbitrairement, mais qui promeut une partition citoyenne harmonieuse dans un univers tout simplement accessible à tous et pour tous, sans exclusive. C’est tout l’enjeu de ce témoignage personnel et collectif et des propositions qui lui feront suite vers une Accessibilité plus positive.

Introduction

Voyons dans un premier temps comment historiquement les notions de handicap, de travailleurs handicapés, de droits, de libertés fondamentales, de respect de la dignité des personnes handicapées ont été instaurées

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de L'accessibilité positive

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs