Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Ceux qui sont ignorants

Ceux qui sont ignorants

Lire l'aperçu

Ceux qui sont ignorants

Longueur:
164 pages
5 heures
Sortie:
Jul 26, 2016
ISBN:
9781683980438
Format:
Livre

Description

Certains sont des leaders nés. Certains devenir des leaders. Dans ce livre classique, évêque Dag Heward-Mills enseigne sur la façon dont cet ingrédient de loyauté consolide la performance d’un leader

Sortie:
Jul 26, 2016
ISBN:
9781683980438
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Bishop Dag Heward-Mills is a medical doctor by profession and the founder of the United Denominations Originating from the Lighthouse Group of Churches (UD-OLGC). The UD-OLGC comprises over three thousand churches pastored by seasoned ministers, groomed and trained in-house. Bishop Dag Heward-Mills oversees this charismatic group of denominations, which operates in over 90 different countries in Africa, Asia, Europe, the Caribbean, Australia, and North and South America. With a ministry spanning over thirty years, Dag Heward-Mills has authored several books with bestsellers including ‘The Art of Leadership’, ‘Loyalty and Disloyalty’, and ‘The Mega Church’. He is considered to be the largest publishing author in Africa, having had his books translated into over 50 languages with more than 20 million copies in print.


Lié à Ceux qui sont ignorants

Livres associé

Catégories liées

Aperçu du livre

Ceux qui sont ignorants - Dag Heward-Mills

Chapitre 1

L’ignorance et la déloyauté …

Et si quelqu’un l’ignore, qu’il l’ignore.

1 Corinthiens 14 : 38

Il y a beaucoup de choses à apprendre sur la loyauté et la déloyauté. Il y a beaucoup d’ignares qui choisissent de rester toujours ignorant, bien qu’il y ait beaucoup à apprendre. Ce livre contient tous les principes, les lois, les règles et les faits qui gouvernent les notions de la loyauté et la déloyauté. La déloyauté est souvent le fruit de l’ignorance, l’immaturité et même un manque d’éducation. Les analphabètes sont souvent susceptibles à la rébellion et la déloyauté parce qu’ils ne comprennent pas les conséquences de ce qu’ils font. À travers les enseignements dans ce livre, vous allez surmonter les désavantages que l’ignorance apporte dans votre vie et votre ministère.

Je ne connais rien de plus destructeur pour les églises que la déloyauté et ses ramifications ! Je m’en suis très vite rendu compte la première année de mon ministère. Mon jeune ministère a fait l’objet d’une attaque satanique par le biais de la conspiration, des accusations, des critiques, de la calomnie et des séparations. Je n’ai jamais vu autant de confusion qu’à cette époque.

Très tôt dans le ministère, j’en suis arrivé à la conclusion que la déloyauté et les maux qui lui sont associés sont les armes les plus destructrices de l’armure du diable.

La plupart des chrétiens ont le sentiment que la meilleure arme du diable est d’agir au moyen de l’occultisme, de la sorcellerie et du vaudou. Je reconnais que ces choses font partie de l’arsenal du diable.

Mais les gens doivent savoir que Satan agit surtout au moyen de la séduction. S’il peut vous séduire, il vous détruira ! Satan fait croire à beaucoup de personnes qu’elles combattent un homme de Dieu au nom de la justice et de la vérité. Mais elles découvrent très vite avec beaucoup de douleur qu’elles ont mis les pieds dans un tas de clous et d’épines.

C’est ce que Paul découvrit lorsqu’il combattit l’église et supervisa l’élimination de l’un de ses leaders, Étienne. Saul était un homme avec une bonne conscience. Il pensait réellement qu’il débarrassait la paisible Cité de Jérusalem des fauteurs de troubles. Dans sa lutte pour la justice, il cherchait à éliminer des éléments qu’il pensait être nuisibles pour la société. Beaucoup de personnes pensent mener une guerre sainte destinée à dénoncer les faux prédicateurs et ministères. Comme Saul, ils pensent avoir une mission divine consistant à faire connaître la vérité au sujet des hypocrites qui se tiennent derrière la chaire. L’Apôtre Paul était si surpris de se rendre compte que c’était en réalité Christ qu’il combattait.

Comme il était en chemin, et qu’il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait : Saul, Saul, pourquoi me persécutes- tu ? Il répondit : Qui es-tu, Seigneur ? Et le Seigneur dit : Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. TREMBLANT ET SAISI D’EFFROI, il dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse ? Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire.

Actes 9 : 3-6

Paul fut surpris de découvrir ce qu’il faisait en réalité ! Quand les gens ne savent pas ce qu’ils font, ils agissent souvent mal. Paul déclara plus tard qu’il avait obtenu miséricorde de Dieu parce qu’il avait agi par ignorance.

…moi qui étais auparavant un blasphémateur, un persécuteur, un homme violent. Mais j’ai obtenu miséricorde, PARCE QUE J’AGISSAIS PAR IGNORANCE, DANS L’INCRÉDULITÉ.

1 Timothée 1 : 13

Le peu d’expérience que j’ai dans le ministère m’a appris que c’est l’incapacité à être fidèle, loyal, stable, cohérent et constant qui tue le plus les ministères. C’est également le plus grand ennemi dans le monde des affaires. Le sentiment qu’il existe un moyen plus court, plus rapide et plus facile existe chez tous les hommes. Satan tire parti de cette tendance.

Beaucoup de chrétiens commettent l’erreur de suivre des rebelles et des visionnaires dissidents. Beaucoup de personnes le font par ignorance. Le diable utilise des exemples de dirigeants d’églises tyranniques pour créer une culture de rébellion et de déloyauté dans l’Église. Sans le savoir, beaucoup de dirigeants d’églises sont fondamentalement rebelles et déloyaux. Ils enseignent la rébellion à ceux qui les suivent par ce qu’ils disent et font. Ils ne comprennent pas qu’une personne puisse être infidèle ou déloyale à leur égard. Voyez-vous, la séduction est quelque chose de très fort. Quand on est séduit, on pense que ce qui est noir est blanc et que ce qui est blanc est noir.

Une vision de la déloyauté

J’ai été très intrigué par la révélation que le Seigneur a faite à Rick Joyner dans son livre intitulé « L’ultime assaut ». J’ai recommandé ce livre à des milliers de personnes depuis que je l’ai découvert. J’ai trouvé les toutes premières pages de ce livre très révélatrices. L’auteur y décrit la vision d’une immense armée de démons en marche contre l’Église. Cette armée a pour principal objectif de causer la division à tous les niveaux de relations possibles : églises contre églises, congrégations contre pasteurs et même époux contre épouses.

Un autre aspect de la révélation concerne les armes portées par cette armée démoniaque. J’ai noté en particulier que les lances qu’elle portait s’appelaient « traîtrise ». Savez-vous que la traîtrise est en fait la plus haute forme de déloyauté ? Il est intéressant de voir que la seule lance qui ait été nommée s’appelle « traîtrise » ! Cher ami, je suis persuadé que la principale lance utilisée par Satan contre l’église est celle de la déloyauté et de la traîtrise.

Alors que je réfléchissais à cela, je me suis rendu compte que le retard que connaissaient beaucoup d’églises était dû à la traîtrise. Je pensai à plusieurs grands hommes de Dieu que j’avais appris à respecter et à la manière dont leurs ministères avaient cessé de grandir. La déloyauté était pour beaucoup dans la tournure regrettable prise par les événements.

La vision mentionnait quatre flèches, à savoir les accusations, les commérages, la calomnie et les critiques. À première vue, ces quatre armes ne paraissent pas très efficaces. On ne dirait même pas des armes dont le diable pourrait se servir. Mais étant dans le ministère depuis un certain nombre d’années, j’en suis arrivé à la conclusion que ce sont les armes les plus puissantes dont le diable puisse se servir. Au premier abord, la plupart des personnes inexpérimentées n’y verraient que des problèmes sans importance.

Je suis sûr que beaucoup de personnes considèrent ces flèches comme de petites choses sans importance pouvant être facilement gérées par tout ministre. Le diable sait que les accusations affaiblissent, jettent dans la confusion et paralysent celui qui en est victime. Même si la personne accusée est innocente, les accusations la jettent dans la confusion. Elle se demande : « Pourquoi les gens pensent-ils cela ? » Les accusations sont si puissantes qu’au bout d’un certain temps, même les personnes innocentes commencent à accepter les accusations. Les accusations paralysent leurs victimes. Une fois paralysées, elles deviennent inactives. À mesure que les accusations se répandent, la victime n’a plus le courage d’aller dans les endroits où le venin s’est répandu. La calomnie, les commérages et les critiques sont une forme d’accusation. Ces choses affaiblissent, paralysent et jettent l’église dans la confusion. Cette confusion se trouve à l’intérieur et à l’extérieur de l’Église. La personne accusée et ceux qui entendent les accusations sont dans la confusion. Beaucoup de personnes ne réussissent jamais à surmonter cette confusion. Certaines ne reçoivent jamais et ne peuvent pas continuer dans le ministère. C’est une arme très puissante de l’ennemi ! Il n’est pas étonnant que la Bible nous dise que l’Église reçoit de la force lorsque l’accusateur est neutralisé. Tant que vous entendez la voix de l’accusateur, vous êtes affaibli d’une manière ou d’une autre.

Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait : Maintenant le salut est arrivé, et LA PUISSANCE … car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.

Apocalypse 12 : 10

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les hommes de Dieu font constamment l’objet d’accusations ? Je me souviens d’un pasteur qui avait réalisé un travail de pionnier dans une grande ville. À travers lui, beaucoup de personnes furent sauvées et beaucoup de ministres formés. On le calomnia et on l’accusa tellement qu’il finit par quitter la ville. Ses erreurs furent amplifiées au point qu’il ne resta rien de bon à dire à son sujet. Il finit par quitter la ville et le ministère. Le mode de fonctionnement de Satan est assez simple : accuser jusqu’à ce que les gens perdent totalement confiance en eux ; les accuser jusqu’à ce que personne dans la communauté n’ait plus rien de bon à dire sur eux ; leur faire arrêter ce qu’ils font.

Mais plusieurs années après son départ, les personnes qu’il avait bénies l’invitèrent à revenir et l’honorèrent. Je suis sûr que cela le surprit lorsqu’il vit le fruit de son ministère. Il se rendit probablement compte qu’il n’aurait pas dû succomber aux attaques constantes de l’accusateur et de ses agents. Je suis heureux de dire que peu de temps après cela, il revint dans le ministère.

L’autre révélation étonnante qu’expose le livre est que les démons se trouvaient sur le dos de chrétiens et non sur des chevaux. Autrement dit, les chrétiens étaient utilisés par le diable à leur insu !

Je connais un pasteur qui est très apte à diviser le Corps de Christ. J’observe son ministère depuis quinze ans et j’ai le sentiment qu’il a un don particulier pour diviser l’église et créer des « camps » opposés au sein de l’église. Je pense qu’il ne sait même pas que ses actions et décisions entraînent la création de factions au sein de l’église. Il le fait sans effort et avec tant de diplomatie et de distinction ! Il paraît et semble être si respectable qu’il ne vous viendrait jamais à l’idée qu’en réalité, il divise l’église en groupes. C’est seulement lorsque vous prenez le temps de réfléchir à ses actions que vous réalisez à quel point il crée la discorde.

Je suis heureux d’avoir été autorisé par Rick Joyner à inclure un court passage de cette vision des armées de Satan et de leurs stratégies. Je prie que vous voyiez clairement les stratégies du diable.

« L’armée des démons était si nombreuse qu’elle s’étendait à l’infini. Elle était divisée en bataillons brandissant chacun sa bannière. Les tout premiers défilaient sous les bannières de l’Orgueil, de la Propre Justice, de la Respectabilité, de l’Ambition Égoïste, du Jugement Inique et de la Jalousie. La multitude de ces bataillons dépassait mon champ de vision, mais ceux qui marchaient à l’avant garde de cette horde effroyable venue de l’enfer, semblaient les plus puissants. Le chef de cette armée était l’Accusateur des frères lui-même.

Les armes portées par cette horde possédaient aussi un nom. Les épées : Intimidation; les lances : Traîtrise; les flèches : Accusation, Médisance, Calomnie, Critique. Des éclaireurs et des troupes moins nombreuses de démons étaient envoyés pour ouvrir la voie à l’assaut principal. Ils se nommaient : Rejet, Amertume, Impatience, Refus de Pardon, Luxure.

Ces petites troupes et ces éclaireurs bien qu’en quantité moindre, avaient tout autant de puissance que les régiments qui les suivaient. Leur nombre inférieur n’était dû qu’à des raisons stratégiques. De même que Jean-Baptiste était seul, mais revêtu d’une extraordinaire onction pour baptiser les foules et les préparer à la venue du Seigneur, de même ces troupes démoniaques avaient reçu d’extraordinaires pouvoirs pour « baptiser les foules ». Un seul démon d’Amertume pouvait distiller son poison dans des multitudes de gens ou même de races et de cultures. Un démon de Luxure pouvait se manifester en un seul acteur, un film, ou même une publicité. Il envoyait ce qui avait l’aspect de jets de boue électrisée, pour frapper et « désensibiliser » les foules. Et tout cela devait préparer la voie à la grande horde.

Cette armée marchait précisément contre l’Église, mais attaquait aussi tous ceux qu’elle pouvait. Je savais qu’elle cherchait à devancer une action prochaine de Dieu, dont le but était de faire affluer une multitude de gens dans l’Église.

La stratégie fondamentale de cette armée était de créer la division à tous les niveaux de relations existants : entre les églises, entre assemblées et pasteurs, entre maris et femmes, enfants et parents, et même parmi les enfants. Les éclaireurs étaient chargés de repérer les brèches dans les églises, les familles ou les individus, brèches que le Rejet, l’Amertume, la Luxure et autres démons pouvaient exploiter et

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Ceux qui sont ignorants

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs