Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Le troisième Temple: Suite du roman La Cité de la Paix

Le troisième Temple: Suite du roman La Cité de la Paix

Lire l'aperçu

Le troisième Temple: Suite du roman La Cité de la Paix

Longueur:
314 pages
4 heures
Sortie:
Jul 15, 2019
ISBN:
9782322098408
Format:
Livre

Description

Ce second récit initiatique fait suite à "La Cité de la Paix".
Le deux se fondent sur des faits et des personnages réels.
Quatre enquêteurs (initié, archéologue, historien, clairvoyant) se sont rencontrés pour effectuer une mission de première importance, celle de retrouver l'Arche d'Alliance.
Ce qu'ils ont fait en constatant que leur mission était plus vaste que simplement retrouver un objet même sacré. L'Arche d'Alliance doit surtout être le symbole central d'un temple, le 3ème Temple, prévu par la quasi totalité des religions, comme étant le lieu et monument qui symbolisera le "fin des temps". Il s'agit de la fin d'une période, et le début d'une nouvelle, plus spirituelle, plus réaliste, fondée sur la vérité et l'union de toute l'humanité".
Le 3ème Temple sera placé au coeur de la nouvelle Cité de la Paix, la "nouvelle Jérusalem" don parlent les livres saints tels que la Bible.
L'Apocalypse de St Jean (21-5) indique les dimension et caractéristiques de la Cité et du Temple... son emplacement est déjà prévu et préparé... on le voit du ciel...
La mission consiste cette fois à préparer la mise en place de ce Temple consacré à l'alliance de tous les peuples et de toutes les religions, qui deviendra le plus important site spirituel de la planète.
L'enquête doit établir son organisation, son rôle d'information et d'éducation. Elle doit dévoiler l'histoire du monde et des civilisations disparues : la Lémurie, l'Atlantide, Mielum, Gobi ainsi que les villes françaises existantes à cette époque ; sans oublier toutes les archives et trésors sacrés atlantes, christiques, templiers, égyptiens et autres.
Elle doit démystifier la vérité sur les légendes, les fées, les dragons... en donnant aux lecteurs les outils pour vérifier eux-mêmes ces incroyables révélations.
La vérité vous rendra libre, disaient les templiers. Avez-vous envie de la connaître ?
Sortie:
Jul 15, 2019
ISBN:
9782322098408
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Jacques LARGEAUD est géobiologue, naturothérapeute, magnétiseur, passeur d'âme, formateur, chercheur. Il exerce depuis plus de 20 ans. Auteur de nombreux ouvrages sur la géobiologie, bioénergie, histoire sacrée, sciences occultes et curothérapie. Cofondateur et responsable de formation en curothérapie. Président de l'Alliance World Association. Il travaille au sein d'un groupe de chercheurs, clairvoyants, clairaudients avec l'aide, les conseils et explications des esprits de la nature, médecins astraux et guides de lumière.


Lié à Le troisième Temple

Livres associé

Catégories liées

Aperçu du livre

Le troisième Temple - Jacques Largeaud

(Apocalypse)

Chapitre 1

La REPRISE

Après quelques mois d’isolement, les quatre nouveaux Templiers se retrouvent au domicile de Jack à Lyon.

Pour nous rafraichir la mémoire, rappelons-nous que les quatre en question sont : Angélina PARKER, archéologue et historienne. Bernard LEVI, initié aux différents courants ésotériques : Martinisme, Rose-croix, Eglise de Jean et Franc-maçonnerie. Myriam, médium, clairvoyante et channel exceptionnelle. Elle entre facilement en relation avec les sphères de l’au-delà, les guides de lumière qui donnent des conseils aux humains incarnés, et les annales akashiques qui constituent la mémoire du monde. Jack RENO, policier spécialisé dans les sectes, géobiologue, enquêteur permanent et passionné, toujours à la recherche des secrets de l’histoire, et de la nature.

Dans le précédent épisode, ils se sont rencontrés fortuitement (selon ceux qui pensent que le hasard existe) pour effectuer une mission de première importance pour l’humanité : Celle de retrouver l’Arche d’Alliance.

Ce qu’ils ont fait en constatant que leur mission était plus vaste que simplement retrouver un objet, même sacré et célèbre. Lors de leur enquête, ils se sont aperçus que l’Arche d’Alliance doit être le symbole central d’un temple : le troisième Temple.

La quasi-totalité des religions l’avait déjà prévu comme étant le lieu et monument qui symboliserait la fin d’une période spirituelle, pour en ouvrir une autre, plus réaliste, à vocation universelle et unitaire. Le troisième Temple doit être placé au cœur de la nouvelle Cité de la Paix, la nouvelle Jérusalem dont parlent les livres saints, tel que la Bible et notamment en son dernier chapitre celui de l’Apocalypse de St Jean.

Leur mission consiste aussi à préparer la mise en place de cette Cité de la Paix qui contiendra le troisième Temple : Un temple de l’alliance de tous les peuples et de toutes les religions, prévu pour « la fin des temps ».

La fin des temps de l’ignorance, bien sûr, associée à la période de l’apocalypse qui signifie en réalité, période de révélations. En revanche, il est vrai que la période d’apocalypse est aussi celle de mutation de la planète terre, occasionnant des cataclysmes naturels inévitables, comme le monde a pu le constater ces dernières années à la vue des tornades, des raz de marées, des inondations, des tempêtes et autres cataclysmes extrêmement violents.

En lisant la Bible et toutes les prophéties faisant référence à la période actuelle, l’humanité à associé le mot apocalypse, uniquement à la notion de « cataclysmes », concluant que « la fin des temps » devait être la fin du monde, l’anéantissement planétaire, le pire qui puisse exister. En réalité, ce qui va se passer est le meilleur qui puisse arriver à l’humanité pour une évolution vers un degré supérieur de spiritualité et de bien-être. Mais nous n’en sommes qu’au début.

Revenons à notre histoire.

Lyon le 20 février 2009.

— Que devient le premier livre ? demande Angelina. Où en sont son édition et sa diffusion ?

— Et bien, nulle part pour le moment, répond Jack. J’ai contacté les plus célèbres éditeurs en France, à mon avis, comme Albin Michel, Seuil, Flammarion, Robert Lafont, Gallimard, Lattès, Bussière… Je n’ai obtenu que des réponses négatives, après plusieurs mois d’attente pour certains. Quelquefois ils perdent carrément le manuscrit comme chez Albin Michel, ou ne donnent plus aucune nouvelle chez d’autres ! J’ai essayé aussi des éditeurs canadiens comme Ariane, considérant que le Canada correspond au chakra coronal de la Terre, et espérant que ce soit la solution. Ariane a répondu qu’ils ne pouvaient rien faire car ce livre devait prioritairement être édité en France.

Bernard :

— Le Canada diffuse énormément de livres spirituels de haut niveau et notamment les éditions Ariane.

Jack :

— Ensuite, j’ai essayé un éditeur en France, qui semble plus spécialisé et surtout, dont le nom semble vraiment approprié. Il s’agit d’Arkana Vox. Ce nom signifie : la voix des Arcanes. Le mot Arcanes est à la fois synonyme de secrets révélés, comme les vingt-deux arcanes du tarot, et c’est le nom d’Arca, l’Arche. Cela donne comme traduction : la voix des secrets de l’Arche

— Et alors ? Intervient Angélina.

— Et alors, il m’a répondu qu’ils n’éditaient pas de roman. Je n’ai donc pas insisté.

— En fait, ils n’y croient pas, poursuit Bernard. Ils doivent penser que c’est du délire. Pour eux, retrouver l’Arche d’Alliance est un mythe, et restera un mythe, et un sujet pour les romans de science-fiction. En réalité, personne ne peut prendre le risque de croire que cela pourrait exister vraiment. Ils ont peur de diffuser un livre qui risque de leur faire de l’ombre, donnant l’impression de cautionner un délire.

Angélina :

— En plus nous avons parlé du retour des Templiers, tout en donnant au livre, une image très sérieuse. Alors évidemment cela fait peur aux éditeurs de passer pour des diffuseurs de stupidité.

— Pourtant les stupidités officielles ne manquent pas comme les prophéties d’apocalypse de Paco Rabane qui se sont révélées fausses évidemment. Nous ne sommes pas aussi célèbres, et avec nous, on ne prend pas de risques.

— Tu vois Bernard, toi aussi tu parles d’Apocalypse comme étant le mot synonyme de destruction catastrophique alors qu’il signifie révélations.

— C’est vrai ! Tout le monde l’emploie dans ce sens et j’ai tendance à faire la même chose.

Myriam :

— Ce n’est peut-être pas la seule raison, pour laquelle le livre n’a toujours pas trouvé d’éditeur. Peut-être y en a-t-il une autre, plus subtile.

Jack :

— Je ne sais pas, mais devant le refus des éditeurs connus, j’ai essayé l’édition à la demande de BOD. C’est un éditeur allemand qui imprime les livres à la demande. Il diffuse l’information de l’existence du livre sur internet, sur son site personnel et sur plusieurs sites très connus comme Chapitre et Amazon. Ensuite il imprime le livre, sur commandes uniquement. Le livre n’est pas diffusé en librairie. Les lecteurs ne peuvent le trouver que s’ils en connaissent l’existence, par la presse ou tout autre média ou au hasard d’une recherche de mots clefs sur internet. Après avoir réalisé la première autoédition sur internet chez BOD, j’ai tenté de le faire connaître auprès des journalistes de presse, radio et TV. En décembre 2008 j’ai fait plus de trois cent mails d’info à ces journalistes, et plusieurs communiqués de presse, en leur précisant bien, qu’ils pouvaient solliciter un exemplaire gratuit, auprès de l’imprimeur. Il n’y a eu aucune suite, ni demande d’exemplaire de livre, à titre gratuit.

— C’est à n’y rien comprendre, s'étonne Angélina. Si nous devons retrouver l’Arche d’Alliance et que cela semble programmé, pourquoi le hasard a-t-il l’air de nous barrer le chemin ? Nous pensions qu’il s’agissait d’une mission d’un grand intérêt pour l’humanité et programmée par les sphères divines, depuis des siècles, et nous nous trouvons dans l’impasse.

— C’est aussi ce que j’ai pensé. J’en ai fait part à Myriam et nous avons convenu qu’étant très impliquée dans l’équipe et dans notre supposée mission, elle ne pouvait pas être neutre pour juger des raisons de ce retard. Plus exactement, si elle tente d’en trouver la réponse, elle risque d’y mettre son avis personnel et, pour ne pas me vexer ou pour m’être agréable, elle pourrait déformer la vérité, sans le vouloir. Nous en avons conclu que pour solliciter les sphères célestes sur cette question de retard, je devais voir deux autres channels ou médiums, totalement indépendantes entre elles, et de moi aussi, afin d’avoir une réponse objective. J’ai donc sollicité deux personnes très connues, et d’expérience prouvée, demeurant pour l’une dans le sud de la France et l’autre dans le Nord. Les deux réponses ont été les mêmes: Les gens ne sont pas prêts .

Je ne peux transcrire mot à mot les explications, mais le sujet était à peu près celui-ci : l’humanité n’est pas encore prête dans son ensemble à franchir le pas. Il faudra encore plusieurs mois, voire plusieurs années, pour permettre cette préparation mentale. Par exemple, la crise financière est programmée pour créer des troubles et déclencher un retour forcé à la fraternité. Les humains doivent réapprendre à vivre ensemble de manière plus conviviale. C’est malheureusement par la douleur qu’ils comprendront et redeviendront plus solidaires. Jusqu’à présent chacun ne pensait qu’à obtenir plus d’argent pour avoir plus de biens matériels, même si ensuite, les achats se trouvent être superflus. On le voit bien avec la croissance des vides-greniers. Les gens sont encombrés de choses inutiles. Ils se font des cadeaux lors de fêtes inventées à titre purement commercial comme la fête des mères, des grands-mères, Noël, les étrennes, les anniversaires, la fête des amoureux, etc. Ils se font des cadeaux lorsqu’ils s’invitent pour se retrouver en famille, comme si c’était exceptionnel, alors que ce devrait être naturel et monnaie courante.

Il est nécessaire de réapprendre à vivre avec notre environnement, d’arrêter de polluer, de comprendre et respecter la nature avant qu’il ne soit trop tard. La terre va être obligée de nettoyer tout ce qui la rend malade.

— Tout cela est très évident, mais je ne comprends pas pourquoi retrouver l’Arche d’Alliance et créer un troisième Temple et une Cité de la Paix, est incompatible avec cette période de prise de conscience.

— La découverte de l’Arche n’est pas sans conséquences. Si l’humanité n’est pas prête au changement de période et de spiritualité, cet objet risque fort d’être convoité par les anciennes religions en place, les grosses fortunes ou les grosses organisations influentes. Cela deviendra source de conflit juridique et spirituel.

— Encore une source de conflits ! Pourtant, son but est d’être une source d’Unité et d’Alliance.

— Oui ! Ce n’est pas un objet ordinaire du tout. Il a certes une grande valeur en tant qu’objet matériel car il est constitué d’or, mais si, dans les légendes, il est question d’Alliance entre Dieu et les hommes, ce n’est pas par pure coïncidence. Cet objet va vraiment créer un lien entre notre plan terrestre et celui des âmes divines, comme une radio céleste !

— Waouh, s’exclame Angélina. Alors là, les hommes ne sont pas prêts de le comprendre. Si on leur dit cela, nous allons paraitre encore plus fous !

— On m’a appris le procédé, mais je t’en reparlerai plus tard. En revanche, il faut que tu saches aussi qu’à partir du moment où l’Arche sera découverte et remise à jour officiellement, commencera une période où tous les autres objets sacrés seront découverts à leur tour, un à un, comme la Ménorah et le Graal en France, et d’autres grands trésors célèbres dans le monde entier, comme les crânes de cristal.

— Effectivement, reprend Bernard, on n’avait pas entendu parler des crânes de cristal depuis un certain temps. Récemment, des films comme Indiana Jones et de nombreux dossiers, témoignages et recherches sur internet, les ont remis à l’actualité.

— Il n’y a pas de hasard, tout semble programmé.

Angélina :

— Dommage qu’on n’ait pas le programme en main, cela nous éviterait d’attendre.

— Heureusement qu’on n’a pas le programme en main, cela serait trop monotone et nous gâcherait le jeu.

Bernard :

— Il s’agit de ce qu’on appelle le libre arbitre.

— Je pense aussi que tout fonctionne comme cela. Le programme divin est fixé pour aller d’un point à un autre, mais nous avons le choix de prendre un chemin ou un autre, d’aller rapidement ou lentement. Ce qui est valable pour un individu, l’est aussi pour une humanité.

— Comme à l’école, quelquefois on peut redoubler, si on s’est trop amusé en route.

— Ou que l’on a trop expérimenté d’autres sujets, au détriment du sujet principal pour lequel on était venu travailler.

— Bon, ce n’est pas tout, mais que fait-on alors ! En attendant que l’humanité progresse. Doit-on faire autre chose ? Abandonner le projet ? Perdre notre temps dans des activités superflues ?

— Certes, on peut tout faire ou ne rien faire, mais puisque nous avons parlé du troisième Temple, et de la Cité de la Paix qui doit le contenir, on pourrait réfléchir à sa conception, préparer les thèmes et l’organisation. C’est quand même un gros travail !

— Lorsque le moment sera venu de sortir l’Arche, nous saurons déjà quoi en faire, nous aurons déjà tout prévu.

Angélina :

— A y réfléchir, c’est évident qu’il faut y penser avant ! Sur le moment, les évènements médiatiques risquent de nous prendre beaucoup de temps et d’énergie, alors autant profiter du fait que nous sommes en période calme pour peaufiner notre projet.

— Tout à fait d’accord ! En attendant de trouver un véritable éditeur et diffuseur du premier livre et en attendant que l’Arche soit officiellement redécouverte, commençons à écrire le second livre. Celui que nous pouvons nommer : Le 3 ème Temple, puisque nous allons le consacrer à celui-ci.

— Alors ! Par où, allons-nous commencer nos recherches pour élaborer ce troisième Temple ?

— Les sujets ne manquent pas. D’abord, rappelons-nous que son objectif est de relier tous les peuples. Le premier thème de recherche sera donc de reconstituer et d’expliquer l’histoire de l’humanité, la véritable histoire, en retrouvant celle de l’évolution des hommes depuis leur création sur la planète terre. Nous devrons retrouver les objets, s’il en existe encore, qui prouvent leur existence et leur manière de vivre, leurs spiritualités, leur évolution technique. Tout ce qui peut nous donner des exemples d’expériences passées, nous guidera sur les expériences à venir pour faire progresser l’humanité, sans reproduire les mêmes erreurs.

— Avant de nous lancer dans les recherches historiques, peut-être devrions-nous essayer de mieux comprendre le fonctionnement de ce Temple. S’il est prévu depuis un certain temps, il doit y avoir aussi des indices sur son organisation, des sujets ou des thèmes plus précis pour nous donner les directions à développer ensuite. Comprends-tu ce que je veux dire ?

— Oui et non. Si j’ai bien compris, il faut se demander comment organiser ce Temple ?

— Oui ! C’est ce que j’ai dit.

— Ok, alors on pourrait lister ce que nous savons déjà ou qui semble très logique ! D’abord, nous savons qu’il doit recevoir un maximum de personnes. Nous avons situé son emplacement, à proximité d’un aéroport international, d’une ligne de trains très accessibles, et de plusieurs autoroutes venant de toutes les directions.

Pour ce qui est du Temple, nous connaissons ses dimensions extérieures, mais pas exactement sa disposition intérieure, ni le nombre de salles, ni leur disposition.

— Voilà un premier critère : le nombre de salles intérieures. Pas le nombre total de salles qui comprend peut-être les salles techniques du genre toilettes, accueil, vestiaires, restaurant, etc. Mais le nombre de salles importantes, celles qui contiendront les objets sacrés redécouverts, qui seront certainement aussi des salles de musée, d’histoire ou quelque chose comme cela.

— Exact ! La disposition générale devra certainement tenir compte de critères géobiologiques et énergétiques pour que ce soit un haut-lieu, construit aussi savamment que les meilleures cathédrales ou temples de cette planète. Sur ce point nous devrons faire une étude énergétique avec un ou des architectes initiés à la construction des hauts-lieux sacrés. Pour le moment nos recherches doivent être axées effectivement sur le contenu sacré et symbolique, qui est en fait, le plus important.

Myriam :

— Nous expliquerons aussi comment est fait le Temple lui-même, comment et pourquoi il est réalisé ainsi. Si effectivement l’énergie y est intense et source de miracles médicaux, de nombreux visiteurs seront instantanément guéris de certains maux. Nous devrons leur expliquer pourquoi et comment les énergies ont agi sur leur santé. Il ne s’agit pas de miracles mais de transformations et de soins réels, identifiables et explicables. Ce sera aussi notre tâche et la fonction du troisième Temple que de démystifier les miracles.

— Commençons par le plus simple: Myriam, combien y aura-t-il de salles principales dans ce Temple et de sujets développés ?

— Il y aura 9 salles et 12 sujets, mais on m’indique aussi les chiffres 30 et 3.

— Ça y est, ça recommence à être compliqué. Je pensais qu’il y aurait autant de sujets développés que de salles … et non ! Bon… Alors, est-ce que parmi les 12 sujets, 9 sont développés dans les 9 salles en question ?

— Oui !

— Ce qui va nous faire 9 scènes ?

— Non, 27 !

— 27 ! … Chaque salle est divisée en 3 scènes ?

— Oui !

— Les 3 scènes, dans chaque salle, seront consacrées au même sujet ?

— Oui !

— Les trois autres sujets, qui ne sont pas dans les 9 salles, sont-ils aussi décomposés en 3 scènes ?

— Non ! En fait, les trois autres sujets seront à la fois différents, et reliés.

— Résumons-nous : il y aura 9 salles contenant chacune trois scènes en rapport avec le même sujet. Puis il y aura trois autres sujets différents, mais avec un point commun, qui ne seront pas dans les 9 salles. Soit ils seront à l’extérieur, soit ils se superposeront aux salles du Temple… …Il n’y a que les énergies de la terre qui puissent se superposer aux thèmes historiques et aux salles... …D’autre part, les esprits de la nature aussi, peuvent s’inclure dans tout cela… …Le point commun serait le fait qu’ils sont en rapport avec la nature et la Terre… …Le troisième sujet doit être en rapport avec la terre… …Quels sont les autres éléments en rapport avec la terre… …Ce doit être les minéraux et les végétaux… …Les plus grands maîtres arbres, et plus grands minéraux comme les géodes de cristaux !

— Il s’agit bien des énergies de la nature, des esprits de la nature et des éléments physiques de la nature.

— D’accord ! Je comprends mieux, car on peut difficilement mettre les grands arbres à l’intérieur du Temple. Ils doivent, obligatoirement, être placés à l’extérieur. Quant aux énergies de la nature, elles se superposeront à l’ensemble des bâtiments et salles. Les esprits de la nature peuvent se situer, et ils y seront certainement, dans l’ensemble du parc et de la cité, sous forme de statues peut-être, de décors, mais aussi réellement, en certains lieux. Cela, je le comprends bien et nous pourrons en reparler, pour être plus précis.

Maintenant il nous reste 9 sujets à développer. Parmi ceux-là, il doit y avoir : l’Arche d’alliance, la vie de Jésus, l’Atlantide, la création de l’homme et de la planète et…

Angélina :

— Les templiers, les cathares !

Bernard :

— L’Egypte, les religions orientales !

Jack :

— Cela en fait 8, il nous en manque un. Après un temps de réflexion sans suite ; Myriam, peux-tu nous dire si c’est bon et quel sujet nous manque ?

— C’est bon pour l’essentiel. C’est suffisant pour le moment, car nous aurons les autres infos le moment venu. Quoi qu’il en soit, au moment où le parc s’ouvrira au public, il ne sera pas encore terminé. Les gens ne seront pas encore prêts à accepter tous les thèmes. Seulement 7 sujets seront développés. Il n’y a donc pas lieu de vouloir tout maîtriser pour le moment. Cherchons à développer les sujets que nous avons compris. Nous verrons par la suite.

— Ok ! Résumons : Nous avons à développer et rechercher essentiellement des notions d’histoire, et dans l’ordre ce sera : La création, la Lémurie, l’Atlantide, la civilisation Egyptienne et les antiques civilisations orientales, la période de l’Arche d’Alliance et de Moïse, la période de Jésus puis celle des templiers et des cathares.

— Sans le faire exprès, tu as donné 9 thèmes ! dit Angélina.

— Il est vrai qu’ils ne sont pas de même importance. Quand on compare l’histoire de la civilisation Atlante à celle des Cathares, il y a beaucoup plus à découvrir et à dire sur les premiers que sur les seconds.

— Pour l’un, c’est toute une civilisation, certes, mais il sera peut-être plus difficile de trouver des objets de cette époque que de celle des Cathares !

Angélina :

— Comment allons-nous faire pour retrouver l’histoire des civilisations antérieures, comme celle de l’Atlantide ? Même si nous retrouvons des objets, nous ne saurons pas pour autant définir leur provenance, leur utilisation, le contexte de la vie en ce temps, tout ce qui s’y passait !

Jack :

— C’est effectivement un problème. Puis, après réflexion ; Souvenez-vous d’Edgar CAYSE, un des plus célèbres médiums de tous les temps, et surtout aux Etats-Unis. Il n’était pas exactement médium ni médecin et pourtant il a guéri d’innombrables personnes en adaptant le traitement aux situations de vies passées qui avaient ancré le problème dans leur vie présente. En fait, il suggérait aux personnes une relaxation de plus en plus profonde, puis leur faisait revivre progressivement leur passé, d’abord la présente vie, puis les vies antérieures, en leur demandant de décrire tout ce qu’elles voyaient et vivaient. Ceci jusqu’au moment où elles revivaient une action traumatisante, en rapport avec le problème actuel. C’est au travers de cet évènement plus marquant, qu’il recherchait la problématique restée ancrée dans la mémoire, et à l’origine du mal actuel. Lorsque la personne avait retrouvé son état normal et était revenue « ici et maintenant », il lui décrivait le problème original et la méthode logique pour y remédier une bonne fois pour toutes. Ainsi, la quasi-totalité des malades ont été définitivement guéris de maux qu’aucune médecine ordinaire, occidentale ou orientale, n’était arrivée à guérir, ni même à comprendre. Comme il ne voulait pas passer pour un charlatan ni un profiteur, il ne se faisait pas payer pour ses services, mais il enregistrait ce que disaient ses patients pendant leur hypnose. Il avait ainsi, à la fois la preuve de la description de la problématique par le patient lui-même, et la preuve de son désintéressement financier.

Les problématiques décrites se trouvaient être dans des époques récentes pour certaines, mais dans des périodes beaucoup plus éloignées pour d’autres, y compris des civilisations antérieures à la période Atlante notamment. Il s’est mis, par la suite, avec ses collaborateurs, à regrouper les témoignages concernant chaque époque. Ce qui lui a permis de retrouver et de réécrire de véritables chapitres d’histoire ancienne.

Si nous voulons retrouver l’histoire Atlante, nous avons donc au moins le moyen de trouver quelqu’un qui a déjà vécu à cette époque, et quelqu’un qui soit capable de lui faire revivre ces évènements et de nous les décrire.

Bernard :

— C’est exact et logique, mais on pourrait déjà résumer et énoncer ce qu’en disait Platon dans le Critias et le Timée. C’est bien lui qui a parlé de l’Atlantide en premier. D’autre part, tout ce qui a été retrouvé par Edgar Cayse, sur le sujet, mérite aussi d’être rappelé avant de faire des recherches complémentaires !

— Certes, c’est primordial ! Toutefois, Myriam, peux-tu nous indiquer si les témoignages de Platon et d’Edgar Cayse sont dignes d’intérêt à 100 % ? Correspondent-ils à la vérité de ce qui a été, à 100 % ?

— Ce n’est pas exactement 100 %, mais c’est très proche. On me dit qu’Edgar Cayse est le plus proche de la vérité et mérite toute notre attention. Il existe aussi une personne que l’on ne connait pas encore, qui va nous apporter d’excellents témoignages sur cette période historique ainsi que sur d’autres périodes plus éloignées, et

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Le troisième Temple

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs