Profitez de ce titre dès maintenant, et de millions d'autres, avec un essai gratuit

Seulement $9.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Quelle alimentation pour la maigreur ?

Quelle alimentation pour la maigreur ?

Lire l'aperçu

Quelle alimentation pour la maigreur ?

Longueur:
255 pages
1 heure
Sortie:
Apr 12, 2017
ISBN:
9782322098132
Format:
Livre

Description

Comment se présente cet ouvrage ?

1- Nous commencerons par une enquête alimentaire.

Cette enquête alimentaire sous forme de questionnaires, sera partagée en trois tableaux à points : le premier concernera votre petit-déjeuner, le deuxième votre déjeuner, le dernier vous interrogera sur votre dîner. Bien entendu, celle-ci est spécifiquement étudiée, afin de me permettre de vous fournir un avis critique et constructif sur vos habitudes alimentaires en rapport avec votre volonté de prise de poids.

En fonction des points obtenus au sein de chaque repas, je vous proposerai un avis nutritionnel constructif et critique, en relation avec vos habitudes alimentaires actuelles.

Notre premier travail aura donc pour but de vous permettre de prendre conscience de vos erreurs alimentaires, suivi d'une correction de celles-ci.

2- Je vous présenterai chaque famille alimentaire.

Il s'agira de vous familiariser avec toutes les familles alimentaires, de vous permettre de bien appréhender l'importance de chacune d'entre elles, afin de mieux gérer sur le plan nutritionnel votre future prise de poids.

De nombreux conseils hygiéno-diététiques vous seront proposés, vous aidant ensuite à faire les meilleurs choix.

3- Place à la pratique !

Ce troisième chapitre concernera la diététique pure.

En effet, dans la première partie de ce chapitre, je vous proposerai l'élaboration de six jours de menus très détaillés concernant vos petits-déjeuners, déjeuners et dîners. Cette partie ayant pour but l'apprentissage de vos nouvelles habitudes alimentaires, adaptées à votre désir de prise de poids harmonieuse.

Dans la deuxième partie, je vous proposerai trois semaines de menus adaptées à une prise de poids de qualité. Ces trois semaines de menus viendront illustrer et clore votre apprentissage nutritionnel.

4- Les bilans diététiques hebdomadaires.

A la fin de chaque semaine, je vous proposerai une nouvelle enquête alimentaire à points.

En fonction des points hebdomadaires obtenus, une synthèse critique et constructive vous sera alors soumise : elle sera mauvaise, moyenne, bonne ou elle sera excellente.

Cette synthèse hebdomadaire vous aidera à progresser efficacement et intelligemment, dans votre apprentissage nutritionnel que vous impose votre volonté de grossir : le but étant de toujours s'améliorer, semaine après semaine.

En faisant ainsi régulièrement le point sur vos résultats, vous progresserez efficacement et sûrement !
Sortie:
Apr 12, 2017
ISBN:
9782322098132
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Cédric MENARD est diététicien-nutritionniste diplômé d'Etat français, exerçant depuis 2008 en profession libérale dans le département de la Manche. Cédric MENARD fait partie des très rares diététiciens-nutritionnistes de France à être diplômé du Collège Européen Nutrition Traitement Obésité (CENTO) en 2009, le spécialisant en micronutrition. La collection écrite par l'auteur "Savoir quoi manger, tout simplement..." représente pas moins d'une centaine d'ouvrages tous traitant de la diététique. Site Internet de l'auteur : www.cedricmenardnutritionniste.com


Lié à Quelle alimentation pour la maigreur ?

Titres dans cette série (40)

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Aperçu du livre

Quelle alimentation pour la maigreur ? - Cédric Menard

courage !

Chapitre 1

L’ENQUÊTE ALIMENTAIRE

Commençons notre collaboration par une enquête alimentaire. Remplissez les tableaux qui se succèdent au sein de ce chapitre, en essayant d’être la ou le plus impartial(e) et objectif(ve) possible.

Le petit-déjeuner

Les astérisques* vous renvoient à la légende qui correspond aux groupes alimentaires concernés, à la fin du tableau à la page N°18 (il est très important de vous y rendre, avant de répondre aux questions posées, afin d’éviter des erreurs d’incompréhension, pouvant remettre en cause la fiabilité de votre enquête alimentaire).

Légende des tableaux

* Les matières grasses sont : le beurre, les margarines végétales (de qualité), les matières grasses composées, les huiles végétales, le saindoux, la graisse d’oie...

* Les féculents sont tous les aliments à base de céréales : les pains, biscottes, cracottes, biscuits spéciaux pour petit-déjeuner, muesli, chocos, crêpes, tarte, riz au lait, semoule au lait, biscuits (pour petit-déjeuner, secs...) mais également les pommes de terre, riz, pâtes, légumes secs, quinoa...

* Les produits laitiers sont les laits de mammifère (vache, brebis, chèvre...) ou les desserts à base de lait de mammifère, les fromages affinés, les yaourts, les petits suisses, les fromages frais, toutes les préparations à base de lait de mammifère : riz au lait... Les laits végétaux peuvent être assimilés aux produits laitiers (lait d’amande, de soja, de noisette...)

* Les aliments riches en sucre et les sucres rapides sont tous les produits alimentaires à base de sucre ou riches en sucre. Attention, les produits édulcorés à base d’aspartame, de sucralose, d’extrait de Stévia... ainsi que les produits alimentaires qui sont dits « light », ou « zéro »... ne sont pas des produits sucrés. Les produits sucrés concernés sont : le sucre blanc, sucre roux, les confitures, le miel, le chocolat, toutes les confiseries, les viennoiseries (pain au chocolat, croissant...), les gâteaux et biscuiteries riches en sucre, pain au lait, brioche...

* Les assimilés des viandes, poissons, œufs sont les plats alimentaires (industriels ou non) à base de viande(s), et/ou de poisson(s) et/ou d’œufs tels des quiches, les pains de poissons, le hachis, les fruits de mer (coquillages, crustacés...), les cordons bleus au jambon, les charcuteries que sont les rillettes, pâtés, saucissons, boudins noirs, saucisses, chair à saucisse, merguez...

* Rendez-vous sur : www.cedricmenarddieteticien.com à la rubrique «- Liste des légumes verts ».

Résultats de l’enquête alimentaire concernant votre petit-déjeuner

Baromètre de votre résultat

Vous avez comptabilisé 0 point.

- Rendez-vous à la page suivante.

Vous avez comptabilisé un total de point(s), compris entre 1 point inclus et 65 points inclus.

- Rendez-vous à la page N°21.

Vous avez comptabilisé un total de points, compris entre 66 points inclus et 131 points inclus.

- Rendez-vous à la page N°22.

Vous avez comptabilisé 132 points.

- Rendez-vous à la page N°23.

- Vous avez comptabilisé 0 point ?

« Je ne consomme jamais rien au petit-déjeuner. (Le fait de ne consommer qu’un jus de fruit, café, thé, verre d’eau... correspond à ce cas de figure). »

Se priver de petit-déjeuner est catastrophique pour votre métabolisme, car cela entraîne non seulement un déficit important d’apports alimentaires en sels minéraux, en vitamines, en nutriments divers et variés, etc... mais sans petit-déjeuner, il n’est évidemment pas possible de prendre du poids efficacement, bien au contraire : vous ne faites qu’entretenir votre état de maigreur actuel ! Si tous vos efforts pour réussir à avaler un petit-déjeuner convenable aboutissent à des échecs, faitesvous absolument aider sur le plan psychologique.

Si vous ne petit-déjeunez pas le matin par manque d’habitude, commencez par consommer de petits apports alimentaires, vous les augmenterez ensuite progressivement, jusqu’à atteindre les apports alimentaires conseillés ultérieurement dans cet ouvrage. Dans ce cas de figure, si vos premières prises alimentaires du petit-déjeuner sont difficiles, c’est normal. Ne vous découragez pas et n’abandonnez pas ! En effet, l’estomac est un muscle, et celui-ci se prépare, avant chaque repas, à se remplir à des heures précises. Si vous ne consommez jamais (ou presque jamais) rien au petit-déjeuner, votre estomac ne se prépare donc pas à recevoir, dès le réveil matinal, un bol alimentaire : il est donc toujours en « veille ». Vous allez donc, les premiers jours, remplir un estomac qui n’est pas habitué à travailler au réveil ! Dans ce cas, mangez lentement et en petites quantités au début, afin d’habituer votre estomac à se mettre au travail dès votre réveil, puis vous augmenterez progressivement les quantités, jusqu’à atteindre les objectifs alimentaires proposés ultérieurement dans l’ouvrage.

Vous pouvez vous rendre directement à la page N° 23.

- Vous avez comptabilisé de 1 point inclus à 65 points inclus ?

Si vous avez comptabilisé 12 points dans la case du tableau intitulée : « Je consomme toujours un petit-déjeuner. »

Bravo ! C’est un premier très bon début, poursuivez dans cette dynamique nutritionnelle très positive.

Si vous avez comptabilisé 0 point dans la case du tableau intitulée : « Il m’arrive fréquemment de ne rien consommer au petit-déjeuner, cependant je fais des efforts pour manger.»

Je vous invite à consulter également la page précédente, concernant l’absence de petit-déjeuner et ses conséquences nutritionnelles.

Quoi qu’il en soit, et quel que soit votre score comptabilisé compris entre 1 et 65 points inclus, je m’interroge sur la qualité nutritionnelle de votre petit-déjeuner, qui est certainement très déséquilibré. En effet, la totalité de vos points comptabilisés, à l’issue de votre enquête alimentaire, laisse entrevoir un petit-déjeuner qui n’est pas du tout adapté à la prise de poids. Si vous vous privez de certains petits-déjeuners, évidemment, cela ne fait qu’aggraver la situation actuelle. Il existe de fortes probabilités, au regard des points acquis, à ce que vous cherchiez sciemment à ne pas surcharger votre alimentation sur le plan calorique, par crainte de la prise de poids encourue, peut-être même vous faites-vous vomir ? De gros efforts vont vous être réclamés, bon courage. Une aide psychologique pourrait vous être bénéfique : réfléchissez-y, puis agissez !

Vous pouvez vous rendre directement à la page N° 23.

- Vous avez comptabilisé de 66 points inclus à 131 points inclus ?

Si vous avez comptabilisé 12 points dans la case du tableau intitulée : « Je consomme toujours un petit-déjeuner. »

Bravo ! C’est un premier très bon début, poursuivez dans cette dynamique nutritionnelle très positive.

Si vous avez comptabilisé 0 point dans la case du tableau intitulée : « Il m’arrive fréquemment de ne rien consommer au petit-déjeuner, cependant... »

Je vous invite à consulter également la page N°20, concernant l’absence de petit-déjeuner et ses conséquences nutritionnelles.

Plus votre score comptabilisé est proche des 66 points, et plus votre petit-déjeuner est plus ou moins déséquilibré, mais il est surtout insuffisamment énergétique, et ne peut pas vous aider à la prise du poids dans les conditions actuelles. Je suspecte de votre part, au regard des points acquis, une plus ou moins forte crainte vis-à-vis de la prise de poids, d’où un rétrocontrôle négatif plus ou moins conscient, à l’égard de vos prises alimentaires notamment les plus caloriques (matières grasses et sucres). Cependant, vous êtes en bonne voie : ne relâchez rien, vous y arriverez !

Plus vous vous rapprochez des 131 points comptabilisés, et plus votre petit-déjeuner est convenablement adapté dans son ensemble, pour obtenir une prise de poids efficace. Quelques erreurs alimentaires sont cependant présentes. Dans son ensemble, vous cherchez sciemment et résolument à prendre du poids : vous êtes bien parti : poursuivez vos efforts !

Vous pouvez vous rendre à la page suivante.

- Vous avez comptabilisé 132 points ?

Si vous avez comptabilisé 132 points, votre petit-déjeuner est très bien maîtrisé dans son ensemble : celui-ci est parfaitement adapté à la prise de poids !

Pour celles et ceux qui n’ont pas comptabilisés ce nombre de points maximal, voici ce qu’il fallait faire, et ce qu’il faudra désormais toujours faire :

Vous ne vous privez jamais de petit-déjeuner.

Vous consommez du beurre (ou de la margarine végétale de qualité), et ce dans des quantités relativement élevées.

Vous consommez à chaque petit-déjeuner des féculents dans de bonnes quantités, c’est un point très positif.

Vous consommez un produit laitier à chaque petit-déjeuner.

Vous consommez un fruit et/ou une compote de fruits et/ou un jus de fruit, à chaque petit-déjeuner.

Vous consommez à chaque petit-déjeuner des sucres rapides ou des produits alimentaires riches en sucre, dans de bonnes quantités : point fondamental.

Vous ne vomissez jamais votre petit-déjeuner.

Vous n’êtes pas à la « chasse » aux apports caloriques des produits alimentaires avant de les consommer.

Vous mangez lentement lors de votre petit-déjeuner.

Les apports en matières grasses

Si vous avez comptabilisé 10 points dans la case du tableau intitulée : «Je consomme toujours au petit- déjeuner du beurre ou de la margarine végétale. »

Et

Si vous avez comptabilisé 10 points dans la case du tableau intitulée : « Je pense honnêtement que la quantité de matières grasses* consommée au petit-déjeuner, est relativement élevée. »

Résultat : avoir répondu positivement à ces deux questions simultanément est l’idéal.

Concernant votre volonté de prendre du poids, les matières grasses joueront un très grand rôle, car se sont des sources alimentaires très importantes en

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Quelle alimentation pour la maigreur ?

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs