Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Recettes et menus pour l'hypothyroïdie
Recettes et menus pour l'hypothyroïdie
Recettes et menus pour l'hypothyroïdie
Livre électronique188 pages2 heures

Recettes et menus pour l'hypothyroïdie

Évaluation : 2 sur 5 étoiles

2/5

()

À propos de ce livre électronique

Cet ouvrage est dédié à toutes les personnes souffrant d'hypothyroïdie, et il offre aux détenteurs de l'ouvrage du même auteur : " Quelle alimentation pour l'hypothyroïdie ? " un ouvrage totalement complémentaire.
De nombreuses recettes vont sont proposées, toutes très simples à mettre en pratique, vous permettant ainsi de mieux gérer votre alimentation spécifique associée à votre insuffisance thyroïdienne.
Le but de cet ouvrage étant de vous apprendre très rapidement à ajuster parfaitement toutes vos recettes traditionnelles, et lutter ainsi efficacement contre votre hypothyroïdie en toute quiétude.
L'auteur vous propose également trois semaines de menus totalement inédits, idéalement adaptés à votre hypothyroïdie, et complétant ainsi votre apprentissage nutritionnel.
LangueFrançais
Date de sortie11 avr. 2018
ISBN9782322088324
Recettes et menus pour l'hypothyroïdie
Lire l'aperçu
Auteur

Cédric Menard

Cédric MENARD est diététicien-nutritionniste diplômé d'Etat français, exerçant depuis 2008 en profession libérale dans le département de la Manche. Cédric MENARD fait partie des très rares diététiciens-nutritionnistes de France à être diplômé du Collège Européen Nutrition Traitement Obésité (CENTO) en 2009, le spécialisant en micronutrition. La collection écrite par l'auteur "Savoir quoi manger, tout simplement..." représente pas moins d'une centaine d'ouvrages tous traitant de la diététique. Site Internet de l'auteur : www.cedricmenardnutritionniste.com

En savoir plus sur Cédric Menard

Lié à Recettes et menus pour l'hypothyroïdie

Titres dans cette série (40)

Voir plus

Livres électroniques liés

Catégories liées

Avis sur Recettes et menus pour l'hypothyroïdie

Évaluation : 2 sur 5 étoiles
2/5

2 notations1 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

  • Évaluation : 1 sur 5 étoiles
    1/5
    Nulle. Suggère le radis alors qu’il est déconseillé en cas de hypothyroïdie etc.

Aperçu du livre

Recettes et menus pour l'hypothyroïdie - Cédric Menard

Bonjour et merci infiniment de votre confiance.

Vous avez acheté cet ouvrage afin d’accompagner sur un plan diététique votre hypothyroïdie, et sachez que j’ai tout fait, dans l’écriture de celui-ci, pour vous apporter un maximum de confort et de réconfort sur le plan diététique, mais également de satisfaction. Lisez et suivez attentivement les conseils de cet ouvrage et vous obtiendrez satisfaction. Je vous conseille de vous procurer également mon ouvrage « Quelle alimentation pour l’hypothyroïdie ? » afin d’optimiser fortement vos chances de réussite. Vous êtes important(e) à mes yeux. J’ai écrit ces ouvrages pour vous aider du mieux de mes capacités. Merci.

Je m’appelle MENARD Cédric, et je suis diététicien-nutritionniste diplômé d’Etat. J’ai effectué une partie de mes études de diététique au sein de l’hôpital psychiatrique de Picauville, ainsi qu’aux services de néphrologie et de gastroentérologie au C.H.U de Rennes. Une fois diplômé, je me suis installé comme diététicien-nutritionniste en profession libérale en 2008. J’ai profité de mes premiers mois d’installation pour me spécialiser en micronutrition, et fus diplômé du Collège Européen Nutrition Traitement Obésité (CENTO) en 2009.

Attention : cet ouvrage n’est pas adapté à la perte de poids. Il fut élaboré pour vous apporter une réponse diététique adaptée à chacune et à chacun d’entre vous, en cas d’hypothyroïdie. Cet ouvrage est parfaitement adapté à l’ouvrage de référence du même auteur : « Quelle alimentation pour l’hypothyroïdie ? » Cet ouvrage n’est cependant pas adapté à de quelconques intolérances ou allergies alimentaires : il vous appartiendra donc d’être vigilant(e) dans l’application des menus de proposés, et d’y faire, le cas échéant, une sélection alimentaire appropriée, notamment, par exemple, en cas d’intolérance au lactose.

Mon site Internet : www.cedricmenarddieteticien.com

Mon numéro de certification professionnelle ADELI, enregistré auprès de la DDASS : 509500435.

Sommaire

L’hypothyroïdie

Présentation des familles alimentaires

Les matières grasses

Quelques vinaigrettes allégées

Les viandes, poissons, œufs

Quelques idées de recettes

Conseils culinaires indispensables

Bœuf ficelle

Blanquette diététique

Bœuf mode

Blanc de dinde meunière

Filet de poisson poché

Darne de cabillaud en papillote

Bar au four

Filet de poisson au fromage blanc maigre

Filet de poisson au poireau

Salade maritime

Quiche légère

Œuf cocotte au jambon

Œuf cocotte au fromage blanc

Les féculents

Conseils culinaires indispensables

Gâteau de pâtes complètes

Lasagne de poisson

Lentilles au naturel

Purée de pois cassés (ou st. Germain)

Gnocchi à la romaine

Semoule au jambon

Riz pilaf

Semoule aux fruits meringués

Riz impératrice aux fruits

Riz au lait sans sucre

Crêpes complètes légères sauce Mornay

Quinoa au curry

Les légumes verts

Conseils culinaires indispensables

Choux de Bruxelles braisés

Roulades d’endives

Carottes Vichy

Purée Crécy

Potage velouté

Gratin de courgettes

Soufflé de carottes

Flan de légumes verts

Potage crème de poireau

Champignons à la grecque

Petits pois à la paysanne

Tarte à la rhubarbe sans sucre

Les produits laitiers

Conseils culinaires indispensables

Entremet aux fruits sans sucre

Gâteau de semoule aux fruits sans sucre

Parfait au fromage blanc sans sucre

Mousse glacée aux fruits sans sucre

Crème légère aux œufs sans sucre

Clafoutis aux pruneaux sans sucre

Bavarois aux framboises sans sucre

Œufs au lait sans sucre

Flan au fromage blanc maigre sans sucre

Compote de fruits rouges laitière

Flan au chocolat sans sucre

Crème au lait d’avoine sans sucre

Les fruits

Conseils culinaires indispensables

Poire râpée en gelée sans sucre

Compote légère

Crème légère aux pruneaux

Mousse de citron sans sucre

Pomme au fromage blanc sans sucre

Tarte aux pommes diététique

Fraises à la crème pâtissière allégée

Fruits secs au fromage blanc allégé

Papillote de banane

Petits suisses maigres aux kakis caramélisés

Velouté de fruits frais

Trois semaines de menus proposés

L’hypothyroïdie

Les adultes qui souffrent d’hypothyroïdie sont très nombreux. Il s’agit d’un fonctionnement insuffisant ou inexistant de la glande thyroïde. Chez certain(e)s, la glande thyroïde fut supprimée partiellement ou totalement par voie chirurgicale. Le traitement à la lévothyroxine est un traitement de substitution à base d’une hormone de synthèse, qui aide à remplacer l’absence de thyroïde, ou bien, qui compense en partie son mauvais fonctionnement.

Le fonctionnement des organes et donc du métabolisme, est ralenti dans le cas d’une hypothyroïdie, ce qui explique :

- Une diminution des dépenses caloriques, se traduisant par une systématique prise de poids, parfois importante.

- Un ralentissement important du transit intestinal, ce qui explique la constipation qui accompagne l’hypothyroïdie.

- Une augmentation de la cholestérolémie (excès de cholestérol sanguin).

- Une diminution de l’absorption intestinale du fer, de la vitamine B12 et de la vitamine B9, responsable d’anémies.

- Une rétention hydrosodée (vous retenez plus facilement l’eau).

La diététique n’intervient pas pour guérir une hypothyroïdie, car cette pathologie est incurable. Cependant, elle intervient très efficacement pour vous aider à :

- Perdre du poids (ou pour éviter de trop en prendre).

- Lutter efficacement contre la constipation.

- Lutter efficacement contre l’excès de cholestérol.

- Lutter contre les anémies (carence en fer, vitamines B12 et B9), mais cependant elles sont peu fréquentes dans le cadre de l’hypothyroïdie.

- Lutter contre la rétention hydrosodée (rétention d’eau).

Concernant la prise de poids

Je vous conseille de :

- Limiter au maximum votre consommation de sucre et d’aliments riches en sucre. Dans le meilleur des cas, n’en consommez pas du tout ! Vous pouvez cependant, nous le verrons, remplacer le sucre par les édulcorants.

- Consommer dans le meilleur des cas des aliments allégés en matières grasses : fromage blanc maigre, petit suisse maigre, yaourt maigre...

- Cuisiner avec peu de matières grasses.

- Faire une activité physique régulière.

Concernant la rétention hydrosodée

Concernant la rétention hydrosodée responsable évidemment d’une prise de poids, il s’agira simplement de veiller à ne pas surconsommer de sel de table, mais de saler normalement et sans excès. Sauf avis contraire de votre médecin traitant, il est inutile de suivre un régime sans sel.

Celles et ceux qui le souhaitent pourront cependant, et très bénéfiquement, consommer du sel « de régime » que l’on achète en pharmacie sauf si vous souffrez d’insuffisance rénale !

A retenir : la prise de poids est certaine en cas d’hypothyroïdie, même traitée sous Lévothyrox. La diététique est fondamentale dans l’accompagnement de cette dernière. Une surveillance accrue des apports caloriques est indispensable.

Concernant la constipation

Il est indispensable de lutter contre la constipation par des mesures diététiques appropriées, se basant sur :

- Des apports en eau abondants et importants, avec des choix judicieux au niveau de ces eaux de boissons (telle Hépar par exemple).

- Des apports en fibres alimentaires végétales importants (légumes verts, fruits, céréales complètes, son de blé...)

- Des mesures diététiques diverses visant à ne pas rendre votre tube digestif encore plus capricieux.

- Une activité physique régulière et à votre rythme.

La constipation est un trouble du transit caractérisé par la difficulté d’obtenir spontanément et régulièrement une évacuation suffisante du côlon. Les selles qui sont émises difficilement, sont dures car pauvres en eau et sont de faible volume. Pour un adulte, la constipation correspond à l’émission de moins de trois selles par semaine. La constipation devient chronique dès lors que celle-ci dure depuis plusieurs mois. Les femmes sont plus sujettes que les hommes à la constipation.

En général, la constipation est très bien supportée. Toutefois, elle peut entraîner des complications plus ou moins graves : digestions difficiles, flatulences, maux de tête, voire au pire des cas : des fécalomes.

Les mesures nutritionnelles doivent permettre d’accélérer le transit intestinal en augmentant le volume des selles, et ceci en apportant des éléments riches en fibres alimentaires, en hydratant les selles, et en stimulant le transit intestinal grâce à l’activité physique qui doit être régulière et non stressante.

Dans la très grande majorité des cas de constipation, qu’elle soit chronique ou non, l’application de mesures hygiéno-diététiques appropriées, permettent de régler plus ou moins rapidement les troubles du transit.

La diététique joue un rôle de première importance dans le traitement de la constipation.

Les règles hygiéno-diététiques de base sont pour le traitement diététique de la constipation :

- Augmentation du volume des selles en consommant suffisamment de fibres (céréales complètes, légumes verts et fruits, son de blé et/ou d’avoine).

- Hydratation des selles en consommant beaucoup d’eau.

- Activité physique suffisante : marche à pied, sport de loisir...

- Mode de vie sans stress (si possible), durée de sommeil suffisant, repas consommés dans le calme, sans stress.

Ne jamais réprimer le besoin d’aller déféquer dès que le besoin se fait sentir.

- Il est important de rééduquer le réflexe exonérateur, en se présentant à la selle chaque jour à heure régulière (même si vous n’avez pas d’envie de déféquer sur le moment).

- Evitez au maximum la prise de laxatif sous la forme de médicament, même

Vous aimez cet aperçu ?
Page 1 sur 1