Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Sogyal Rinpoché: Les neufs yana et conseil essentiel: comment pratiquer
Sogyal Rinpoché: Les neufs yana et conseil essentiel: comment pratiquer
Sogyal Rinpoché: Les neufs yana et conseil essentiel: comment pratiquer
Livre électronique50 pages44 minutes

Sogyal Rinpoché: Les neufs yana et conseil essentiel: comment pratiquer

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Les Neuf Yâna fut publié pour la première fois dans "Dzogchen and Padmasambhava" écrit par Sogyal Rinpoche.
C'est est une explication claire et concise des caractéristiques majeures de chacun des trois yâna et de leur division en neuf yâna, basée sur les traditions Nyingma et Dzogchen.

Conseil essentiel: comment pratiquer est une conférence donnée par Sogyal Rinpoché à Paris, les 19 et 20 septembre en 1990.

LangueFrançais
ÉditeurZam Sarl
Date de sortie22 déc. 2017
ISBN9782376610069
Sogyal Rinpoché: Les neufs yana et conseil essentiel: comment pratiquer
Lire l'aperçu

Lié à Sogyal Rinpoché

Livres électroniques liés

Catégories liées

Avis sur Sogyal Rinpoché

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Sogyal Rinpoché - Sogyal Rinpoche

    Les Neuf Yâna

    et

    Conseil essentiel : comment pratiquer


    Les Neuf Yâna


    L’expression naturelle de la grande compassion et des moyens habiles du Bouddha est un enseignement spontané, adapté à l’esprit et aux capacités des différents individus, pour que chacun puisse le pratiquer. Il en résulte une grande diversité d’enseignements, destinés à des êtres dont les expériences et les capacités de développement spirituel sont très variées. De même que les pratiquants se situent à divers niveaux de développement spirituel, diverses voies sont enseignées, reflétant le type de pratique prédominant à chaque niveau. Cependant, toutes ces voies sont également précieuses et partagent le même but : atteindre l’Éveil, réaliser l’esprit éveillé d’un bouddha.

    Dans l’ensemble de la tradition du bouddhisme tibétain, trois yâna (véhicules des enseignements bouddhistes) sont enseignés. Comme l’explique Sa Sainteté le Dalaï- Lama :

    Quatre traditions majeures – Nyingma, Kagyü, Sakya et Guéloug – ont émergé à la suite de la propagation, ancienne et ultérieure, des enseignements bouddhistes au Tibet, mais aussi à cause de l’importance accordée par les grands maîtres du passé aux différentes écritures et techniques de méditation, et dans certains cas, aux divers termes utilisés pour exprimer des expériences particulières.

    Un point commun aux quatre traditions majeures du bouddhisme tibétain est leur insistance sur la pratique de la structure entière de la voie bouddhiste, qui comprend non seulement l’essence des enseignements du Vajrayâna mais aussi les pratiques Mahâyâna des bodhisattvas et les pratiques de base du Véhicule fondamental. En Inde, sur la base de différences de points de vue philosophiques, quatre écoles de pensée majeures du bouddhisme virent le jour : Vaibhâsika, Sautrântika, Yogâchâra et Mâdhyamika. Les quatre traditions principales du bouddhisme tibétain observent cependant toutes le point de vue philosophique de l’école Mâdhyamika et, dans cette mesure, il n’y a pas de différences philosophiques fondamentales entre elles.[1]

    L’école Nyingma – ou Ancienne – du bouddhisme tibétain est le nom donné aux adeptes des traductions originelles des enseignements du Bouddha au Tibet, réalisées jusqu’à l’époque du traducteur Smrtijñanakirti, à la fin du Xème siècle. On la connaît sous le nom de « École ancienne de traduction », Ngagyour Nyingma, par distinction avec les écoles nouvelles Sarma, telles que les Kagyü, les Sakya, les Kadam et, par la suite, les Guéloug, qui adhèrent aux traductions tardives réalisées à partir de l’époque du grand traducteur Rinchen Zangpo (958-1055).

    Dans la tradition Nyingma, l’éventail complet des chemins spirituels est divisé en neuf yâna, ensemble des pratiques réunissant toutes les approches de l’enseignement du Bouddha en une seule voie exhaustive vers l’Éveil. Pour commencer à expliquer le système Nyingma des neuf yâna, il importe tout d’abord de considérer les trois yâna en tant que cadre général de vue et de pratique partagé par toutes les traditions tibétaines. Chacun des neuf yâna sera ensuite traité brièvement selon la division des chemins spirituels en sûtra et tantra, puis, au sein du tantra, en tantra extérieur et tantra intérieur.

    Les Trois Yâna


    « Yâna » signifie véhicule : moyen d’évolution ou de développement spirituel. Les enseignements bouddhistes comprennent de façon générale trois yâna : Hînayâna, Mahâyâna et Vajrayâna. Lorsque nous nous engageons sur le chemin, le Hînayâna est la base, le Mahâyâna ouvre une vaste vision du voyage vers l’Éveil, et le Vajrayâna, véhicule spécial du Mahâyâna, nous fait réaliser l’état d’Éveil dans notre propre expérience présente.

    Le Hînayâna, souvent appelé Véhicule

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1