Commencer à lire

Le Traducteur, l'Église et le Roi

Notes :
180 pages4 heures

Résumé

Cet ouvrage jette un nouvel éclairage sur une période particulièrement fertile de l’histoire de la traduction, qui s’étend sur les XIIe siècles en Espagne. C’est au cours de cette période que le savoir scientifique et philosophique des Grecs, revu et corrigé par les Arabes, est transmis aux Occidentaux. Clara Foz remet en question l’idée communément admise que l’École de Tolède formerait une entreprise unique. Son analyse révèle plutôt l’existence de deux mouvements de traduction, l’un commandité par l’Église, au XIIe siècle, l’autre par le roi Alphonse X, le Sage, au XIIIe siècle. L’auteur fait d’abord état de pratiques qui avaient cours à l’époque pour la traduction, puis elle fait ressortir les enjeux politiques et culturels sous-jacents. Que traduit-on ? Pourquoi traduit-on ? Quels sont les modes de collaboration entre traducteurs ? Quels sont les rapports qui unissent les traducteurs à leurs commanditaires ?

Lire sur l'application mobile Scribd

Téléchargez la première application mobile Scribd pour lire n'importe quand, n'importe où.