Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Baudelaire : l'intégrale des oeuvres: Tout Baudelaire en 1 volume

Baudelaire : l'intégrale des oeuvres: Tout Baudelaire en 1 volume

Lire l'aperçu

Baudelaire : l'intégrale des oeuvres: Tout Baudelaire en 1 volume

Longueur:
3 271 pages
68 heures
Sortie:
27 juin 2018
ISBN:
9782322144587
Format:
Livre

Description

Baudelaire : l'intégrale. Tout Baudelaire en un volume

Cette édition intégrale comprend l'ensemble de ses oeuvres de Charles Baudelaire : essais, critiques, traductions, Journaux, correspondances, oeuvres posthumes, et poésies dont les célèbres recueils : Les Fleurs du mal, Petits Poèmes en prose (Le Spleen de Paris), Les épaves, Amoenitates belgicae.
Sortie:
27 juin 2018
ISBN:
9782322144587
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Charles Pierre Baudelaire est un poète français. Après la mort de son père, sa mère se remarie avec le chef de bataillon Jacques Aupick ; il ne pourra jamais supporter cet événement qui l'éloigne de sa mère, vu ses divergences avec son beau-père. Ce dernier l'envoie dans un voyage vers les Indes qui ne s'achèvera pas, mais trouvant un exil marquant aux îles Mascareignes. De retour en France, il aura une liaison avec Jeanne Duval, la mulâtresse, puis connaîtra les paradis artificiels (opium et haschisch...). Dans l'année 1848, il commence à traduire Poe qu'il admire beaucoup. Son recueil des "Fleurs du mal" est poursuivi pour offense à la morale religieuse et outrage à la morale publique et aux bonnes moeurs. Baudelaire se voit reprocher son écriture et le choix de ses sujets. Il n'est compris que par quelques-uns de ses pairs. Barbey d'Aurevilly voyait en lui «un Dante d'une époque déchue». A travers ce recueil, Baudelaire a tenté de tisser et de démontrer les liens entre le mal et la beauté, le bonheur et l'idéal inaccessible, la violence et la volupté, mais aussi entre le poète et son lecteur. On compte parmi ses relations proches Édouard Manet, Théophile Gautier ou encore Gérard de Nerval. Il était particulièrement séduit par les peintures d'Eugène Delacroix, la musique de Richard Wagner et bien que romantique, il fut un grand admirateur de la précision d'observation de l'oeuvre d'Honoré de Balzac.


Lié à Baudelaire

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Aperçu du livre

Baudelaire - Charles Baudelaire

Baudelaire : l'intégrale des oeuvres

Baudelaire : l'intégrale des Oeuvres

Table des matières

Tout Baudelaire en un volume

Table of Contents

POÉSIES

Table des matières

Notice par Théophile Gautier

Préface

Partie I – spleen et idéal

II – L’albatros

III – Elévation

IV – Correspondances

V – J’aime le souvenir de ces époques nues

VI – Les phares

VII – La muse malade

VIII – La muse vénale

IX – Le mauvais moine

X – L’ennemi

XI – Le Guignon

XII – La vie antérieure

XIII – Bohémiens en voyage

XIV – L’homme et la mer

XV – Don Juan aux enfers

XVI – À Théodore De Banville

XVII – Châtiment de l’orgueil

XVIII – La Beauté

XIX – L’idéal

XX – La géante

XXI – Le masque

XXII – Hymne à la beauté

XXIII – Parfum exotique

XXIV – La chevelure

XXV – Je t’adore à l’égal de la voûte nocturne

XXVI – Tu mettrais l’univers entier dans ta ruelle

XXVII – Sed non satiata

XXVIII – Avec ses vêtements ondoyants et nacrés

XXIX – Le serpent qui danse

XXX – Une charogne

XXXI – De profundis clamavi

XXXII – Le vampire

XXXIII – Une nuit que j’étais près d’une affreuse Juive

XXXIV – Remords posthume

XXXV – Le chat

XXXVI – Duellum

XXXVII – Le balcon

XXXVIII – Le possédé

XXXIX – Un fantôme

XL – Je te donne ces vers afin que si mon nom

XLI – Semper eadem

XLII – Tout entière

XLIII – Que diras-tu ce soir, pauvre âme solitaire

XLIV – Le flambeau vivant

XLV – Réversibilité

XLVI – Confession

XLVII – L’aube spirituelle

XLVIII – Harmonie du soir

XLIX – Le flacon

L – Le poison

LI – Ciel brouillé

LII – Le chat

LIII – Le beau navire

LIV – L’invitation au voyage

LV – L’irréparable

LVI – Causerie

LVII – Chant d’automne

LVIII – À une Madone

LIX – Chanson d’après-midi

LX – Sisina

LXI – Vers pour le portrait d’Honoré Daumier

LXII – Franciscæ meæ laudes

LXIII – À une dame créole

LXIV – Mœsta et errabunda

LXV – Le revenant

LXVI – Sonnet d’automne

LXVII – Tristesse de la lune

LXVIII – Les chats

LXIX – Les hiboux

LXX – La pipe

LXXI – La musique

LXXII – Sépulture d’un poète maudit

LXXIII – Une gravure fantastique

LXXIV – Le mort joyeux

LXXV – Le tonneau de la haine

LXXVI – La cloche fêlée

LXXVII – Spleen

LXXVIII – Spleen

LXXIX – Spleen

LXXX – Spleen

LXXXI – Obsession

LXXXII – Le goût du néant

LXXXIII – Alchimie de la douleur

LXXXIV – Horreur sympathique

LXXXV – Le calumet de paix

LXXXVI – La prière d’un païen

LXXXVII – Le couvercle

LXXXVIII – L’imprévu

LXXXIX – L’examen de minuit

XC – Madrigal triste

CXI – L’avertisseur

XCII – À une Malabaraise

XCIII – La voix

XCIV – Hymne

XCV – Le rebelle

XCVI – Les yeux de Berthe

XCVII – Le jet d’eau

XCVIII – La rançon

XCIX – Bien loin d’ici

C – Le coucher du soleil romantique

CI – Sur le tasse en prison

CII – Le gouffre

CIII – Les plaintes d’un Icare

CIV – Recueillement

CV – L’Héautontimorouménos

CVI – L’irrémédiable

CVII – L’horloge

Partie II – Tableaux parisiens

CIX – Le soleil

CX – Lola de Valence

CXI – La lune offensée

CXII – À une mendiante rousse

CXIII – Le cygne

CXIV – Les sept vieillards

CXV – Les petites vieilles

CXVI – Les aveugles

CXVII – À une passante

CXVIII – Le squelette laboureur

CXIX – Le crépuscule du soir

CXX – Le jeu

CXXI – Danse macabre

CXXII – L’amour du mensonge

CXXIII – Je n’ai pas oublié, voisine de la ville

CXXIV – La servante au grand cœur dont vous étiez jalouse

CXXV – Brumes et pluies

CXXVI – Rêve parisien

CXXVII – Le crépuscule du matin

Partie III – Le vin

CXXIX – Le vin des chiffonniers

CXXX – Le vin de l’assassin

CXXXI – Le vin du solitaire

CXXXII – Le vin des amants

Partie IV – Fleurs du mal

CXXXIV – La destruction

CXXXV – Une martyre

CXXXVI – Femmes damnées

CXXXVII – Les deux bonnes sœurs

CXXXVIII – La fontaine de sang

CXXXIX – Allégorie

CXL – La Béatrice

CXLI – Un voyage à Cythère

CXLII – L’amour et le crâne

Partie V – Révolte

CXLIV – Abel et Caïn

CXLV – Les litanies de Satan

Partie VI – La mort

CXLVII – La mort des pauvres

CXLVIII – La mort des artistes

CXLIX – La fin de la journée

CL – Le rêve d’un curieux

CLI – Le voyage

Partie VII – Les épaves

Pièces condamnées

I – Lesbos[2]

II – Femmes damnées

III – Le Léthé

IV – À celle qui est trop gaie

V – Les bijoux

VI – Les métamorphoses du vampire

Bouffonneries

VIII – À M. Eugène Fromentin

IX – Un cabaret folâtre sur la route de Bruxelles à Uccle

Appendice

Article d’Édouard Thierry (Le Moniteur universel, 14 juillet 1857)

Article de Frédéric Dulamon (Le Présent, 23 juillet 1857)

Lettre et article de Barbey d’Aurevilly (24 juillet 1857)

Article de Charles Asselineau (Destiné à la Revue française)

Lettre de M. Sainte-Beuve

Lettre de M. Émile Deschamps

Sur les Fleurs du Mal de Émile Deschamps

PETITS POÈMES EN PROSE (Le spleen de Paris)

Table des matières

I – L’étranger

III – Le confiteor de l’artiste

V – La chambre double

VII – Le fou et la Vénus

IX – Le mauvais vitrier

XI – La femme sauvage et la petite-maîtresse

XIII – Les veuves

XV – Le gâteau

XVII – Un hémisphère dans une chevelure

XIX – Le joujou du pauvre

XXI – Les tentations ou Éros, Plutus et la Gloire

XXIII – La solitude

XXV – La belle Dorothée

XXVII – Une mort héroïque

XXIX – Le joueur généreux

XXXI – Les vocations

XXXIII – Enivrez-vous

XXXV – Les fenêtres

XXXVII – Les bienfaits de la lune

XXXIX – Un cheval de race

XLI – Le port

XLIII – Le galant tireur

XLV – Le tir et le cimetière

XLVII – Mademoiselle Bistouri

XLIX – Assommons les pauvres !

Épilogue

Table des matières

La Propreté des demoiselles Belges

L’Amateur des Beaux-Arts en Belgique

Les Belges et la lune

La Nymphe de la Senne

Un nom de bon augure

L’Inviolabilité de la Belgique

Épitaphe pour la Belgique

I.

Les Panégyriques du roi

Au concert, à Bruxelles

La Civilisation belge

I.

CRITIQUES

Table des matières

I – Salon de 1845

I – Quelques mots d’introduction

III – Portraits

IV – Tableaux de genre

V – Paysages

VI – Dessins — gravures

VII – Sculptures

II – Salon de 1846

Aux bourgeois

II – Qu’est-ce que le romantisme ?

IV – Eugène Delacroix

V – Des sujets amoureux et de M. Tassaert

VII – De l’idéal et du modèle

VIII – De quelques dessinateurs

X – Du chic et du poncif

XII – De l’éclectisme et du doute

XIV – De quelques douteurs

XVI – Pourquoi la sculpture est ennuyeuse

XVIII – De l’héroïsme de la vie moderne

III – Le musée classique du bazar Bonne-Nouvelle

IV – Exposition universelle 1855

I – Méthode de critique — de l’idée moderne du progrès appliquée aux beaux-arts — déplacement de la vitalité

III – Eugène Delacroix

I – L’artiste moderne

III – La reine des facultés

V – Religion, histoire, fantaisie

VII – Le portrait

IX – Sculpture

VI – De l’essence du rire

I

III

V

VII – Quelques caricaturistes français

I

VIII – Quelques caricaturistes étrangers

I

III

Table des matières

I – L’œuvre et la vie d’Eugène Delacroix

I

III

V

VII

II – Peintures murales d’Eugène Delacroix à Saint-Sulpice

I – Le beau, la mode et le bonheur

III – L’artiste, homme du monde, homme des foules et enfant

V – L’art mnémonique

VII – Pompes et solennités

IX – Le dandy

XI – Éloge du maquillage

XII – Les femmes et les filles

IV – Peintres et aquafortistes

VI – L’art philosophique[57]

VII – Morale du joujou

I

III

V

IX – Pierre Dupont[59]

I

III

IV

XI – Philibert Rouvière

I – Du bonheur et du guignon dans les débuts

III – Des sympathies et des antipathies

V – Des méthodes de composition

VII – De la poésie

IX – Des maîtresses

XIV – L’école païenne

I – Victor Hugo

II – Auguste Barbier

IV – Théophile Gautier

VI – Hégésippe Moreau

VIII – Pierre Dupont

IX – Leconte De Lisle

XVI – Critiques littéraires

II – Madame Bovary par Gustave Flaubert

III – La double vie par Charles Asselineau

ESSAIS

Table des matières

Introduction

Préface

Partie I – Le poème du haschisch

II – Qu’est-ce que le haschisch ?

IV – L’homme-dieu

Partie II – Un mangeur d’opium

II – Confessions préliminaires

IV – Tortures de l’opium

VI – Le génie enfant

VIII – Visions d’oxford

IX – Conclusion

I – Le vin

III

V

VII

TRADUCTIONS

Table des matières

Edgar Poe, sa vie et ses œuvres

II

IV

La lettre volée

Le canard au ballon

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall

Une descente dans le Maelstrom

Révélation magnétique

Morella

Table des matières

Notes nouvelles sur Edgar Poe

II

IV

Le chat noir

L’Homme des foules.

Le cœur révélateur.

La chute de la maison Usher.

Le puits et le pendule.

La barrique d’Amontillado

Le roi peste

Le diable dans le beffroi

Quatre bêtes en une

Petite discussion avec une momie

Colloque entre Monos et Una

Ombre

L’île de la fée

Table des matières

I – Aventuriers précoces.

III – Tigre enragé.

V – La lettre de sang.

VII – Plan de délivrance.

IX – La pêche aux vivres.

XI – La bouteille de Porto.

XIII – Enfin !

XV – Les îles introuvables.

XVII – Terre !

XIX – Klock-klock.

XXI – Cataclysme artificiel.

XXIII – Le labyrinthe.

XXIV – L’évasion.

XXVI – Conjectures.

EUREKA OU ESSAI SUR L’UNIVERS MATÉRIEL ET SPIRITUEL

Table des matières

Extrait de la biographie d’Edgar Poe

I

III

V

VII

IX

XI

XIII

XV

Note du traducteur

Table des matières

Le joueur d’échecs de Maelzel

Éléonora[149]

L’ange du bizarre

Le système du docteur Goudron et du professeur Plume

Le domaine d’Arnheim

Le cottage Landor pour faire pendant au domaine d’Arnheim

Philosophie de l’ameublement

La genèse d’un poème

Méthode de composition

Table des matières

Introduction

Dédicace à Théophile Gautier

Projets d’une préface

Autres poésies publiées du vivant de l’auteur

Sapho[173]

À une indienne[174]

Vers laissés chez un ami absent[176]

Poésies publiées depuis la mort de l’auteur, ou inédites

À M. H. Hignard[181].

Je n’ai pas pour maîtresse

Tous imberbes alors, sur les vieux bancs de chêne

Élégie refusée aux jeux floraux[188].

Quant à moi, si j’avais un beau parc planté d’ifs[190]

Sonnet[192]

Poésies apocryphes

A l’amphithéâtre[195]

Inconsciente[197]

Sonnet[198]

Journaux intimes

Fusées[200]

Mon cœur mis à nu[213]

Théâtre

Le marquis du 1er houzards[222]

Liste de pièces projetées[225]

Les contes normands et historiettes Baguenaudières

Prométhée délivré

Le siècle

Les contes de Champfleury

Notes analytiques et critiques – les liaisons dangereuses[229]

Les travailleurs de la mer[234]

Edgar Allan Poe, sa vie et ses ouvrages[235]

Dédicace des histoires extraordinaires[243]

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall[244]

Révélation magnétique[245]

Sur les beaux-arts

Description analytique d’une estampe de Boilly

Catalogue de la collection de M. Crabbe[249]

Premier fragment.

Deuxième fragment.

Note détachée.

Comment on paie ses dettes quand on a du génie[254]

Une réforme à l’Académie[255]

Lettre à Jules Janin[258]

L’esprit et le style de M. Villemain[261]

Lettres d’un atrabilaire[266]

Choix de maximes consolantes sur l’amour[267]

Biographie des excentriques[270]

Le comédien Rouvière[272]

Le salut public[276] – Ier numéro

Le salut public – IIe numéro

Le hibou philosophe[278]

Projets et notes

Fragments

Page de copyright

Baudelaire : l'intégrale des Oeuvres

Charles Baudelaire

Table des matières

Tout Baudelaire en un volume

Table of Contents

POÉSIES

Table des matières

Notice par Théophile Gautier

Préface

Partie I – spleen et idéal

II – L’albatros

III – Elévation

IV – Correspondances

V – J’aime le souvenir de ces époques nues

VI – Les phares

VII – La muse malade

VIII – La muse vénale

IX – Le mauvais moine

X – L’ennemi

XI – Le Guignon

XII – La vie antérieure

XIII – Bohémiens en voyage

XIV – L’homme et la mer

XV – Don Juan aux enfers

XVI – À Théodore De Banville

XVII – Châtiment de l’orgueil

XVIII – La Beauté

XIX – L’idéal

XX – La géante

XXI – Le masque

XXII – Hymne à la beauté

XXIII – Parfum exotique

XXIV – La chevelure

XXV – Je t’adore à l’égal de la voûte nocturne

XXVI – Tu mettrais l’univers entier dans ta ruelle

XXVII – Sed non satiata

XXVIII – Avec ses vêtements ondoyants et nacrés

XXIX – Le serpent qui danse

XXX – Une charogne

XXXI – De profundis clamavi

XXXII – Le vampire

XXXIII – Une nuit que j’étais près d’une affreuse Juive

XXXIV – Remords posthume

XXXV – Le chat

XXXVI – Duellum

XXXVII – Le balcon

XXXVIII – Le possédé

XXXIX – Un fantôme

XL – Je te donne ces vers afin que si mon nom

XLI – Semper eadem

XLII – Tout entière

XLIII – Que diras-tu ce soir, pauvre âme solitaire

XLIV – Le flambeau vivant

XLV – Réversibilité

XLVI – Confession

XLVII – L’aube spirituelle

XLVIII – Harmonie du soir

XLIX – Le flacon

L – Le poison

LI – Ciel brouillé

LII – Le chat

LIII – Le beau navire

LIV – L’invitation au voyage

LV – L’irréparable

LVI – Causerie

LVII – Chant d’automne

LVIII – À une Madone

LIX – Chanson d’après-midi

LX – Sisina

LXI – Vers pour le portrait d’Honoré Daumier

LXII – Franciscæ meæ laudes

LXIII – À une dame créole

LXIV – Mœsta et errabunda

LXV – Le revenant

LXVI – Sonnet d’automne

LXVII – Tristesse de la lune

LXVIII – Les chats

LXIX – Les hiboux

LXX – La pipe

LXXI – La musique

LXXII – Sépulture d’un poète maudit

LXXIII – Une gravure fantastique

LXXIV – Le mort joyeux

LXXV – Le tonneau de la haine

LXXVI – La cloche fêlée

LXXVII – Spleen

LXXVIII – Spleen

LXXIX – Spleen

LXXX – Spleen

LXXXI – Obsession

LXXXII – Le goût du néant

LXXXIII – Alchimie de la douleur

LXXXIV – Horreur sympathique

LXXXV – Le calumet de paix

LXXXVI – La prière d’un païen

LXXXVII – Le couvercle

LXXXVIII – L’imprévu

LXXXIX – L’examen de minuit

XC – Madrigal triste

CXI – L’avertisseur

XCII – À une Malabaraise

XCIII – La voix

XCIV – Hymne

XCV – Le rebelle

XCVI – Les yeux de Berthe

XCVII – Le jet d’eau

XCVIII – La rançon

XCIX – Bien loin d’ici

C – Le coucher du soleil romantique

CI – Sur le tasse en prison

CII – Le gouffre

CIII – Les plaintes d’un Icare

CIV – Recueillement

CV – L’Héautontimorouménos

CVI – L’irrémédiable

CVII – L’horloge

Partie II – Tableaux parisiens

CIX – Le soleil

CX – Lola de Valence

CXI – La lune offensée

CXII – À une mendiante rousse

CXIII – Le cygne

CXIV – Les sept vieillards

CXV – Les petites vieilles

CXVI – Les aveugles

CXVII – À une passante

CXVIII – Le squelette laboureur

CXIX – Le crépuscule du soir

CXX – Le jeu

CXXI – Danse macabre

CXXII – L’amour du mensonge

CXXIII – Je n’ai pas oublié, voisine de la ville

CXXIV – La servante au grand cœur dont vous étiez jalouse

CXXV – Brumes et pluies

CXXVI – Rêve parisien

CXXVII – Le crépuscule du matin

Partie III – Le vin

CXXIX – Le vin des chiffonniers

CXXX – Le vin de l’assassin

CXXXI – Le vin du solitaire

CXXXII – Le vin des amants

Partie IV – Fleurs du mal

CXXXIV – La destruction

CXXXV – Une martyre

CXXXVI – Femmes damnées

CXXXVII – Les deux bonnes sœurs

CXXXVIII – La fontaine de sang

CXXXIX – Allégorie

CXL – La Béatrice

CXLI – Un voyage à Cythère

CXLII – L’amour et le crâne

Partie V – Révolte

CXLIV – Abel et Caïn

CXLV – Les litanies de Satan

Partie VI – La mort

CXLVII – La mort des pauvres

CXLVIII – La mort des artistes

CXLIX – La fin de la journée

CL – Le rêve d’un curieux

CLI – Le voyage

Partie VII – Les épaves

Pièces condamnées

I – Lesbos[2]

II – Femmes damnées

III – Le Léthé

IV – À celle qui est trop gaie

V – Les bijoux

VI – Les métamorphoses du vampire

Bouffonneries

VIII – À M. Eugène Fromentin

IX – Un cabaret folâtre sur la route de Bruxelles à Uccle

Appendice

Article d’Édouard Thierry (Le Moniteur universel, 14 juillet 1857)

Article de Frédéric Dulamon (Le Présent, 23 juillet 1857)

Lettre et article de Barbey d’Aurevilly (24 juillet 1857)

Article de Charles Asselineau (Destiné à la Revue française)

Lettre de M. Sainte-Beuve

Lettre de M. Émile Deschamps

Sur les Fleurs du Mal de Émile Deschamps

PETITS POÈMES EN PROSE (Le spleen de Paris)

Table des matières

I – L’étranger

III – Le confiteor de l’artiste

V – La chambre double

VII – Le fou et la Vénus

IX – Le mauvais vitrier

XI – La femme sauvage et la petite-maîtresse

XIII – Les veuves

XV – Le gâteau

XVII – Un hémisphère dans une chevelure

XIX – Le joujou du pauvre

XXI – Les tentations ou Éros, Plutus et la Gloire

XXIII – La solitude

XXV – La belle Dorothée

XXVII – Une mort héroïque

XXIX – Le joueur généreux

XXXI – Les vocations

XXXIII – Enivrez-vous

XXXV – Les fenêtres

XXXVII – Les bienfaits de la lune

XXXIX – Un cheval de race

XLI – Le port

XLIII – Le galant tireur

XLV – Le tir et le cimetière

XLVII – Mademoiselle Bistouri

XLIX – Assommons les pauvres !

Épilogue

Table des matières

La Propreté des demoiselles Belges

L’Amateur des Beaux-Arts en Belgique

Les Belges et la lune

La Nymphe de la Senne

Un nom de bon augure

L’Inviolabilité de la Belgique

Épitaphe pour la Belgique

I.

Les Panégyriques du roi

Au concert, à Bruxelles

La Civilisation belge

I.

CRITIQUES

Table des matières

I – Salon de 1845

I – Quelques mots d’introduction

III – Portraits

IV – Tableaux de genre

V – Paysages

VI – Dessins — gravures

VII – Sculptures

II – Salon de 1846

Aux bourgeois

II – Qu’est-ce que le romantisme ?

IV – Eugène Delacroix

V – Des sujets amoureux et de M. Tassaert

VII – De l’idéal et du modèle

VIII – De quelques dessinateurs

X – Du chic et du poncif

XII – De l’éclectisme et du doute

XIV – De quelques douteurs

XVI – Pourquoi la sculpture est ennuyeuse

XVIII – De l’héroïsme de la vie moderne

III – Le musée classique du bazar Bonne-Nouvelle

IV – Exposition universelle 1855

I – Méthode de critique — de l’idée moderne du progrès appliquée aux beaux-arts — déplacement de la vitalité

III – Eugène Delacroix

I – L’artiste moderne

III – La reine des facultés

V – Religion, histoire, fantaisie

VII – Le portrait

IX – Sculpture

VI – De l’essence du rire

I

III

V

VII – Quelques caricaturistes français

I

VIII – Quelques caricaturistes étrangers

I

III

Table des matières

I – L’œuvre et la vie d’Eugène Delacroix

I

III

V

VII

II – Peintures murales d’Eugène Delacroix à Saint-Sulpice

I – Le beau, la mode et le bonheur

III – L’artiste, homme du monde, homme des foules et enfant

V – L’art mnémonique

VII – Pompes et solennités

IX – Le dandy

XI – Éloge du maquillage

XII – Les femmes et les filles

IV – Peintres et aquafortistes

VI – L’art philosophique[57]

VII – Morale du joujou

I

III

V

IX – Pierre Dupont[59]

I

III

IV

XI – Philibert Rouvière

I – Du bonheur et du guignon dans les débuts

III – Des sympathies et des antipathies

V – Des méthodes de composition

VII – De la poésie

IX – Des maîtresses

XIV – L’école païenne

I – Victor Hugo

II – Auguste Barbier

IV – Théophile Gautier

VI – Hégésippe Moreau

VIII – Pierre Dupont

IX – Leconte De Lisle

XVI – Critiques littéraires

II – Madame Bovary par Gustave Flaubert

III – La double vie par Charles Asselineau

ESSAIS

Table des matières

Introduction

Préface

Partie I – Le poème du haschisch

II – Qu’est-ce que le haschisch ?

IV – L’homme-dieu

Partie II – Un mangeur d’opium

II – Confessions préliminaires

IV – Tortures de l’opium

VI – Le génie enfant

VIII – Visions d’oxford

IX – Conclusion

I – Le vin

III

V

VII

TRADUCTIONS

Table des matières

Edgar Poe, sa vie et ses œuvres

II

IV

La lettre volée

Le canard au ballon

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall

Une descente dans le Maelstrom

Révélation magnétique

Morella

Table des matières

Notes nouvelles sur Edgar Poe

II

IV

Le chat noir

L’Homme des foules.

Le cœur révélateur.

La chute de la maison Usher.

Le puits et le pendule.

La barrique d’Amontillado

Le roi peste

Le diable dans le beffroi

Quatre bêtes en une

Petite discussion avec une momie

Colloque entre Monos et Una

Ombre

L’île de la fée

Table des matières

I – Aventuriers précoces.

III – Tigre enragé.

V – La lettre de sang.

VII – Plan de délivrance.

IX – La pêche aux vivres.

XI – La bouteille de Porto.

XIII – Enfin !

XV – Les îles introuvables.

XVII – Terre !

XIX – Klock-klock.

XXI – Cataclysme artificiel.

XXIII – Le labyrinthe.

XXIV – L’évasion.

XXVI – Conjectures.

EUREKA OU ESSAI SUR L’UNIVERS MATÉRIEL ET SPIRITUEL

Table des matières

Extrait de la biographie d’Edgar Poe

I

III

V

VII

IX

XI

XIII

XV

Note du traducteur

Table des matières

Le joueur d’échecs de Maelzel

Éléonora[149]

L’ange du bizarre

Le système du docteur Goudron et du professeur Plume

Le domaine d’Arnheim

Le cottage Landor pour faire pendant au domaine d’Arnheim

Philosophie de l’ameublement

La genèse d’un poème

Méthode de composition

Table des matières

Introduction

Dédicace à Théophile Gautier

Projets d’une préface

Autres poésies publiées du vivant de l’auteur

Sapho[173]

À une indienne[174]

Vers laissés chez un ami absent[176]

Poésies publiées depuis la mort de l’auteur, ou inédites

À M. H. Hignard[181].

Je n’ai pas pour maîtresse

Tous imberbes alors, sur les vieux bancs de chêne

Élégie refusée aux jeux floraux[188].

Quant à moi, si j’avais un beau parc planté d’ifs[190]

Sonnet[192]

Poésies apocryphes

A l’amphithéâtre[195]

Inconsciente[197]

Sonnet[198]

Journaux intimes

Fusées[200]

Mon cœur mis à nu[213]

Théâtre

Le marquis du 1er houzards[222]

Liste de pièces projetées[225]

Les contes normands et historiettes Baguenaudières

Prométhée délivré

Le siècle

Les contes de Champfleury

Notes analytiques et critiques – les liaisons dangereuses[229]

Les travailleurs de la mer[234]

Edgar Allan Poe, sa vie et ses ouvrages[235]

Dédicace des histoires extraordinaires[243]

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall[244]

Révélation magnétique[245]

Sur les beaux-arts

Description analytique d’une estampe de Boilly

Catalogue de la collection de M. Crabbe[249]

Premier fragment.

Deuxième fragment.

Note détachée.

Comment on paie ses dettes quand on a du génie[254]

Une réforme à l’Académie[255]

Lettre à Jules Janin[258]

L’esprit et le style de M. Villemain[261]

Lettres d’un atrabilaire[266]

Choix de maximes consolantes sur l’amour[267]

Biographie des excentriques[270]

Le comédien Rouvière[272]

Le salut public[276] – Ier numéro

Le salut public – IIe numéro

Le hibou philosophe[278]

Projets et notes

Fragments

Tout Baudelaire en un volume

Table of Contents

L’INTEGRALE DES OEUVRES 1

Table of Contents 2

POÉSIES 69

LES FLEURS DU MAL 70

Table des matières 72

Notice par Théophile Gautier 84

Préface 232

Partie I – spleen et idéal 236

I – Bénédiction 237

II – L’albatros 243

III – Elévation 245

IV – Correspondances 247

V – J’aime le souvenir de ces époques nues 249

VI – Les phares 253

VII – La muse malade 257

VIII – La muse vénale 259

IX – Le mauvais moine 261

X – L’ennemi 263

XI – Le Guignon 265

XII – La vie antérieure 266

XIII – Bohémiens en voyage 268

XIV – L’homme et la mer 270

XV – Don Juan aux enfers 272

XVI – À Théodore De Banville 274

XVII – Châtiment de l’orgueil 276

XVIII – La Beauté 278

XIX – L’idéal 280

XX – La géante 282

XXI – Le masque 284

XXII – Hymne à la beauté 288

XXIII – Parfum exotique 291

XXIV – La chevelure 293

XXV – Je t’adore à l’égal de la voûte nocturne 296

XXVI – Tu mettrais l’univers entier dans ta ruelle 297

XXVII – Sed non satiata 299

XXVIII – Avec ses vêtements ondoyants et nacrés 301

XXIX – Le serpent qui danse 303

XXX – Une charogne 306

XXXI – De profundis clamavi 310

XXXII – Le vampire 312

XXXIII – Une nuit que j’étais près d’une affreuse Juive 314

XXXIV – Remords posthume 316

XXXV – Le chat 318

XXXVI – Duellum 319

XXXVII – Le balcon 321

XXXVIII – Le possédé 324

XXXIX – Un fantôme 326

I – les ténèbres 326

II –le parfum 328

IV – le portrait 330

XL – Je te donne ces vers afin que si mon nom 331

XLI – Semper eadem 333

XLII – Tout entière 335

XLIII – Que diras-tu ce soir, pauvre âme solitaire 337

XLIV – Le flambeau vivant 339

XLV – Réversibilité 341

XLVI – Confession 344

XLVII – L’aube spirituelle 347

XLVIII – Harmonie du soir 349

XLIX – Le flacon 351

L – Le poison 354

LI – Ciel brouillé 356

LII – Le chat 358

I 358

II 360

LIII – Le beau navire 361

LIV – L’invitation au voyage 365

LV – L’irréparable 368

I 368

II 371

LVI – Causerie 372

LVII – Chant d’automne 374

I 374

II 376

LVIII – À une Madone 378

LIX – Chanson d’après-midi 382

LX – Sisina 385

LXI – Vers pour le portrait d’Honoré Daumier 387

LXII – Franciscæ meæ laudes 389

LXIII – À une dame créole 392

LXIV – Mœsta et errabunda 394

LXV – Le revenant 397

LXVI – Sonnet d’automne 398

LXVII – Tristesse de la lune 400

LXVIII – Les chats 402

LXIX – Les hiboux 404

LXX – La pipe 405

LXXI – La musique 406

LXXII – Sépulture d’un poète maudit 408

LXXIII – Une gravure fantastique 409

LXXIV – Le mort joyeux 411

LXXV – Le tonneau de la haine 413

LXXVI – La cloche fêlée 415

LXXVII – Spleen 417

LXXVIII – Spleen 419

LXXIX – Spleen 422

LXXX – Spleen 424

LXXXI – Obsession 426

LXXXII – Le goût du néant 428

LXXXIII – Alchimie de la douleur 430

LXXXIV – Horreur sympathique 431

LXXXV – Le calumet de paix 432

I 432

II 437

LXXXVI – La prière d’un païen 441

LXXXVII – Le couvercle 442

LXXXVIII – L’imprévu 444

LXXXIX – L’examen de minuit 449

XC – Madrigal triste 451

I 451

II 453

CXI – L’avertisseur 455

XCII – À une Malabaraise 456

XCIII – La voix 459

XCIV – Hymne 462

XCV – Le rebelle 464

XCVI – Les yeux de Berthe 466

XCVII – Le jet d’eau 468

XCVIII – La rançon 471

XCIX – Bien loin d’ici 472

C – Le coucher du soleil romantique 473

CI – Sur le tasse en prison 475

CII – Le gouffre 477

CIII – Les plaintes d’un Icare 479

CIV – Recueillement 481

CV – L’Héautontimorouménos 483

CVI – L’irrémédiable 485

I 485

II 487

CVII – L’horloge 488

Partie II – Tableaux parisiens 491

CVIII – Paysage 492

CIX – Le soleil 494

CX – Lola de Valence 496

CXI – La lune offensée 497

CXII – À une mendiante rousse 499

CXIII – Le cygne 503

I 503

II 506

CXIV – Les sept vieillards 509

CXV – Les petites vieilles 514

I 514

II 518

III 520

IV 522

CXVI – Les aveugles 524

CXVII – À une passante 526

CXVIII – Le squelette laboureur 528

I 528

II 529

CXIX – Le crépuscule du soir 531

CXX – Le jeu 534

CXXI – Danse macabre 536

CXXII – L’amour du mensonge 541

CXXIII – Je n’ai pas oublié, voisine de la ville 544

CXXIV – La servante au grand cœur dont vous étiez jalouse 545

CXXV – Brumes et pluies 547

CXXVI – Rêve parisien 549

I 549

II 553

CXXVII – Le crépuscule du matin 554

Partie III – Le vin 557

CXXVIII – L’âme du vin 558

CXXIX – Le vin des chiffonniers 560

CXXX – Le vin de l’assassin 563

CXXXI – Le vin du solitaire 567

CXXXII – Le vin des amants 569

Partie IV – Fleurs du mal 570

CXXXIII – Épigraphe pour un livre condamné 571

CXXXIV – La destruction 572

CXXXV – Une martyre 574

CXXXVI – Femmes damnées 579

CXXXVII – Les deux bonnes sœurs 582

CXXXVIII – La fontaine de sang 584

CXXXIX – Allégorie 586

CXL – La Béatrice 588

CXLI – Un voyage à Cythère 590

CXLII – L’amour et le crâne 595

Partie V – Révolte 597

CXLIII – Le reniement de Saint Pierre 598

CXLIV – Abel et Caïn 601

I 601

II 603

CXLV – Les litanies de Satan 604

Partie VI – La mort 609

CXLVI – La mort des amants 610

CXLVII – La mort des pauvres 612

CXLVIII – La mort des artistes 614

CXLIX – La fin de la journée 616

CL – Le rêve d’un curieux 617

CLI – Le voyage 619

I 619

II 622

III 624

IV 625

V 628

VI 629

VII 631

VIII 634

Partie VII – Les épaves 635

Explication du frontispice 636

Pièces condamnées 638

I – Lesbos[2] 638

II – Femmes damnées 644

III – Le Léthé 652

IV – À celle qui est trop gaie 654

V – Les bijoux 657

VI – Les métamorphoses du vampire 660

Bouffonneries 663

VII – Sur les débuts d’Amina Boschetti au théâtre de la Monnaie, à Bruxelles 663

VIII – À M. Eugène Fromentin 665

IX – Un cabaret folâtre sur la route de Bruxelles à Uccle 668

Appendice 669

Préambule des articles justificatifs 669

Article d’Édouard Thierry (Le Moniteur universel, 14 juillet 1857) 671

Article de Frédéric Dulamon (Le Présent, 23 juillet 1857) 677

Lettre et article de Barbey d’Aurevilly (24 juillet 1857) 687

I 688

II 694

III 700

IV 707

Article de Charles Asselineau (Destiné à la Revue française) 711

I 711

II 720

III 726

IV 735

Lettre de M. Sainte-Beuve 745

Lettre de M. le Marquis de Custine 752

Lettre de M. Émile Deschamps 755

Sur les Fleurs du Mal de Émile Deschamps 758

PETITS POÈMES EN PROSE (Le spleen de Paris) 765

Table des matières 767

Préface 774

I – L’étranger 778

II – Le désespoir de la vieille 780

III – Le confiteor de l’artiste 781

IV – Un plaisant 783

V – La chambre double 785

VI – Chacun sa chimère 791

VII – Le fou et la Vénus 794

VIII – Le chien et le flacon 796

IX – Le mauvais vitrier 798

X – À une heure du matin 804

XI – La femme sauvage et la petite-maîtresse 807

XII – Les foules 812

XIII – Les veuves 815

XIV – Le vieux saltimbanque 821

XV – Le gâteau 826

XVI – L’horloge 831

XVII – Un hémisphère dans une chevelure 834

XVIII – L’invitation au voyage 837

XIX – Le joujou du pauvre 843

XX – Les dons des fées 846

XXI – Les tentations ou Éros, Plutus et la Gloire 852

XXII – Le crépuscule du soir 860

XXIII – La solitude 864

XXIV – Les projets 867

XXV – La belle Dorothée 871

XXVI – Les yeux des pauvres 875

XXVII – Une mort héroïque 879

XXVIII – La fausse monnaie 888

XXIX – Le joueur généreux 892

XXX – La corde 900

XXXI – Les vocations 908

XXXII – Le Thyrse 917

XXXIII – Enivrez-vous 920

XXXIV – Déjà ! 922

XXXV – Les fenêtres 925

XXXVI – Le désir de peindre 927

XXXVII – Les bienfaits de la lune 930

XXXVIII – Laquelle est la vraie ? 933

XXXIX – Un cheval de race 935

XL – Le miroir 937

XLI – Le port 938

XLII – Portraits de maîtresses 940

XLIII – Le galant tireur 950

XLIV – La soupe et les nuages 952

XLV – Le tir et le cimetière 953

XLVI – Perte d’auréole 956

XLVII – Mademoiselle Bistouri 958

XLVIII – ANywhere out of the world 966

XLIX – Assommons les pauvres ! 969

L – Les bons chiens 974

Épilogue 982

Table des matières 985

Venus belga 987

La Propreté des demoiselles Belges 988

La Propreté belge 989

L’Amateur des Beaux-Arts en Belgique 991

Une eau salutaire 993

Les Belges et la lune 994

Épigraphe pour l’atelier de M. Rops, fabricant de cercueils à Bruxelles 996

La Nymphe de la Senne 997

Opinion de M. Hetzel sur le faro 998

Un nom de bon augure 1000

Le Rêve belge 1001

L’Inviolabilité de la Belgique 1002

Épitaphe pour Léopold I 1003

Épitaphe pour la Belgique 1004

L’Esprit conforme 1005

I. 1005

II. 1006

Les Panégyriques du roi 1007

Le Mot de Cuvier 1008

Au concert, à Bruxelles 1009

Une Béotie belge 1010

La Civilisation belge 1011

La Mort de Léopold I 1013

I. 1013

II. 1013

CRITIQUES 1015

CURIOSITÉS ESTHÉTIQUES 1016

Table des matières 1017

I – Salon de 1845 1021

I – Quelques mots d’introduction 1022

II – Tableaux de d'histoire 1027

Delacroix 1027

Horace Vernet 1037

William Haussoullier 1038

Decamps 1045

Robert Fleury 1050

Granet 1054

Achille Devéria 1055

Boulanger 1058

Boissard 1060

Schnetz 1061

Chasseriau 1062

Debon 1064

Victor Robert 1065

Brune 1067

Glazie 1068

Lépaulle 1069

Mouchy 1070

Appert 1071

Bigand 1072

Planet 1073

Dugasseau 1076

Gleyre 1077

Pilliard 1078

Auguste Hesse 1079

Joseph Fay 1080

Jollivet 1083

Laviron 1084

Matout 1085

Janmot 1087

Etex 1089

III – Portraits 1090

Léon Coignet 1090

Dubufe 1091

Mlle Eugénie Gautier 1092

Belloc 1093

Tissier 1094

Riesener 1095

Dupont 1096

Haffner 1097

Pérignon 1099

Horace Vernet 1100

Hippolyte Flandrin 1101

Richardot 1103

Verdier 1104

Henri Scheffer 1105

Leiendecker 1106

Diaz 1107

IV – Tableaux de genre 1108

Baron 1108

Isabey 1108

Lécurieux 1109

Mme Céleste Pensotti 1110

Tassaert 1111

Leleux frères 1112

Lepoitevin 1112

Guillemin 1112

Muller 1113

Duval Lecamus père 1113

Duval Lecamus Jules 1114

Gigoux 1114

Rudolphe Lehmann 1115

De La Foulhouze 1115

Peresse 1115

De Dreux 1116

Mme Calamatta 1116

Papety 1117

Adrien Guignet 1118

Meissonier 1118

Jacquand 1119

Roehn 1120

Rémond 1120

Henri Scheffer 1120

Hornung 1120

Bard 1121

Geffroy 1121

V – Paysages 1122

Corot 1122

Français 1126

Paul Huet 1126

Haffner 1126

Troyon 1127

Curzon 1127

Flers 1128

Wickemberg 1128

Calame et Diday 1129

Dauzats 1129

Frère 1129

Chacaton 1130

Loubon 1130

Garnerey 1130

Joyant 1130

Borget 1131

Paul Flandrin 1131

Blanchard 1132

Lapierre Et Lavieille 1132

Brascassat 1133

Saint-Jean 1133

Kiörboe 1134

Philippe Rousseau 1134

Béranger 1135

Arondel 1135

Chazal 1136

VI – Dessins — gravures 1138

Brillouin 1138

Curzon 1138

De Rudder 1139

Maréchal 1140

Tourneux 1140

Pollet 1140

Chabal 1141

Alphonse Masson 1141

Antonin Moine 1141

Vidal 1142

Mme De Mirbel 1142

Henriquel Dupont 1143

Jacque 1144

VII – Sculptures 1145

Bartolini 1145

David 1147

Bosio 1147

Pradier 1148

Feuchère 1149

Daumas 1150

Etex 1150

Garraud 1151

Debay 1151

Cumberworth 1152

Simart 1152

Forceville-Duvette 1152

Millet 1153

Dantan 1153

Clesinger 1153

Camagni 1153

II – Salon de 1846 1156

Aux bourgeois 1156

I – À quoi bon la critique ? 1162

II – Qu’est-ce que le romantisme ? 1167

III – De la couleur 1173

IV – Eugène Delacroix 1184

V – Des sujets amoureux et de M. Tassaert 1222

VI – De quelques coloristes 1229

VII – De l’idéal et du modèle 1250

VIII – De quelques dessinateurs 1258

IX – Du portrait 1272

X – Du chic et du poncif 1282

XI – De M. Horace Vernet 1285

XII – De l’éclectisme et du doute 1292

XIII – De M. Ary Scheffer et des singes du sentiment 1297

XIV – De quelques douteurs 1304

XV – Du paysage 1309

XVI – Pourquoi la sculpture est ennuyeuse 1326

XVII – Des écoles et des ouvriers 1334

XVIII – De l’héroïsme de la vie moderne 1341

III – Le musée classique du bazar Bonne-Nouvelle 1349

IV – Exposition universelle 1855 1365

I – Méthode de critique — de l’idée moderne du progrès appliquée aux beaux-arts — déplacement de la vitalité 1365

II – Ingres 1385

III – Eugène Delacroix 1402

V – Salon de 1859 1419

I – L’artiste moderne 1419

II – Le public moderne et la photographie 1434

III – La reine des facultés 1448

IV – Le gouvernement de l’imagination 1458

V – Religion, histoire, fantaisie 1470

VI – Religion, histoire, fantaisie (suite) 1493

VII – Le portrait 1535

VIII – Le paysage 1549

IX – Sculpture 1571

X – Envoi 1600

VI – De l’essence du rire 1604

I 1604

II 1609

III 1617

IV 1622

V 1627

VI 1633

VII – Quelques caricaturistes français 1652

I 1652

II 1678

VIII – Quelques caricaturistes étrangers 1701

I 1701

II 1709

III 1716

IV 1722

Table des matières 1728

I – L’œuvre et la vie d’Eugène Delacroix 1733

Au rédacteur de l’Opinion Nationale 1733

I 1737

II 1742

III 1745

IV 1763

V 1771

VI 1782

VII 1796

VIII 1800

II – Peintures murales d’Eugène Delacroix à Saint-Sulpice 1806

III – Le peintre de la vie moderne[55] 1813

I – Le beau, la mode et le bonheur 1813

II – Le croquis de mœurs 1821

III – L’artiste, homme du monde, homme des foules et enfant 1824

IV – La modernité 1840

V – L’art mnémonique 1848

VI – Les annales de la guerre 1856

VII – Pompes et solennités 1865

VIII – Le militaire 1872

IX – Le dandy 1878

X – La femme 1887

XI – Éloge du maquillage 1891

XII – Les femmes et les filles 1899

XIII – Les voitures 1910

IV – Peintres et aquafortistes 1916

V – Vente de la collection de M. E. Piot 1928

VI – L’art philosophique[57] 1932

VII – Morale du joujou 1949

VIII – Théophile Gautier 1965

I 1965

II 1975

III 1982

IV 2004

V 2018

VI 2024

IX – Pierre Dupont[59] 2029

X – Richard Wagner et Tannhäuser à Paris 2053

I 2053

II 2072

III 2091

IV 2121

Encore quelques mots 2128

XI – Philibert Rouvière 2145

XII – Conseils aux jeunes littérateurs 2158

I – Du bonheur et du guignon dans les débuts 2159

II – Des salaires 2163

III – Des sympathies et des antipathies 2165

IV – De l’éreintage 2168

V – Des méthodes de composition 2170

VI – Du travail journalier et de l’inspiration 2173

VII – De la poésie 2175

VIII – Des créanciers 2177

IX – Des maîtresses 2178

XIII – Les drames et les romans honnêtes 2180

XIV – L’école païenne 2194

XV – Réflexions sur quelques-uns de mes contemporains 2208

I – Victor Hugo 2208

I 2208

II 2212

III 2221

IV 2228

V 2234

II – Auguste Barbier 2240

III – Marceline Desbordes-Valmore 2250

IV – Théophile Gautier 2260

V – Pétrus Borel 2268

VI – Hégésippe Moreau 2276

VII – Théodore De Banville 2290

VIII – Pierre Dupont 2307

IX – Leconte De Lisle 2323

X – Gustave Le Vavasseur 2333

XVI – Critiques littéraires 2337

I – Les Misérables par Victor Hugo 2337

I 2337

II 2342

III 2345

IV 2355

II – Madame Bovary par Gustave Flaubert 2358

I 2358

II 2360

III 2363

IV 2372

V 2377

VI 2381

III – La double vie par Charles Asselineau 2384

IV – Les martyrs ridicules par Léon Cladel[65] 2397

ESSAIS 2412

LES PARADIS ARTIFICIELS 2413

Table des matières 2415

Introduction 2417

Préface 2420

Partie I – Le poème du haschisch 2423

I – Le goût de l’infini 2424

II – Qu’est-ce que le haschisch ? 2433

III – Le théâtre de Séraphin 2442

IV – L’homme-dieu 2487

V – Morale 2515

Partie II – Un mangeur d’opium 2526

I – Précautions oratoires 2527

II – Confessions préliminaires 2536

III – Voluptés de l’opium 2582

IV – Tortures de l’opium 2601

V – Un faux dénouement 2645

VI – Le génie enfant 2657

VII – Chagrins d’enfance 2664

VIII – Visions d’oxford 2681

I – Le Palimpseste 2681

II – Levana et nos Notre-Dame des Tristesses 2687

III – Le spectre du Brocken 2697

IV – Savannah-La-Mar 2702

IX – Conclusion 2706

Partie III – Du vin et du haschisch 2712

I – Le vin 2713

II 2719

III 2737

IV – Le haschisch[68] 2740

V 2758

VI 2760

VII 2763

LA FANFARLO[70] 2764

TRADUCTIONS 2833

LE JEUNE ENCHANTEUR[73] 2834

Table des matières 2890

Edgar Poe, sa vie et ses œuvres 2894

I 2895

II 2905

III 2927

IV 2944

Double assassinat dans la rue Morgue 2952

La lettre volée 3044

Le scarabée d’or 3093

Le canard au ballon 3188

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall 3222

Manuscrit trouvé dans une bouteille 3343

Une descente dans le Maelstrom 3371

La vérité sur le cas de M. Valdemar 3416

Révélation magnétique 3441

Les souvenirs de M. Auguste Bedloe 3469

Morella 3497

Metzengerstein 3553

Table des matières 3577

Notes nouvelles sur Edgar Poe 3579

I 3579

II 3586

III 3602

IV 3608

Le démon de la perversité 3625

Le chat noir 3642

William Wilson 3668

L’Homme des foules. 3723

Le cœur révélateur. 3748

Bérénice 3762

La chute de la maison Usher. 3787

Le puits et le pendule. 3837

Hop-Frog 3879

La barrique d’Amontillado 3904

Le masque de la mort rouge 3921

Le roi peste 3937

Le diable dans le beffroi 3970

Lionnerie 3993

Quatre bêtes en une 4006

Petite discussion avec une momie 4025

Puissance de la parole 4069

Colloque entre Monos et Una 4080

Conversation d’Eiros avec Charmion 4104

Ombre 4119

Silence 4126

L’île de la fée 4135

Le portrait ovale 4149

Table des matières 4159

Préface 4161

I – Aventuriers précoces. 4166

II – La cachette. 4190

III – Tigre enragé. 4227

IV – Révolte et massacre. 4249

V – La lettre de sang. 4268

VI – Lueur d’espoir. 4287

VII – Plan de délivrance. 4310

VIII – Le revenant. 4327

IX – La pêche aux vivres. 4348

X – Le Brick mystérieux. 4368

XI – La bouteille de Porto. 4380

XII – La courte paille. 4397

XIII – Enfin ! 4418

XIV – Albatros et pingouins. 4442

XV – Les îles introuvables. 4464

XVI – Explorations vers le pôle. 4476

XVII – Terre ! 4489

XVIII – Hommes nouveaux. 4503

XIX – Klock-klock. 4521

XX – Enterrés vivants ! 4535

XXI – Cataclysme artificiel. 4552

XXII – Tekeli-li ! 4564

XXIII – Le labyrinthe. 4581

XXIV – L’évasion. 4595

XXV – Le géant blanc. 4613

XXVI – Conjectures. 4627

EUREKA OU ESSAI SUR L’UNIVERS MATÉRIEL ET SPIRITUEL 4634

Table des matières 4635

Extrait de la biographie d’Edgar Poe 4636

I 4652

II 4658

III 4681

IV 4696

V 4708

VI 4716

VII 4738

VIII 4778

IX 4794

X 4823

XI 4830

XII 4844

XIII 4872

XIV 4894

XV 4907

XVI 4916

Note du traducteur 4925

Table des matières 4927

Le mystère de Marie Roget[119] pour faire suite à double assassinat dans la rue Morgue 4928

Le joueur d’échecs de Maelzel 5057

Éléonora[149] 5120

Un événement à Jérusalem 5136

L’ange du bizarre 5147

Le système du docteur Goudron et du professeur Plume 5173

Le domaine d’Arnheim 5222

Le cottage Landor pour faire pendant au domaine d’Arnheim 5264

Philosophie de l’ameublement 5298

La genèse d’un poème 5316

Méthode de composition 5329

ŒUVRES POSTHUMES 5362

Table des matières 5364

Introduction 5373

Les fleurs du mal 5379

Dédicace à Théophile Gautier 5379

Projets d’une préface 5381

Première version. 5381

Deuxième version. 5384

Troisième version. 5388

Notes. 5391

Autres poésies publiées du vivant de l’auteur 5397

Sonnet burlesque[172] 5397

Sapho[173] 5398

À une indienne[174] 5402

Chanson[175] 5403

Vers laissés chez un ami absent[176] 5405

Sonnet pour s’excuser de ne pas accompagner un ami à Namur[177] 5407

Poésies publiées depuis la mort de l’auteur, ou inédites 5409

Incompatibilité[180] 5411

À M. H. Hignard[181]. 5414

À M. Antony Bruno[182]. 5416

Je n’ai pas pour maîtresse 5418

Épitaphe pour lui-même[184] . 5423

Tous imberbes alors, sur les vieux bancs de chêne 5424

Noble femme au bras fort, qui durant les longs jours 5431

Élégie refusée aux jeux floraux[188]. 5433

Hélas ! qui n'a gémi sur autrui, sur soi-même[189] 5436

Quant à moi, si j’avais un beau parc planté d’ifs[190] 5438

Autre Monselet Piallard[191] 5440

Sonnet[192] 5441

Sur l’album de Madame Emile Chevalet. 5443

Poésies apocryphes 5444

La ballade du noyé[194] 5444

A l’amphithéâtre[195] 5446

Le chien mort[196] 5448

Inconsciente[197] 5451

Sonnet[198] 5452

Journaux intimes 5454

Note autobiographique[199] 5454

Fusées[200] 5456

Mon cœur mis à nu[213] 5495

Théâtre 5557

La fin de Don Juan[221] 5557

Le marquis du 1er houzards[222] 5562

L’ivrogne[224] 5582

Liste de pièces projetées[225] 5596

Critique littéraire 5597

Les contes normands et historiettes Baguenaudières 5597

Prométhée délivré 5599

Le siècle 5606

Les contes de Champfleury 5607

Notes analytiques et critiques – les liaisons dangereuses[229] 5614

I – Biographie 5614

BIOGRAPHIE MICHAUD 5614

FRANCE LITTÉRAIRE DE QUÉRARD 5616

LOUANDRE ET BOURQUELOT 5616

HATIN 5616

II – Notes 5618

III – Intrigue et caractères 5624

INTRIGUE 5624

CARACTÈRES 5624

CITATIONS POUR SERVIR AUX CARACTÈRES 5626

Les travailleurs de la mer[234] 5639

Travaux sur Edgar Poe 5641

Edgar Allan Poe, sa vie et ses ouvrages[235] 5641

I 5641

II 5686

III 5699

IV 5736

Dédicace des histoires extraordinaires[243] 5739

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall[244] 5743

Révélation magnétique[245] 5751

Sur les beaux-arts 5757

De la caricature et généralement du comique dans les arts 5757

Description analytique d’une estampe de Boilly 5759

L’eau-forte est à la mode[248] 5761

Catalogue de la collection de M. Crabbe[249] 5765

Argument du livre sur la Belgique[250] 5770

Premier fragment. 5770

Choix de titres 5770

1. — Préliminaires. 5771

2. — Bruxelles. 5773

3. — Bruxelles. La vie, tabac, cuisine, vins. 5776

4. — Mœurs. Les femmes et l’amour. 5778

5. — Mœurs (suite). 5780

6. — Mœurs (suite). 5781

7. — Mœurs de Bruxelles. 5782

8. — Mœurs de Bruxelles. 5783

9. — Mœurs de Bruxelles. Les Espions. 5784

10. — Mœurs de Bruxelles. 5785

11. — Mœurs de Bruxelles. 5786

12. — Mœurs de Bruxelles. 5788

14. — Enseignement. 5790

15. — La langue française en Belgique. 5791

16. — Journalistes et littérateurs. 5792

17. — Impiété belge. 5794

18. — Impiété et prêtrophobie. 5797

Deuxième fragment. 5800

Beaux-arts 5800

Note détachée. 5820

Polémiques 5822

Comment on paie ses dettes quand on a du génie[254] 5822

Lettre au Figaro 5830

Une réforme à l’Académie[255] 5834

Anniversaire de la naissance de Shakespeare 5844

Lettre à Jules Janin[258] 5857

Premier projet. 5857

Deuxième projet. 5862

L’esprit et le style de M. Villemain[261] 5876

Début 5876

Conclusion 5878

Habitudes d’esprit 5879

Pindare 5882

Villemain historien 5883

Analyse rapide de l’œuvre de Villemain 5885

Sa haine contre Chateaubriand 5887

Relativement à son ton en parlant de Chateaubriand 5889

Habitudes de style et méthode de pensée 5891

Échantillons de style académique et incorrect 5893

Échantillons de style allusionnel 5898

Supplément à la conclusion 5900

Vieille épigramme 5902

Citations 5903

Rapports académiques. 5906

Citations 5908

La digression sur les rajeunissements littéraires 5934

Lettres d’un atrabilaire[266] 5938

Variétés 5939

Choix de maximes consolantes sur l’amour[267] 5939

Biographie des excentriques[270] 5954

Paul de Molènes[271] 5971

Le comédien Rouvière[272] 5976

Baudelaire journaliste 5982

Le salut public[276] – Ier numéro 5982

Vive la république ! 5982

AU PEUPLE 5982

AUX CHEFS DU GOUVERNEMENT PROVISOIRE 5983

Les étoiles filent, et les réputations aussi 5985

Le 24 février 5987

Les presses mécaniques 5989

La reine d’Espagne a la colique 5990

Trois mots sur trois gouvernements 5991

Un mot de l’ex-roi 5992

La république française et l’Europe 5993

Bon sens du peuple 5995

Respect aux arts et à l’industrie 5996

La beauté du peuple 5997

Le constitutionnel est scandalisé 5998

Les artistes républicains 5999

Réouverture des théâtres 6000

Bonnes nouvelles 6001

Le salut public – IIe numéro 6003

Les châtiments de Dieu 6003

Aux prêtres 6006

Ce pauvre Metternich ! 6008

Des moeurs, ou tout est perdu ! 6009

L’ami du peuple de 1848 6010

Le journal conservateur de la République 6012

La curée 6013

La première et la dernière 6015

Sifflons sur le reste 6017

Le hibou philosophe[278] 6021

Projets et notes 6025

Nouvelles et romans[281] 6025

Fragments 6029

notes 6036

POÉSIES

LES FLEURS DU MAL

PETITS POÈMES EN PROSE (Le spleen de Paris)

AMŒNITATES BELGICAE

CRITIQUES

CURIOSITÉS ESTHÉTIQUES

I – Salon de 1845

II – Salon de 1846

III – Le musée classique du bazar Bonne-Nouvelle

IV – Exposition universelle 1855

V – Salon de 1859

VI – De l’essence du rire

VII – Quelques caricaturistes français

VIII – Quelques caricaturistes étrangers

L’ART ROMANTIQUE

I – L’œuvre et la vie d’Eugène Delacroix

II – Peintures murales d’Eugène Delacroix à Saint-Sulpice

III – Le peintre de la vie moderne

IV – Peintres et aquafortistes

V – Vente de la collection de M. E. Piot

VI – L’art philosophique

VII – Morale du joujou

VIII – Théophile Gautier

IX – Pierre Dupont

X – Richard Wagner et Tannhäuser à Paris

XI – Philibert Rouvière

XII – Conseils aux jeunes littérateurs

XIII – Les drames et les romans honnêtes

XIV – L’école païenne

XV – Réflexions sur quelques-uns de mes contemporains

XVI – Critiques littéraires

ESSAIS

LES PARADIS ARTIFICIELS

Introduction

Préface

Partie I – Le poème du haschisch

Partie II – Un mangeur d’opium

Partie III – Du vin et du haschisch

LA FANFARLO

TRADUCTIONS

LE JEUNE ENCHANTEUR

HISTOIRES EXTRAORDINAIRES

NOUVELLES HISTOIRES EXTRAORDINAIRES

AVENTURES D'ARTHUR GORDON PYM

EUREKA OU ESSAI SUR L'UNIVERS MATERIEL ET SPIRITUEL

HISTOIRES GROTESQUES ET SERIEUSES

OEUVRES POSTHUMES

ŒUVRES POSTHUMES

Introduction

Les fleurs du mal

Dédicace à Théophile Gautier

Projets d’une préface

Autres poésies publiées du vivant de l’auteur

Sonnet burlesque

Sapho

À une indienne

Chanson

Vers laissés chez un ami absent

Sonnet pour s’excuser de ne pas accompagner un ami à Namur

Poésies publiées depuis la mort de l’auteur, ou inédites

Incompatibilité

À M. H. Hignard.

À M. Antony Bruno.

Je n’ai pas pour maîtresse

Épitaphe pour lui-même.

Tous imberbes alors, sur les vieux bancs de chêne

Noble femme au bras fort, qui durant les longs jours

Élégie refusée aux jeux floraux.

Hélas ! qui n'a gémi sur autrui, sur soi-même

Quant à moi, si j’avais un beau parc planté d’ifs

Autre Monselet Piallard

Sonnet

Sur l’album de Madame Emile Chevalet.

Poésies apocryphes

La ballade du noyé

A l’amphithéâtre

Le chien mort

Inconsciente

Sonnet

Journaux intimes

Note autobiographique

Fusées

Mon cœur mis à nu

Théâtre

La fin de Don Juan

Le marquis du I er houzards

L’ivrogne

Liste de pièces projetées

Critique littéraire

Les contes normands et historiettes Baguenaudières

Prométhée délivré

Le siècle

Les contes de Champfleury

Notes analytiques et critiques – les liaisons dangereuses

Les travailleurs de la mer

Travaux sur Edgar Poe

Edgar Allan Poe, sa vie et ses ouvrages

Dédicace des histoires extraordinaires

Aventure sans pareille d’un certain Hans Pfaall

Révélation magnétique

Sur les beaux-arts

De la caricature et généralement du comique dans les arts

Description analytique d’une estampe de Boilly

L’eau-forte est à la mode

Catalogue de la collection de M. Crabbe

Argument du livre sur la Belgique

Premier fragment.

Deuxième fragment.

Note détachée.

Polémiques

Comment on paie ses dettes quand on a du génie

Lettre au Figaro

Une réforme à l’Académie

Anniversaire de la naissance de Shakespeare

Lettre à Jules Janin

L’esprit et le style de M. Villemain

Lettres d’un atrabilaire

Variétés

Choix de maximes consolantes sur l’amour

Biographie des excentriques

Paul de Molènes

Le comédien Rouvière

Baudelaire journaliste

Le salut public – Ier numéro

Le salut public – II e numéro

Le hibou philosophe

Projets et notes

Nouvelles et romans

Fragments

POÉSIES

LES FLEURS DU MAL

1868

Charles Baudelaire

POÉSIE – Edition posthume

Retour à la liste des titres

Table des matières

Notice

Préface

PARTIE I – spleen et idéal

I – Bénédiction

II – L’albatros

III – Elévation

IV – Correspondances

V – J’aime le souvenir de ces époques nues

VI – Les phares

VII – La muse malade

VIII – La muse vénale

IX – Le mauvais moine

X – L’ennemi

XI – Le Guignon

XII – La vie antérieure

XIII – Bohémiens en voyage

XIV – L’homme et la mer

XV – Don Juan aux enfers

XVI – À Théodore De Banville

XVII – Châtiment de l’orgueil

XVIII – La Beauté

XIX – L’idéal

XX – La géante

XXI – Le masque

XXII – Hymne à la beauté

XXIII – Parfum exotique

XXIV – La chevelure

XXV – Je t’adore à l’égal de la voûte nocturne

XXVI – Tu mettrais l’univers entier dans ta ruelle

XXVII – Sed non satiata

XXVIII – Avec ses vêtements ondoyants et nacrés

XXIX – Le serpent qui danse

XXX – Une charogne

XXXI – De profundis clamavi

XXXII – Le vampire

XXXIII – Une nuit que j’étais près d’une affreuse Juive

XXXIV – Remords posthume

XXXV – Le chat

XXXVI – Duellum

XXXVII – Le balcon

XXXVIII – Le possédé

XXXIX – Un fantôme

I – les ténèbres

II –le parfum

III –le cadre

IV – le portrait

XL – Je te donne ces vers afin que si mon nom

XLI – Semper eadem

XLII – Tout entière

XLIII – Que diras-tu ce soir, pauvre âme solitaire

XLIV – Le flambeau vivant

XLV – Réversibilité

XLVI – Confession

XLVII – L’aube spirituelle

XLVIII – Harmonie du soir

XLIX – Le flacon

L – Le poison

LI – Ciel brouillé

LII – Le chat

I

II

LIII – Le beau navire

LIV – L’invitation au voyage

LV – L’irréparable

I

II

LVI – Causerie

LVII – Chant d’automne

I

II

LVIII – À une Madone

LIX – Chanson d’après-midi

LX – Sisina

LXI – Vers pour le portrait d’Honoré Daumier

LXII – Franciscæ meæ laudes

LXIII – À une dame créole

LXIV – Mœsta et errabunda

LXV – Le revenant

LXVI – Sonnet d’automne

LXVII – Tristesse de la lune

LXVIII – Les chats

LXIX – Les hiboux

LXX – La pipe

LXXI – La musique

LXXII – Sépulture d’un poète maudit

LXXIII – Une gravure fantastique

LXXIV – Le mort joyeux

LXXV – Le tonneau de la haine

LXXVI – La cloche fêlée

LXXVII – Spleen

LXXVIII – Spleen

LXXIX – Spleen

LXXX – Spleen

LXXXI – Obsession

LXXXII – Le goût du néant

LXXXIII – Alchimie de la douleur

LXXXIV – Horreur sympathique

LXXXV – Le calumet de paix

I

II

LXXXVI – La prière d’un païen

LXXXVII – Le couvercle

LXXXVIII – L’imprévu

LXXXIX – L’examen de minuit

XC – Madrigal triste

I

II

CXI – L’avertisseur

XCII – À une Malabaraise

XCIII – La voix

XCIV – Hymne

XCV – Le rebelle

XCVI – Les yeux de Berthe

XCVII – Le jet d’eau

XCVIII – La rançon

XCIX – Bien loin d’ici

C – Le coucher du soleil romantique

CI – Sur le tasse en prison

CII – Le gouffre

CIII – Les plaintes d’un Icare

CIV – Recueillement

CV – L’Héautontimorouménos

CVI – L’irremédiable

I

II

CVII – L’horloge

PARTIE II – Tableaux parisiens

CVIII – Paysage

CIX – Le soleil

CX – Lola de Valence

CXI – La lune offensée

CXII – À une mendiante rousse

CXIII – Le cygne

I

II

CXIV – Les sept vieillards

CXV – Les petites vieilles

I

II

III

IV

CXVI – Les aveugles

CXVII – À une passante

CXVIII – Le squelette laboureur

I

II

CXIX – Le crépuscule du soir

CXX – Le jeu

CXXI – Danse macabre

CXXII – L’amour du mensonge

CXXIII – Je n’ai pas oublié, voisine de la ville

CXXIV – La servante au grand cœur dont vous étiez jalouse

CXXV – Brumes et pluies

CXXVI – Rêve parisien

I

II

CXXVII – Le crépuscule du matin

PARTIE III – Le vin

CXXVIII – L’âme du vin

CXXIX – Le vin des chiffonniers

CXXX – Le vin de l’assassin

CXXXI – Le vin du solitaire

CXXXII – Le vin des amants

PARTIE IV – Fleurs du mal

CXXXIII – Épigraphe pour un livre condamné

CXXXIV – La destruction

CXXXV – Une martyre

CXXXVI – Femmes damnées

CXXXVII – Les deux bonnes sœurs

CXXXVIII – La fontaine de sang

CXXXIX – Allégorie

CXL – La Béatrice

CXLI – Un voyage à Cythère

CXLII – L’amour et le crâne

PARTIE V – Révolte

CXLIII – Le reniement de Saint Pierre

CXLIV – Abel et Caïn

I

II

CXLV – Les litanies de satan

PARTIE VI – La mort

CXLVI – La mort des amants

CXLVII – La mort des pauvres

CXLVIII – La mort des artistes

CXLIX – La fin de la journée

CL – Le rêve d’un curieux

CLI – Le voyage

I

II

III

IV

V

VI

VII

VIII

PARTIE VII – Les Épaves

Explication du frontispice

Pièces condamnées

I – Lesbos

II – Femmes damnées

III – Le Léthé

IV – À celle qui est trop gaie

V – Les bijoux

VI – Les métamorphoses du vampire

Bouffonneries

VII – Sur les débuts d’Amina Boschetti au théâtre de la Monnaie, à Bruxelles

VIII – À M. Eugène Fromentin

IX – Un cabaret folâtre sur la route de Bruxelles à Uccle

APPENDICE

Préambule des articles justificatifs

Article d’Édouard Thierry (Le Moniteur universel, 14 juillet 1857)

Article de Frédéric Dulamon (Le Présent, 23 juillet 1857)

Lettre et article de Barbey d’Aurevilly (24 juillet 1857)

I

II

III

IV

Article de Charles Asselineau (Destiné à la Revue française)

I

II

III

IV

Lettre de M. Sainte-Beuve

Lettre de M. le Marquis de Custine

Lettre de M. Émile Deschamps

Sur les Fleurs du Mal de Émile Deschamps

Notice par Théophile Gautier

La première fois que nous rencontrâmes Baudelaire, ce fut vers le milieu de 1849, à l’hôtel Pimodan, où nous occupions, près de Fernand Boissard, un appartement fantastique qui communiquait avec le sien par un escalier dérobé caché dans l’épaisseur du mur, et que devaient hanter les ombres des belles dames aimées jadis de Lauzun. Il y avait là cette superbe Maryx qui, toute jeune, a posé pour la Mignon de Scheffer, et, plus tard, pour la Gloire distribuant des couronnes, de Paul Delaroche, et cette autre beauté, alors dans toute sa splendeur, dont Clesinger tira la Femme au serpent, ce marbre où la douleur ressemble au paroxysme du plaisir et qui palpite avec une intensité de vie que le ciseau n’avait jamais atteinte et qu’il ne dépassera pas.

Charles Baudelaire était encore un talent inédit, se préparant dans l’ombre pour la lumière, avec cette volonté tenace qui, chez lui, doublait l’inspiration ; mais son nom commençait déjà à se répandre parmi les poètes et les artistes avec un certain frémissement d’attente, et la jeune génération, venant après la grande génération de 1830, semblait beaucoup compter sur lui. Dans le cénacle mystérieux où s’ébauchent les réputations de l’avenir, il passait pour le plus fort. Nous avions souvent entendu parler de lui, mais nous ne connaissions aucune de ses œuvres. Son aspect nous frappa : il avait les cheveux coupés très ras et du plus beau noir ; ces cheveux, faisant des pointes régulières sur le front d’une éclatante blancheur, le coiffaient comme une espèce de casque sarrasin ; les yeux, couleur de tabac d’Espagne, avaient un regard spirituel, profond, et d’une pénétration peut-être un peu trop insistante ; quant à la bouche, meublée de dents très blanches, elle abritait, sous une légère et soyeuse moustache ombrageant son contour, des sinuosités mobiles, voluptueuses et ironiques comme les lèvres des figures peintes par Léonard de Vinci ; le nez, fin et délicat, un peu arrondi, aux narines palpitantes, semblait subodorer de vagues parfums lointains ; une fossette vigoureuse accentuait

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Baudelaire

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs