Trouvez votre prochain book favori

Devenez membre aujourd'hui et lisez gratuitement pendant 30 joursCommencez vos 30 jours gratuits

Informations sur le livre

L’Art de jouir d’une Santé Parfaite: et Vivre Heureux jusqu’à une Grande Vieillesse

L’Art de jouir d’une Santé Parfaite: et Vivre Heureux jusqu’à une Grande Vieillesse

Actions du livre

Commencer à lire
Longueur: 73 pages1 heure

Description

« Pour maîtriser sa santé, l’homme doit maîtriser son appétit. »

Luigi Cornaro (1467-1566) mourut à l’âge de 99 ans, chose rare à une époque où l’espérance de vie ne dépassait guère les 35 ans dans les classes les plus aisées de la population. Chez les plus pauvres, celle-ci n’atteignait même pas les 20 ans. Cornaro, qui connut des problèmes de santé aux alentours de la quarantaine suite à de nombreux excès, eut l’intuition qu’un régime alimentaire stricte lui permettrait de vivre en meilleure santé et plus longtemps. C’est ainsi qu’il devint l’un des précurseurs de la diététique moderne, l’idée de base de son régime étant de consommer la nourriture et le vin de façon modérée, ce qui n’était absolument pas préconisé par la médecine de son époque. Il écrivit quatre traités sur le sujet, le premier à  80 ans, le second à 86 ans et les deux autres à 91 et 95 ans.
Lire plus
L’Art de jouir d’une Santé Parfaite: et Vivre Heureux jusqu’à une Grande Vieillesse

Actions du livre

Commencer à lire

Informations sur le livre

L’Art de jouir d’une Santé Parfaite: et Vivre Heureux jusqu’à une Grande Vieillesse

Longueur: 73 pages1 heure

Description

« Pour maîtriser sa santé, l’homme doit maîtriser son appétit. »

Luigi Cornaro (1467-1566) mourut à l’âge de 99 ans, chose rare à une époque où l’espérance de vie ne dépassait guère les 35 ans dans les classes les plus aisées de la population. Chez les plus pauvres, celle-ci n’atteignait même pas les 20 ans. Cornaro, qui connut des problèmes de santé aux alentours de la quarantaine suite à de nombreux excès, eut l’intuition qu’un régime alimentaire stricte lui permettrait de vivre en meilleure santé et plus longtemps. C’est ainsi qu’il devint l’un des précurseurs de la diététique moderne, l’idée de base de son régime étant de consommer la nourriture et le vin de façon modérée, ce qui n’était absolument pas préconisé par la médecine de son époque. Il écrivit quatre traités sur le sujet, le premier à  80 ans, le second à 86 ans et les deux autres à 91 et 95 ans.
Lire plus