Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Le TABERNACLE: Un portrait détaillé de Jésus Christ (I)

Le TABERNACLE: Un portrait détaillé de Jésus Christ (I)

Lire l'aperçu

Le TABERNACLE: Un portrait détaillé de Jésus Christ (I)

évaluations:
3/5 (1 évaluation)
Longueur:
377 pages
6 heures
Éditeur:
Sortie:
19 oct. 2018
ISBN:
9788928211487
Format:
Livre

Description

Comment pouvons-nous découvrir la vérité cachée dans le Tabernacle ? C'est seulement en connaissant l'évangile de l'eau et de l'Esprit, la vraie substance du Tabernacle, que nous pouvons comprendre correctement et connaître la réponse à cette question.En fait, le fil bleu, pourpre, et écarlate et le fin lin tissé manifestés dans la porte de la cour du Tabernacle nous montrent les œuvres de Jésus-Christ au temps du Nouveau Testament, qui ont sauvé l'humanité. De cette façon, la Parole de l'Ancien Testament au sujet du Tabernacle et la Parole du Nouveau Testament sont étroitement et certainement liées l'une à l'autre, comme le fin lin tissé. Mais, malheureusement, cette vérité à été cachée pendant longtemps à tous ceux qui cherchaient la vérité dans le Christianisme.Venant sur cette terre, Jésus-Christ fut baptisé par Jean et versa Son sang sur la Croix. Sans la compréhension et la foi en l'évangile de l'eau et de l'Esprit, aucun d'entre nous ne pourra jamais trouver la vérité révélée dans le Tabernacle. Maintenant, nous devons apprendre cette vérité du Tabernacle et y croire. Nous avons tous besoin de réaliser et de croire en la vérité manifestée dans le fil bleu, pourpre et écarlate, et dans le fin lin tissé de la porte de la cour du Tabernacle.

Éditeur:
Sortie:
19 oct. 2018
ISBN:
9788928211487
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Lié à Le TABERNACLE

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Aperçu du livre

Le TABERNACLE - Paul C. Jong

Le système du Tabernacle dont Dieu a parlé dans l’Ancien Testament a longtemps fait l’objet d’un grand intérêt pour tous ceux qui ont cherché à étudier l’Ecriture. Mais même les chercheurs de vérité dans le Christianisme n’ont pas été capables de découvrir ses leçons spirituelles exactes, car la révélation de Dieu manifestée au travers du Tabernacle leur a été cachée, comme le sommet du Mont Sinaï était caché dans les nuages pour les Israélites communs, pendant que Dieu montrait clairement son modèle à Moïse.

C’était la volonté de Dieu. Comme Il l’avait dit, «Va, et dis à ce peuple: Vous entendrez, et vous ne comprendrez point ; vous verrez, et vous ne saisirez point» (Esaïe 6:9). Tout la Parole de Dieu est la Parole de révélation qui ne pourra jamais être comprise ni réalisée sans qu’on l’écoute avec un cœur qui révère Dieu, un cœur humble qui reconnaît vraiment son propre péché, et un cœur qui croit et qui est reconnaissant pour la façon dont Il a sauvé un tel être lié à l’enfer – c’est à dire qu’il s’agit de la Parole de révélation qui ne peut être reçue que lorsque Dieu Lui-même la dévoile et nous la montre.

De la même façon, c’est uniquement à la lumière de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que toute la Parole des Ecritures peut être perçue correctement, et c’est alors seulement que cette Parole peut nous donner la vie et demeurer dans nos vies. Quant à moi, c’est seulement après être né de nouveau au travers de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que j’ai pu aussi en venir à comprendre et connaître le vrai sens et la signification de ce système du Tabernacle révélé dans la Parole de Dieu.

Auparavant, je ne retenais du Tabernacle qu’une relique fossilisée qui était apparu une fois et qui disparut ensuite de l’Histoire du peuple d’Israël, mais maintenant, il a été planté fermement au centre de ma vie de foi comme le lieu de grâce où Dieu me rencontre en personne. Cela a été une expérience aussi superbe et merveilleuse que celle de l’homme aveugle dont les yeux ont été ouverts quand il rencontra le Seigneur. Avec quelle exactitude et précision la Parole du Tabernacle nous montre-t-elle Jésus Christ notre Sauveur et Ses œuvres de salut! Avec quelle vie et actualité notre Seigneur nous parle-t-il au travers du système du Tabernacle!

J’ai écrit ce livre du fond de mon cœur sincère qui désire ardemment que chacun parmi vous et que vous tous entriez par la porte de la cour du Tabernacle avec la vraie foi, et que par là même vous entriez dans la maison d’or que le Seigneur vous a donnée. Je suis convaincu que ce Tabernacle, un portrait détaillé de Jésus Christ, sera aussi gravé dans le cœur de tous ceux qui lisent ce livre. Je suis aussi certain, sans aucun doute, qu’avec cette gravure, et au travers de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, vous allez aussi rencontrer les œuvres parfaites de salut que Jésus a accompli pendant qu’il était sur cette terre.

En science, les base sont plus importantes que quoi que ce soit d’autre. Autant que la maîtrise des principes fondamentaux de la science est essentielle pour atteindre une connaissance scientifique avancée, le même principe s’applique lorsque nous essayons de saisir l’évangile de l’eau et de l’Esprit et d’y croire comme il se doit. Au sujet du Tabernacle, également, la réalité des Chrétiens d’aujourd’hui est que nombre d’entre eux, en général, ne possèdent même pas la compréhension basique de la vérité fondamentale du fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors, montrés dans le Tabernacle. En conséquence, nous voyons que leurs âmes sont profondément troublées par nombreux problèmes de péché. Ainsi, la vraie connaissance de la rémission du péché ne peut être atteinte que lorsque nous comprenons l’évangile du salut révélé au travers du fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors du Tabernacle.

Cela m’attriste profondément de voir que nombre de Chrétiens d’aujourd’hui n’ont pas une connaissance correcte de l’évangile de l’eau et de l’Esprit. Mon but ici, donc, est d’expliqué, basé sur la Parole de l’Ancien et du Nouveau Testament, cet évangile du fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors du Tabernacle, et de témoigner de ce en quoi la vérité de la rémission des péchés consiste réellement.

Que disent, de nos jours, ceux qui ne sont pas nés de nouveau au sujet de la signification du fil bleu utilisé pour le Tabernacle? Certains d’entre eux limitent la signification du fil bleu en disant, «Comme le ciel est bleu, le fil bleu veut dire que Jésus est Dieu». Mais l’interprétation correcte du fil bleu est que Jésus devint notre parfait Sauveur en prenant sur Lui les péchés du monde au travers de Son baptême reçu par Jean Baptiste. En raison de Son ministère du fil bleu, il est devenu possible qu’Il obtienne la réconciliation par l’effusion de Son sang sur la Croix qui est Son ministère du fil cramoisi.

Il est temps maintenant pour nous de réaliser et de croire en la vérité de l’évangile révélée dans ce fil bleu. La connaissance de la vérité sur le fil bleu est intimement reliée à la connaissance de notre salut du péché. L’évangile de la rémission du péché complété par le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors du Tabernacle nous donne une grande conviction de foi en notre Seigneur comme notre Sauveur, et cela nous permet de réaliser clairement ce qu’est la vérité de la rédemption.

Quel est le mystère du fil bleu de la porte de la cour du tabernacle?

Le mystère du fil bleu utilisé pour la porte de la cour du Tabernacle est la vérité révélée dans le Nouveau Testament, que Jésus prit sur Lui les péchés du monde au travers de Son baptême reçu par Jean. Avant to, nous devons prêter attention aux passages ci-dessous: «Pour la porte du parvis il y aura un rideau de vingt coudées, bleu, pourpre, et cramoisi, et de fin lin retors, en ouvrage de broderie, avec quatre colonnes et quatre bases.» (Exode 27:16) et «Jésus lui répondit : Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste. Et Jean ne lui résista plus.» (Matthieu 3:15).

En d’autres termes, la vérité manifestée par le fil bleu est que le baptême que Jésus reçut par Jean était le procès inévitable par lequel Il prit les péchés du monde, selon la volonté de Dieu le Père. Cette vérité du fil bleu est aussi révélée en 1 Pierre 3:21, qui nous dit: «Cette eau était une figure du baptême, qui n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement d’une bonne conscience envers Dieu, et qui maintenant vous sauve, vous aussi, par la résurrection de Jésus Christ.» Ainsi, la vérité du fil bleu utilisé pour le Tabernacle de l’Ancien Testament se réfère au baptême que Jésus reçut par Jean (Matthieu 3:15-16).

Quand vous comprenez la Parole de vérité manifestée dans la fil bleu, pourpre, et cramoisi et le fin lin retors utilisés pour la porte de la cour du Tabernacle, cela vous sera d’une grande aide pour comprendre la vérité du salut. Savez-vous que le baptême de Jésus par Jean et la vérité absolue pour effacer tous vos péchés? Même si vous croyez en Jésus comme votre Sauveur, vous avez encore besoin de réaliser correctement la raison pour laquelle Jésus a été baptisé par Jean, et y croire. Si vous ne connaissez pas cette vérité, Jésus n’apporterait aucun bénéfice à vos âmes. Au travers des quatre ministères manifestés par le fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors, notre Seigneur nous a entièrement sauvé de nos péchés. Nous devons tous réaliser maintenant la rémission du péché accomplie par ce fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors, et vraiment y croire.

Mais qu’en est-il de votre foi?

Si vous pensez que votre propre foi est seule juste et correcte, vous n’aurez aucune envie de découvrir la vérité du fil bleu, pourpre et cramoisi. Mais si vous sentez que votre foi ne se tient pas droit, vous devez vous en sortir devant Dieu avec votre foi en l’évangile de la rémission du péché accomplie par le fil bleu, pourpre et cramoisi. Les œuvres de notre Seigneur manifestée par le fil bleu, pourpre et cramoisi utilisés pour la porte de la cour du Tabernacle écarteront votre foi et votre connaissance erronées, et cela vous conduire à la foi complète qui croit en l’évangile parfait.

N’avez-vous pas, par chance, votre propre conviction du salut que vous établie par vous-même? Est-ce que votre foi baigne vraiment dans l’évangile de l’eau et de l’Esprit? Si non, cela ne peut que signifier que vous vous êtes enfermé dans les confins de vos propres pensées, croyant en Jésus par vous même, et L’aimant d’une affection non récompensée. C’est pourquoi il y a tant de Chrétiens d’aujourd’hui qui, confinés dans leurs propres pensées, se considèrent comme justes, même quand ils sont en fait toujours pleins de péché. Ce que je dis ici c’est que beaucoup de gens sont convaincus maintenant que Jésus est leur Sauveur, mais leur conviction se base seulement sur leurs propres pensées.

Dans les confins des pensées de leur chair, ils peuvent considérer que Jésus est leur Sauveur et peuvent même être convaincus, à leur façon, de ce fait, mais ils doivent réaliser que si le péché est toujours présent dans leurs cœurs, ils sont toujours des péchés, qui seront finalement punis pour leurs péchés. En croyant en Jésus comme seul Sauveur, si la personne pense qu’elle est toujours un bon Chrétien sans jamais reconnaître la vérité de l’évangile du fil bleu, pourpre et cramoisi, alors la foi de cette personne est dangereusement erronée. Afin que nous ayons la vraie foi, nous devons chercher le vrai salut en croyant à l’évangile de l’eau et de l’Esprit manifesté par le fil bleu, pourpre et cramoisi. Si nous devions nous tromper en insistant sur le fait que nous sommes de bons Chrétiens, sans jamais réaliser cette vérité de l’évangile réel, alors aucun de nous ne sera jamais capable d’échapper à l’effrayante colère de Dieu.

Ce sont des personnes avec une foi erronée

En ces jours, parmi ceux qui croient en Jésus comme leur Sauveur, nombreux ont mal compris et ma cru en Jésus. Leur foi est une foi qui ne croit pas en la vérité que Jésus a pris sur Lui les péchés du monde par Son baptême reçu par Jean. Ils croient que leur salut de tous leurs péchés vient en croyant seulement au sang de Jésus, quoiqu’ils ne croient pas à la vérité que Christ a pris sur Lui tous leurs péchés quand Il fut baptisé par Jean. Une telle foi est fondamentalement différente de l’évangile de l’eau et de l’Esprit révélé dans la Bible.

Nombreux dans ce monde ont cette foi erronée. Bien qu’ils comprennent mal et croient mal qu’ils ont été délivrés de tous leurs péchés en croyant au sang que Jésus a versé sur la Croix pour leur salut, en fait, leurs cœurs restent pleins de péché. Dans leur obstination, ils continuent d’insister sur le fait qu’ils peuvent être sauvés de tous leurs péchés même si Jésus n’avait pas pris les péchés du monde en étant baptisé par Jean. Ainsi, ils sont convaincus que seul le sang de Jésus sur la Croix peut sauver quiconque dans ce monde, mais la réalité c’est qu’ils n’ont pas été capables eux même d’être libérés de leurs propres péchés avec une telle foi. Néanmoins, Dieu nous dit que nous devons être sauvés en réalisant la vérité de l’évangile manifesté dans la porte de la cour extérieure du Tabernacle, tissée avec du fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors, et en croyant à cette vérité.

Certaines personnes trompent leur propre cœur en pensant qu’ils sont sans péché, alors qu’en fait, leurs cœurs sont toujours restés pleins de péché. Mais ils ne peuvent pas tromper Dieu, car le péché est toujours trouvé dans leurs cœurs. Parce que leur cœur reste plein de péché, Dieu ne peut pas réellement demeurer dans ces personnes. Parce que nous devons nous détourner de cette foi erronée et croire en l’évangile vrai, nous devons croire à la Parole de Dieu qui nous est révélée au travers du fil bleu, pourpre et cramoisi et le fin lin retors de la porte de la cour extérieure du Tabernacle, et par là même être sauvés de tous nos péchés.

Pourquoi la foi d’Abraham est-elle juste?

En Genèse 17, Dieu fit Son alliance de bénédiction avec Abraham au travers de la circoncision. D’autre part, avec Son système sacrificiel, Dieu amena les descendants d’Abraham, les Israélites, à transférer leurs péchés sur leurs offrandes sacrificielles en posant leurs mains sur la tête, puis en en répandant le sang (Lévitique 1:1-4). Au travers de cette offrande sacrificielle, Dieu voulait donner la rémission du péché à Son peuple, et être avec eux pour toujours. C’est pourquoi Il leur donna le système sacrificiel.

La promesse de Dieu en laquelle Abraham crut était la suivante: «Je te rendrai fécond à l’extrême, je ferai de toi des nations; et des rois sortiront de toi» (Genèse 17:6). L’alliance que Dieu fit avec Abraham et ses descendants était la bénédiction promise du salut atteint au travers du signe de la circoncision (Genèse 17:5-10).

En étant circoncis, le signe de l’alliance entre Dieu et Abraham, Abraham et ses descendants, le peuple d’Israël, étaient bénis en devenant le peuple de Dieu. Cette circoncision de l’Ancien Testament fut accomplie dans les temps du Nouveau Testament par le baptême que Jésus reçut de Jean. C’est la circoncision spirituelle (Romains 2:29), dans laquelle tous les péchés de nos cœurs sont coupés de nous et transférés sur Jésus avec notre foi en Son baptême. Dans cette circoncision spirituelle on trouve le salut qui ne manifeste pas la justice de l’homme, mais la justice de Dieu.

Pour nous, qui ne vivons pas dans les temps du Nouveau Testament, l’alliance que Dieu fit avec Abraham est accomplie seulement au travers de notre vraie foi, qui croit à la circoncision spirituelle achevée par le baptême de Jésus. Pour être pardonnés de leurs péchés, les Israélites transféraient leurs péchés sur l’offrande sacrificielle en posant leurs mains sur la tête, et effaçaient ainsi leurs péchés. Puisque cette offrande sacrificielle portait les péchés des Israélites par l’imposition des mains, il fallait que le sang du sacrifice soit versé. C’est pourquoi les Israélites pouvaient effacer leurs péchés en croyant à l’imposition des mains et au sang de l’offrande sacrificielle. En d’autres termes, dans l’Ancien Testament, tous les péchés étaient transférés sur l’animal sacrifié par l’imposition des mains, et dans le Nouveau Testament, ils sont effacés en croyant au baptême de Jésus et Son sang à la Croix.

La vérité de la rémission des péchés donnée par Dieu est étroitement reliée à la circoncision. Pour croire en l’amour de Dieu, donc, il est absolument nécessaire de réaliser la vérité du salut venant au travers de l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la substance essentielle de la circoncision. Dieu parla du Tabernacle depuis Exode 25; Son but en donnant ce Tabernacle au peuple d’Israël était d’effacer leurs péchés par leur foi en la circoncision. La circoncision était la vérité pour toujours inchangeable qui amena la rémission des péchés, et to cela était planifié même avant la création.

Dieu approuva la foi d’Abraham qui crut en Sa parole. Noé aussi fit des offrandes sacrificielles à Dieu, même quand le système sacrificiel du Tabernacle devait encore être donné. Mais dans la continuité du système sacrificiel du Tabernacle, au temps du Nouveau Testament, Dieu a donné à l’humanité l’évangile de l’eau et de l’Esprit, la substance essentielle se Son alliance avec Abraham. Ainsi, nous devons réaliser que la foi d’Abraham et le système sacrificiel du Tabernacles sont intimement reliés et proches de l’évangile de l’eau et de l’Esprit que Jésus nous a donné au temps du Nouveau Testament.

Dans ce livre, donc, nous allons voir combien les détails du Tabernacle sont exactement inter-reliés avec la foi d’Abraham et l’évangile de l’eau et de l’Esprit, et à partir de notre découverte, nous devrions tous accepter dans nos cœurs la vérité du salut manifestée par le Tabernacle, et y croire.

Le Tabernacle

Le tabernacle était un endroit où Dieu demeurait. Aussi, c’était l’ombre de Jésus Christ le Seigneur Dieu qui vint dans la chair d’un homme. Le Tabernacle en lui même était une petite structure bâtie avec 48 planches de bois d’acacia, et la cour extérieure du Tabernacle avait 60 colonnes. Le parvis de la cour extérieure du Tabernacle était entouré de rideaux de toile blanche, supportés par ces 60 colonnes, avec une porte qui était tissée avec du fil bleu, pourpre et cramoisi, et du fin lin retors, mesurant 2,5 m de haut et 10 m de large. Cette porte était située à l’est de la cour.

En entrant par cette porte de la cour du Tabernacle, qui était tissée avec du fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors, et attachée du côté est, nous verrions premièrement l’autel des offrandes consumées. Passant l’autel des offrandes consumées, et avant d’entrer dans le Lieu Saint, nous verrions ensuite la cuve de bronze. Passée la cuve et entrant dans le Lieu Saint, il y avait le chandelier à gauche, et à droite la table des pains, avec l’autel de l’encens au centre. Passé l’autel de l’encens et derrière le voile cachant le Saint des Saints se trouvait trône de grâce couvrant l’Arche du Témoignage.

Le Tabernacle était l’ombre de Jésus Christ qui a pardonné les péchés des Israélites et quiconque croit en Lui. Notre Seigneur était le propriétaire du Tabernacle. Et Il était le Sauveur qui a épongé le péché de tout le monde en une seule foi, et en même temps, l’offrande sacrificielle pour toute l’humanité.

Bien que le peuple d’Israël pécha tous les jours, en imposant leurs mains sur la tête de l’animal sacrificiel sans tache dans la cour du Tabernacle selon le système sacrificiel, ils pouvaient transférer leurs péchés sur l’offrande. C’est ainsi que tous ceux qui croyaient au ministère des prêtres et à l’offrande sacrificielle donnée selon le système sacrificiel pouvaient recevoir la rémission du péché, effaçant leurs péchés et retournant blancs comme la neige. De la même façon, en croyant au baptême et sacrifice de Jésus, la vraie substance du Tabernacle, le peuple d’Israël et ceux de nous qui sommes Gentils avons été vêtus de la bénédiction de la rémission de tous nos péchés et de la vie avec le Seigneur pour toujours.

Non seulement les Israélites, mais tous les Gentils aussi peuvent être libérés de tous leurs péchés uniquement en croyant en Jésus, le Seigneur du Tabernacle. Le Tabernacle nous enseigne ce qu’est le don de la rémission du péché que Dieu a donné à chacun. Ainsi, le Tabernacle lui même était la substance de Jésus Christ.

Jésus est devenu le Sauveur des pécheurs. Chaque pécheur, qui qu’il soit, peut être sans péché en croyant au baptême de Jésus, Son sang sur la Croix, et la vérité qu’Il est Dieu Lui même. Nous pouvons être délivrés du jugement de Dieu par notre foi au fil bleu, pourpre et cramoisi – en d’autres termes, en croyant au baptême de Jésus, Son sang, et Sa divinité. Jésus est la porte du Royaume des Cieux.

Actes 4:12 dit: «Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés». Personne d’autre que Jésus ne peut sauver tout le monde de son péché. Il n’y a pas de Sauveur en dehors de Jésus. Jean 10:9 dit: «Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages». 1 Timothée 2:5 dit: «Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme» et Matthieu 3:15 dit: «Jésus lui répondit: Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste.» Tous ces versets témoignent de cette vérité.

Jésus vint sur cette terre dans la chair d’un homme, et en recevant Son baptême (fil bleu) et versant Son sang (fil cramoisi), Il a sauvé les pécheurs. Ainsi, Jésus est devenu la porte du salut pour tous les pécheurs. Tout comme la porte de la cour du Tabernacle était tissée de fil bleu, pourpre, et cramoisi, Jésus en venant sur cette terre, avant tout prit les péchés du monde sur Lui par Son baptême reçu par Jean Baptiste. Lui, donc, devint l’offrande sacrificielle, l’Agneau de Dieu (Jean 1:29).

Deuxièmement, après avoir ainsi pris les iniquités de tous les pécheurs par Son baptême, Il mourut à leur place et a donné une nouvelle vie à tous ceux qui croient. Troisièmement, ce Jésus était Dieu Lui même. Genèse 1:1 dit: «Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre» et Genèse 1:3 dit: «Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.» Jésus n’était personne d’autre que ce Dieu de logos, Celui qui créa tous l’univers et tout ce qu’il contient par Sa Parole.

Dieu dit à Moïse de faire la porte de la cour du Tabernacle avec un fil bleu, pourpre et cramoisi et du fin lin retors. Jésus, qui est Dieu Lui même, accomplit Son œuvre pour rendre les pécheurs justes en venant sur cette terre dans la chair d’un homme et en sauvant Son peuple de tous ses péchés au travers de Son baptême et Sa mort à la Croix. Ces trois ministères sont la façon dont Christ a sauvé les pécheurs, et sont l’évidence de cette vérité.

L’Apôtre Paul dit en Ephésiens 4:4-6: «Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.» Cette Parole se réfère au salut du péché fait de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors. Au travers de notre exploration du Tabernacle, nous devons réaliser sa vérité, et par là même être bénis d’être pardonnés de tous nos péchés. Puisse la sainteté de Dieu être avec vous!

SERMON 1

Le salut des pécheurs

révélé dans le Tabernacle

< Exode 27:9-21 >

«Tu feras le parvis du tabernacle. Du côté du midi, il y aura, pour former le parvis, des toiles de fin lin retors, sur une longueur de cent coudées pour ce premier côté, avec vingt colonnes posant sur vingt bases d’airain; les crochets des colonnes et leurs tringles seront d’argent. Du côté du nord, il y aura également des toiles sur une longueur de cent coudées, avec vingt colonnes et leurs vingt bases d’airain; les crochets des colonnes et leurs tringles seront d’argent. Du côté de l’occident, il y aura pour largeur du parvis cinquante coudées de toiles, avec dix colonnes et leurs dix bases. Du côté de l’orient, sur les cinquante coudées de largeur du parvis, il y aura quinze coudées de toiles pour une aile, avec trois colonnes et leurs trois bases, et quinze coudées de toiles pour la seconde aile, avec trois colonnes et leurs trois bases. Pour la porte du parvis il y aura un rideau de vingt coudées, bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors, en ouvrage de broderie, avec quatre colonnes et leurs quatre bases. Toutes les colonnes formant l’enceinte du parvis auront des tringles d’argent, des crochets d’argent, et des bases d’airain. La longueur du parvis sera de cent coudées, sa largeur de cinquante de chaque côté, et sa hauteur de cinq coudées; les toiles seront de fin lin retors, et les bases d’airain. Tu ordonneras aux enfants d’Israël de t’apporter pour le chandelier de l’huile pure d’olives concassées, afin d’entretenir les lampes continuellement. C’est dans la tente d’assignation, en dehors du voile qui est devant le témoignage, qu’Aaron et ses fils la prépareront, pour que les lampes brûlent du soir au matin en présence de l’Eternel. C’est une loi perpétuelle pour leurs descendants, et que devront observer les enfants d’Israël.»

Le parvis de la cour rectangulaire du Tabernacle mesurait 100 coudées de longueur. Dans la Bible, une coudée était définie comme la longueur s’étendant du coude jusqu’au bout des doigts, ce qui correspond à environ 45 cm dans la mesure d’aujourd’hui. Ainsi, le fait que la longueur du parvis de la cour du Tabernacle fut de 100 coudées signifie qu’il mesurait approximativement 45 m, et que la largeur fut de 50 coudées signifie qu’il mesurait approximativement 22,5 m de large. Telle était la taille de la Maison dans laquelle Dieu demeura parmi le peuple d’Israël au temps de l’Ancien Testament.

La cour extérieure du Tabernacle était entourée d’un parvis

Avez-vous eu la chance de voir un modèle du Tabernacle sur une image ou une peinture? Brièvement, le Tabernacle était divisé en une cour et le Tabernacle lui-même, la Maison de Dieu. Dans cette Maison de Dieu, le Tabernacle, il y avait une petite structure appelée le Sanctuaire. Le Sanctuaire était couvert de quatre différentes couvertures: une couverture de fin lin retors et de fil bleu, pourpre et cramoisi; une autre de poil de chèvre; une autre de peaux de béliers teinte en rouge; et une couverture de peaux de dauphins par-dessus.

Du côté est de la cour du Tabernacle se trouvait la porte, tissée de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors. En entrant par cette porte, nous aurions vu l’autel des offrandes consumées et la cuve. Passant la cuve, nous aurions vu le Tabernacle lui même. Le Tabernacle était divisé en un Lieu Saint et le Saint des Saints, où se trouvait l’Arche du Témoignage de Dieu. Le parvis de la cour du Tabernacle fut bâti avec 60 colonnes couvertes de fine toile blanche. Le Tabernacle lui-même, d’autre part, était bâti avec 48 planches et 9 colonnes. Nous avons besoin d’avoir au moins une idée générale des dispositifs externes du Tabernacle pour être capable de comprendre ce que Dieu nous dit au travers de son format.

Dieu demeura dans le Tabernacle bâti avec 48 planches. Dieu manifesta Sa présence au peuple d’Israël avec une colonne de nuée le jour et celle de feu la nuit au dessus du Tabernacle. Et dans le Sanctuaire, où Dieu Lui même demeurait, la gloire de Dieu remplissait le lieu. Dans le Lieu Saint, il y avait la table des pains, le chandelier, et l’autel de l’encens, et dans le Saint des Saints, il y avait l’Arche du Témoignage et le propitiatoire. C’étaient des endroits interdits au peuple commun d’Israël; seuls les sacrificateurs et le Souverain Sacrificateur pouvaient entrer en ces lieux selon le système du Tabernacle. Il est écrit: «Or, ces choses étant ainsi disposées, les sacrificateurs qui font le service entrent en tout temps dans la première partie du tabernacle; et dans la seconde le souverain sacrificateur seul entre une fois par an, non sans y porter du sang qu’il offre pour lui-même et pour les péchés du peuple.» (Hébreux 9:6-7). Ceci nous indique que dans l’âge d’aujourd’hui, seuls ceux qui ont la foi qui croit en l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent vivre leur vie avec Dieu en Le servant.

Quelle est la signification du pain placé sur la table de consécration? Cela représente la Parole de Dieu. Que signifie l’autel de l’encens alors? Il nous parle de prières. Dans le Saint des Saints, il y avait l’Arche du Témoignage, et le propitiatoire, fait d’or pur, placé au dessus de l’Arche. Les chérubins étendaient leurs ailes par dessus, couvrant le propitiatoire de leurs ailes, et se faisant face l’un à l’autre vers le propitiatoire. C’était le propitiatoire, le lieu où Dieu avait accordé sa grâce. A l’intérieur de l’Arche du Témoignage, on avait placé les deux tablettes de pierre sur lesquelles les Dix Commandements avaient été gravés, la verge fleurie d’Aaron, et une fiole pleine de manne. L’Arche était couverte d’un couvercle d’or (le propitiatoire), et au-dessus de lui, les chérubins regardaient vers le propitiatoire.

Où ceux qui ont reçu la rémission des péchés vivent-ils?

Le lieu où vivent ceux qui ont reçu la rémission des péchés est à l’intérieur du Sanctuaire. Le Sanctuaire était bâti avec 48 planches, donc chacune était couverte d’or. Pensez-y. Si vous regardiez à un mur doré, non seulement à une poignée mais de 48 planches dorées, quelle brillance éclatante cela aurait? Etant donné que l’intérieur du Sanctuaire et tous ses ustensiles étaient fait d’or pur de cette façon, ils brillaient avec éclat.

L’autel des offrandes consumées et la cuve de la cour extérieure du Tabernacle étaient faits tout de bronze, et le parvis de la cour était fait de colonnes couvertes d’argent et de toiles blanches. En contraste, tous les ustensiles à l’intérieur du Sanctuaire étaient faits d’or; le chandelier était doré, et la table des pains l’était également. Comme tous les objets dans le Sanctuaire et ses murs étaient ainsi faits d’or pur, l’intérieur du Sanctuaire brillait constamment avec éclat, dans un rayonnement doré.

Le fait que l’intérieur du Sanctuaire brille ainsi avec éclat dans un rayonnement doré nous montre que les saints qui sont sauvés vivent leur précieuse vie de foi à l’intérieur de l’Eglise de Dieu. Les saints qui vivent dans leur foi en l’évangile de l’eau et de l’Esprit sont comme l’or pur que l’on trouve dans le Sanctuaire. La vie que ces saints vivent dans le Sanctuaire est la vie bénie de ceux qui demeurent dans l’Eglise, se nourrissent de la Parole de Dieu, qui Le prient et Le louent, qui se tiennent devant le trône de Dieu et qui sont couverts de Sa grâce tous les jours, le tout au travers de l’Eglise. C’est la vie de foi dans le Sanctuaire. Vous devez saisir dans votre cœur que seuls les justes qui ont été sauvés au travers de l’évangile de l’eau et de l’Esprit peuvent vivre cette précieuse vie de foi dans le Sanctuaire.

Dieu sépara clairement l’intérieur de l’extérieur du Sanctuaire

Comme la plupart des maisons ont des barrières, la cour du Tabernacle avait aussi un parvis fait de 60 colonnes et entourée par des fines toiles blanches. A l’est de la cour, une porte faite de fil bleu, pourpre et cramoisi et de fin lin retors était placée à la vue de tous, mesurant l’équivalent de 9 m de large.

En étudiant le Tabernacle, nous devons réaliser clairement ce qu’est la foi brillante que Dieu attend de nous, quelle genre de foi est la foi du sauvé, et, au travers des matériaux utilisés pour le Tabernacle, comment notre Seigneur nous a sauvés. Pour apprendre ce qu’est la foi en or et brillante contenue dans le Sanctuaire, nous devons d’abord regarder attentivement à la cuve, l’autel des offrandes consumées, et au parvis qui étaient placés dans la cour extérieure du Tabernacle, et tous les matériaux mis en œuvre pour cela. Ce faisant, nous pouvons découvrir avec quel genre de foi nous pouvons entrer dans le Sanctuaire doré, brillant, et rayonnant.

Qu’y avait-il dans la cour extérieure du Tabernacle? Il y avait la cuve et l’autel des offrandes consumées. Et elle était entourée de 60 colonnes de bois, et sur ces colonnes étaient attachés des fines toiles blanches en guise de parvis de la cour. Les colonnes de ce parvis étaient faites de bois d’acacia, qui, en dépit de sa robustesse, était très léger. Les colonnes faites de ce bois mesuraient approximativement 2,25 m de haut, rendant impossible à la majorité des personnes de taille normale de jeter un coup d’œil à l’intérieur du Tabernacle depuis l’extérieur du parvis de la cour extérieure. Si l’on plaçait délibérément quelque chose pour monter dessus, il se peut que quelqu’un réussisse à voir dans la cour, mais sans une telle aide, c’était impossible de regarder à l’intérieur. Cela nous montre que par nos propres efforts humains, nous ne pouvons jamais entrer

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Le TABERNACLE

3.0
1 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs