Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

La Maison

La Maison

Lire l'aperçu

La Maison

évaluations:
4/5 (1 évaluation)
Longueur:
179 pages
2 heures
Éditeur:
Sortie:
24 févr. 2019
ISBN:
9780463113196
Format:
Livre

Description

La poignée d'os, parsemé de rubis coupés pour ressembler à des dents de dragon, accentué thème draconique de l'épée, mais ce fut la lame elle-même, une rivière croissant du point d'écoulement en acier à poignée et gravé avec un serpent ailé menant des runes sinueuses dans son sillage, que était plus bruyant déclaration de cette arme, bien que sa déclaration la plus forte à l'heure actuelle était la bouse de dragon nauséabond enduisant l'arme fière.

Éditeur:
Sortie:
24 févr. 2019
ISBN:
9780463113196
Format:
Livre

À propos de l'auteur


Lié à La Maison

Livres associé

Catégories liées

Aperçu du livre

La Maison - Edmund Peets

Un

La poignée d'os, parsemé de rubis coupés pour ressembler à des dents de dragon, accentué thème draconique de l'épée, mais ce fut la lame elle-même, une rivière croissant du point d'écoulement en acier à poignée et gravé avec un serpent ailé menant des runes sinueuses dans son sillage, que était plus bruyant déclaration de cette arme, bien que sa déclaration la plus forte à l'heure actuelle était la bouse de dragon nauséabond enduisant l'arme fière. Eleita califourchon deadlifted le Glaive, il attela sur ses épaules, en prenant soin de ne pas couper son dos ou ses poignets sur le bord.

Drôle qu'une épée magique devrait se trouver dans une fosse de rang utilisé comme toilette sèche d'un dragon, après le dragon dévora le héros et l'chié dehors. Nul doute que ce prince vaniteux caracolait pour sa quête, portant une armure si poli qu'il luisait, ignorante que sa destination était les entrailles d'un dragon, et dans les annales de l'histoire courtoise, il serait radiée comme un déchet chevaleresques. Aucune tombe ancestrale solennelle pour celui-ci, juste un journal monstrueux empilés sur le dessus de l'autre déféqué serait-être des héros, une merde-cairn des orgueilleux. Eleita traîna hors du trou de merde boueuse.

Les plumes de cou rose sur son cou. Quelle que soit l'observait ne faisait pas elle-même connue. Elle a décidé qu'elle trébuche sous le poids de l'arme comme si elle ne savait pas; peut-être qu'il laisserait elle seule, et même être reconnaissant qu'elle cueillit l'épine d'acier d'où il se trouvait ses soldats.

La bête était blanc chaud, non seulement avec la colère d'être piqués par l'homme présomptueux et sa lame incassable, mais la faim de la force du four, qui n'a pas été prévu par le chevalier cartilagineuse. Alors que sa colère et la faim ne furent jamais rassasiés, parfois la bête pouvait satisfaire sa curiosité, il a attendu et regardé. Ce morceau était pas une menace, mais une merveille quand même, comme les souris ou les roitelets qui grimpaient ou cueilli à ses écailles. Comment était-elle jusqu'à?

Eleita était un spectacle affreux, couvert de merde dragon clouté d'écailles, rabattre et des griffes, des fragments d'os, des pièces de monnaie en cuivre, bijoux en verre, et autres dragons de saleté ne convoitait. Bien que jusqu'à aujourd'hui, Eleita avait été chaste dans le corps, l'esprit et la langue, il semblait naturel, ayant été imprégnée dans la crasse de dragon, de laisser la pluie crasse de sa bouche aussi bien, et appeler ses amis, qui se blottit passé la ligne d'arbre, chaque obscénité et blasphématoire phrase elle savait, et quelques qu'elle a inventé. Un célèbre auteur sur votre monde a dit de laisser la graisse cri dame, mais ici, je remets à la bienséance, comme jurons de Eleita était épique, et aurait pu faire vos oreilles exploser.

« Gilliven le Téméraire, » dit-elle à elle-même. « Mieux qu'il a été appelé Gilliven faute ou Gilliven le Crétin. » Comme tout ce qu'elle a trouvé du chevalier fringant était son crâne sans mâchoire, elle ricana à son propre jeu de mots sombre. Alors que se moquant de la mort n'a pas été très pieuse, elle l'a réconfortée avec schadenfreude et atténué l'injustice du crétin mort presque certainement être canonisé pour son échec, alors qu'elle ne pourrait pas même être remercié pour ses efforts fumier miniers. Oui, le crâne cuit au feu et éclaboussé de merde dans la poche de sa robe serait probablement une sainte relique cette fois l'année prochaine, et une autre lourdaud hériterait puissante épée de Gilliven Drucona. Drucona le pas si puissant plutôt, qui était d'aucune aide à la Gilliven Excremental.

Quand elle a atteint la cime des arbres, elle a laissé tomber l'épée de poids sur la route des anciens, puis remorquer derrière elle, son point déraper sur fissurés qui étaient Flagstones biaisé et tendancieuses par saillir sous-bois.

« Aïe! Oooh! Aïe! » Comme chaque exclamation donné le frisson de l'épée, elle laissa tomber à Clang et le bruit sur les pierres. « Aggh! » L'épée semblait se tordre sur les pierres, qui ont fait l'une des anciennes pierres à crumble. « Je suis déjà gainées dans la bouse de dragon. Je suis impérissable, pas insensible ou incassable. Faites attention!"

Plus poussif que sursauter, Eleita dit: « Est ... »> bouffée < « ... vous ... »> bouffée < « ... me parler? »

« Voyez-vous des autres épées magiques? Avez-vous parlé à des décombres? Dois-je utiliser des petits mots avec vous aussi? Peut-être un à la fois? » Quand l'épée a parlé, son acier scintillait par la saleté en croûte. Bien. Baigner.

«C'était mon plan. Je ne comptais pas sur le suivi du fumier de dragon en ville. » Bien qu'il y avait beaucoup de gens déjantés qui aimeraient la nouveauté de parler ou chanter à leurs armes, la réticence de Eleita n'était pas charmés par ce bibelot grossier, et elle se trouvait en détournant les yeux de lui et souhaitant pouvoir l'enterrer sous un dallé de la route ancienne.

« Bon, bon sens. Si cette bête avait un peu, vous ne ou je serais dans cette situation humiliante « .

"Comment est-ce arrivé? Gilliven a parlé un bon jeu que si seulement la moitié se vantait, je lui attendais à tuer « .

« Gilliven avait une chose pour lui-il pouvait parler de whisky d'un raisin. Depuis que je savais que ce serait un miracle si ce bavard phony rapide a vécu, et le levage de charges lourdes était tout à fait à moi, j'engueuler Gilliven tout le chemin là-bas, et quand nous sommes arrivés à portée de voix, j'ai donné le dragon plein les oreilles aussi. »

« Tu as fait quoi? »

« Je lui ai donné un bon de flagellation langue. Je parle votre langue, nigaud. En outre, la langue des dragons, la langue des gobelins ... »

« Si vous voulez vraiment être utile, vous pouvez parler le fumier hors de nous. Vous ne devriez pas avoir vaincu le dragon en premier? »

« Oh, je l'ai verbalement vaincu. Pendant des siècles, j'ai étudié la langue boursouflures sous toutes ses formes. En fait, j'ai un traité préparé. Prendre la dictée:

« Guide de Précieuse Drucona à Obscene Serments et Dirty Words Pour Lasses et Lads

Ahem.

Deux

Mes lecteurs érudits et nobles ont sans doute appris les subtilités de l'étiquette maintenant, mais dans ce volume, nous énumèrent les significations et utilisations de toute malédiction dans toutes les langues, de sorte que tout jeune homme instruit et lass ... » »

« Je ne suis pas écrit! »

« Comme vous pouvez faire mieux. Écrivez votre propre livre, pourquoi ne pas vous? »

« Je ne suis pas d'écrire un livre, vous couteau à steak envahi par la végétation, et surtout pas que hack. Me prenez-vous pour le bloc de boucher? »

« Ce fut un peu d'esprit. Vous pouvez avoir un tour de main pour cela. Donc, si vous voulez être un savant auteur et Réputés, nettoyer la merde, apporter du papier et un stylo, et nous allons CRAQUENT. En écrivant mon livre, vous apprendrez les tours à droite et des tournures de phrases pour le vôtre « .

Tu es incroyable!

« Merci beaucoup! » Lumière blanche teintée de l'épée rose.

Depuis l'égocentrisme impénétrable Drucona tout tordu au circuit petit monde de l'épée, Eleita ne combattrait pas la chose. Car il était juste une chose, non? Certes, elle n'a pas été obligé de traiter une ensorceled, sans âme, objet éthique. Alors, elle résiderait, plus plat et tomber dans son orbite, et, juste pour être du bon côté, faire pénitence plus tard. « Les remerciements sont tout à vous, vous l'épée merveilleuse, pour s'être à ce dragon lâche, qui ne doute cache gémissant AFER vos mots durs. »

« Et vous seriez honoré d'écrire mon livre. »

Je pourrais.

"Merveilleux! Il est seulement la première de dix-sept tomes d'une valeur inestimable que je dois partager avec les littérateurs « .

« Il y a encore le dragon. Bien que vous écraser son esprit, il faut le tuer une fois pour toutes « .

« Ne serait-ce attendre quelques jours ou années? Quelle est la différence? Il est des centaines d'années, comme moi, et peut se permettre d'attendre « .

« Comme le dragon dévore les lecteurs potentiels, votre public diminue, et la puissance de la parole de la bouche souffre, jusqu'à ce que vos livres languissent uncirculated et votre première lecture publique recevront une projection très pauvre. » Sourit Eleita, heureux de découvrir qu'elle avait encore en elle pour filer un mensonge éhonté après tant d'années de sainteté.

« Vous avez un point, métaphoriquement parlant. Comme je suis une épée, j'ai littéralement un point. Je ne saisissais où les humains ont cet idiome « ​​.

Vous vaines, les épées ont une garde, pas les mains, et ne rien saisir, Eleita pensé, mais sourit benoîtement-incertain si Drucona pouvait lire des indices du visage, si oui ou non il a vu le monde autour de lui et a menti, « nous disgracieuse créatures aspirent à des formes élégantes comme des épées « .

"Est-ce que c'est ça? Cela a du sens, » il tramé.

« En ce qui concerne le dragon .... comment voulez-vous vaincre? »

« Plus facile faire que dit. Arrondissez votre catapultes et balistes « .

« Mon catapultes? Mon baliste? Je n'ai pas catapultes ou balistes! Je pris un vœu de pauvreté, et ne possède même pas une canne à pêche! Je n'ai des amis, juste devant. Ils étaient de bons amis jusqu'à aujourd'hui, quand ils sont devenus allergiques à la merde de dragon « .

« Pas de catapultes? Pas un baliste minables? Ensuite, il sera plus facile à dire qu'à faire. Même avec des amis « .

« Nous pourrions obtenir des flèches dans le village. Je pourrais probablement obtenir de meilleurs conseils là-bas aussi. Est-ce que toute une épée magique est un homme-oui enchanté? Tu ne peux pas le faire saigner? »

« Peut-être, si j'armé d'un manieur musculeux qui est aussi un bon auditeur. Connaissez-vous des héros qui sont larges de l'épaule et large d'esprit? Ou un assistant pour brasser une homculous de vos oreilles et les muscles de Gilliven? »

« Non, seulement quelques rustres qui sont larges dans le faisceau et fort de la bouche. Hé, Wencia! Mank! Merci beaucoup!"

Wencia et Mank hués et whooped comme ils ont vu leur ami sale et compatriote Pratiquant, ricanaient alors d'entendre comment elle a rampé ignoblement dans la tanière salie du dragon à la recherche de Drucona, qui a ensuite interrompu par son introduction vaniteux, qui a été à son tour coupé quand elle trempé dans la rivière. Seulement après avoir soigneusement déteint ses robes, bottes et bras-t-elle récupérer ensuite l'ordure du dragon la lame de l'eau courante et le lancer sans ménagement sur sa couverture de meute, où au début, il a continué son long monologue comme si elle avait pas connue a été submergé tout au long, mais boudé quand il a réalisé ce qu'elle avait fait. Elle a ignoré sa fierté blessée comme elle se déshabilla, puis encore et lavé plus soigneusement ses vêtements, et les mettent à sécher sur un rocher, avant de se tremper. Comme elle était chaude de l'effort de recherche et portant le poids de l'épée, ainsi que les principales victimes de sa personnalité dominatrice, et chauffée d'ailleurs de la moquerie de ses amis, elle savourait l'eau froide et détendu comme puent dragon était balayé par le courant de la rivière. Elle se sentait pas inconvenance à se dénudant devant ses collègues moines, car ils ont tous prêté serment à la Corogne Déesse, et habitués à ignorer les besoins du corps pour se concentrer sur le mental et spirituel. Elle a ensuite demandé à la déesse de pardonner son plaisir d'être propre, pour le plaisir était un plus grand péché que la ventilation des mots sales. Elle se sentait pas inconvenance à se dénudant devant ses collègues moines, car ils ont tous prêté serment à la Corogne Déesse, et habitués à ignorer les besoins du corps pour se concentrer sur le mental et spirituel. Elle a ensuite demandé à la déesse de pardonner son plaisir d'être propre, pour le plaisir était un plus grand péché que la ventilation des mots sales. Elle se sentait pas inconvenance à se dénudant devant ses collègues moines, car ils ont tous prêté serment à la Corogne Déesse, et habitués à ignorer les besoins du corps pour se concentrer sur le mental et spirituel. Elle a ensuite demandé à la déesse de pardonner son plaisir d'être propre, pour le plaisir était un plus grand péché que la ventilation des mots sales.

« Mank, porter cette e ... Drucona au village. Je l'ai fait ma part « .

Mank fronça les sourcils, mais hocha la tête. Une fois un homme bien bâti, l'austérité monacale et ascétisme lui firent maigre et longiligne, mais il a été laissé avec une partie de son ancienne force. Comme quelques-uns attendent musculeux affiche des hommes saints, ses exploits occasionnels de force étaient plus impressionnants. Il prit l'épée massive avec la facilité d'un qui, par une longue habitude et la familiarité fait une épée de seconde main nature. « Juste pour que vous ne pensez pas à moi ceignant la guerre contre ce monstre. »

« Je ne l'avais pas pensé, mais vous voir avec une épée me rappelle le jour où vous marchiez à travers la porte. Vous étiez affreux-couvert de gore « .

« Parlons pas de ce jour-là », a déclaré Mank.

Eleita l'ignora. Si elles feraient la lumière de son baptême dans la crasse, il pouvait supporter de revivre sa propre immersion dans les abats. « Quand vous se sont effondrés, il nous a fallu cinq pour vous transporter à l'écurie. Je voudrais dire que nous avons fait que le foin était propre, mais nous ne savions pas que vous-vous regardé comme un monstre. Et cette pensée semblait validée quand nous Récurais le sang, et on a trouvé aucune blessure à habiller « .

Certains hommes prennent ce récit comme complémentaires, comme preuve de leurs prouesses, mais Mank était pas cet homme, et elle a regretté son dépit, dès que les mots croisés ses lèvres. Elle voyait maintenant qu'il tenait la garde ténus, comme si elle lui faisait mal à reconnaître sa familiarité avec une arme. Bien que son passé martial n'a pas été depuis longtemps, ce guerrier peint sang est passé de sa vie comme si elle était une ombre qu'il avait mis au repos. Maintenant, il était plus pieux que tout autre qu'elle connaissait.

« Nous savons tous que vous avez changé, Mank », a déclaré Eleita. « Vous êtes un homme

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de La Maison

4.0
1 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs