Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Attaque Extraterrestre (Les Chroniques de l’Invasion, Tome I) : Un Thriller de Science-fiction
Attaque Extraterrestre (Les Chroniques de l’Invasion, Tome I) : Un Thriller de Science-fiction
Attaque Extraterrestre (Les Chroniques de l’Invasion, Tome I) : Un Thriller de Science-fiction
Livre électronique275 pages4 heures

Attaque Extraterrestre (Les Chroniques de l’Invasion, Tome I) : Un Thriller de Science-fiction

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

À propos de ce livre électronique

Morgan Rice, l’auteur mondial n°1 de best-sellers d’heroic fantasy, nous offre une première série de science-fiction longuement attendue. Le jour où le SETI finira par recevoir un signal d’une civilisation extra-terrestre, que se passera-t-il ?

“C’est une très bonne intrigue, la sorte de livre qu’on a du mal à refermer avant de s’endormir. A la fin de ce tome, il y a un suspense si spectaculaire que vous aurez immédiatement envie d’acheter le suivant rien que pour voir ce qui s’y passe.”
–Le Dallas Examiner (pour Aimée)

“Voici une autre série brillante qui nous immerge dans un récit fantastique comprenant honneur, courage, magie et foi en sa propre destinée … Recommandé pour la bibliothèque permanente de tous les lecteurs qui aiment les histoires de fantasy bien écrites.”
–Books and Movie Reviews, Roberto Mattos (pour Le Réveil des Dragons)

“Un livre rapide et facile à lire … vous ne pourrez pas vous empêcher de lire la suite et vous n’aurez pas envie de le refermer.”
–FantasyOnline.net (pour La Quête des Héros)

Un garçon de 13 ans, qui est en train de mourir d’une maladie rare du cerveau, est le seul humain capable d’entendre et de décoder les signaux qui viennent de l’espace. SETI confirme qu’il s’agit d’un signal authentique.

Quel est ce message ? Comment le monde va-t-il réagir ?

Et surtout : est-ce que les extra-terrestres arrivent ?

“Plein d’action … l’écriture de Morgan Rice est irréprochable et le prologue intrigant.”
–Publishers Weekly (pour La Quête des Héros)

“Une heroic fantasy de qualité supérieure … Ce livre charmera forcément tous les lecteurs qui aiment les récits de fantaisie épique animés par de jeunes adultes étonnants et crédibles.”
–Midwest Book Review (pour Le Réveil des Dragons)

“Une fantasy pleine d'action qui saura plaire aux amateurs des romans précédents de Morgan Rice et aux fans de livres tels que le cycle L'Héritage par Christopher Paolini .... Les fans de fiction pour jeunes adultes dévoreront ce dernier ouvrage de Rice et en demanderont plus.”
–The Wanderer, A Literary Journal (pour Le Réveil des Dragons)

Le tome 2 de la série, Arrivée, est aussi disponible en précommande !

Vous pouvez aussi acquérir les nombreuses séries d’heroic fantasy de Morgan Rice, dont La Quête des Héros (le tome 1 de L’Anneau du Sorcier), qui est disponible en téléchargement gratuit avec plus de 1300 évaluations à cinq étoiles !
LangueFrançais
ÉditeurMorgan Rice
Date de sortie1 mai 2019
ISBN9781640294486
Attaque Extraterrestre (Les Chroniques de l’Invasion, Tome I) : Un Thriller de Science-fiction
Lire l'aperçu
Auteur

Morgan Rice

Morgan Rice is the #1 bestselling and USA Today bestselling author of the epic fantasy series THE SORCERER'S RING, comprising 17 books; of the #1 bestselling series THE VAMPIRE JOURNALS, comprising 11 books (and counting); of the #1 bestselling series THE SURVIVAL TRILOGY, a post-apocalyptic thriller comprising two books (and counting); and of the new epic fantasy series KINGS AND SORCERERS, comprising 3 books (and counting). Morgan's books are available in audio and print editions, and translations are available in over 25 languages.Book #3 in Morgan's new epic fantasy series, THE WEIGHT OF HONOR (KINGS AND SORCERERS--BOOK 3) is now published!TURNED (Book #1 in the Vampire Journals), ARENA ONE (Book #1 of the Survival Trilogy), and A QUEST OF HEROES (Book #1 in the Sorcerer's Ring) are each available as a free download on Amazon.Morgan loves to hear from you, so please feel free to visit www.morganricebooks.com to join the email list, receive a free book, receive free giveaways, download the free app, get the latest exclusive news, connect on Facebook and Twitter, and stay in touch! As always, if any of you are suffering from any hardship, email me at morgan@morganricebooks.com and I will be happy to send you a free book!

Lié à Attaque Extraterrestre (Les Chroniques de l’Invasion, Tome I)

Livres électroniques liés

Articles associés

Catégories liées

Avis sur Attaque Extraterrestre (Les Chroniques de l’Invasion, Tome I)

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Attaque Extraterrestre (Les Chroniques de l’Invasion, Tome I) - Morgan Rice

    ATTAQUE  EXTRATERRESTRE

    (LES CHRONIQUES DE L’INVASION, TOME 1)

    MORGAN RICE

    Morgan Rice

    Morgan Rice est l'auteur de best-sellers n 1 de États-Unis Today et l’auteur de la série d’épopées fantastiques L’ANNEAU DU SORCIER, comprenant dix-sept tomes; de la série à succès n 1 SOUVENIRS D'UNE VAMPIRE, comprenant douze tomes; de la série à succès n 1 LA TRILOGIE DES RESCAPÉS, thriller post-apocalyptique comprenant trois tomes; de la série de fantaisie épique ROIS ET SORCIERS, comprenant six tomes; de la série d’épopées fantastiques DE COURONNES ET DE GLOIRE, comprenant huit tomes; de la nouvelle série de fantaisie épique UN TRÔNE POUR DES SŒURS, comprenant cinq tomes pour l'instant ; et de la nouvelle série de science-fiction LES CHRONIQUES DE L’INVASION. Les livres de Morgan sont disponibles en format audio et papier et ont été traduits dans plus de 25 langues.

    Morgan adore recevoir de vos nouvelles, donc, n'hésitez pas à visiter www.morganricebooks.com pour vous inscrire sur la liste de distribution, recevoir un livre gratuit, recevoir des cadeaux gratuits, télécharger l'appli gratuite, lire les dernières nouvelles exclusives, vous connecter à Facebook et à Twitter, et rester en contact !

    Sélection de Critiques pour Morgan Rice

    « Si vous pensiez qu'il n'y avait plus aucune raison de vivre après la fin de la série de L'ANNEAU DU SORCIER, vous aviez tort. Dans LE RÉVEIL DES DRAGONS, Morgan Rice a imaginé ce qui promet d'être une autre série brillante et nous plonge dans une histoire de fantasy avec trolls et dragons, bravoure, honneur, courage, magie et foi en sa propre destinée. Morgan Rice a de nouveau réussi à produire un solide ensemble de personnages qui nous font les acclamer à chaque page .... Recommandé pour la bibliothèque permanente de tous les lecteurs qui aiment les histoires de fantasy bien écrites ».

    --Books and Movie Reviews, Roberto Mattos

    « Une fantasy pleine d'action qui saura plaire aux amateurs des romans précédents de Morgan Rice et aux fans de livres tels que le cycle L'Héritage par Christopher Paolini .... Les fans de fiction pour jeunes adultes dévoreront ce dernier ouvrage de Rice et en demanderont plus. »

    The Wanderer, A Literary Journal (pour Le Réveil des Dragons)

    « Une histoire du genre fantastique entraînante qui mêle des éléments de mystère et de complot à son intrigue. La Quête des Héros raconte la naissance du courage et la réalisation d’une raison d'être qui mène à la croissance, la maturité et l'excellence.... Pour ceux qui recherchent des aventures fantastiques substantielles, les protagonistes, les dispositifs et l'action constituent un ensemble vigoureux de rencontres qui se concentrent bien sur l'évolution de Thor d'un enfant rêveur à un jeune adulte confronté à d'insurmontables défis de survie .... Ce n'est que le début de ce qui promet d'être une série pour jeune adulte épique. »

    Midwest Book Review (D. Donovan, critique de livres électroniques)

    « L'ANNEAU DU SORCIER a tous les ingrédients pour un succès instantané : intrigues, contre-intrigues, mystères, vaillants chevaliers et des relations en plein épanouissement pleines de cœurs brisés, de tromperie et de trahison. Il retiendra votre attention pendant des heures et saura satisfaire tous les âges. Recommandé pour la bibliothèque permanente de tous les lecteurs de fantasy. »

    --Books and Movie Reviews, Roberto Mattos

    « Dans ce premier livre bourré d'action de la série de fantasy épique L'Anneau du Sorcier (qui contient actuellement 17 tomes), Rice présente aux lecteurs Thorgrin « Thor » McLéod, 14 ans, dont le rêve est de rejoindre la Légion d'argent, des chevaliers d'élite qui servent le roi .... L'écriture de Rice est solide et le préambule intrigant. »

    --Publishers Weekly

    Livres par Morgan Rice

    LES CHRONIQUES DE L’INVASION

    ATTAQUE EXTRATERRESTRE (Tome n 1)

    ARRIVÉE (Tome n 2)

    LA VOIE DE L'ACIER

    SEULS LES BRAVES (Tome n 1)

    UN TRÔNE POUR DES SŒURS

    UN TRÔNE POUR DES SŒURS (Tome n 1)

    UNE COUR DE VOLEURS (Tome n 2)

    UNE CHANSON POUR DES ORPHELINES (Tome n 3)

    UN CHANT FUNÈBRE POUR DES PRINCES (Tome n 4)

    UN JOYAU POUR LA COUR (Tome n 5)

    UN BAISER POUR DES REINES (TOME N 6)

    DE COURONNES ET DE GLOIRE

    ESCLAVE, GUERRIÈRE, REINE (Tome n 1)

    CANAILLE, PRISONNIÈRE, PRINCESSE (Tome n 2)

    CHEVALIER, HÉRITIER, PRINCE (Tome n 3)

    REBELLE, PION, ROI (Tome n 4)

    SOLDAT, FRÈRE, SORCIER (Tome n 5)

    HÉROÏNE, TRAÎTRESSE, FILLE (Tome n 6)

    SOUVERAIN, RIVALE, EXILÉE (Tome n 7)

    VAINQUEUR, VAINCU, FILS (Tome n 8)

    ROIS ET SORCIERS

    LE RÉVEIL DES DRAGONS (Tome n 1)

    LE RÉVEIL DU VAILLANT (Tome n 2)

    LE POIDS DE L'HONNEUR (Tome n 3)

    UNE FORGE DE BRAVOURE (Tome n 4)

    UN ROYAUME D'OMBRES (Tome n 5)

    LA NUIT DES BRAVES (Tome n 6)

    L'ANNEAU DU SORCIER

    LA QUÊTE DES HÉROS (Tome n 1)

    LA MARCHE DES ROIS (Tome n 2)

    LE DESTIN DES DRAGONS (Tome n 3)

    UN CRI D'HONNEUR (Tome n 4)

    UNE PROMESSE DE GLOIRE (Tome n 5)

    UNE VALEUREUSE CHARGE (Tome n 6)

    UN RITE D'ÉPÉES (Tome n 7)

    UNE CONCESSION D'ARMES (Tome n 8)

    UN CIEL DE CHARMES (Tome n 9)

    UNE MER DE BOUCLIERS (Tome n 10)

    LE RÈGNE DE L'ACIER (Tome n 11)

    UNE TERRE DE FEU (Tome n 12)

    LE RÈGNE DES REINES (Tome n 13)

    LE SERMENT DES FRÈRES (Tome n 14)

    UN RÊVE DE MORTELS (Tome n 15)

    UNE JOUTE DE CHEVALIERS (Tome n 16)

    LE DON DE LA BATAILLE (Tome n 17)

    TRILOGIE DES RESCAPÉS

    ARÈNE UN : ESCLAVAGISTES (Tome n 1)

    ARÈNE DEUX (Tome n 2)

    ARÈNE TROIS (Tome n 3)

    LES VAMPIRES DÉCHUS

    AVANT L'AUBE (Tome n 1)

    SOUVENIRS D'UNE VAMPIRE

    TRANSFORMÉE (Tome n 1)

    AIMÉE (Tome n 2)

    TRAHIE (Tome n 3)

    PRÉDESTINÉE (Tome n 4)

    DÉSIRÉE (Tome n 5)

    FIANCÉE (Tome n 6)

    VOUÉE (Tome n 7)

    TROUVÉE (Tome n 8)

    RENÉE (Tome n 9)

    ARDEMMENT DÉSIRÉE (Tome n 10)

    SOUMISE AU DESTIN (Tome n 11)

    OBSESSION (Tome n 12)

    Saviez-vous que j’avais écrit plusieurs séries ? Si vous n’avez pas lu toutes mes séries, cliquez sur l’image ci-dessous pour télécharger le premier tome d’une série !

    Copyright © 2018 par Morgan Rice

    Tous droits réservés. Sauf dérogations autorisées par la Loi états-unienne sur le droit d'auteur de 1976, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, distribuée ou transmise sous quelque forme que ce soit ou par quelque moyen que ce soit, ou stockée dans une base de données ou système de récupération, sans l'autorisation préalable de l'auteur.

    Ce livre électronique est réservé sous licence à votre seule jouissance personnelle. Ce livre électronique ne saurait être revendu ou offert à d'autres gens. Si vous voulez partager ce livre avec une autre personne, veuillez en acheter un exemplaire supplémentaire par destinataire. Si vous lisez ce livre sans l'avoir acheté, ou s'il n'a pas été acheté pour votre seule utilisation personnelle, alors, veuillez le renvoyer et acheter votre exemplaire personnel. Merci de respecter le difficile travail de cet auteur.

    Il s'agit d'une œuvre de fiction. Les noms, les personnages, les entreprises, les organisations, les lieux, les événements et les incidents sont le fruit de l'imagination de l'auteur ou sont utilisés dans un but fictionnel. Toute ressemblance avec des personnes réelles, vivantes ou mortes, n'est que pure coïncidence.

    SOMMAIRE

    CHAPITRE PREMIER

    CHAPITRE DEUX

    CHAPITRE TROIS

    CHAPITRE QUATRE

    CHAPITRE CINQ

    CHAPITRE SIX

    CHAPITRE SEPT

    CHAPITRE HUIT

    CHAPITRE NEUF

    CHAPITRE DIX

    CHAPITRE ONZE

    CHAPITRE DOUZE

    CHAPITRE TREIZE

    CHAPITRE QUATORZE

    CHAPITRE QUINZE

    CHAPITRE SEIZE

    CHAPITRE DIX-SEPT

    CHAPITRE DIX-HUIT

    CHAPITRE DIX-NEUF

    CHAPITRE VINGT

    CHAPITRE VINGT-ET-UN

    CHAPITRE VINGT-DEUX

    CHAPITRE VINGT-TROIS

    CHAPITRE VINGT-QUATRE

    CHAPITRE VINGT-CINQ

    CHAPITRE VINGT-SIX

    CHAPITRE VINGT-SEPT

    CHAPITRE PREMIER

    Kevin était quasiment sûr qu’il ne fallait pas dire à un adolescent de treize ans qu’il était en train de mourir. Pour être honnête, il n’y a probablement pas de bon moment pour se l’entendre dire mais, quand on a treize ans, ce n’est vraiment pas le moment.

    Kevin, dit le Dr Markham en se penchant en avant dans sa chaise, "comprends-tu ce que je te dis ? As-tu des questions ? Et vous, Mme McKenzie ?"

    Kevin se tourna vers sa mère en espérant qu’elle saurait mieux que lui que répondre au docteur, en espérant qu’il avait mal entendu depuis le début et qu’elle expliquerait tout. Elle était petite et mince. Elle avait l’air coriace d’une femme qui avait travaillé dur pour élever son fils toute seule à Walnut Creek, en Californie. Kevin était déjà plus grand qu’elle et une fois, juste une fois, elle avait dit qu’il ressemblait énormément à son père.

    Pour l’instant, on aurait dit qu’elle essayait de retenir ses larmes.

    Êtes-vous sûr que ce n’est pas une erreur ? demanda-t-elle. Nous ne sommes venus voir le docteur qu’à cause des choses que Kevin voyait.

    Les choses qu’il voyait. C’était un bel euphémisme, comme si rien qu’en parler risquait d’aggraver le problème ou de le prolonger. La première fois où Kevin en avait parlé à sa mère, elle l’avait regardé fixement puis lui avait dit qu’il ne fallait pas en tenir compte. Finalement, il s’était évanoui puis, quand il s’était réveillé, il avait constaté qu’il avait un rendez-vous chez le médecin de famille.

    En quittant le cabinet du docteur, ils étaient vite allés à l’hôpital pour y passer des tests, puis ils s’étaient retrouvés dans le cabinet du Dr Markham, dont les murs blancs étaient couverts de souvenirs qui donnaient l’impression que le docteur s’était rendu dans tous les pays du monde. Quand Kevin y était entré pour la première fois, il avait eu l’impression que cette décoration était une tentative de donner l’air accueillant à un espace froidement clinique. Maintenant, il pensait que le Dr Markham aimait peut-être ces souvenirs parce qu’ils lui rappelaient que, dans la vie, il y avait des fois où l’on n’était pas forcé de dire aux gens qu’ils étaient en train de mourir.

    Avec ce genre de maladie, les hallucinations peuvent jouer un rôle, dit le Dr Markham d’un ton prudent.

    Kevin trouvait que le terme hallucinations n’était pas apte à décrire ce qu’il vivait. Il donnait l’impression que ses visions étaient des choses irréelles et fantomatiques alors qu’elles semblaient remplir le monde quand elles se produisaient. C’étaient des images de paysages qu’il n’avait jamais vus, des horizons indistincts.

    Et, bien sûr, les chiffres.

    23h 06m 29.283s, −05  02′ 28.59, dit-il. Cela doit avoir un sens, c’est forcé.

    Le Dr Markham secoua la tête. Je suis sûr que ça doit te donner cette impression, Kevin. Je suis sûr que tu désires que tout cela ait un sens mais, pour l’instant, j’ai besoin que tu comprennes ce qui t’arrive.

    Cela avait été une des raisons pour lesquelles Kevin en avait parlé à sa mère. Il lui avait fallu des semaines pour la convaincre qu’il ne plaisantait pas, que ce n’était pas un jeu quelconque. D’abord, elle avait été sûre qu’il ne le disait pas sérieusement. Quand il avait commencé à avoir ses maux de tête, elle avait pris la chose plus au sérieux et lui avait permis de ne pas aller à l’école le jour où la douleur avait été pire que jamais. La première fois où il s’était évanoui, elle l’avait emmené chez le docteur en toute urgence.

    Qu’est-ce qui m’arrive ? demanda Kevin. Le plus étrange, c’était qu’il se sentait extrêmement calme, quoique … non, pas calme. C’était plutôt une sorte d’apathie. Oui, apathique était probablement le bon mot. Sa mère avait l’air d’être sur le point de s’effondrer mais, pour Kevin, tout cela paraissait distant et il n’en avait pas encore ressenti toute la force.

    La maladie que tu as appartient à un groupe de maladies cérébrales dégénératives connues sous le nom de leucodystrophies, dit le Dr Markham. Tiens, je vais te l’écrire si tu veux.

    Mais je n’en ai jamais entendu parler , dit la mère de Kevin d’un ton qui indiquait que, pour elle, ce dont elle n’avait jamais entendu parler ne pouvait pas être réel. Kevin voyait les larmes qu’elle essayait de retenir. Comment mon fils peut-il avoir une maladie dont je n’ai jamais entendu parler ?

    Pour Kevin, le plus dur était probablement de voir sa mère dans un tel état. Elle avait toujours été si forte. Il n’avait jamais eu de problème qu’elle n’ait su résoudre. Il soupçonna que ce devait être ce qu’elle était en train de se dire, elle aussi.

    C’est une maladie très rare, Mme McKenzie, dit le Dr Markham, ou plutôt une série de maladies qui se présentent toutes d’une façon différente. Il en existe diverses formes. Chacune est provoquée par une anormalité génétique qui affecte la substance blanche, celle que nous appelons la gaine de myéline du cerveau. En général, à un moment donné, il n’y a que quelques centaines de personnes qui souffrent de ces maladies.

    Si vous savez ce qui provoque ces maladies, ne pouvez-vous pas y faire quelque chose ? demanda la mère de Kevin. N’y a-t-il pas une thérapie génique ou quelque chose d’autre ?

    Kevin avait vu sa mère chercher des informations sur Internet. Maintenant, il pensait savoir ce qu’elle avait recherché. Elle n’avait rien dit mais peut-être avait-elle espéré s’être trompée, avoir oublié quelque chose.

    Il existe des thérapies pour certaines formes de leucodystrophie, dit le Dr Markham. Il secoua la tête. Nous espérons que, dans l’avenir, elles pourront aider les patients à guérir mais, pour la forme de la maladie de Kevin, il n’y a pas de traitement reconnu. Malheureusement, plus la maladie est rare, moins on mène de recherches sur elle parce qu’il y a moins de financements pour ces recherches-là.

    Il y a forcément quelque chose, dit sa mère. Un médicament en cours d’expérimentation, une étude …

    Kevin mit une main sur celle de sa mère. Il trouvait étrange que leurs mains aient déjà presque la même taille.

    Ça va, maman, dit-il en essayant de donner l’impression de maîtriser la situation.

    Non, ça ne va pas. Sa mère était sous le choc et on aurait dit qu’elle allait s’effondrer. S’il n’y a pas de remède, qu’allons-nous faire ?

    Nous allons utiliser les traitements qui existent pour donner à Kevin la meilleure qualité de vie que nous pouvons, dit le Dr Markham, pendant le temps qu’il lui reste. Je suis désolé. J’aurais voulu avoir de meilleures nouvelles à vous annoncer.

    Kevin regarda sa mère se forcer à être courageuse, se remettre peu à peu. Il voyait qu’elle le faisait pour lui et le fait qu’elle y soit obligée lui donnait presque un sentiment de culpabilité.

    Qu’est-ce que ça veut dire ? demanda-t-elle. Que proposez-vous exactement de faire pour Kevin ?

    Je vais lui prescrire des cachets pour aider à gérer la douleur, dit le Dr Markham, et pour réduire les risques de crise d’épilepsie. Kevin, je sais que les hallucinations peuvent être inquiétantes et c’est pour cela que j’aimerais que tu parles avec quelqu’un des façons dont on peut gérer ces hallucinations et de la façon dont tu y réagis.

    Vous voulez que Kevin voie un psychologue ? demanda sa mère.

    Linda Yalestrom a l’expertise nécessaire pour aider les gens, surtout les jeunes gens, à gérer les symptômes que les maladies rares comme celle-ci peuvent causer, dit le Dr Markham. Compte tenu des choses que Kevin a vues, je vous recommande fortement de lui amener Kevin.

    Ce ne sont pas de simples hallucinations, insista Kevin. Il était sûr que c’était plus que ça.

    Je suis sûr que ça doit te donner cette impression, dit le Dr Markham. Le Dr Yalestrom devrait pouvoir t’aider.

    Si … vous pensez que c’est ce qu’il y a de mieux, dit la mère de Kevin. Kevin voyait qu’elle voulait surtout sortir d’ici. Cependant, il restait une chose qu’il fallait qu’il sache, une question évidente qu’il fallait probablement qu’il pose même s’il ne voulait pas vraiment entendre la réponse.

    Combien de temps ? demanda-t-il. Je veux dire, il me reste combien de temps avant de … mourir ?

    C’était un mot qu’il avait encore de la peine à prendre au sérieux. Kevin espérait que tout cela serait finalement une erreur, même à ce stade, mais il savait que cela ne pouvait pas en être une.

    C’est impossible à dire avec certitude, dit le Dr Markham. La vitesse de progression des leucodystrophies peut varier et, de plus, chaque cas est différent.

    Combien de temps ? répéta Kevin.

    Peut-être six mois. Le Dr Markham écarta les mains. Je suis désolé, Kevin. Je ne peux pas le dire plus précisément que ça.

    ***

    Kevin et sa mère rentrèrent à la maison. Sa mère conduisit avec la sorte de concentration totale que l’on adopte par peur de s’effondrer. Pendant la plus grande partie de leur trajet vers la banlieue, ils restèrent muets. Kevin ne savait pas quoi dire.

    Sa mère parla la première. Nous trouverons quelque chose, dit-elle. Nous trouverons un autre docteur, nous rechercherons une deuxième opinion. Nous essaierons tous les traitements qu’il trouvera.

    C’est trop cher, dit Kevin. Sa mère travaillait dur dans une agence de marketing mais leur maison était petite et Kevin savait qu’il n’y avait pas beaucoup d’argent pour les dépenses supplémentaires. Il essayait de ne pas trop demander parce que, quand sa mère ne pouvait pas lui offrir quelque chose, elle était triste. Il détestait voir sa mère comme ça et cela ne faisait que rendre sa situation encore plus difficile.

    Tu t’imagines que ça compte pour moi ? demanda sa mère. A présent, Kevin voyait les larmes lui couler des yeux. Tu es mon fils, tu es en train de mourir et … je ne peux pas … je ne peux pas te sauver.

    Tu n’es pas obligée de me sauver, dit Kevin, même si, en ce moment-là, il aurait voulu que quelqu’un le fasse. Il aurait voulu que quelqu’un vienne mettre fin à toute cette histoire.

    Il commençait à comprendre ce que cela pourrait signifier. Ce que cela signifierait dans moins d’une année scolaire. Il serait mort. Il disparaîtrait. Tout ce qu’il avait espéré prendrait brusquement fin, tout ce qu’il avait rêvé de voir arriver dans l’avenir disparaîtrait parce qu’il n’y aurait plus d’avenir.

    Kevin ne savait pas vraiment ce qu’il en pensait. Il était triste, oui, parce que c’était la sorte de nouvelle qui était supposée attrister les gens et parce qu’il ne voulait pas mourir. Il était en colère parce que, dans cette situation, ce qu’il voulait ne semblait pas compter. Il était perplexe parce qu’il ne comprenait pas pourquoi il fallait que cette catastrophe s’abatte sur lui alors qu’il y avait des milliards d’autres personnes dans le monde.

    Cela dit, par rapport à sa mère, il était calme. Elle tremblait en conduisant et Kevin craignait tellement qu’ils aient un accident qu’il poussa un soupir de soulagement quand ils s’arrêtèrent dans la rue où se trouvait leur maison. C’était une des maisons les plus petites du quartier. Elle était vieille et rapiécée de partout.

    Tout ira bien, dit sa mère. Elle n’avait pas l’air d’y croire. Quand ils entrèrent dans la maison, elle prit Kevin par le bras mais cela donnait plus l’impression que c’était Kevin qui la soutenait.

    Tout ira bien, répondit Kevin parce qu’il soupçonnait que sa mère avait besoin d’entendre ces mots encore plus que lui. S’ils avaient été véridiques, cela aurait été mieux.

    Ils entrèrent et il lui sembla que faire quoi que ce soit après leur visite était presque mal, comme si faire des choses normales était une sorte de trahison après la nouvelle que le Dr Markham leur avait communiquée. Kevin mit une pizza surgelée dans le four. En même temps, il entendit sa mère sangloter sur le sofa. Il faillit aller la réconforter mais deux choses l’en empêchèrent. La première fut que sa mère ne voudrait probablement pas qu’il la réconforte. Elle avait toujours été la plus forte, celle qui s’était occupée de lui, même après que son père était parti alors qu’il n’était qu’un bébé.

    La deuxième chose fut la vision.

    Il vit un paysage sous un ciel qui avait plus l’air violet que bleu. Les arbres qui poussaient dessous avaient des formes étranges, avec des feuilles qui rappelaient

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1