Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Paris - XXe siècle
Paris - XXe siècle
Paris - XXe siècle
Livre électronique169 pages56 minutes

Paris - XXe siècle

Évaluation : 5 sur 5 étoiles

5/5

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

Capitale mythique entre toutes, Paris bénéficie d’une aura toute particulière. Certains la considèrent même comme la plus belle ville du monde, grâce à ces monuments qui ont fait sa renommée : la tour Eiffel, l’arc de triomphe ou encore le Sacré-Cœur.
Après avoir retracé l’évolution historique de Paris, l’auteur nous convie à une balade dans les rues et quartiers de la capitale. S’arrêtant ça et là pour nous fournir des détails historiques sur les différents édifices, connus et moins connus, elle prend aussi le pouls de la vie pari-sienne et rend compte de ses menus délices : boire un thé à la menthe dans le patio de la mosquée ou tout simplement flâner dans les allées du jardin du Luxembourg.
Fait d’allers-retours entre passé et présent, ce livre n’oublie pas de décrire la ville telle qu’elle est aujourd’hui, toujours en mouvement, sans cesse renouvelée.
LangueFrançais
Date de sortie17 avr. 2019
ISBN9781644618318
Paris - XXe siècle
Lire l'aperçu

Catégories liées

Avis sur Paris - XXe siècle

Évaluation : 5 sur 5 étoiles
5/5

1 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Paris - XXe siècle - Véronique Laflèche

    :

    INTRODUCTION

    Paris possède une aura particulière et attire chaque jour des visiteurs du monde entier. Personne ne peut résister à cette ville, certes mythique, mais ô combien séductrice ! Elle exerce sur l’ étranger un attrait tel qu’il reviendra inéluctablement.

    Le centre de la capitale témoigne d’un passé historique très riche et parfaitement intégré dans une ville active en évolution constante. Chaque quartier a sa propre spécificité et chacun peut trouver dans la ville son endroit de prédilection.

    Ville-lumière, ville romantique entre toutes, Paris participe au trouble des amoureux qui s’y abandonnent...

    UN PEU D’HISTOIRE…

    Des fouilles récentes dans la zone de Bercy ont mis au jour des pirogues du Ve millénaire avant J.-C. Des Celtes, les Parisii, se sont installés au Ve siècle avant J.-C. au centre du Bassin parisien, dans une plaine fertile, irriguée par la Seine et de nombreuses rivières. Ils se sont établis dans une île au milieu du bras sud de la Seine dénommée île de la Cité. Le lieu choisi était protégé par plusieurs collines, inefficaces face aux hordes de barbares en furie qui déferleront plus tard.

    En 52 avant J.-C., les Romains chassent les Parisii et s’établissent dans l’ île. Cette période gallo-romaine dura près de trois siècles. Ce fut un temps de paix, la pax romana, qui permit à la ville de connaître une ère de prospérité. Dans l’ île de la Cité se trouvait l’ administration romaine et sur la rive gauche le forum, un amphithéâtre, un théâtre et des thermes. L’ actuelle rue Saint-Jacques est une ancienne voie gallo-romaine reliant le nord au sud.

    1. Inauguration de l’ Exposition universelle, le 14 avril 1900.

    La ville subit ensuite des invasions barbares germaniques et se protège d’un rempart autour de la Cité. Au début du IVe siècle, Lutèce, dont les premiers habitants étaient les Parisii, devient civitas Parisiorum puis Paris.

    En 451, les Huns se dirigent sur Paris sous la conduite d’Attila mais Geneviève, grâce à sa force de persuasion, les détourne de la ville. En 508, le roi mérovingien Clovis fait de Paris sa capitale. A la fin du VIe siècle, la ville compte environ 15 000 habitants. De nombreuses églises, dont la cathédrale Saint-Etienne (future cathédrale Notre-Dame) dans l’ île de la Cité et la basilique Saint-Denis, et abbayes se construisent et témoignent d’une grande ferveur religieuse et d’une importante activité économique, preuve en est la frappe de monnaies.

    Au VIIIe siècle, les rois carolingiens délaissent Paris au profit d’Aix-la-Chapelle. Au IXe siècle, les Normands, ou Vikings, menacent à plusieurs reprises la ville et détruisent la plupart des églises. En 987, Hugues Capet est sacré roi de France et ouvre la dynastie des Capétiens.

    Du XIe au XIIIe siècle, Paris connaît une expansion considérable, un véritable âge d’or. Après la Cité et la rive gauche, c’est au tour de la rive droite de se développer en devenant un quartier d’affaires et d’argent, ce qu’il est toujours actuellement. On remarque la présence de Lombards et de Juifs. Le rôle joué par les transports fluviaux suscite une grande activité au port de Grève et le ravitaillement de la ville se fait aux Halles. Les zones marécageuses sont cultivées, c’est le futur quartier du Marais.

    Au Moyen Age, la population de Paris s’élève à 50 000 habitants. Philippe Auguste fait construire des remparts à la fin du XIIe siècle rive droite et rive gauche, ainsi que la tour fortifiée du Louvre. Il fait aménager les quais afin de contenir les crues de la Seine et commence le pavage des rues les plus fréquentées. Absence d’hygiène et absence d’égouts : les ordures jetées dans la rue sont transportées dans des décharges quand le moindre déplacement devient trop difficile. Jusqu’au XIIIe voire jusqu’au XIXe siècle, il en sera ainsi dans certains quartiers de la capitale. La Seine étant déjà polluée à cette époque, l’ approvisionnement en eau pose problème. Il faut capter des sources, creuser des puits pour les habitants et acheminer l’ eau par aqueduc.

    2. Le péristyle du Grand Palais.

    3. Le Champ-de-Mars et la tour Eiffel.

    4. Le pont Alexandre-III.

    Paris est administré par un représentant du roi, le prévôt, installé au Châtelet et chargé de la justice. D’autre part, la hanse des marchands de l’ eau élit son représentant. Les deux prévôts constituent un début de municipalité parisienne. Le sceau de ces bateliers-bourgeois avec son bateau et sa devise "Fluctuat nec mergitur" - il flotte mais ne coule pas - se retrouve sur les armoiries de Paris.

    Sur l’ île de la Cité, une nouvelle cathédrale - future Notre-Dame - commence à s’élever grâce à l’ évêque Maurice de Sully en 1163 et remplace l’ église Saint-Etienne. Un peu plus tard (1245), Louis IX fait construire la Sainte-Chapelle magnifiquement gothique.

    Cette époque médiévale est dominée par un intellectualisme clérical très poussé avec des abbayes et des écoles très actives dont celle de l’ école du cloître Notre-Dame. Au

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1