Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Ne Peux-Tu Pas Faire un Peu Plus ?
Ne Peux-Tu Pas Faire un Peu Plus ?
Ne Peux-Tu Pas Faire un Peu Plus ?
Livre électronique85 pages46 minutes

Ne Peux-Tu Pas Faire un Peu Plus ?

Évaluation : 3 sur 5 étoiles

3/5

()

À propos de ce livre électronique

Aujourd’hui, il y a beaucoup de petites choses que nous pouvons faire qui feront une énorme différence dans l’effort global de construire le Royaume de Dieu. Juste un peu plus d’effort, un peu plus de temps, un peu plus d’argent pour faire progresser la cause de Christ, un peu plus d’intérêt pour l’âme non sauvée, un peu plus de soin pour votre voisin fera une énorme différence.
Ne pouvez-vous pas faire juste un peu plus ? C’est un appel de clairon que nous ne pouvons pas ignorer ! Ne pouvez-vous pas faire juste un peu plus ?

LangueFrançais
Date de sortie27 août 2019
ISBN9781643293684
Ne Peux-Tu Pas Faire un Peu Plus ?
Lire l'aperçu
Auteur

Dag Heward-Mills

Bishop Dag Heward-Mills is a medical doctor by profession and the founder of the United Denominations Originating from the Lighthouse Group of Churches (UD-OLGC). The UD-OLGC comprises over three thousand churches pastored by seasoned ministers, groomed and trained in-house. Bishop Dag Heward-Mills oversees this charismatic group of denominations, which operates in over 90 different countries in Africa, Asia, Europe, the Caribbean, Australia, and North and South America. With a ministry spanning over thirty years, Dag Heward-Mills has authored several books with bestsellers including ‘The Art of Leadership’, ‘Loyalty and Disloyalty’, and ‘The Mega Church’. He is considered to be the largest publishing author in Africa, having had his books translated into over 50 languages with more than 20 million copies in print.

Lié à Ne Peux-Tu Pas Faire un Peu Plus ?

Livres associé

Articles associés

Catégories liées

Avis sur Ne Peux-Tu Pas Faire un Peu Plus ?

Évaluation : 3 sur 5 étoiles
3/5

2 notations0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

    Aperçu du livre

    Ne Peux-Tu Pas Faire un Peu Plus ? - Dag Heward-Mills

    Joas, Roi d’Israël ; Ne peux-tu pas faire un peu plus ?

    Élisée était atteint de la maladie dont il mourut. Et Joas, roi d’Israël, descendit vers lui, pleura sur son visage, et dit : Mon père ! mon père ! Char d’Israël et sa cavalerie ! Élisée lui dit : Prends un arc et des flèches. Et il prit un arc et des flèches. Puis Élisée dit au roi d’Israël : Bande l’arc avec ta main. Et quand il l’eut bandé de sa main, Élisée mit ses mains sur les mains du roi, et il dit : Ouvre la fenêtre à l’orient. Et il l’ouvrit. Élisée dit : Tire. Et il tira. Élisée dit : C’est une flèche de délivrance de la part de l’Éternel, une flèche de délivrance contre les Syriens ; tu battras les Syriens à Aphek jusqu’à leur extermination. Élisée dit encore : Prends les flèches. Et il les prit. Élisée dit au roi d’Israël : Frappe contre terre. Et il frappa trois fois, et s’arrêta. L’homme de Dieu s’irrita contre lui, et dit : IL FALLAIT FRAPPER CINQ OU SIX FOIS ; ALORS TU AURAIS BATTU LES SYRIENS JUSQU’À LEUR EXTERMINATION ; maintenant tu les battras trois fois. Élisée mourut, et on l’enterra. L’année suivante, des troupes de Moabites pénétrèrent dans le pays.

    2 Rois 13:14-20

    Élisée était irrité contre le roi Joas parce qu’il aurait pu frapper la flèche contre terre cinq ou six fois, mais il ne l’a fait que trois fois. Si seulement il avait frappé contre terre un peu plus, il aurait eu une victoire beaucoup plus grande.  

    Le roi Joas est l’exemple par excellence d’une personne qui aurait pu se surpasser. Quelle différence y a-t-il entre frapper contre terre trois fois et frapper contre terre cinq fois ? Elle est minime, mais le résultat aurait été totalement différent ! S’il avait frappé contre terre cinq ou six fois, il aurait détruit la Syrie de façon définitive.  

    Aujourd’hui, il est possible d’accomplir beaucoup de petites choses qui pourront faire une énorme différence dans l’effort global visant à construire le royaume de Dieu. Un effort supplémentaire, en temps et en argent, fera une énorme différence pour le royaume de Dieu.  

    Je suis convaincu que l’apôtre Jean a dû lire les récits de Matthieu, Marc et Luc. Il aurait pu se dire : « Il n’est plus nécessaire d’écrire sur la vie de Jésus ». Cependant, il a décidé de se mettre à la tâche et de fournir un effort supplémentaire en écrivant sur le ministère de Jésus-Christ. Grâce à ses écrits, nous apprenons l’histoire de la résurrection de Lazare quatre jours après sa mort. Nous connaissons également l’histoire de la guérison de l’homme à la piscine de Bethesda. Grâce à « l’effort supplémentaire » de Jean, nous découvrons des mots célèbres comme : 

    « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu »

    « Si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu »

    « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique »

    « Je suis le Bon berger »

    « Je suis la Résurrection et la Vie »

    « Je suis la Lumière du monde »

    « Moi et le Père nous sommes un. »

    « Je suis venu pour qu’ils puissent avoir la vie, et la vie en abondance »

    « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie »

    « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie »

    « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai »

    « Je suis la vigne, vous êtes les sarments » 

    « Si vous demeurez en Moi, et que Mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé »

    « Si tu m’aimes, pais mes brebis »

    Maintenant, que se serait-il passé si Jean n’avait pas pris du temps pour écrire sa version du récit de la vie et du ministère de Jésus-Christ ? Si, comme beaucoup d’entre nous le font aujourd’hui, il n’avait pas jugé nécessaire de fournir un effort supplémentaire ? Jean a fourni cet effort et regardez ce que cela a fait comme grande différence dans le monde ! 

    Qu’adviendrait-il si nous ne savions pas que Jésus a ressuscité Lazare des morts après quatre jours ? Qu’adviendrait-il si nous ne savions pas que Jésus est le Chemin, la Vérité et la Vie juste parce que Jean était trop paresseux pour l’écrire ? Qu’adviendrait-il si Jean avait supposé que Matthieu ou Marc mentionneraient toutes ces choses dans leurs écrits et se reposait alors sur ses lauriers ?    

    Prenons le cas de Luc qui avait beaucoup de choses à faire en tant que médecin. À supposer qu’il ait décidé de ne pas écrire son récit puisque Matthieu, Marc et Jean avaient déjà écrit des évangiles. Certains affirment qu’ils copiaient les uns sur les autres. « Pourquoi en écrire une autre version ? », aurait-il

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1