Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Les fantômes de Webster Groves
Les fantômes de Webster Groves
Les fantômes de Webster Groves
Livre électronique182 pages2 heures

Les fantômes de Webster Groves

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

À propos de ce livre électronique

Webster Groves – Un endroit fabuleux pour vivre, travailler et s'amuser… même pour les trépassés… Nous avons tous été un jour ou l’autre troublés par les histoires terrifiantes de maisons hantées ou de fantômes, ces âmes en peine ou esprits non apaisés qui perturbent le quotidien des vivants jusqu’au plus profond de leur vie privée. Ces légendes, ces films d’épouvante, vous les connaissez sans doute, et peut-être avez-vous même entendu une connaissance, peut-être même un voisin de palier, vous confier qu’il a lui-même rencontré un fantôme. Ce livre vous propose de découvrir non seulement des légendes, mais aussi des récits de première main parlant de personnes comme vous et moi, des habitants de quartiers paisibles et tranquilles, qui ont un jour été tirés de leur sommeil par des bruits inexpliqués, ou détournés de leurs activités par une présence sur les escaliers ou par des objets qui disparaissent ou se déplacent mystérieusement ; des personnes somme toute normales, qui ont appris à s'accommoder avec les entités ou autres apparitions spectrales qui rodent dans leurs maisons et partagent leur quotidien. Webster Groves, dans le Missouri, fait partie des banlieues les plus anciennes de St. Louis, avec une histoire qui remonte à la période coloniale et à la Guerre civile américaine. Un passé dont les témoins désincarnés habitent visiblement encore aujourd’hui entre les murs de certaines anciennes bâtisses…

LangueFrançais
ÉditeurBadPress
Date de sortie14 sept. 2019
ISBN9781071506592
Les fantômes de Webster Groves
Lire l'aperçu
Auteur

Patrick Dorsey

Como redactor profesional para empresas, Patrick Dorsey se ha dedicado a ayudar tanto a personas como a negocios a contar sus historias. Siendo un narrador innato, empezó a plasmar en el papel sus propios libros en el colegio grapando folios garabateados con rotuladores. Natural de la Ciudad de San Luis en todos los aspectos menos en que sea su lugar de nacimiento, posee una licenciatura en lengua inglesa por la Universidad de Misuri. Fue en la universidad donde también empezó a practicar esgrima, actividad que aún continua ejerciendo como profesor y presidente del Club de Esgrima de San Luis. La forja de Dios es la primera novela que publica sin grapas o rotuladores.

Avis sur Les fantômes de Webster Groves

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

    Aperçu du livre

    Les fantômes de Webster Groves - Patrick Dorsey

    Les fantômes de Webster Groves

    ––––––––

    Patrick Dorsey

    Factual Planet

    St. Louis

    © Patrick Dorsey, 2015

    Tous droits réservés, y compris le

    droit de reproduction totale ou partielle sous quelque forme que ce soit. 

    Aucune partie de cet ouvrage ne peut être reproduite,

    sous quelque forme que ce soit, sans l'accord écrit

    de l'éditeur.

    ISBN 978-1-939437-34-1

    Couverture : Evan Willnow

    © Legendary Planet, LLC, 2015

    Correction : Lori Callander

    Mise en page : Evan Willnow

    Polices d'écriture : Alegreya et Immortal

    Fabrication aux États-Unis d'Amérique

    Factual Planet est une sous-marque de

    Legendary Planet, LLC

    PO Box 440081

    St. Louis, Missouri 63144-0081

    LegendaryPlanet.com

    TABLE DES MATIÈRES

    Introduction

    Pourquoi avoir choisi Webster Groves ?

    Légendes et récits réels

    Légendes1

    North Gore Avenue — The Rock House, Great Circle / Edgewood Children’s Center3

    Edgar Road — The Loretto-Hilton Center for the Performing   Arts 9

    Plant Avenue — The Gehm House3

    Lockwood Avenue — The Loretto Hall, université de Webster..9

    Récits réels8

    Selma Avenue................................................................50

    Theatre Lane — The Theatre Guild of Webster Groves...............64

    Summit Avenue7

    Bompart Avenue9

    Glennon Drive — Kenrick Glennon Seminary........103

    Turf Court7

    Newport Avenue14

    Manchester Road — The Book House9

    Atalanta Avenue37

    Tuxedo Boulevard47

    Postface56

    Remerciements63

    Références67

    Pourquoi des marges aussi grandes ?

    Tous les ouvrages publiés par Factual Planet ont pour objectif de promouvoir l'implication des lecteurs et de les aider à tirer un maximum de leur lecture.

    Voilà pourquoi les ouvrages de Factual Planet utilisent une marge particulièrement grande sur le côté gauche de chaque page. Cette marge offre au lecteur suffisamment de place pour consigner ses notes et commentaires. Ainsi, fini les pensées en pagaille griffonnées autour du nom de l'auteur ou des numéros de page, fini les avalanches de post-it !

    Munissez-vous donc de votre stylo ou de votre crayon préféré et utilisez cette marge pour y consigner les pensées, commentaires et questions qui vous viendront au cours de votre lecture.

    Les fantômes de Webster Groves

    Légendes et récits réels de fantômes à Webster Groves (Missouri, USA)

    Introduction

    Lorsque j'ai commencé à écrire Les fantômes de Webster Groves, Jim Longo, un vieil ami de la famille et auteur de la série Haunted Odyssey portant sur de vraies histoires de fantômes, m'avait averti : « Quand tu te mets à chercher des fantômes, ce sont eux qui te trouvent. »

    Et il avait raison. Une après-midi, j'avais posté un message sur la page Facebook de Webster Groves pour demander si quelqu'un avait des histoires de fantômes à partager avec moi. En à peine une heure et demie, j'avais déjà reçu près d'une douzaine de réponses. Peu de temps après, des personnes que je connaissais déjà, mais qui n’avaient jusque-là jamais rien mentionné au sujet de fantômes ou de maisons hantées, ont commencé à me contacter pour me raconter leurs expériences de contact avec le surnaturel.

    Je ne connais que peu de personnes qui résistent à une bonne histoire de fantômes. Même celles que tout effraie sont généralement captivées, lorsqu’on leur raconte par exemple l’histoire d’un mort qui veille encore sur ceux qu’il aimait de son vivant. Et pour les personnes qui ne croient pas à ces histoires, les récits de fantômes ont au moins le mérite d'être truffés de références historiques et d’être, au final, de bonnes histoires agréables à lire et à entendre. Certains sont attirés par le frisson, la possibilité de s'évader du quotidien, et d'autres par l'assurance d’une vie après la mort. Quelle que soit la raison, raconter et colporter des histoires de revenants est un standard dans presque toutes les cultures du monde et depuis des temps immémoriaux. Et lorsque les histoires sont dites basées sur des faits réels, l'attrait est évidemment encore bien plus grand.

    POURQUOI AVOIR CHOISI WEBSTER GROVES ?

    Parce que je vis à Webster Groves et parce que le frisson est d'autant plus prenant que ces histoires se passent juste à côté de chez moi : ‘Quoi ? Au carrefour là-bas ? Au bout de la rue ? Chez le voisin ???’. Vous imaginez ma réaction en apprenant que ces récits d'épouvante parlent bien du lieu où je vis, moi, et non une pseudo-contrée lointaine.

    L'avantage, c'est que j'ai passé la quasi-totalité de ma vie d'adulte ici, et que je pouvais donc à loisir interroger mes voisins ou même les parents d'élèves à la sortie de l'école de mes enfants sur leurs expériences avec ces entités d’un autre monde. Comme l’a écrit Jonathan Franzen, célèbre écrivain et auteur natif de cette même ville, Webster Groves est une « ville charmante sans prétention ». Ses habitants étaient dès le départ motivés à m'aider dans mon entreprise. Je n'ai en général pas dû beaucoup insister pour qu'ils acceptent de me faire part de ce qu'ils ont vu ou m'indiquent une autre personne qui leur aurait raconté une effrayante histoire de fantômes.

    Une autre raison pour laquelle j’ai choisi Webster Groves, c’est son histoire. La ville est parsemée de maisons portant fièrement une plaque Century Home indiquant que leur construction remonte à un siècle ou plus (un peu plus de cinq pour cent des bâtiments de Webster Groves ont plus de cent ans, et deux en comptabilisent même deux cent). Webster Groves est donc un lieu où chaque brique, chaque charpente et chaque morceau de plâtre racontent une bribe de la longue histoire de la ville. Combinez ça avec des générations d'habitants qui ont choisi de vivre dans la ville où ils ont grandi, assurant ainsi à Webster Groves une certaine continuité et une tradition pérenne et entretenue, et vous avez un terreau idéal pour tout un chacun à la recherche d'histoires de revenants et de maisons hantées.

    L’histoire de la ville remonte à 1802, date à laquelle la région était encore connue sous le nom de « Dry Ridge » par les Indiens Osage et Dakota, ainsi que par les trappeurs européens. Pour contrer l’influence des Anglais, le gouvernement espagnol a cette année-là octroyé des concessions de terres afin de promouvoir la propriété foncière française, le tout sur fond de transition d'une domination espagnole à française dans toute la région. C’est ainsi que Gregorie Sarpy, un ressortissant français entré par mariage dans la grande famille des Chouteau de St. Louis, s’est vu attribuer 2 400 hectares par le dernier gouverneur colonial espagnol, Charles de Hautte Delassus. La majeure partie de ce domaine est ensuite devenue Webster Groves.

    La surpopulation générale qui a caractérisé le 19e siècle, ajoutée à la chaleur estivale étouffante sur les rives du Mississippi et aux conditions malsaines qui ont conduit au développement de plusieurs épidémies de choléra, a poussé les habitants de St. Louis à s'installer dans les zones plus propres et plus paisibles situées à la périphérie de la ville. Des communautés se sont alors développées autour de la ligne de chemin de fer Pacific Railroad, avec des quartiers ruraux tranquilles jalonnés de petites maisons familiales et un accès facile à la ville – le début de la banlieue-dortoir, une institution qui définit encore aujourd'hui la région de St. Louis.

    Après la guerre de Sécession, la région a connu une nouvelle croissance, avec le retour des soldats qui sont venus y construire des maisons et mettre en place des commerces, des églises et des écoles, avec dans l’idée de créer des communautés au sein desquelles il ferait bon vivre avec leurs familles. Ces communautés ont ensuite prospéré et n’ont cessé de se développer. En 1896, cinq d'entre elles (Webster, Webster Park, Old Orchard, Selma et Tuxedo Park) ont fusionné pour devenir la ville de Webster Groves. La devise Un endroit fabuleux pour vivre, travailler et s'amuser qui a alors été choisie pour la ville, vaut encore aujourd'hui.

    Une histoire qui remonte à l'époque coloniale ? Des populations qui échappent aux immondices, aux épidémies et à la corruption des villes du 19e siècle ? La guerre de Sécession ? Des anciennes bâtisses et des commerces restés intacts et continuellement occupés, certains depuis plus d'un siècle, comme autant de témoins silencieux des vies des hommes et des femmes qui ont logé et qui logent encore entre leurs murs ? J’avais là certainement toutes les composantes de base pour de belles histoires de fantômes, me suis-je dit.

    Et je ne me suis pas trompé.

    LÉGENDES ET RÉCITS RÉELS

    Nos histoires nous définissent. Elles forment ce ciment qui fonde l’identité de nos communautés. Elles nous divertissent, nous rattachent à notre passé, nous aident à nous interroger sur ce qui a été et à réfléchir sur ce qui pourrait advenir. Collecter des histoires de fantômes et de maisons hantées, c'est donc aussi saisir l’histoire ; pas seulement celle de Webster Groves en tant que ville, mais aussi celle des hommes et des femmes qui ont depuis plus de deux siècles choisi cette ville pour y ‘vivre, travailler et s’amuser’.

    Je suis un conteur, un auteur, pas un chasseur de fantômes. Les fantômes de Webster Groves est donc d'abord un recueil d'histoires, une collection de récits et d’événements que je rapporte ici avec les mêmes mots avec lesquels ils m'ont été confiés. Je ne me suis pas rendu sur les lieux mentionnés équipé d'une caméra infrarouge, comme on peut le voir à la télé. Je n’ai pas non plus mené d'enquêtes approfondies dans les maisons et les bâtiments cités, à la recherche de quelque indice occulte qui m'aiderait à conforter ou réfuter les récits de mes différents informateurs.

    Ce qui m'importait lors de la collecte de ces histoires, c'était de saisir les expériences des personnes qui disent avoir réellement vécu ces manifestations. Ces histoires parlent des sons qui les ont troublées, des odeurs qui les ont perturbées, des visions qui les ont surprises et même terrorisées. Ces histoires, elles ont fait le choix de les partager avec moi. Et je suis ravi qu’elles puissent, grâce à ce livre, venir ajouter leurs propres petites histoires personnelles à la grande Histoire de Webster Groves. Chacune des histoires rapportées ici m'a paru crédible, éloquente et convaincante, et je n'ai aucune raison de douter de la sincérité des hommes et des femmes qui me les ont révélées.

    Il me tient toutefois à cœur de protéger la vie privée de ces personnes qui m'ont témoigné leur confiance. Les récits que je présente ici sont tirés de leur vie. Ce n'est pas sans hésitation qu'ils m'ont été confiés, certains craignant le ridicule, et d'autres de voir débarquer à leur domicile une foule de curieux à l’affût de sensations d’un autre genre. Voilà pourquoi, à l'exception des lieux réellement publics comme l'université ou le théâtre de Webster Groves, les indications exactes et les identités des informateurs ont volontairement été masquées.

    Je vous invite à lire les histoires que je partage dans cet ouvrage, à les laisser vous imprégner et à en discuter avec vos amis. Mais n'oubliez pas qu'elles parlent de personnes réelles, de leurs vies et de leurs foyers. Alors, de grâce : n'essayez pas de les retrouver pour les interroger, ne les assénez pas de questions et ne violez pas leur propriété dans l'espoir d'être témoin de quelque truculente manifestation nocturne.

    Les fantômes de Webster Groves est divisé en deux parties, chacune reflétant les principaux thèmes que j'ai rencontrés dans mes recherches et mes entretiens.

    La partie Légendes est composée d'histoires de lieux hantés qui sont connues et ont déjà été citées dans d'autres ouvrages. Les informations fournies dans cette partie sont donc les mêmes que celles déjà mentionnées dans ces autres sources, mais augmentées de données inédites tirées des témoignages que j’ai pu recueillir auprès de personnes qui ont elles-mêmes vécu ces événements.

    La partie Récits réels comporte pour sa part des histoires qui m'ont été rapportées par des personnes issues de mes propres connaissances, à savoir des voisins ou des parents ou des employés des écoles de mes enfants, ainsi que par des personnes qui m'ont été signalées par mes voisins ou les parents, ou qui ont d'elles-mêmes émis le souhait de me raconter leurs histoires à mesure que la nouvelle de mon travail se répandait. Ce sont donc de véritables histoires de quartier qui vous glacent le sang car si proches de nous, des histoires dans lesquelles la voisine de palier ou le propriétaire de la maison d'en face révèle avoir été témoin de manifestations effroyables ou d'une rencontre surnaturelle, et ce, non pas à mille lieues, mais à deux pas du havre dans lequel on vit soi-même... et dans lequel on se sentait, jusque-là, en sécurité.

    Rassembler ces histoires de fantômes au sein de mon propre quartier et de ma propre communauté de Webster Groves fut pour moi une expérience aussi incroyable que terrifiante. J'espère que vous aurez autant de plaisir et de frissons à les lire que j'en ai eu à les dénicher.

    Patrick Dorsey

    Webster Groves

    Octobre 2015

    Légendes

    North Gore Avenue

    The Rock House, Great Circle / Edgewood

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1