Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Guide de la Santé

Guide de la Santé

Lire l'aperçu

Guide de la Santé

Longueur:
103 pages
2 heures
Sortie:
17 sept. 2019
ISBN:
9782357283374
Format:
Livre

Description

♦ Cet ebook bénéficie d’une mise en page esthétique optimisée pour la lecture numérique. ♦
Père du mouvement indépendantiste de l’Inde, le Mahatma Gandhi est un personnage historique notamment connu pour son mouvement politique de non-violence. La plupart des lecteurs seront peut-être surpris d'apprendre qu'il fait également autorité en matière de santé et de maladie. Il est l'auteur de ce Guide de la Santé, très original et précurseur à son époque. Ses recommandations pratiques en matière d’alimentation, de respiration et d’exercice sont d’une actualité déconcertante : le besoin d’air pur, d’une eau non polluée, les bienfaits d’une alimentation végane, les pouvoirs du corps humain, les vertus de la pratique régulière de la marche…
Ce livre vous dévoilera les lois les plus élémentaires de la santé qui, si elles sont ignorées, nous conduisent à adopter de mauvais remèdes ou pire, nous conduisent entre les mains des plus grands charlatans.

EXTRAIT : « Comme le dit le proverbe, « Mieux vaut prévenir que guérir ». Il est beaucoup plus facile et plus sûr de prévenir la maladie en observant les lois de la santé que de guérir la maladie causée par notre propre ignorance et négligence. C'est pourquoi il est du devoir de tout homme réfléchi de bien comprendre les lois de la santé, et l'objet des pages suivantes est de rendre compte de ces lois.
Comme le dit Milton, l'esprit peut faire un enfer du paradis ou un paradis de l'enfer. Ainsi, le ciel n'est pas quelque part au-dessus des nuages, et l'enfer quelque part en dessous de la terre ! Nous avons cette même idée exprimée dans le sanskrit qui dit, Mana êva Manushayanâm Kâranam Bandha Mokshayoh - la captivité ou la liberté de l'homme dépend de son état d'esprit. Il s'ensuit que la santé ou la mauvaise santé d'un homme dépend de lui-même. La maladie est le résultat non seulement de nos actions mais aussi de nos pensées. »

TEXTE AVEC NOTES DU TRADUCTEUR.
Sortie:
17 sept. 2019
ISBN:
9782357283374
Format:
Livre

À propos de l'auteur

Mahatma Gandhi (1869-1948) was an Indian lawyer, nationalist, and civil rights activist. Born Mohandas Karamchand Gandhi, he was first given the honorary title of Mahatma—Sanskrit for “great-souled”—in 1914 while living in South Africa. Raised in Gujarat in a prominent Hindu family, he travelled to London and studied law at the Inner Temple. Called to the Bar in 1891, Gandhi returned to India for a brief time before settling in South Africa. There, he started a family while perfecting his style of nonviolent resistance grounded in civil disobedience. In 1915, he returned to his native country to join the fight against British rule, organizing peasants across India to take a stand against taxation, racism, and other forms of colonial oppression. He became the leader of the Indian National Congress in 1921 and increased his involvement with the movements for women’s rights, religious and ethnic equality, and the elimination of India’s caste system, which unjustly effected Dalits deemed untouchable from birth. His central cause, however, was Swaraj, which can be translated as self-governance or democracy. As his popularity increased, he simplified his lifestyle in solidarity with the Indian poor, wearing traditional clothing, eating vegetarian food, and fasting as a matter of personal hygiene and protest. In 1930, he led the twenty-five day Dandi Salt March or Salt Satyagraha, in response to a British salt tax, inspiring millions of Indians to take direct action against British rule. A proponent of religious pluralism, he lamented the interfaith violence between Hindus, Sikhs, and Muslims that broke out following independence and the partition of India and Pakistan in 1947. At 78 years old, he was assassinated by a Hindu nationalist for his outreach to the Muslim community.


Lié à Guide de la Santé

Livres associé

Catégories liées

Aperçu du livre

Guide de la Santé - Mahatma Gandhi

l'Inde.

INTRODUCTION

Depuis plus de vingt ans, j'accorde une attention particulière à la question de la santé. Pendant mon séjour en Angleterre, j'ai dû prendre mes propres dispositions pour la nourriture et les boissons, et je peux donc dire que mon expérience est assez fiable. J'en suis arrivé à certaines conclusions définitives à partir de cette expérience, et je les consigne maintenant à l'intention de mes lecteurs.

Comme le dit le proverbe, « Mieux vaut prévenir que guérir ». Il est beaucoup plus facile et plus sûr de prévenir la maladie en observant les lois de la santé que de guérir la maladie causée par notre propre ignorance et négligence. C'est pourquoi il est du devoir de tout homme réfléchi de bien comprendre les lois de la santé, et l'objet des pages suivantes est de rendre compte de ces lois.

Comme le dit Milton, l'esprit peut faire un enfer du paradis ou un paradis de l'enfer. Ainsi, le ciel n'est pas quelque part au-dessus des nuages, et l'enfer quelque part en dessous de la terre ! Nous avons cette même idée exprimée dans le sanskrit qui dit, Mana êva Manushayanâm Kâranam Bandha Mokshayoh - la captivité ou la liberté de l'homme dépend de son état d'esprit. Il s'ensuit que la santé ou la mauvaise santé d'un homme dépend de lui-même. La maladie est le résultat non seulement de nos actions mais aussi de nos pensées. Comme l'a dit un médecin célèbre, plus de gens meurent de peur de maladies comme la variole, le choléra et la peste que de ces maladies elles-mêmes.

L'ignorance est l'une des causes profondes des maladies. Très souvent, par pure ignorance, nous sommes déconcertés par les maladies les plus ordinaires et, dans notre anxiété à nous améliorer, nous ne faisons qu'empirer les choses. Notre ignorance des lois les plus élémentaires de la santé nous conduit à adopter de mauvais remèdes ou nous conduit entre les mains des plus grands charlatans. Comme c'est étrange (et pourtant comme c'est vrai) que nous en savons beaucoup moins sur les choses à portée de main que sur les choses à distance. Nous ne savons presque rien de notre propre village, mais nous pouvons donner par cœur les noms des rivières et des montagnes d'Angleterre ! Nous nous donnons tant de mal pour apprendre les noms des étoiles dans le ciel, alors que nous ne nous donnons pas la peine de connaître les choses qui se trouvent dans nos propres maisons ! Nous ne nous soucions jamais de la splendeur de la nature sous nos yeux, alors que nous sommes si impatients de voir les momies puériles du théâtre ! Et de même, nous n'avons pas honte d'ignorer la structure de notre corps, la façon dont les os et les muscles grandissent, comment le sang circule et devient impur, comment nous sommes affectés par les mauvaises pensées et les passions, comment notre esprit voyage dans des espaces et des temps illimités pendant que le corps est au repos, etc. Il n'y a rien d'aussi étroitement lié à nous que notre corps, mais il n'y a peut-être rien non plus dont notre ignorance soit si profonde, ou notre indifférence si complète.

Il est du devoir de chacun d'entre nous de dépasser cette indifférence. Chacun devrait considérer qu'il est de son devoir de connaître quelques-uns des faits fondamentaux concernant son corps. Ce type d'enseignement devrait en effet être rendu obligatoire dans nos écoles. Actuellement, nous ne savons pas comment traiter les échaudures ¹ et les blessures les plus ordinaires ; nous sommes impuissants si une épine se plante dans notre pied ; nous sommes effrayés et consternés si nous sommes mordus par un serpent ordinaire ! En effet, si nous considérions la profondeur de notre ignorance en la matière, nous devrions en avoir honte. Affirmer qu'on ne peut pas s'attendre à ce que l'homme moyen sache ces choses est tout simplement absurde. Les pages suivantes s'adressent à ceux qui sont prêts à apprendre.

Je ne prétends pas que les faits que j'ai mentionnés n'ont pas été exposés auparavant. Mais mes lecteurs trouveront ici en un mot la substance de plusieurs livres sur le sujet. J'en suis arrivé à mes conclusions après avoir étudié ces livres et après une série d'expériences minutieuses. De plus, ceux qui sont novices à ce sujet seront également sauvés du risque d'être perdus par les points de vue contradictoires des auteurs de ces livres. Un auteur dit par exemple que l'eau chaude doit être utilisée dans certaines circonstances, tandis qu'un autre dit que, exactement dans les mêmes circonstances, l'eau froide doit être utilisée. J'ai soigneusement pris en considération les points de vue contradictoires de ce genre, afin que mes lecteurs puissent être assurés de la fiabilité de mes propres points de vue.

Nous avons pris l'habitude de faire appel à un médecin pour les maladies les plus banales. Lorsqu'il n'y a pas de médecin habituel, nous suivons les conseils de simples charlatans. Nous travaillons dans l'illusion fatale qu'aucune maladie ne peut être guérie sans médicaments. Cela a été responsable de plus de méfaits pour l'humanité que tout autre mal. Il est bien sûr nécessaire que nos maladies soient guéries, mais elles ne peuvent être guéries par des médicaments. Non seulement les médicaments sont simplement inutiles, mais parfois même nocifs. Pour un homme malade, prendre de la drogue et des médicaments serait aussi stupide que d'essayer de couvrir la saleté qui s'est accumulée à l'intérieur de la maison. Plus on couvre les saletés, plus la putréfaction est rapide. Il en va de même pour le corps humain. La maladie n'est que l'avertissement de la nature que la saleté s'est accumulée dans une partie ou l'autre du corps ; et ce serait sûrement faire preuve de sagesse que de permettre à la nature d'enlever la saleté, au lieu de la couvrir à l'aide de médicaments. Ceux qui prennent des médicaments rendent la tâche de la nature doublement difficile. Par contre, il nous est assez facile d'aider la nature dans sa tâche en nous rappelant certains principes élémentaires, par exemple en jeûnant pour que les saletés ne s'accumulent pas davantage, et en faisant de l'exercice vigoureux à l'air libre pour qu'une partie des saletés s'échappe sous la forme de transpiration. Et la seule chose qui est suprêmement nécessaire, c'est de garder notre esprit strictement sous contrôle.

L'expérience nous a appris qu'une fois qu'une bouteille de médicament est introduite dans une maison, elle ne pense jamais à sortir, mais continue à dessiner d'autres bouteilles dans son sillage. Nous rencontrons d'innombrables êtres humains qui sont affligés d'une maladie ou d'une autre tout au long de leur vie en dépit de leur dévouement pathétique aux médicaments. Ils sont aujourd'hui sous le traitement de ce médecin, demain d’un autre. Ils passent toute leur vie à chercher en vain un médecin qui les soignera pour de bon. Comme l'a dit feu le juge Stephen (qui fut en Inde pendant un certain temps), il est vraiment étonnant que des médicaments dont on sait si peu de choses soient appliqués par les médecins à des corps dont ils savent encore moins de choses ! Certains des plus grands médecins de l'Occident en sont venus à partager cette opinion. Sir Astley Cooper, par exemple, admet que la " science " de la médecine n'est essentiellement qu'une conjecture ; les Drs Baker et Frank soutiennent que plus de gens meurent de médicaments que de maladies ; et le Dr Mason Good va même jusqu'à dire que plus d'hommes sont victimes de la médecine que de la guerre, de la famine et des maladies réunies !

On constate régulièrement que les maladies augmentent proportionnellement à l’accroissement du nombre de médecins dans un lieu donné. La demande de drogues s'est tellement répandue que même les journaux les plus méchants sont sûrs d'obtenir des publicités de médicaments contre le charlatanisme, du moins rien d'autre. Dans un livre récent sur les médicaments brevetés, on nous dit

Vous avez atteint la fin de cet aperçu. Inscrivez-vous pour en savoir plus !
Page 1 sur 1

Avis

Ce que les gens pensent de Guide de la Santé

0
0 évaluations / 0 Avis
Qu'avez-vous pensé ?
Évaluation : 0 sur 5 étoiles

Avis des lecteurs