Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Études sur la vie de David et Salomon
Études sur la vie de David et Salomon
Études sur la vie de David et Salomon
Livre électronique248 pages2 heures

Études sur la vie de David et Salomon

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

Lire l'aperçu

À propos de ce livre électronique

L'étude de la vie de David et de Salomon entraîne le lecteur dans un voyage éclairant et perspicace qui fait connaître, en plus de cette ère importante et critique de l'histoire d'Israël, la vie et le règne de ces deux grands rois. En lisant cette composition exceptionnelle de douze sermons concernant David et Salomon, vous trouverez dans chaque page le pouvoir du Saint-Esprit qui apporte conviction, nettoie et prépare le peuple de Dieu à régner avec Lui en tant que rois et prêtres de Dieu.
LangueFrançais
Date de sortie17 sept. 2019
ISBN9781596653351
Études sur la vie de David et Salomon
Lire l'aperçu

Lié à Études sur la vie de David et Salomon

Livres électroniques liés

Articles associés

Catégories liées

Avis sur Études sur la vie de David et Salomon

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

L'avis doit comporter au moins 10 mots

    Aperçu du livre

    Études sur la vie de David et Salomon - Dr. Brian J. Bailey

    Études sur la vie de David et Salomon

    Dr. Brian J. Bailey

    Cet ouvrage est la traduction française du livre :

    « Studies in the Lives of David and Solomon »

    Traduit de l’anglais par Lydie BENQUET

    © de l’édition française en 2001 Deuxième édition en octobre 2005 Troisième édition en janvier 2010 Réimpression en février 2012 Réimpression en janvier 2016 Quatrième édition en février 2018 Tous droits réservés.

    © septembre 1991 par Brian J. Bailey Tous droits réservés

    ISBN : 1-890381-56-x

    Sauf indication contraire, les textes bibliques sont tirés de la nouvelle version Louis Segond révisée dite « à la colombe » de 1990

    Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme ou par quelque moyen électronique ou physi que sans l'autorisation écrite de l'éditeur, sauf dans le cas de brèves citations dans des articles ou des revues.

    Édité par :

    MINISTÈRES INTERNATIONAUX DE SION

    Epub Version 1.0

    Publié en tant que livre électronique le 22/07/2019 au Burkina Faso

    ISBN 1-59665-335-3

    Pour plus d’information, veuillez contacter :

    MINISTÈRES INTERNATIONAUX DE SION

    06 B.P. 9287 · Ouagadougou 06

    E-mail : sionafrique@gmail.com

    Site Web : missionsion.com

    Dédié

    À la gloire de Dieu et à mon épouse, Audrey, qui m’a aidé et m’a incité à m’approcher plus près du grand Fils du roi David, de celui qui est plus grand que Salomon — le Seigneur Jésus-Christ.

    Brian J. Bailey

    Remarques des éditeurs pour la version Anglaise

    Nous adressons nos sincères remerciements à tous ceux qui nous ont fidèlement soutenus dans la prière alors que nous abordions cet important projet. Les Études sur la vie de David et de Salomon virent le jour en Nouvelle-Zélande sous la forme d’une série d’articles publiés dans un magazine intitulé « The Life of Christ ».

    Étant donné l’importance du sujet et sa pertinence pour l’Église en cette période critique de l’histoire, nous nous sommes sentis poussés à faire revivre ces articles sous la forme d’un livre. Les douze puissants messages contenus dans cet ouvrage sont exprimés avec une onction et une clarté telles que les croyants de tous niveaux, jeunes et vieux, pourront aisément saisir ce que Dieu déclare à son peuple aujourd’hui.

    Avec une vision prophétique et une onction merveilleuses, Brian Bailey ne dévoile pas seulement ce que Dieu a prévu pour l’Église dans un avenir proche ; il définit aussi et situe la position de l’Église actuelle, il indique comment se préparer au prochain grand mouvement de Dieu parmi son peuple.

    Personnellement, nous n’avons jamais trouvé ailleurs d’ouvrage capable d’exposer avec autant de netteté la vie de David et de Salomon. Lorsque vous aurez tourné la dernière page, vous serez sans doute du même avis. Mon épouse et moi-même tenons à considérer comme une joie et un privilège réels le fait d’avoir eu l’occasion de mettre en forme ces articles exceptionnels et de les livrer au public sous la forme d’un produit fini, poli, qui, nous le croyons, a peu d’égaux.

    Les éditeurs, Paul et Betsy Caram

    Remerciements

    J’aimerais adresser des remerciements tout particuliers aux personnes dont les noms suivent :

    Paul GARRETT — à qui nous sommes redevables pour son travail éditorial sur les articles originaux imprimés en Nouvelle-Zélande dans le magazine « The Life of Christ ».

    Linda HALICY — qui s’est tenue à l’ordinateur avec beaucoup de patience et de persévérance, qui a « bûché » de fond en comble les multiples exemplaires du manuscrit, tout en se frayant un chemin au travers des multiples insertions et corrections de l’édition en anglais. Ce fut une tâche énorme qui se situait bien au-delà des limites du devoir.

    Cathy HEISEY — pour l’excellence de son aide dans la correction des épreuves de l’édition en anglais. Sa nature méticuleuse et son souci des détails ont largement contribué à enrichir ce manuscrit. Nous lui sommes très reconnaissants d’avoir bien voulu consacré son temps et ses talents à cette œuvre.

    Rév. Paul et Betsy CARAM — les éditeurs pour la version anglaise.

    Lydie BENQUET— pour son dévouement dans la traduction française de ce livre.

    Mary Diane TOPPER — pour son excellent travail du formatage de la traduction française en vue de la publication et pour la comparaison avec la version anglaise.

    Édité par T. A. et Mary D. TOPPER

    Études sur la vie de David

    Par Brian J. Bailey

    PARTIE 1 — DAVID ET GOLIATH

    PARTIE 2 — DAVID ET SAÜL

    PARTIE 3 — LA FORMATION D’UN ROI

    PARTIE 4 — L’EXPÉRIENCE DE TSIKLAG

    PARTIE 5 — DAVID ET BATH-SCHÉBA

    PARTIE 6 — LE BÂTISSEUR DU TEMPLE

    Partie Un

    DAVID ET GOLIATH

    L’une des plus célèbres batailles de l’Écriture, sinon de toute l’histoire, est celle qui eut lieu entre David et Goliath. Elle comporte pour nous un grand nombre de leçons applicables à nos églises, nos familles ainsi qu’à des individus. Il arrive parfois qu’un Goliath spirituel (ou ennemi) se dresse pour s’opposer au peuple de Dieu. D’après le récit de 1 Samuel 17 qui relate ce combat entre David et Goliath, nous tirons des informations sur la nature de l’adversaire et sur le chemin qui mène à la victoire.

    A. Goliath— le Philistin

    Il nous est dit que Goliath était le héros des Philistins. Selon la loi de la première citation, nous lisons dans Genèse 26 :12-16 que les Philistins parlent d’envie et de jalousie. Il arrive fréquemment que l’obstacle de l’envie surgisse sur la route de chacun d’entre nous. Il faut l’anéantir ! Il faut mettre la cognée à la racine des arbres. (Matthieu 3 :10).

    Nous voyons dans la description de Goliath telle que nous la livre 1 Samuel 17 :4-7, la répétition constante du chiffre 6 qui est un type de « la chair » et de l’homme de péché (666— Apocalypse 13 :18). Il peut aussi représenter un mauvais esprit. Le personnage de Goliath comporte une double connotation : celle des œuvres de la chair et celle des œuvres d’un mauvais esprit.

    Autre fait remarquable : Goliath était un géant. Il représente un ennemi qu’il était impossible de vaincre par des forces naturelles, que ce soit par la force humaine, par la sagesse ou l’intelligence humaine, ou même par le poids du nombre.

    Goliath maintenait toute une armée et une nation dans la peur et les faisait trembler. Il est possible que de nos jours, des « Goliath » spirituels lient au sens littéral du terme des villes, des nations, des familles et des individus.

    L’Écriture nous apprend qu’il fit son apparition matin et soir, quarante jours durant, se livrant sans cesse à l’opposition, l’intimidation et à la dérision d’Israël. Il continuait à venir, faisant sentir à toute la nation le fardeau de sa présence. À ce qu’il me semble, Goliath est synonyme d’un esclavage dont se rendent très bien compte les gens. D’après le récit de 1 Samuel 17, il est évident que les chefs élus d’Israël et même ceux qui avaient été désignés par Dieu, tels Saül, étaient incapables d’apporter la délivrance, pas plus qu’Israël agissant en tant que communauté unie pour se libérer de cet esclavage. N’oublions pas que dans le Psaume 108 :9, Dieu dit à propos des Philistins : « Je triompherai des Philistins » (traduction d’après la Bible anglaise). Ceci prouve que les Goliath qui se dressent contre nous, si grands soient-ils, sont destinés à devenir les victimes du peuple de Dieu.

    B. David— l’homme de Dieu

    David, qui eut la clé de la victoire sur Goliath, était le huitième fils de Jessé et le chiffre 8 parle d’une vie nouvelle, d’un nouveau commencement. C’est le manteau davidique qui est capable d’abattre un Goliath spirituel, et voilà pourquoi il est important d’étudier la vie de David.

    Christ s’est humilié au point d’être appelé Fils de David parce que, dans la vie de David, surtout dans la description que nous en donnent les Psaumes, nous découvrons une grande partie de la vie, de la nature et du caractère de notre Seigneur Jésus-Christ que ne révèlent pas les évangiles. Tout comme le Seigneur Jésus, David est pour nous un exemple.

    Autre point important : David ressuscitera et sera le roi qui règnera sur Jérusalem pendant le millénium. Ainsi, David est le type de ceux qui auront part à la première résurrection, qui seront « rois et sacrificateurs » avec le Seigneur tout au long de ce règne de mille ans.

    Voici un fait d’une importance toute particulière : David trouva grâce et faveur aux yeux de Dieu. C’est un type de ceux qui entrent dans les promesses de Romains 5 :17, « qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice » et qui seront en mesure régner dans cette vie présente. Il est dans les intentions de Dieu que nous gagnions les batailles qui nous attendent en sorte que nous puissions entrer dans tout ce que Dieu a prévu pour nous.

    1. Sa généalogie

    David était de la tribu de Juda et hérita donc des promesses de cette tribu. Dans Genèse 49, Jacob réunit ses fils et leur dit (verset 1) : « Assemblez-vous et je vous annoncerai ce qui vous arrivera dans la suite des temps ». Dans Genèse 49 :8, Jacob dit à propos de Juda : « Ta main sera sur la nuque de tes ennemis » (en d’autres termes, « tu vaincras tes ennemis »). Et au verset 10, il poursuivit : « Le sceptre ne s’éloignera point de Juda, ni le bâton souverain d’entre ses pieds. » Ceci s’appliqua assurément à David qui fut en Israël le plus grand roi qui ait jamais régné sur lui. Il tint le sceptre et représente un type du Roi des rois et du Seigneur des seigneurs.

    David hérita des promesses prononcées par le patriarche. Il est important pour notre vie personnelle mais aussi pour celle des communautés auxquelles le Seigneur nous a joints que nous connaissions et comprenions les promesses que Dieu nous a données. Il se peut que certaines d’entre elles nous aient été faites il y a fort longtemps, mais Dieu les honorera. David était au courant de sa généalogie et de son héritage et il entra en possession de tout ce que Dieu avait donné et promis.

    En tant qu’individus, il est bon que nous ayons connaissance des traits négatifs de notre généalogie. Mon épouse et moi avons rencontré un grand nombre de personnes qui n’avaient aucune victoire dans leur vie, et, sous l’onction de l’Esprit de Dieu, le Seigneur nous a révélé que la raison de cette absence de victoire était imputable aux générations passées. Il existe par exemple des liens qui se transmettent de père en fils. Une fois que ces liens ont été révélés, reconnus et mis en lumière, ces bien-aimés ont été libérés. Les généalogies sont donc importantes, tant pour les points positifs que pour les points négatifs car l’influence de ces derniers peut être anéantie par la puissance de Dieu et se transformer en bien.

    2. Sa mission — délivrance et victoire

    À partir de la vie de David, et plus particulièrement à partir de sa confrontation avec Goliath, le Saint-Esprit voudrait nous révéler un certain nombre de points importants. Nous pouvons les résumer de la manière suivante » :

    a. Il se savait capable de vaincre Goliath grâce à l’onction de l’Éternel.

    b. Il reçut dix pains (1 Samuel 17 :17) et dix fromages (verset 18). Les dix pains parlent de la loi et les dix fromages évoquent la parole que Dieu lui adressa. David était un homme qui obéissait à la loi et à la parole que Dieu lui donnait. Il marchait à la lumière de ce que Dieu lui révélait.

    c. Lorsqu’il laissa ses brebis, il les confia aux soins d’un gardien. Ceci veut en dire long sur son caractère. Il se préoccupait de ses responsabilités du moment et il leur était fidèle. Il n’aborda pas un problème nouveau ou plus provocateur, à savoir Goliath, sans s’être assuré que tout était en ordre avant de se présenter contre le géant.

    d. David agit en obéissant à son père et en adoptant une attitude de soumission (1 Samuel 16 :19-23).

    e. Il ne cessa pas de déclarer sa foi et c’est ce que Dieu attend de nous. David confessa ce que son Dieu pouvait faire et ferait !

    f. David s’était préparé à entrer dans la présence du roi qui lui confia une mission en raison de ses victoires passées sur le lion et l’ours. En d’autres termes, David avait remporté des victoires dans des domaines de peu d’importance (victoires remportées par l’onction de l’Esprit de Dieu) et c’est ce qui l’aida à se préparer à affronter Goliath. Les petites victoires nous rendent capables d’affronter notre « Goliath ». Il arrive trop souvent que nous nous embourbions dans de petites batailles et que nous négligions la préparation à laquelle Dieu nous soumet en vue de victoires futures.

    g. David renonça à l’armure de Saül. Il ne se chargea pas d’un équipement qu’il n’avait pas éprouvé. Il se saisit des armes dont il avait l’habitude- la fronde et la pierre. Mais il plaça sa confiance en ce que Dieu ferait, non dans ses propres forces ou capacités. David s’écria à l’encontre de Goliath : « Je marche contre toi au nom de l’Éternel des armées, du Dieu de l’armée d’Israël, que tu as insultée. Aujourd’hui l’Éternel te livrera entre mes mains, je t’abattrai et je te couperai la tête ; aujourd’hui je donnerai les cadavres du camp des Philistins aux oiseaux du ciel et aux animaux de la terre. Et toute la terre saura qu’Israël a un Dieu. Et toute cette multitude saura que ce n’est ni par l’épée ni par la lance que l’Éternel sauve. Car la victoire appartient à l’Éternel. Et il vous livre entre nos mains. » Telle est l’attitude que Dieu désire nous voir adopter tandis que nous montons au combat contre les Goliath spirituels qui se dressent contre nous.

    h. Ce qui est remarquable dans la victoire de David, c’est qu’il prit toute la nation d’Israël avec lui. Quand David eut abattu Goliath, toute la nation d’Israël dépouilla le reste des Philistins. À ce qu’il me semble, lorsque nous, assemblées du peuple de Dieu, abattons les Goliath qui s’opposent à nous, ce n’est pas seulement nous qui faisons l’expérience de la victoire, mais tout le corps de Christ dans les villes ou agglomérations qui connaîtra la victoire et dépouillera totalement les ennemis qui entravent la réalisation des desseins de Dieu. Une fois vaincu le héros des Philistins, l’oppression

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1