Profitez de millions de livres numériques, de livres audio, de magazines et plus encore avec un essai gratuit

Seulement $11.99/mois après l'essai. Annulez à tout moment.

Les Obsidiennes (Oliver Blue à l’École des Prophètes – Tome 3)
Les Obsidiennes (Oliver Blue à l’École des Prophètes – Tome 3)
Les Obsidiennes (Oliver Blue à l’École des Prophètes – Tome 3)
Livre électronique294 pages4 heures

Les Obsidiennes (Oliver Blue à l’École des Prophètes – Tome 3)

Évaluation : 0 sur 5 étoiles

()

À propos de ce livre électronique

— Un tome d’ouverture intense pour une série qui promet un mélange de protagonistes fougueux et de situations éprouvantes pour attirer non seulement les jeunes adultes, mais aussi les fans de fantasy plus âgés à la recherche d’histoires épiques alimentées par de grandes amitiés et de puissants adversaires.
— Midwest Book Review (Diane Donovan) (à propos d’Un Trône pour Deux Sœurs)

Par l’auteure de fantasy n°1 Morgan Rice, une nouvelle série pour les adolescents – et les adultes aussi ! Fans de Harry Potter et de Percy Jackson, ne cherchez pas plus loin !

Dans LES OBSIDIENNES (OLIVER BLUE A L’ÉCOLE DES PROPHETES – TOME 3), Oliver Blue, 11 ans, se retrouve à nouveau entrainé dans une course contre la montre. Son amie bien-aimée, Esther, est atteinte par un mal causé par le voyage dans le temps, qui la tue à petit feu. La seule chance pour lui de la sauver est de risquer sa vie et de remonter dans le temps encore une fois.

Cette fois, c’est dans l’Italie des années 1400 qu’il se rend, pour rencontrer deux personnages à l’importance capitale : Léonard de Vinci et son rival, Michel-Ange. Seules les inventions de Léonard détiennent la réponse, et seules les peintures de Michel-Ange détiennent la clef.

Les Obsidiennes, cependant, sont déterminés à se venger, et Christ est bien décidé à ne pas s’arrêter jusqu’à ce que son petit frère soit éliminé.

Œuvre de fantasy exaltante, LES OBSIDIENNES est le tome 3 d’une série captivante pleine de magie, d’amour, d’humour, de chagrin, de tragédie, de fatalité, et de rebondissements stupéfiants. Elle vous fera tomber amoureux d’Oliver Blue, et tourner les pages jusque tard dans la nuit.

Le tome 4 sera bientôt disponible !

— L’imagination de Morgan Rice est sans limites !
— Books and Movie Reviews (à propos d’Un Trône pour Deux Sœurs)

— Les prémisses de quelque chose de remarquable sont là.
— San Francisco Book Review (à propos de La Quête des Héros)
LangueFrançais
ÉditeurMorgan Rice
Date de sortie20 sept. 2019
ISBN9781640299627
Les Obsidiennes (Oliver Blue à l’École des Prophètes – Tome 3)
Lire l'aperçu

Lié à Les Obsidiennes (Oliver Blue à l’École des Prophètes – Tome 3)

Livres associé

Avis sur Les Obsidiennes (Oliver Blue à l’École des Prophètes – Tome 3)

Évaluation : 0 sur 5 étoiles
0 évaluation

0 notation0 avis

Qu'avez-vous pensé ?

Appuyer pour évaluer

    Aperçu du livre

    Les Obsidiennes (Oliver Blue à l’École des Prophètes – Tome 3) - Morgan Rice

    Les Obsidiennes

    (Oliver Blue à l’École des Prophètes – Tome 3)

    Morgan Rice

    À propos de Morgan Rice

    Morgan Rice est l’auteur à succès n°1 et l’auteur à succès chez USA Today de la série d’épopées fantastiques L’ANNEAU DU SORCIER, qui compte dix-sept tomes, de la série à succès n°1 SOUVENIRS D’UNE VAMPIRE, qui compte onze tomes (pour l’instant), de la série à succès n°1 LA TRILOGIE DES RESCAPÉS, thriller post-apocalyptique qui contient deux tomes (pour l’instant) et de la nouvelle série d’épopées fantastiques ROIS ET SORCIERS. Les livres de Morgan sont disponibles en édition audio et papier, et des traductions sont disponibles en plus de 25 langues.

    Morgan adore recevoir de vos nouvelles, donc n’hésitez pas à visiter www.morganricebooks.com pour vous inscrire sur la liste de distribution, recevoir un livre gratuit, des cadeaux gratuits, télécharger l’appli gratuite, lire les dernières nouvelles exclusives, vous connecter à Facebook et à Twitter, et rester en contact !

    Sélection de critiques pour Morgan Rice

    — Si vous pensiez qu’il n’y avait plus aucune raison de vivre après la fin de la série de L’ANNEAU DU SORCIER, vous aviez tort. Dans LE RÉVEIL DES DRAGONS, Morgan Rice a imaginé ce qui promet d’être une autre série brillante et nous plonge dans une histoire de fantasy avec trolls et dragons, bravoure, honneur, courage, magie et foi en sa propre destinée. Morgan Rice a de nouveau réussi à produire un solide ensemble de personnages qui nous font les acclamer à chaque page… Recommandé dans la bibliothèque de tous les lecteurs qui aiment les histoires de fantasy bien écrites. 

    — Books and Movie Reviews, Roberto Mattos

    — Une fantasy pleine d’action qui saura plaire aux amateurs de romans précédents de Morgan Rice et aux fans de livres tels que LE CYCLE DE L’HÉRITAGE par Christopher Paolini… Les fans de fiction pour jeunes adultes dévoreront ce dernier ouvrage de Rice et en demanderont plus. 

    — The Wanderer, A Literary Journal (pour Le Réveil des Dragons)

    — Une histoire du genre fantastique entraînante qui mêle des éléments de mystère et de complot à son intrigue. La Quête des Héros raconte la naissance du courage et la réalisation d’une raison d’être qui mène à la croissance, la maturité et l’excellence… Pour ceux qui recherchent des aventures fantastiques substantielles, les protagonistes, les dispositifs et l’action constituent un ensemble vigoureux de rencontres qui se concentrent bien sur l’évolution de Thor d’un enfant rêveur à un jeune adulte confronté à d’insurmontables défis de survie… Ce n’est que le début de ce qui promet d’être une série pour jeunes adultes épique.

    — Midwest Book Review (D. Donovan, critique de e-books)

    — L’ANNEAU DU SORCIER a tous les ingrédients pour un succès immédiat : intrigue, contre-intrigue, mystère, de vaillants chevaliers, des relations s’épanouissant remplies de cœurs brisés, tromperie et trahison. Cela vous tiendra en haleine pour des heures, et conviendra à tous les âges. Recommandé pour les bibliothèques de tous les lecteurs de fantasy.

    — Books and Movie Review, Roberto Mattos

    — Dans ce premier livre bourré d’action de la série de fantasy épique l’Anneau du Sorcier (qui compte actuellement 17 tomes), Rice présente aux lecteurs Thorgrin Thor McLéod, 14 ans, dont le rêve est de rejoindre la Légion d’Argent, des chevaliers d’élite qui servent le roi… L’écriture de Rice est solide et le préambule intriguant. 

    — Publishers Weekly

    OLIVER BLUE A L’ÉCOLE DES PROPHETES

    LA FABRIQUE MAGIQUE (TOME 1)

    L’ORBE DE KANDRA (TOME 2)

    LES OBSIDIENNES (TOME 3)

    LE SCEPTRE DE FEU  (TOME 4)

    LES CHRONIQUES DE L’INVASION

    ATTAQUE EXTRATERRESTRE (TOME 1)

    ARRIVEE (TOME 2)

    LA VOIE DE L’ACIER

    SEULS LES BRAVES (TOME 1)

    UN TRONE POUR DES SŒURS

    UN TRONE POUR DES SŒURS (TOME 1)

    UNE COUR DE VOLEURS (TOME 2)

    UNE CHANSON POUR DES ORPHELINES (TOME 3)

    UN CHANT FUNEBRE POUR DES PRINCES (TOME 4)

    UN JOYAU POUR LA COUR (TOME 5)

    UN BAISER POUR DES REINES (TOME 6)

    UNE COURONNE POUR DES ASSASSINS (TOME 7)

    DE COURONNES ET DE GLOIRE

    ESCLAVE, GUERRIERE, REINE (TOME 1)

    CANAILLE, PRISONNIERE, PRINCESSE (TOME 2)

    CHEVALIER, HERITIER, PRINCE (TOME 3)

    REBELLE, PION, ROI (TOME 4)

    SOLDAT, FRERE, SORCIER (TOME 5)

    HEROÏNE, TRAITRESSE, FILLE (TOME 6)

    SOUVERAINE, RIVALE, EXILEE (TOME 7)

    VAINQUEUR, VAINCU, FILS (TOME 8)

    ROIS ET SORCIERS

    LE REVEIL DES DRAGONS (TOME 1)

    LE REVEIL DU VAILLANT TOME 2)

    LE POIDS DE L’HONNEUR (TOME 3)

    UNE FORGE DE VALEUR (TOME 4)

    L’ANNEAU DU SORCIER

    LA QUETE DES HEROS (TOME 1)

    LA MARCHE DES ROIS (TOME 2)

    LE DESTIN DES DRAGONS (TOME 3)

    UN CRI D’HONNEUR (TOME 4)

    UNE PROMESSE DE GLOIRE (TOME 5)

    UN PRIX DE COURAGE (TOME 6)

    UN RITE D’ÉPEES (TOME 7)

    UNE CONCESSION D’ARMES (TOME 8)

    UN CIELS DE CHARMES (TOME 9)

    UNE MER DE BOUCLIERS (TOME 10)

    LE REGNE DE L’ACIER (TOME 11)

    UNE TERRE DE FEU (TOME 12)

    LE REGNE DES REINES (TOME 13)

    LE SERMENT DES FRERES (TOME 14)

    UN REVE DE MORTELS (TOME 15)

    UNE JOUTE DE CHEVALIERS (TOME 16)

    LE DON DU COMBAT (TOME 17)

    LA TRILOGIE DES RESCAPES

    ARENE UN : ESCLAVAGISTES (TOME N 1)

    ARENE DEUX (TOME N 2)

    ARENE TROIS (TOME 3)

    LES VAMPIRES DECHUS

    AVANT L’AUBE (TOME 1)

    SOUVENIRS D’UNE VAMPIRE

    TRANSFORMÉE (TOME 1)

    AIMÉE (TOME 2)

    TRAHIE (TOME 3)

    PRÉDESTINÉE (TOME 4)

    DÉSIRÉE (TOME 5)

    FIANCÉE (TOME 6)

    VOUÉE (TOME 7)

    TROUVÉE (TOME 8)

    RENÉE (TOME 9)

    ARDEMMENT DESIREE (TOME 10)

    SOUMISE AU DESTIN (TOME 11)

    OBSESSION (TOME 12)

    Saviez-vous que j’ai écrit plusieurs séries ? si vous ne les avez pas toutes lues, cliquez ci-dessous pour télécharger le premier tome d’une série !

    Vous voulez des livres gratuits ?

    Inscrivez-vous à la mailing list de Morgan Rice et recevez 4 livres, 3 cartes, 1 application, un jeu, une bande-dessinée – tous gratuits – ainsi que des cadeaux exclusifs ! Pour vous inscrire, allez sur :

    www.morganricebooks.com

    Copyright © 2018 par Morgan Rice. Tous droits réservés. Sauf dérogations autorisées par la Loi des États-Unis sur le droit d’auteur de 1976, aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, distribuée ou transmise sous quelque forme que ce soit ou par quelque moyen que ce soit, ou stockée dans une base de données ou système de récupération, sans l’autorisation préalable de l’auteur.

    Ce livre électronique est réservé, sous licence, à votre seule jouissance personnelle. Ce livre électronique ne saurait être revendu ou offert à d’autres personnes. Si vous voulez partager ce livre avec une tierce personne, veuillez en acheter un exemplaire supplémentaire par destinataire. Si vous lisez ce livre sans l’avoir acheté ou s’il n’a pas été acheté pour votre seule utilisation personnelle, vous êtes prié de le renvoyer et d’acheter votre exemplaire personnel. Merci de respecter le difficile travail de cet auteur.

    Il s’agit d’une œuvre de fiction. Les noms, les personnages, les entreprises, les organisations, les lieux, les évènements et les incidents sont le fruit de l’imagination de l’auteur ou sont utilisés dans un but fictionnel. Toute ressemblance avec des personnes réelles, vivantes ou mortes, n’est que pure coïncidence.

    Image de couverture : Copyright DreamcatcherDiana, utilisé en vertu d’une licence accordée par Shutterstock.com.

    CHAPITRES

    CHAPITRE UN

    CHAPITRE DEUX

    CHAPITRE TROIS

    CHAPITRE QUATRE

    CHAPITRE CINQ

    CHAPITRE SIX

    CHAPITRE SEPT

    CHAPITRE HUIT

    CHAPITRE NEUF

    CHAPITRE DIX

    CHAPITRE ONZE

    CHAPITRE DOUZE

    CHAPITRE TREIZE

    CHAPITRE QUATORZE

    CHAPITRE QUINZE

    CHAPITRE SEIZE

    CHAPITRE DIX-SEPT

    CHAPITRE DIX-HUIT

    CHAPITRE DIX-NEUF

    CHAPITRE VINGT

    CHAPITRE VINGT ET UN

    CHAPITRE VINGT-DEUX

    CHAPITRE VINGT-TROIS

    CHAPITRE VINGT-QUATRE

    CHAPITRE VINGT-CINQ

    CHAPITRE VINGT-SIX

    CHAPITRE VINGT-SEPT

    CHAPITRE VINGT-HUIT

    CHAPITRE VINGT-NEUF

    CHAPITRE TRENTE

    CHAPITRE TRENTE ET UN

    CHAPITRE TRENTE-DEUX

    CHAPITRE TRENTE-TROIS

    CHAPITRE TRENTE-QUATRE

    CHAPITRE TRENTE-CINQ

    CHAPITRE TRENTE-SIX

    CHAPITRE TRENTE-SEPT

    CHAPITRE TRENTE-HUIT

    CHAPITRE UN

    Le cœur d’Oliver battait à toute allure. Esther Valentini était en train de mourir. Chaque seconde qui passait était une seconde de perdue. Il devait la sauver, à n’importe quel prix. Il l’aimait trop pour l’abandonner. Quels que soient les dangers auxquels il devrait faire face pour la sauver, il les affronterait. Quelles que soient ses chances de succès, il devait essayer.

    Il regarda le professeur Amethyst, assis sur un canapé en cuir usé à l’autre bout de la table basse, en train de boire un thé dans une délicate tasse en porcelaine. Le directeur de l’École des Prophètes avait donné à Oliver l’autorisation de se lancer dans un très dangereux voyage dans le temps pour trouver une invention cachée qui pourrait sauver la vie d’Esther. Mais pour le moment Oliver avait besoin des détails exacts sur la manière d’accomplir une telle mission.

    — Je ferai tout ce qui est nécessaire, lui rappela une fois encore Oliver, la voix forte et déterminée. Peu importe le danger, je sauverai Esther.

    Le directeur de l’École des Prophètes acquiesça lentement.

    — C’est mon devoir en tant que mentor de te dire que ce sera une épreuve périlleuse. Une pour laquelle tu pourrais très bien échouer.

    — Mieux vaut essayer que de ne rien faire, dit Oliver fermement.

    Le professeur Amethyst posa sa tasse de thé. Elle tinta, et le bruit résonna à travers l’étendue de son bureau dans la sixième dimension.

    — Pour sauver la vie d’Esther, dit-il, tu dois remonter dans le temps et trouver quelque chose qui s’appelle l’Élixir. C’est la seule chose qui puisse la guérir.

    L’Élixir, répéta Oliver dans sa tête, hébété. Cela semblait très important.

    — L’Élixir a été dissimulé, poursuivit le directeur, car il est très puissant. Et très dangereux.

    — Où a-t-il été caché, professeur ? demanda Oliver.

    — Personne ne le sait. C’est un secret très bien gardé.

    Oliver sentit son cœur se serrer. Comment trouverait-il l’Élixir s’il était caché ? Si personne ne savait où ?

    À ce moment précis, il remarqua une petite étincelle dans les yeux du directeur, une lueur qui lui disait que tout espoir n’était pas perdu.

    — Mais je crois avoir trouvé un moyen de trouver l’endroit caché, lui dit le vieux prophète.

    L’espoir bondit dans la poitrine d’Oliver.

    — Vraiment ?

    — Ne t’enflamme pas, dit le professeur, tempérant l’enthousiasme d’Oliver. Je connais un portail et il se peut qu’il t’y conduise.

    — Qu’est-ce que vous voulez dire ? demanda Oliver, confus. Les portails reliaient deux endroits en créant des trous de ver magiques qui serpentaient à travers l’espace et le temps. Le portail dont le professeur parlait y conduirait Oliver, ou pas.

    Le directeur s’éclaircit la gorge et commença à expliquer.

    — Ce n’est pas un portail ordinaire. Celui-ci est très spécial, imprégné de magie rare. Il peut te mener exactement là où tu dois aller.

    Le cœur d’Oliver fit un bond. Cela semblait parfait ! Mais alors, pourquoi l’expression du professeur Amethyst était-elle si grave ?

    Le vieux prophète poursuivit.

    — Pour que cela fonctionne, tu dois garder à l’esprit lorsque tu entres que tu veux te rendre au bon endroit pour le plus grand bien. Sinon, il deviendra extrêmement instable et t’éjectera.

    Oliver avait la gorge aussi sèche que le sable. Maintenant il comprenait. S’il entrait dans le portail sans avoir le cœur pur, il échouerait certainement.

    — Cela ne fonctionnera que si mes intentions sont pures ? demanda-t-il.

    — Oui, répondit le professeur avec un hochement de tête solennel. Si tes intentions ne le sont pas, tu seras expulsé dans le vide de l’espace. Comprends-tu maintenant à quel point c’est risqué ?

    Oliver sentit des tremblements parcourir son corps comme des mini tremblements de terre. Il avait peur du portail, se demandait s’il trouverait ses intentions suffisamment bonnes. Mais il devait essayer. Pour Esther. Sa décision était prise.

    Oliver leva courageusement le menton.

    — Je suis prêt.

    Le professeur Amethyst le regarda longuement et sévèrement. Puis il se leva.

    — Viens avec moi.

    Oliver s’exécuta. Il sentit ses nerfs se tendre quand il suivit le directeur hors de la sixième dimension pour retourner dans l’École des Prophètes, très animée. Ils se trouvaient à l’étage le plus élevé, surplombant l’atrium central et les cinquante étages de passerelles qui s’entrecroisaient, remplies d’étudiants, jusqu’au kapok.

    — Tout ceci est grâce à toi, Oliver, dit le professeur Amethyst. Grâce à tes actes héroïques, à ta volonté de faire passer tout avant toi, l’Orbe de Kandra est revenu. L’école est plus forte que jamais.

    Oliver se sentit rougir. Pourquoi le professeur lui montrait-il cela ?

    — C’est cette pureté de cœur que tu dois emporter dans ce prochain voyage, expliqua le professeur. Ses yeux étincelaient avec intensité.

    Oliver acquiesça. Il comprenait. Le professeur voulait qu’il ressente – vraiment, sincèrement – ce dont il avait besoin pour traverser le portail ; lui rappeler exactement ce qui était en jeu et de quel côté se trouvait son cœur.

    Mais Oliver n’est pas tout à fait d’accord avec ce que le professeur venait de lui dire. Il n’avait pas réussi sa précédente mission seul. Il avait eu ses amis. Sans eux pour lui rappeler ce qui importait, il n’aurait jamais réussi à sauver Sir Isaac Newton ni à récupérer l’Orbe de Kandra.

    — Je ne l’ai pas fait seul, dit Oliver au professeur, un peu timidement.

    À la grande surprise d’Oliver, le visage du directeur se fendit d’un grand sourire.

    — Exactement ! Il claqua des doigts, comme s’il venait de gagner un concours. C’est exactement pour cette raison que j’ai pris des dispositions pour que vous entrepreniez cette mission avec d’autres.

    Les yeux d’Oliver s’écarquillèrent de stupéfaction.

    — Vous avez fait ça ? Qui ?

    Il avait été accompagné d’Esther lors de sa dernière mission, et elle gisait maintenant mourante dans l’aile de l’infirmerie. Ralph était venu le soutenir également et avait failli se noyer dans la Tamise à cause de ses ennuis. Ramener des gens dans le temps était très dangereux. Oliver détestait l’idée de mettre tous ses amis en danger.

    Oliver entendit la sonnerie de l’ascenseur à l’autre bout du couloir. Il jeta un coup d’œil lorsque les portes s’ouvrirent.

    Son cœur bondit lorsqu’il reconnut qui en émergeait. C’était Hazel Kerr, ses cheveux couleur caramel enroulés en chignon au sommet de sa tête, et Walter Stroud, vêtu d’un t-shirt de jeu vidéo vintage, dont la couleur jaune vif allait de pair avec son teint foncé. Ils étaient deux de ses amis les plus proches. L’idée qu’ils l’accompagnent dans cette mission était très réconfortante.

    Mais tandis que ses deux amis marchaient vers lui, Oliver remarqua une troisième personne passant la porte. Cette personne ne lui était pas familière. C’était un grand garçon à la peau bronzée et aux cheveux noirs et ondulés qui tombaient jusqu’au niveau de son menton.

    — Qui est-ce ? demanda Oliver au professeur.

    — Je vais lui permettre de se présenter, répondit le directeur.

    Les trois étudiants arrivèrent à Oliver. Hazel lui donna son habituel coup d’épaule. Walter lui tapa dans le dos, comme il le faisait souvent. Oliver leur adressa un signe de la tête, reconnaissant de les avoir à ses côtés. Mais son regard était attiré par le troisième étudiant, celui qu’il ne connaissait pas.

    — Je suis David Mendoza, dit le garçon en tendant la main à Oliver. Je suis en deuxième année.

    — Oh, répondit Oliver en lui serrant la main. Tu viens avec moi ?

    Le professeur prit la parole.

    — David est hautement entraîné au combat. Le meilleur de l’école. Je veux que tu aies une protection durant ton voyage. Considère-le comme le monsieur muscle complétant le cerveau de mademoiselle Kerr et le cœur de monsieur Stroud. Avec ces trois compagnons à tes côtés, tu auras les meilleures chances de réussir.

    Oliver hocha de la tête. Il faisait confiance au professeur Amethyst – son mentor ne l’avait jusqu’à présent jamais laissé tomber – mais il ne connaissait pas du tout David Mendoza. Il ignorait s’il pouvait lui faire confiance.

    — Voici certains objets dont vous aurez besoin, poursuivit le professeur. Il sortit une amulette de sa poche. Ceci est une amulette de sephora. Tu pourras l’utiliser pour avoir des nouvelles d’Esther. Il te la montrera.

    Il la tendit à Oliver.

    Sourcils froncés, Oliver scruta l’étrange joyau noir. Il pouvait tout juste distinguer le beau visage d’Esther Valentini brillant à la surface, comme dessiné au fusain. Ses yeux étaient fermés et elle avait l’air gravement malade. Oliver eut mal au cœur à sa vue.

    — Est-ce que c’est en temps réel ? demanda Oliver.

    Le directeur acquiesça.

    — Oui. Cela t’aidera à garder un cœur pur. Si jamais tu te retrouves à vaciller, regarde dans l’amulette et souviens-toi de la raison de ton voyage.

    Oliver passa la précieuse amulette autour de son cou. Il le chérirait, ce lien avec Esther.

    Ensuite, le professeur Amethyst lui tendit un sceptre orné de bijoux. Oliver le regarda avec admiration. Il contenait un espace creux à travers lequel du sable s’écoulait et, peu importe le nombre de fois où Oliver tournait le sceptre, le sable continuait à filer dans le même sens et à la même vitesse, comme s’il avait été enchanté.

    — Qu’est-ce que c’est ? demanda Oliver.

    — Lorsque tu frapperas avec le sceptre, il créera une lumière brillante qui provoquera un aveuglement temporaire. Alors utilise-le judicieusement. Le sable à l’intérieur te montre combien il reste de temps à vivre à Esther.

    Oliver poussa une exclamation, saisit par l’horreur. Un malaise l’envahit quand il regarda le sable s’écouler.

    Le directeur le prit par les épaules, le tirant de ses pensées.

    — Tout cela dépasse Esther, lui expliqua-t-il. Elle est destinée à mourir. Tu vas changer le destin pour la sauver. Comme tu le sais bien, cela provoquera un effet en chaîne. Il y aura d’autres changements que nous ne pouvons pas prévoir. Mais j’ai examiné de nombreuses chronologies et si Esther meurt, les conséquences seront pires.

    L’estomac d’Oliver se serra.

    — Que voulez-vous dire ?

    — Sa vie est liée à l’école, Oliver. Les conséquences de sa mort se propageront à travers le temps. Mais je ne peux rien dire de plus spécifique que cela. Tu sais que je ne peux pas divulguer ce que j’ai vu des chronologies alternatives.

    Oliver comprenait. Mais penser qu’il y avait plus en jeu qu’Esther l’inquiétait beaucoup. L’école était aussi, d’une certaine manière, en péril.

    Il regarda de nouveau le sablier à l’intérieur du sceptre. Chaque seconde qui s’écoulait laissait passer un autre grain de sable.

    — De même, sa survie le sera aussi, poursuivit le professeur. L’Élixir ne guérira pas seulement Esther, il permettra également à tous les prophètes de se rendre à des moments difficiles et de rentrer sains et saufs, d’accomplir des missions urgentes si nécessaire. Ce genre de voyage illimité dans le temps est risqué. Alors tu vois maintenant, Oliver, pourquoi c’est si important.

    Oliver sentit sa nervosité lui monter à la gorge, le serrant comme si un boa constrictor s’était enroulé autour de lui. Il y avait bien plus en jeu qu’il ne l’avait réalisé.

    Il regarda Walter et Hazel, ses meilleurs amis, puis David, son nouveau compagnon. Finalement, il regarda le professeur Amethyst.

    — Je ne vous laisserai pas tomber, dit-il.

    Le professeur Amethyst hocha de la tête. Il lui tapota l’épaule.

    — Alors peut-être qu’il est maintenant temps de dire au revoir.

    Oliver acquiesça.

    — Oui. Mais d’abord, j’ai besoin de voir Esther.

    — Bien sûr.

    Le professeur mena Oliver à l’ascenseur et ils l’empruntèrent jusqu’à l’infirmerie. Lorsqu’ils entrèrent, Oliver scruta la salle à la recherche d’Esther. Quand il la trouva, il remarqua une silhouette courbée à côté d’elle. Il se tendit. C’était Edmund.

    Ce dernier se retourna brusquement à l’approche d’Oliver. Il lui lança un regard noir puis se leva d’un bond, furieux.

    — Qu’est-ce qu’il fait ici ? demanda Edmund au directeur, pointant un doigt accusateur vers Oliver. Il est la raison pour

    Vous aimez cet aperçu ?
    Page 1 sur 1